Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Còr de Bearn

Pays basque voisin

Pyrénées

Gestas

Gestas

Gestas

En "normalizat" :

Gestars
Pluriel de "gestar", à prononcer "gestàs". Un "gestar" ("gestà") doit être un (...)

gèsta / genêt

Prononcer entre "gèste", "gnèsto", "yèste", "yèsto"...
variante :
nhèsta (prononcer entre "gnèste" et "gnèsto")
anhèsta semble aussi exister, donc avec un "a" de soutien, comme en témoignent en Armagnac par exemple des lieux "Lagnesta" qui ne peuvent guère être que des "L’anhestar" (lieu planté de genêt).
Il y a d’ailleurs des noms de lieu répertoriés "Laguesta" qui doivent être cacographiques.
dérivé : gestar ((prononcer "jestà") : mot masculin qui signifie "lieu planté de genêt"

JPEG - 214.2 ko
Anhesta hlorida suu camin de Hauvèu, a Arriaup (Réaup)
Photo de Jean (13 mai 2012)
64190 - lat. 43.349998474121094 / long. -0.8833330273628235
 

Vilatge gasconofòne de Sola, enclavat en Biarn, e au nom gascon tanben.
Jestaze en basco.
[Vincent.P]

Le gentilé basque est "jeztaztar".
En gascon, on aurait logiquement "gestarés" ou "gestaròt" .


Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Rivehaute
    Rivehaute
    Vilatge biarnés de l’arriba dreta deu Sason o (...)

  • Nabas
    Nabas
    Vilatge biarnés de l’arribèra deu Saison, (...)

  • Tabaille-Usquain

  • Montfort

  • Grans de sau

    • La toponymie était encore assez basque au XIVème siècle :

      Parmi les maisons nobles, donc les plus anciennes, il n’y a que des noms basques : Echebarne, Echeverrie, Harizpé, Laguarlu, Lardoeyt. Hésitation sur Choué.

      Pour les maisons "botoys", c’est mêlé : Darrospide, Echart, Haytzburué, Queheillauquy, Duheytzsse.

      Sont gascons : Bergés, Carrere, Casemayor, Cazenabe, Case Susa, Laborde, Lageyre, La Mayso, Minbiele, Poyalet, (deu) Sober, Sopiey.

    • Que son aperades "maisons noble" ta vosaute ?

    • Ce n’est pas chez nous, c’est en Soule.
      Organisation médiévale super-complexe.
      Il y avait d’abord la noblesse réelle, attachée à une maison comme en Béarn et au Pays Basque, à peu près 90 maisons dans toute la Soule (au premier rang desquelles les 10 "podestats").
      Ensuite une quantité importante d’alleutiers "francs", des maisons dites "fivatières", d’autres dites "botoys" dont les seigneurs pouvaient être des francs, des nobles voire des institutions religieuses.
      Enfin des maisons dites "pastères" dont personne n’a déchiffré l’originalité.

      Dans ce monde médiéval, les maisons nobles sont tenues pour plus anciennes et la toponymie d’un village comme Gestas montre bien que c’est par les maisons non-nobles que le fait linguistique gascon s’insinue.

      Source : Orpustan


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document