Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Béarn

Pyrénées

Pau

La mairie de Pau aux couleurs de Hestiv’Oc

border=0

Je vous fais parvenir deux photographies de la Mairie de Pau aux couleurs nationalistes occitanes lors de la manifestation HESTIVOC 2010.
Ces drapeaux ne manqueront pas de faire réagir les internautes des Grains de Sel.
[jmcasamayou]

Je mets celle-ci en ligne dans les locs, où je pense qu’elle sera plus à l’aise.
[Tederic]

prepausat per jmcasamayou



Grans de sau

  • Rouge et jaune sont aussi les couleurs du Béarn à la vérité, il manque la touche de bleu cependant.
    Bon, il y a cette croix occitane sur un immeuble classique, ancien théâtre français, dans une ville pyrénéenne anciennement thermale afin de fêter "les cultures du Sud" (existe-t-il un paysage moins méridional que la vue depuis le Boulevard des Pyrénées ?
    C’est peut-être pour ne pas que l’on se rende trop compte que le Béarn est très périphérique dans l’Occitanie que l’on cache le gave.
    Tout cela est un peu incongru, l’Occitanie dans les faits ce sont des salles de classe, Pau et Toulouse, on peut supposer que l’A64 est un corridor qui les relie.
    Si cela peut faire plaisir ... De toute façon, tout cela est terriblement déconnecté de la véritable température identitaire.

    Il est quand même dommage qu’au nom de l’Occitanie, Pau se coupe des couleurs festayres.

  • Ça fait penser aussi à l’Espagne officielle, avec des bâtiments massifs et austères au coeur des grandes villes, et le drapeau rouge et jaune.
    Moi aussi je suis gêné par cette imposition du jaune comme couleur de la hèsta.
    Je n’arrête pas d’y voir une claque à Bayonne et Dax (et donc à la Gascogne) : "Pauvres rouges et blancs, vous n’avez rien compris ! Je suis occitane, moi ! Je suis du sud... "

    Alors que, d’accord avec Vincent, les Pyrénées gasconnes en général, le Béarn et Pau en particulier peuvent difficilement évoquer "le sud" pour les "nordistes".
    Pourquoi toujours vouloir se faire passer pour ce qu’on n’est pas ?
    Le reproche vaut aussi pour les espagnolades de Dax et d’ailleurs...
    Pour moi, l’esprit "Gasconha", ce serait le retour de l’esprit des lieux.

  • Pourquoi ne pas en parler avec la principale concernée ? Les problèmes des peuples en voie de disparition elle connait puisque le maire de Pau a été membre d’un groupe d’études pour la question Tibétaine à l’Assemblée.
    Il faut lui parler du problème de la Gascogne, peut être aura t elle une écoute...

  • Vu de loin, on dirait une sous-préfecture et station balnéaire espagnole vers 1925.
    Il manque la mer, un quiosque, la poussière et la chère Louise Brooks.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document