Notre région, c’est la Gascogne !

Voyage en Gascogne / "VIATGE A GASCUÑA" / Trip to Gascony (?)

Début de guide touristique (vraiment) gascon

mardi 17 juillet 2018, par Tederic Merger

Qu’èi començat, a la demanda d’un amic catalan benlèu hilh de la Gasconha : "VIATGE A GASCUÑA"

Benlèu que construiram amassa un guide toristic de la Gasconha gascona !

Vilas e vilòtas :

- Auch : capdulh deu "Département du Gers" (32) ; qu’i soi anat l’an passat, e qu’i aimèi lo còr vielh de la vila, sus un tuc (colina), damb arruas vielhas, petits restaurants, animat lo ser, escalèrs monumentaus cap a l’arriu...

JPEG - 57.9 ko

- Nérac : sus l’arriu de Baïse, vielha vilòta, pont vielh, castèth d’Enric de Navarra, marcat animat lo dissabte matin...

JPEG - 125.9 ko

- "bastides" (vilas creadas a l’atge mejan per la volontat deus reis) : que son hèra (molt) nombrosas... Labastide d’Armagnac, Montréal, Vianne...

JPEG - 85.6 ko

- beròi (bell) vilatge au plan circulari e semblant ua bastida : Fourcés

JPEG - 300.4 ko

- en anar en direccion de Bordèu : Sent Macari (Saint Macaire), vila de l’atge mejan

JPEG - 107.8 ko

Cap a l’Ocean :

- los lacs... per exemple lo lac de Biscarrosse-Cazaux ; que s’i pòden trobar plajòtas tranquilas e beroginas on se banhar ; a costat : la "Dune du Pilat" (montanha de sable sus l’ocean)

JPEG - 81 ko

- lo "Bassin d’Arcachon" (qui’s vuèita e plea cada jorn)

JPEG - 83.9 ko

- l’Ocean (la mar / "le ma" en negue)

JPEG - 55.8 ko
La Teste - la dune

- En anar entau Sud : Hossegor (lo son lac, las soas maisons basco-landesas...),

JPEG - 41.7 ko
Hossegor : Le Sporting-Casino
...par Henri Godbarge
Il a montré ici que le "basco-landais" pouvait aussi convenir à de grands édifices.

Baiona (basco-gascona)

JPEG - 71.8 ko

M’arresti aci... los lòcs ça-sus que descriven dejà un itinerari...

Contunhatz peus vòstes grans de sau, s’ac vòletz, en anar tanben au sud e a l’est de la Gasconha !



Grans de sau

  • Bèra iniciativa,Tederic !
    A costat d’Ossegòr que pòdes botar Capberton/Capbreton, istoric pòrt de pesca qui enviava dejà a l’Atge Mejan vaishets pas luenh de las còstas americanas entà pescar l’aton e s’es convertit taben en lòc de vacanças au sègle XX.
    Lo "Bassin d’Arcachon" (Laca d’Arcaishon) : "qui’s plea e vuèita cada jorn" : pas un chic exagerat ?
    L’Ocean : los pescaires d’Arcaishon e de la còsta qu’at anomenavan lo Peugue
    L’embouchure du Peugue
    (curiós aqueth mot, taben emplegat per arriulets deus petits en Bordalès !).

  • Je suis intrigué par "viatge a gascuña"
    S’il s’agit de castillan cela devrait être viaje.
    Sinon l’abbé Beauredon utilisait ñ pour traduire le son gne.

    Gascoña c’est pas mal ! Ou Gascuña avec u pour le son ou comme en castillan et basque. Et ü pour le son u comme en souletin.

    Sur ces digressions sans importance, bonne semaine. Je file en congé sans internet en Gascuña !

    • "VIATGE A GASCUÑA" est un copier-coller de l’e-mail de l’amic catalan. Pourquoi n’avait-il pas écrit - puisqu’il écrivait en catalan - ""VIATGE A GASCUNYA" ? Sabi pas... Mais je l’ai laissé, parce que ça illustre la mesclanha entre différentes langues proches qui ont chacune leur graphie : Gasconha (gascon graphie alibertine), Gascuña (castillan), Gascunya (catalan)...

      Je vois, cher 32406465, que tu ajoutes à la mesclanha en proposant d’emblée une nouvelle graphie pour le gascon, qui écrirait Gascuña comme en castillan !

      Bonas vacanças en Gascuña ! (Aoun bas ?) Mais, quand même, sans Internet, c’est trop dur !

  • Dans les vilas e vilòtas qui cau visitar (bilos é bilòtos qui càw bizità = les villes et petites villes qu’il faut visiter), je rajoute Lectoure.
    Lectoure

    J’y suis allé hier pour y être au moment de l’apéro musical des Gasconnades, et je suis encore sous le charme !
    Je ne sais même pas s’il faut en faire la promotion touristique : les touristes y sont déjà ! Et sans doute aussi beaucoup de résidents étrangers amoureux de la Gascogne profonde, genre Perry Taylor, soit qu’ils habitent dans le vieux Lectoure, soit dans l’avenante campagne environnante.
    J’y reviendrai !

    Lectoure - la rue Pey de Garros
    Un des charmes de Lectoure : ses rues descendantes qui laissent entrevoir au fond le paysage des coustalats gascons.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document