Notre région, c’est la Gascogne !


Drapeau du peuple gascon

Simonpierre Delorme / Philippe Jouët

vendredi 29 juillet 2005

Drapeau du peuple gascon
Contrairement à la bannière, qui juxtapose des symboles héraldiques, le drapeau unitaire allie des couleurs extraites des différentes armoiries des provinces et des pays gascons.

Ce sont (par ordre d’importance) le rouge, largement dominant (vaches du Béarn, lions), l’azur (Gascogne), l’or (complémentaire du rouge dans tous les pays d’Oc).

Le dessin a neuf points (huit plus le Centre) et s’inspire de modèles connus.

On peut placer un écu ou un autre signe au centre, pour des emplois locaux (armes d’une province, d’un pays, d’une ville, voire d’une association).



Grans de sau

  • Je trouve ce drapeau très réussi pour plusieurs raisons :

    1.C’est un véritable drapeau qui parvient à se débarasser de l’héraldique, trop lourde.

    2.Le motif est déjà connu, popularisé et synonyme de réussite. Par ailleurs, il est très peu usité, ce qui renforcerait son existence.

    3.Les couleurs sont communes aux pays gascons. Par contre, je verrais plutôt un bleu plus foncé, à la manière de l’écu gascon. On pourrait peut-être aussi revoir l’agencement des couleurs en inversant bleu et jaune... Il faudrait juxtaposer plusieurs solutions.

    4.Ce drapeau a le mérite de mettre en avant les liens avec le Pays Basque, mais surtout de "surfer" sur la vague basque, ce qui n’est pas négligeable pour populariser la Gascogne.
    Particulièrement dans un Sud-Ouest où l’attrait de la péninsule ibérique n’a jamais été aussi fort.

    5.Il est artificiel, et c’est le seul moyen : reprendre un symbole trop historique ne fera qu’engager un débat sans fin sur le fait de savoir si telle ou telle région gasconne se reconnaît sous ce symbole (cf débat croix occitane).

    6.Le rendu esthétique est à mes yeux remarquable.

    7.Il sera facilement reproductible, et donc présent dans les ferias, les fêtes, sur les frontons des mairies...

    Certains me taxeront de basquophilie, mais avouez que l’ikurriña est un succès à la fois esthétique et identitaire, tout comme d’ailleurs le drapeau breton. Il n’y a pas de honte à s’en inspirer.

  • Trop bien ton drapeau faudre vraiment le faire

  • Effectivement il est super !!!

  • Aquesta mena de "drapèu" qu’es una especia d’"Union-Jack" qui me platz pas gaire.
    E, praquò, pramor que un drapèth "nacionau" gascon ?
    Nh’a pro d’un drapèu en França, que d’aubuns sacralitzèren plan dinc au sang perdut tà èth.
    Alavets, vau melhor, banèra rotja de la crotz dèu dotze clavèths.

  • C’est facile de critiquer, j tjrs pas trouvé de drapeau qui me convienne pour vous le proposer, mais j’y travaille.
    Celui-ci en rapelle trop de déjà connu.
    A mon sens, il faut quelque chose de différent des basques (notamment) mais forcément qui s’appuie sur notre culture.
    C’est difficile mais nous allons y arriver.

    Réponse de Gasconha.com :
    Segur, que i arriberam !


  • Il me rappelle celui des anglais... mauvais souvenirs d’école certainement !

  • L’idée est séduisante et le résultat vraiment esthétique et, je pense, rassembleur.

    Toutefois, la Grande Bretagne a composé son drapeau selon des références historiques, culturelles et religieuses anciennes et réelles :
    la croix rouge sur fond blanc de St Georges, emblème de l’Angleterre, la croix en sautoir de St André, blanche sur fond bleu pour l’Ecosse et la croix, blanche sur fond bleu aussi de St Patrick pour l’Irlande.
    Ce drapeau est donc l’héritier de siècles d’unions, de guerres, de révoltes...
    Il n’est pas né comme ça.
    Je ne connais pas l’origine de l’Ikurinia basque, mais je me doute aussi qu’on ne l’a pas inventé un beau matin tel quel.

    Attention aux raccourcis. La Gascogne est une terre ancienne, qui a beaucoup souffert, s’est beaucoup battue, a souvent été annexée.

  • Le seul drapeau valable est le léopard d’or sur fond rouge, il fut offert par Richard Coeur de lion à sa mère Aliénor d’Aquitaine.
    N’allons pas inventer un drapeau "folklo" !

  • Super moche.

    Réponse de Gasconha.com :
    Chacun ses goûts, mais un peu de tact est toujours bienvenu.


  • Il ne faut pas oublier que la Gascogne s’étant jusqu’au Val-d’Aran (Les, Bossost, etc.) ce qui nous fait au total 14 provinces et non 13 comme indiqué le plus souvent…
    Un drapeau sobre et humble représentant ces 14 provinces serait le bien venu

  • Je suis de ceux qui pensent que le Val d’Aran n’est qu’une subdivision du Comminges, ce qu’il a toujours été d’un point de vue religieux.

    Et de ceux qui pensent que la place qui est faite au Val d’Aran dans la mythologie identitaire d’un certain mouvement régional est assez ridicule, et disproportionné.

    Le Val d’Aran est un symbole mais ce serait bien que l’on parle d’autre que de cette vallée tout entière axée sur le ski et fortement espagnolisée.

  • Per tant que sichi fòrt estacat a nòste leupard, tròbi ’queth drapèu fòrt interessant.

  • La situation a un peu évolué depuis ce fil de 2005.
    Trois drapeaux sont possibles et acceptables à des titres divers :

    - le drapeau au léopard (aquitain, guyennais mais aussi gascon au moins en partie,

    - le drapeau à la Dauna, popularisé par le Conservatoire de Gascogne,devenu dernièrement Région Gascogne Prospective,

    - le composé des deux croix comme ci-dessus, la croix "normale" étant devenue "flammée" (voir par exemple sur youtube les très belles vidéos de notre ami Boyvil).

    L’Ecosse a deux drapeaux, la Russie aussi (la croix de St-André sur fond blanc, celui de la marine russe, est très connu là-bas), etc... Pourquoi les Gascons, au tempérament plutôt porté au compromis, n’en accepteraient-il pas trois ?

  • - lo leupard

    - Lo Trencat (+ la Daune)

    - Lo Sent-Andre (+ la Crotz do Larèr)

    Voir sur le site le fichier de synthèse
    "Les emblèmes gascons" (présenté le 13 octobre 2013)

    LES EMBLÈMES GASCONS




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document