Notre région, c’est la Gascogne !

Còr de Bearn

Pyrénées

Préchacq-Navarrenx

Préchacq-Navarrenx

Préchacq-Navarrenx

64190 - lat. 43.28329849243164 / long. -0.7166669964790344
 

Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Lay-Lamidou

  • Dognen

  • Préchacq-Josbaig

  • Gurs

  • Grans de sau

    • Autrefois, l’église se situait en bordure du gave d’Oloron, face à celle de Préchacq-Josbaig. Le village s’appelait Prexac d’Arribere.

      Il s’agit probablement du toponyme latin en -acum le plus proche du Pays Basque (cela dit, il peut être tardif, on ne sait pas jusqu’à quelle date il a été utilisé).
      Pour tout dire, c’est étrange si près des territoires de la langue basque et c’est surtout le seul de toute la vallée du Gave d’Oloron.

      Priscius était un nom latin très commun en tout cas. L’existence de Précilhon dans la banlieue d’Oloron laisse envisager qu’il a pu exister un Priscius de cette ville qui aurait disposé de terres dans les environs (étant entendu que les toponymes en -acum sont à mi chemin entre la tradition orale et tradition administrative).

    • Dans la commune voisine de Dognen (toponyme béarno-souletin en -ein, probablement anthroponymique et médiéval) on a découvert dans une tombe "deux tiers de sou en or, l’un au nom de Svinthila frappé à Pinza (Galice), l’autre au nom de Récarède, frappé à Séville" (Paul Raymond). Svinthila et Récarède sont des rois wisigoths d’Espagne, la présence de ces pièces doit dénoter l’existence d’un notable dans les environs.
      Le seigneur Don de Dognen ou les propriétaires d’une exploitation agricole d’importance Villa Prisciacum ?


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document