Notre région, c’est la Gascogne !

Le substrat vascon en allant vers l’est des Pyrénées

Selon Aitor Carrèra pour Aran, et Felip Carbona pour les País de Saut, d’Òlmes et Sabartés

dimanche 15 avril 2018, par Tederic Merger

JPEG - 324.4 ko
La belle Bibliothèque d’Etudes Méridionales à Toulouse

A cette journée occitane ou gasconne du Colloque 2018 de la Société Française d’Onomastique à Toulouse, que je n’ai pas fini de vous rapporter, le substrat vascon en montagne pyrénéenne a été interrogé au moins deux fois :
- par Aitor Carrèra, pour le Val d’Aran
- par Philippe Carbonne (Felip Carbona, ancient président de l’Institut d’Estudis Occitans) pour la Montagne du Pays de Foix.

Curieusement, ce substrat vascon, Aitor Carrèra (qui utilise le mot "bascoïde") l’a minimisé pour ce pays gascon qu’est le Val d’Aran dont le nom même veut pourtant dire vallée en basque, alors que Felipe Carbona a voulu le mettre en relief pour son pays de Pyrénées languedociennes !

1) En Val d’Aran avec Aitor Carrèra :

- La langue du Val d’Aran serait plutôt du couseranais dans la partie haute et du commingeois dans la partie basse.
- L’archaïsme pré-gascon du maintien des voyelles finales n’atteint pas Bossòst (Bas Aran). Le Montlude au dessus de Bossòst est un vrai prégasconisme de ce genre (il y en aurait de faux !), mais "exogène". C’est compliqué !
- Autres archaïsmes pré-gascons (mais pas pour autant bascoïdes !) : Albaèth (maintien du l : normalement le gascon aurait Aubaèth), Shishart qui viendait de Saxu Altu, Montardo qui est un archaïsme s’il vient de Monte Altu (alors double archaïsme puisqu’il maintient la voyelle finale)...
- L’article archaïque sa : Sapòda, Salòda, Sasseuba, Sacauva, Sabarta... et même Saplan (cet article peut-il être masculin, ou plan peut-il être féminin ?). Il est très présent en toponymie aranaise, mais pas bascoïde non plus ; à quelle époque de langue se réfère-t-il ? Depuis quand Aran utilise l’article pyrénéen era ?

Dans tout ça, on cherche donc les toponymes bascoïdes... peut-être Lòrit, nous dit Aitor Carrèra, si on envisage une étymologie lur (terre). Sinon, pas grand chose...
Aitor Carrèra semble ainsi se distancier de Coromines, linguiste catalan de renom qui a fait sa thèse sur l’aranais et serait la principale source d’explications sur la toponymie aranaise.
Il faudrait confronter dans le détail leurs interprétations de toponymes aranais.
Mais aussi, on sait que les microtoponymes comme les noms de bòrdes remontent rarement au premier millénaire ; rien d’étonnant, donc, à ce qu’ils soient massivement gascons, et non bascoïdes, si Aran parle gascon depuis 1000 ans ! Il faudrait regarder les macrotoponymes (Bossòst ?), les noms de rivière (dont le plus célèbre, Garona...), les noms de sommets (le Besiberri)... et là peut-être qu’on trouverait du bascoïde !

Notes diverses :
- Une étymologie populaire pour le Tuc de Pedescau : ce nom viendrait de Pe de Caves (caves = grottes) confondu avec Pedescaus (l’ours) ; peut-être que la forme "Pedescau" a même été favorisée par cette étymologie populaire ?
- medan ne serait pas mejan, mais viendrait du celtique meddan (qui veut dire ?)
- baderca (parc à moutons) : prélatin
- un exemple d’espagnolisme :
casau a disparu en aranais au profit de uart

Au passage : le restaurant le plus chic de la Province de Lleida serait "Er Occitan" à Bossòst !

2) En Pyrénées du Pays de Foix avec Philippe Carbonne :

Les trois pays qu’il étudie plus précisément sont le País de Saut, le País d’Òlmes et le Savartés.
Il nous explique avoir depuis longtemps observé qu’une partie de la toponymie de ces pays ne s’expliquait pas par l’occitan :
« Mas avèm tanben noms estranhs e pas estrangièrs ; a l’encòp del país e escurs. N’i a tant e mai. Sense comptar, direm, a vista de nas, que son la majoritat. »
Même réserve que pour le Val d’Aran : il faudrait préciser ce qu’on étudie, les microtoponymes étant, eux, massivement occitans (il suffit de consulter le FANTOIR pour le département de l’Ariège ; d’ailleurs je mets en bas de cet article l’extraction du FANTOIR pour Ascou/Ascon, vous pourrez juger...)

Coromines (encore lui !) lui a fait entrevoir que les toponymes non occitans venaient d’un fond bascoïde.
Coromines s’est surtout occupé du versant sud des Pyrénées, montrant que du Haut Aragon à la Cerdagne, on parlait basque au premier millénaire.
Felipe Carbona fait l’hypothèse que le versant nord parlait basque aussi, et pas seulement en domaine gascon :
« Veiretz que Joan Coromines aviá rason per l’aigavèrs sud. Mas tanben pensam aver probat que çò que ditz pel sud es vertat per l’aigavèrs nòrd. »
Felip Carbona va faire paraitre un livre sur la question... chez un éditeur aranais.

Exemple de ses hypothèses basques :
- Espezel du mot basque ezpel (buis)
- Ascon du mot basque azkun (taishon/blaireau)
- Lasset du mot basque lats (cours d’eau)
- (Clòta de) Garsan du mot basque artz ou gartz (ours)
Présenté comme ça, ça parait un peu léger.
On aimerait avoir des séries avec des racines et des suffixes bascoïdes.
Pour Garsan, F. Carbona nous dit : « Lo sufixe an es locatiu. Alavetz garza + an = garzan » Hum hum... -an est-il vraiment un suffixe locatif basque ? (l’apposition d’un n final est bien une déclinaison indiquant le lieu dans le basque actuel, mais ce n’est pas tout-à-fait la même chose)
Quant à appeler un lieu "Blaireau" parce que les blaireaux y abondent... là aussi, on attendrait un suffixe ou quelque chose... [1]

L’examen de cartes de ces Pyrénées languedociennes ne montre même pas clairement cette majoritat de noms estranhs que Felip Carbona dit constater a vista de nas.
Peut-être que le livre à paraitre apportera des arguments plus charpentés. Et je le souhaite, parce qu’une vasconitat prouvée pour les Pyrénées languedociennes confirmerait leur proximité avec le domaine gascon, dont un mot comme taishon donne déjà un indice.


Les toponymes du FANTOIR pour Ascou/Ascon... Cherchez-y les bascoïdes !
Le nom Ascon peut l’être lui-même, comme le suggère F. Carbona, mais ce n’est pas un microtoponyme.
09023 Ascou A POUTOU
09023 Ascou ASCOU
09023 Ascou AULET
09023 Ascou BAUCES D EN BAS
09023 Ascou BAUCES D EN HAUT
09023 Ascou BERNADEL
09023 Ascou BESSADEL
09023 Ascou BESSERES
09023 Ascou BETTUGUET
09023 Ascou BORD DE LA GUERO
09023 Ascou BORDE MOILLE
09023 Ascou BORDES DEL PUJAL
09023 Ascou BORDO GAUJOU
09023 Ascou BOURDASSE
09023 Ascou BOUZILLAS
09023 Ascou CABANNE LONGUE
09023 Ascou CAGAREL
09023 Ascou CAGOUTCH
09023 Ascou CAMP CARREJAT
09023 Ascou CAOUSSINAL
09023 Ascou CARBOUNERES
09023 Ascou CARREFOUR
09023 Ascou CASTELLASSIS
09023 Ascou CASTINEIL
09023 Ascou CAZALINTZ
09023 Ascou CLOS DE BRASSEIL
09023 Ascou CLOS DEL VALAIRE
09023 Ascou COL DE L OSQUE
09023 Ascou COSTA BACHEL
09023 Ascou COSTAL FRET
09023 Ascou COSTE D ESPRAIS
09023 Ascou COSTE DE L ALLIAOU
09023 Ascou COSTE DE NOGENS
09023 Ascou COSTE DE TARTEYROL ET GABE
09023 Ascou COSTOBELO
09023 Ascou COUILLEIL
09023 Ascou COUILLET
09023 Ascou COUMAIL
09023 Ascou COUMEILLE
09023 Ascou COUSCOUILLET
09023 Ascou CULY
09023 Ascou DELBAC
09023 Ascou ESCALLES
09023 Ascou ESTAMPO
09023 Ascou FAJOLE
09023 Ascou FAJOLLE
09023 Ascou FONT FREDE
09023 Ascou FONTANEILLE
09023 Ascou FONTORBE
09023 Ascou FOUNERA
09023 Ascou FOUNT DE LAVAIL
09023 Ascou FOURC
09023 Ascou FOURNIT
09023 Ascou FOURTOU
09023 Ascou FREICHES
09023 Ascou FRESCAYRISSES
09023 Ascou GOULOURS
09023 Ascou GOURGINOS
09023 Ascou HAM DU PUJAL
09023 Ascou L ESTAGNE
09023 Ascou L ETANG DE LACOUT
09023 Ascou LA BACOUNE
09023 Ascou LA BASSUGUE
09023 Ascou LA CAHURTE
09023 Ascou LA CHERCA
09023 Ascou LA CLAUZO
09023 Ascou LA COUETO
09023 Ascou LA COUME
09023 Ascou LA COUME DEL FREYCHE
09023 Ascou LA COUZANQUE
09023 Ascou LA CREMADE
09023 Ascou LA DEBEZO
09023 Ascou LA FORGE
09023 Ascou LA JASSETTE
09023 Ascou LA LIBESEILLE
09023 Ascou LA LUZERO
09023 Ascou LA MOULINE
09023 Ascou LA MOUSQUERE
09023 Ascou LA MOUSQUERO
09023 Ascou LA PORTEILLE
09023 Ascou LA RAZIGASSE
09023 Ascou LA RIBERASSE
09023 Ascou LA SERRE
09023 Ascou LABADOU
09023 Ascou LAC DE GOULOURS
09023 Ascou LACOUT
09023 Ascou LACOUT ET GORGE
09023 Ascou LANIQUEILLE
09023 Ascou LAS ARTRIGOS
09023 Ascou LAS BORDOS
09023 Ascou LAVAIL
09023 Ascou LE BAC
09023 Ascou LE BAC D ESPRAIS
09023 Ascou LE BAC DE CABURLET
09023 Ascou LE BARI
09023 Ascou LE BAUX
09023 Ascou LE BERNET
09023 Ascou LE CAYROL
09023 Ascou LE COULOUME
09023 Ascou LE COUSCOUILLET
09023 Ascou LE GAS
09023 Ascou LE LIABEROT
09023 Ascou LE PASSADU
09023 Ascou LE PLANA
09023 Ascou LE PUJAL
09023 Ascou LE QUE
09023 Ascou LE REC DES GALLATS
09023 Ascou LE RESSEC
09023 Ascou LE ROC DEL CAYROL
09023 Ascou LE SARRADEIL
09023 Ascou LE SOULA
09023 Ascou LE TRONC D EN BAS
09023 Ascou LE TRONC D EN HAUT
09023 Ascou LE VILLAGE
09023 Ascou LES AGALS
09023 Ascou LES BASERQUES
09023 Ascou LES CLAUZELS
09023 Ascou LES CLOUTADES
09023 Ascou LES ESPEDES
09023 Ascou LES FARGUES
09023 Ascou LES FERERRES
09023 Ascou LES FRONS
09023 Ascou LES GARDEILLES
09023 Ascou LES LESSES
09023 Ascou LES LIONGAINOUS
09023 Ascou LES MOLETIERS
09023 Ascou LES POUSSIRGUES
09023 Ascou LES POUTS
09023 Ascou LES SALINES
09023 Ascou LES TREMINES
09023 Ascou LEYCHERQUE
09023 Ascou LEYCHERQUE DE NAOUT
09023 Ascou LIARDENS
09023 Ascou LICHELADU
09023 Ascou LURJOL
09023 Ascou MARLAS
09023 Ascou MARTINEIL
09023 Ascou MATRAVERT
09023 Ascou MEILLINGOU
09023 Ascou MEZEAUX
09023 Ascou MONTMIJA
09023 Ascou MOULIERE ESPASE
09023 Ascou MOULIERES DES GATS
09023 Ascou NABOUCHE
09023 Ascou NACORBE
09023 Ascou PASSET
09023 Ascou PECHERIT
09023 Ascou PEYRE FITTE
09023 Ascou PIC TALEN
09023 Ascou PLANEL DE DIJOUS
09023 Ascou PLAT DES BORDES
09023 Ascou PONT LONG
09023 Ascou PORT DE PAILLERES
09023 Ascou POUNT
09023 Ascou POUNTAOU
09023 Ascou POUREDON
09023 Ascou PRATS DEL FOURNEL
09023 Ascou PREMALAFE
09023 Ascou PREMAYROLS
09023 Ascou PUIMAY
09023 Ascou QUARTIER DE MOUNEGOU REGAL
09023 Ascou RIBAS DE LAGAL
09023 Ascou RIVEIL D EN BAS
09023 Ascou RIVEIL D EN HAUT
09023 Ascou ROC DE DIJOUS
09023 Ascou ROC DE MALHEUR
09023 Ascou ROC MORT
09023 Ascou ROQUES DEL MIECH
09023 Ascou SAINT PIERRE
09023 Ascou SAINTE ANNE
09023 Ascou SARRAT DU COUMAIL
09023 Ascou SARRAT DU PUJAL
09023 Ascou SARRAT PREMIER
09023 Ascou SELIEX
09023 Ascou SERRAT DU PONTLONG
09023 Ascou SERREMBARRE
09023 Ascou SOMBILE
09023 Ascou SOULA DE L ANDORRA
09023 Ascou SPRADELS
09023 Ascou TARTEYROL
09023 Ascou TOURNEIRISSE
09023 Ascou TRAIDOS
09023 Ascou TRAOU DE LUFFE
09023 Ascou TRAU MAL
09023 Ascou TREPIL
09023 Ascou ZAUZO


[1Cependant, il y a un bien un lieu Taychou à Sorgeat près d’Ascou... mais l’IGN donne aussi "Sarrat du Taychou" et "le Taychou" comme ruisseau. L’appellation "Taychou" tout court est donc là probablement un raccourci tardif. "Teychou" existe aussi à Orgeix, pas loin. Il y a bien une présence toponymique de ce mot qui signifie "blaireau", et apparemment sans suffixe ou complément.



Grans de sau

  • - A propos de la toponymie aranaise :

    J’ai pareillement remarqué tout un tas d’archaïsmes, notamment autour du maintien de la finale masculine latine -u : ainsi, l’une des divisions traditionnelles de la vallée est Castièro.

    C’est nettement castellu(m) avec maintien de -u final, -ll- > -r- et diphtongaison comme en aragonais !

    Ces deux traits sont également très intenses dans la toponymie romane de la Catalogne pyrénéenne, ce qui tend à prouver qu’à une date ancienne, avant la division nette entre aragonais, catalan et gascon, des formes archaïques, vraisemblablement partagées, sur substrat aquitano-basque autochtone, commun aux deux versants, ont existé, avant d’être substituées par des formes venues de la plaine.

    En regardant l’IGN espagnol, et les cartes à disposition, les sommets aranais méridionaux ont une allure linguistique très spécifique : Tuc de Montanèro, Sèrra de Horno, Cabana d’Estanho, Pruëdo, Tuca Pomèro, Shigalèro, Sèrra d’Espiargo, Es Cròdos, ...

    Le phénomène se prolonge en domaine linguistique catalan voisin, là encore sur vieux substrat archaïque roman, dont il semble que l’aragonais a mieux conservé les choix linguistiques.

    Quant à la toponymie proprement aquitanoïde en Aran, elle est somme toute assez abondante, du moins elle prête à discussion : Arròs, Garòs, Arro, Arres, Bossòst, Varradòs, ... Il est vrai qu’elle concerne avant toute chose les macrotoponymes, car ainsi que l’indique Tederic, la microtoponymie relève souvent d’une couche plus récente.

    Le phénomène, ainsi que cela est bien connu, se prolonge totalement dans les vallées pyrénéennes catalanes voisines : Isavarre, Esterri, Unarre, Aurós, Sorpe, ...

  • - A propos de la toponymie fuxéenne :

    Je pense que le Pays de Foix a connu un phénomène assez parallèle à la catalanisation des vallées pyrénéennes de la Catalogne moderne, si ce n’est que la vallée, en l’espèce celle de la Haute Ariège, a adopté le roman toulousain dont elle gardé certains archaïsmes.

    La toponymie bascoïde est surtout intense en macrotoponymie, là encore, et avant toute chose dans les hautes vallées. En Vicdessos, cela saute aux yeux : Orus, Illier, Siguer, Miglos, ... Idem en vallée de l’Ariège proprement dite : Aulos, Aston, Lassur, Ascou, Orlu, ...

    Il est très étonnant que la toponymie du Pays de Foix n’ait pas fait l’objet jusqu’ici d’une étude détaillée tant celle-ci est passionnante, et comme un lien entre Pyrénées occidentales et Pyrénées orientales.

    Maintenant, en matière microtonymique, il conviendrait de fouiller plus attentivement. Les noms des sommets sont souvent plus anciens que les noms des bordes et autres lieux-dits habités, qui ont été formés en langue romane.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document