Notre région, c’est la Gascogne !


Gabardan

Marsan

Landes de Gascogne

Losse

Le

Le Haou

En "normalizat" :

Lo Hau (r ?)

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest

hau / hêtre

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autre forme gasconne : hai (prononcer "haÿ")
diminutif (mais aussi collectif : bois de hêtres) : haget

"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.

Toujours cette hésitation entre "hau" (hêtre) et "haur" (forgeron) !
Maison néo-basque qui pourrait dater de la colonisation qui a suivi les grands incendies de l’après-guerre.
A-t-elle remplacé une maison brûlée ? Elle est maintenant entourée de champs, sauf une maison landaise restaurée, "Baréou". Il y avait donc là comme un "quartier".
La carte de Cassini donne des noms différents, mais je n’ai pas bien confiance !

prepausat per Tederic M.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document