Notre région, c’est la Gascogne !


Benauge

Entre-deux-Mers

Tabanac

La Côte de Manoubrey

La Côte de Manoubrey / La Còsta dau Manobrèir / La Còste dàu Manoubreÿ

En "normalizat" :

Lacòsta + La Còsta
Prononcer "Lacòsto".

còsta / côte

dérivés ou variantes :
costalat : côteau
còst : si cette forme existe et qu’on ne prononce pas le "t" final, elle peut expliquer le nom de famille Ducos, et des noms de lieu comme Cos d’Estournel.
Sinon, il faudrait les expliquer par la racine prélatine "kos" (colline) qui aurait donc survécu en gascon.

"còsta" pourrait être le mot pour traduire le français "colline", même si "tuc", "turon", et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.

Lo Manobrèir
Prononcer "Lou Manoubreÿ". Le Manouvrier ?

Encore un nom en eÿ !
Je pense que manobrèir correspond à manouvrier en français ; avec un sens exact à préciser - le même qu’en français peut-être, mais je ne le connais pas bien.

Il y a à Tabanac un lieu dit "Manoubrey" (que Cassini a écrit "Manoubre") à flanc de côteau, sans doute desservi par cette "côte", photographiée ci-dessus quand elle débouche dans le quartier du Rouquey, elle a dû recevoir ce nom après-coup parce que je lui en vois un autre dans le cadastre napoléonien.
Dans ma transcription en gascon, fidèle à mon parti-pris, je rétablis l’article : "dau" et pas "de" !

Je trouve la vue assez typique de ces abords de l’Entre-deux-Mers : maisons de pierre, végétation luxuriante, relief...

prepausat per Tederic Merger



Grans de sau

  • Manoubrey pouvait être un chafre, ce qui expliquerait ’’de’’ au lieu de ’’dau’’. En effet, il devait quand même y avoir plusieurs manouvriers à Tabanac (au contraire de noms d’artisans comme ’’le Roudey’’, ’’le Galouchey’’...).


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document