Comme Sos-Meylan, Réaup-Lisse est à la fin du massif forestier landais (au cap de la lana).
Le paysage est moins plat qu’ailleurs dans les Landes.
Le gascon parlé par les anciens était plus armagnacais que landais.
La plupart des noms de lòc de Réaup-Lisse sont des noms de "bòrdas" isolées dans le pinhadar (pignadà).

Réaup fut également à la limite de deux archiprêtrés différents, celui de Villandraut (siège à Nérac) et celui de Condom auquel appartenait Notre Dame de Siouze (Cieuse).
Cette dernière appartenance conduit à l’étiqueter aussi par "Armagnac", même si à Réaup-Lisse, contrairement à Mézin, l’appartenance au Néracais l’emporte.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Gascogne plutôt que Sud-Ouest !