Notre région, c’est la Gascogne !

Còr de Bearn

Pyrénées

Rivehaute

Rivehaute

Rivehaute

En "normalizat" :

Arribahauta
Prononcer "Arribehaoute"

64190 - lat. 43.349998474121094 / long. -0.8833330273628235
 

Vilatge biarnés de l’arriba dreta deu Sason o gave de Maulion. En basco, que’s ditz Arribalda (deu latin arripa alta).
Los sons poblants que son enqüèra aperats "Los Ribaltars" dab sufix basco (Arribaltarrak).


Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Gestas
    Gestas
    Vilatge gasconofòne de Sola, enclavat en (...)

  • Nabas
    Nabas
    Vilatge biarnés de l’arribèra deu Saison, (...)

  • Tabaille-Usquain

  • Montfort

  • Grans de sau

    • C’était encore Arribehaute récemment.
      Je pense qu’il est raisonnable de rétablir le ar- prosthétique dans cette région à forte gasconnité.

      Réponse de Gasconha.com :
      Aquò’s hèit (sus Gasconha.com) !

    • Noté Aribaute en 1385, le dénombrement des feux fait état de nombreux toponymes basques.

      Gascons : Ranquetat, Lagoarde, Tres Arrius, Guiremont-Jusoo, Giremont-Susoo (sic), Casebone, Sanabiele, L’Ospitau, Laborde, Casteg, Cotures, Mibiele, Poey, L’Abadie, Arguilhees.

      Basques : Larrart, Sorhatssete, Suhastoy, Quihillauque, Urrutie, Laquoe, Arrospide, Bercoche, Gallarriete.

      Quelques uns de ces toponymes ont survécu : Tres Arrious, Larrar et Ranquetat. Sous un habillage roman, on reconnaît des toponymes basques dans : Larrunduigt (Larrundetxe ?) et Erbiou (Arbil).

      D’après l’écrivain béarnais Yan dou Sabalot, né Gastellu-Etchegorry, dans le village voisin de Gestas (enclave souletine en Béarn), on disait dans son village que l’on aurait parlé basque dans certaines maisons jusqu’à la Révolution.


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document