Grande Gascogne ou petit Sud-Ouest. Histoire, géographie, langue, chant, architecture...

Hargne ou morsure.

nhac / morsure

ou mordant...
est passé en français régional dans l’expression avoir du gnac ou dans le verbe gnaquer.

dérivé :
nhacar (prononcer "gnacà) : mordre



  • par claude margueritat le 30 octobre 2012

    A propos de "gnac" = morsure ou bouchée selon B.Vigneau, sur le canton de Bazas nous trouvons :

    - "Niac (Grand et Petit)" à Bazas.

    - "Niac (Moulin de-)" à Cazats.

    - "Niague" à Marimbau(l)t.
    Mais on trouve "Gnague" à Pissos (Landes) et on retrouve "Niac" à Ayrens (Cantal), "Niac" à Carla-Bayle (Ariège), "Le Niac" à Mison (Alpes de Hte Provence), "Le Niague" à Préchac (Gironde), "Le Niague" à Origne (Gironde), "Le Niague" à Grignols (Gironde) et "Niague" ... près du lac Rose au Sénégal (mais ça c’est la très grande Gascogne).

    Comment interprêter toutes ces appellations de locs à partir de morsure ou bouchée ?

    Pour le "Niague" du Sénégal ça doit dater du temps où quelque tribu cannibale bouffait du missionnaire blanc ...
    Restons sérieux pour ce qui est de la Gascogne, je ne pense pas que l’on puisse non plus expliquer par le biais de l’expression "avoir du niac" qui a son équivalent en français "avoir du mordant" et qui doit être relativement récente.

  • Tous ces -ac et -ague, ça fait gallo-romain.
    par Gaby le 19 décembre 2013

    C’est sûrement à rapprocher de NEAC, non ?
    De plus, avec Daugnague (Pissos), on peut penser à quelque chose du genre Augnac/Auniac mal coupé. Ca serait donc Alneacum ?

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


VIELH

Proposez un lòc !
Nom du lieu (à la française) :

Nom du lieu (à la gasconne) :

Commune :

Commentaire :

Votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée) :

Votre nom :


(Transmettre le fichier par e-mail au webmestre)
Le drapeau de la Gascogne