Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Lòcs

Queyran

Gascogne médiane

Tonneinquais

Monheurt

Le Hailla

En "normalizat" :

Eth/Lo Hajar
Prononcer "Lou Hajà". hai + suffixe -ar indiquant un peuplement d’arbres ou (...)

hau / hêtre

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autres formes gasconnes :
hai (prononcer "haÿ")
havoth, havora (prononcer "habouth, haboure" - le premier est masculin, l’autre féminin)
"haboure sf. Hêtre (fagus sylvatica). V. habout. Syn. hag, hau, hay." [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

havoret (prononcer "habourét")
diminutif (mais surtout collectif : bois de hêtres) : haget

"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.



Sur cette photo latérale, on voit des piliers cimentés ; le plus souvent ces piliers cylindriques sont en briques, comme à la Teulère, et il y a donc probablement de la brique sous le ciment.
La Téoulère

Avant, c’était le Petit Hailla et il y avait aussi le Grand Hailla pas loin, mais ce dernier a disparu.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Rive droite gasconne

Gascogne médiane

Marmandais

Saint-Pardoux-du-Breuil

Langes

En "normalizat" :

Lanjo
"Lanyou" existe comme nom de lieu et de personne en Béarn, Bigorre... On (...)

anjo / ange

Prononcer entre "anjou" et "anyou", en mettant l’accent tonique sur "an".

L’IGN place maintenant le nom Laubarède sur Langes.
Cassini ne met ni l’un ni l’autre, mais peut-être "Croix de Baque" (Baquè probablement).
Le cadastre napoléonien nomme Langes également (ça dépend des plans) une bastisse qui est plus vers Las Batanères.
Bref, c’est tout un micmac !
Belleyme écrit "L’Ange" !

prepausat per Tederic Merger ;

 

Rive droite gasconne

Gascogne médiane

Birac-sur-Trec

Tournès

En "normalizat" :

Los Tornèrs
Prononcer "Lous Tournès". Tornèr

tornèr / tourneur, sole...

Prononce "tournè".
Plusieurs sens distincts :
- ouvrier tourneur
- « division d’un champ, sole. D’ordinaire, les terres labourables sont divisées en trois soles, tournès » [Lespy]
Multidiccionari francés-occitan

- « Bordure de champ ; allée autour d’un jardin » [Palay]


IGN : Tournes
Cassini : Aux Tournes (accent aigu incertain)
Etat major 19e siècle : Tournès
Cadastre napoléonien : As Tournès

L’explication par tornèrs (soles, pièces de terre en assolement) semble probable.

La bastisse est prise de cuu avec le soleil du soir.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Queyran

Gascogne médiane

Tonneinquais

Monheurt

Cazaux

En "normalizat" :

Casaus
Prononcer "Cazàws".

casau / jardin

Prononcer "casaou" ou "casaw".
diminutif : casalet

En fait, le "casau" a pu être à l’origine bien plus qu’un jardin : un domaine rural.
Voir à, ce sujet la page du site de Doazit en Chalosse sur les capcasaus.

Pour cet ensemble agricole dont la bastisse en photo n’est qu’un élément, mais le plus vascon, on a le festival habituel des graphies françaises de Casau(s) :
- Cazeaux pour l’IGN
- Cazaux pour le FANTOIR
- Cazeau pour Cassini
- Cazeaux et Cazaux pour le cadastre napoléonien
Il n’est même pas sûr que le x (qui marquerait un pluriel) soit justifié historiquement, mais on va le laisser, en prenant la forme officielle du FANTOIR qui au moins évite le "eau" français, à coup sûr injustifié.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Queyran

Gascogne médiane

Tonneinquais

Puch-d'Agenais

La Houn

En "normalizat" :

Lahont + La Hont + Era Hont

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

Au premier plan, un champ de blé au 20 juin.
A l’arrière-plan, les collines de Razimet, au-delà de la vallée de l’Ourbise.


Ne vous laissez pas désarçonner par le "La Houm" de la pancarte : il est courant que ces n finaux nasalisés soient transcrits par un m.

prepausat per Tederic Merger ;

 

Benauge

Entre-deux-Mers

Arbis

Houn daou Raou

En "normalizat" :

Lahont + La Hont + Era Hont

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

Fontaine du roseau ! Dans le bois de Benauge.

prepausat per Gaby ;

 

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 4164

Bastisses

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.