Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Lòcs

Queyran

Gascogne médiane

Buzet-sur-Baïse

Bos du Luc

En "normalizat" :

Lo Luc
Prononcer "Lou Luc".

luc / forêt

Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l’usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)

(Lo/Eth) Bòsc
Prononcer "Lou Bòs", "Eth Bòs"...

bòsc / bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscat (prononcer "bouscatt") : taillis
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher

Le nom pourrait être considéré comme un pléonasme.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Albret néracais

Queyran

Gascogne médiane

Landes de Gascogne

Villefranche-du-Queyran / Vilafranca / Bilofranco

Carpia

En "normalizat" :

Lo Carpiar
Prononcer "Lou Carpià"

carpe / charme

variante : carpo (prononcer "carpou" avec l’accent tonique sur "car")

dérivé probable :
carpiar (prononcer "carpia") : charmille

taxon : "carpinus betulus".
Aire écologique :
Dans les forêts feuillues de coteaux et montagne, dans les haies en sols argileux ; souvent implanté (charmilles)
Arbre dépassant parfois les 20 m, à croissance lente, mais ne dépassant pas les 200 ans. Tronc cannelé caractéristique, ressemblant à un enchevêtrement de muscles. Fleurs : chatons, fruits : akènes. Excellent bois de feu, largement utilisé également en tournerie.
[Gilles Granereau]

C’est bien une vasconne, et elle devait être imposante, mais elle semble, peut-être pour cette raison, avoir été allégée de sa partie avant.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Albret néracais

Gascogne médiane

Landes de Gascogne

Ambrus

As Toupiés

En "normalizat" :

Los Topièrs
Prononcer "Lous Toupiès".

topin / pot, marmite

Prononcer entre "toupi" et "touping".

topièr (prononcer "toupiè") : potier

L’IGN écrit "As Troupiés", mais ce "Troupiès" me paraissait bizarre. Des hommes de troupe ? Pas grand chose à faire ici !
Et je pensais à des toupiès (topièrs), puisque le mot a formé des toponymes (Toupiès, Lahitte-Toupière...).
Eh bien le Cadastre napoléonien semble me donner raison : "As Toupies" ; l’accent aigu peut très bien avoir été omis.
Une autre source indique également "As Toupies" :
http://communes-francaises.info/commune/17544_ambrus

Il y aurait donc eu des potiers plus que des troupiers !

As est bien sûr la contraction de Aus*, générale en Queyran.

On ne s’en rend guère compte avec la photo, As Toupiès est un tuc, une petite hauteur (150 m).
Les pins ont été coupés a blanc estòc (coupe rase). a blanc estòc
Peut-être que de nouveaux semis sont déjà en place.

* Ou Als, parce que, curieusement, une des particularité gasconne, la vocalisation du l final ne semble pas toujours réalisée dans la toponymie du Queyran, et peut-être du Néracais, en tout cas pour l’article.
On a par exemple à Ambrus :
Lieu-dit Al Bardin
Lieu-dit Al Bourdiou (qui réalise la vocalisation pour bordil/bordiu !)
Lieu-dit Al Fountas
Et à Caubeyres :
Al Bosc

JPEG - 33.3 ko
Caubeyres - Al Bosc
Ce n’est pas "Au Bosc" !
prepausat per Tederic Merger ;

 

Marsan

Bascons

Page

Des ruines, encore des ruines.

"Paye" sur la carte d’État-Major, "Pache" sur celle de Cassini. Il peut s’agir d’une adaptation du terme français page, au sens de domestique, avec une incertitude sur la prononciation du yod roman intervocalique, d’où deux versions. Il y a pu avoir confusion avec le lieu-dit Patgé, 500 mètres au nord, qui doit être le même terme ... et peut-être le même lieu, ou une même famille.

Une vraie enquête s’impose.

prepausat per Vincent P. ;

 

Marsan

Maurrin

Néo-landaise

Un exemple de néo-landaise de la génération des années 80, avec usage raccourci d’un emban, et asymétrie du faîtage, pour un bel effet esthétique.

prepausat per Vincent P. ;

 

Chalosse-Tursan

Bordères-et-Lamensans

Larrat

Des ruines ... Elles ponctuent le paysage en relative abondance à l’approche de l’Adour. La fin du monde paysan.

prepausat per Vincent P. ;

 

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 3732

Bastisses

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.