Notre région, c’est la Gascogne !




Grans de sau

  • Bonsoir, j’ai une question à vous poser sur la langue gasconne - est ce que le mot Pirou existe, et si oui, qu’est ce ça veux dire ? Longue histoire, mais c’est une vrai question !
    Dans l’attente de vous lire,
    Julia

    • Bonjour Julia,
      Pour l’instant, j’ai raccroché votre gran de sau à un nom de lieu Pirou que je ne savais pas expliquer.
      Aiguillonné par votre question, je viens de créer une série de mots qui commencent par pir, mais c’est le nom commun piron (prononcer "pirou(ng)") qui peut correspondre à votre recherche.
      Comme nom propre, Pirou apparait dans la toponymie gasconne, et aussi Le Pirou, Pirous, Lous Pirons, Piroun de Lis à Pontenx les Forges... Tous ces noms ne sont peut-être pas à rattacher à la même racine, mais le mot piron mentionné plus haut semble avoir eu une nombreuse progéniture, et c’est normal dans une société rurale qui observe les jeunes pousses, et fait facilement le parallèle entre les plantes, les animaux (poussins, dindons...) et les petits humains !

  • Pour moi "un pirou", c’est "un gars", "un type".

  • Oui, oui, ce n’est pas le même mot : piro, avec l’accent sur le "i". Mais par instinct, je me suis dit que c’était peut-être ce mot-ci qui était demandé.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Piron, Piroet

Prononcer "Pirou(ng)", "Pirouét".

piròc, piron / pointe, bourgeon pointu

Prononcer respectivement piròc et "pirou(ng)".
Deux variantes qui ont la même racine et le même sens.
Multidiccionari francés-occitan

« pirou sm. Pointe, « uo hourco de cinq pirous » (Big.), fourche à 5 pointes. » [Palay]
Mais aussi un sens qui s’écarte complètement de tout le reste :
« piroun sm. Oesophage (Dax). » [Palay]

« piròc, piroû sm. Germe de plante, bourgeon pointu ; bogue de châtaigne, de faîne, en Mt. Las patanes qu’an piròcs, les pommes de terre ont des germes ; en certains lx gascons, jeune volatile- : poussins,dindons. V. piroucoû,-quét. » [Palay]

Les verbes qui en dérivent sont respectivement pirocar (pron. "piroucà") et piroar (pron. "pirouà").

Autres dérivés (autre doublon à partir du doublon piròc, piron) : pirocada (pron. "piroucade, piroucado"...), piroada (pron. "pirouade, pirouado"...)
« piroade, piroucade sf. Action des germes qui apparaissent, trouent le sol. Lou blat qu’a ue beroye piroade, le blé a une jolie « sortie » , une bonne levée. » [Palay]

pirocon
piroucoùn (G.) sm. Petit dindonneau. » [Palay]
« piroucoû,-quét sm. Petit piròc. La fermière appelle les poussins en criant- : piroucoûs- ! piroucoûs- ! pour leur donner du petit grain. » [Palay]

piroquet (pron. "pirouquét")
« pirouquét,-e s. et adj. Petit piròc ; par anal. enfant petit. »

« piroucoû,-quét sm. Petit piròc. La fermière appelle les poussins en criant- : piroucoûs- ! piroucoûs- ! pour leur donner du petit grain. » [Palay]

Et même pirocorar !
piroucourà (G.) v. Glousser, en parlant des dindons. [Palay]