Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Lòcs

Grand Bazadais

Marmandais

Jusix

Berbils

"La Brebille" chez Cassini, "Les Berbilles" chez Belleyme, "Berbils" sur la carte d’État-Major, "La Berbille" sur la carte IGN 1950.

En lien probable avec :

- "Berbillot" à Saint-Ciers-de-Canesse (33) ;
- "Berbillon" à Ygos-Saint-Saturnin (40) ;
- "Berbille" à Saint-Maurice-de-Lestapel (47, côté guyennais).

On a probablement là des dérivés du latin populaire berbicem "brebis", avec une suffixation probablement palatisée -lh- à expliquer, probablement un diminutif.

Dans tous les cas, cela n’explique pas l’étonnante incertitude sur la manière de nommer le lieu-dit, qui lui-même aujourd’hui sur la carte IGN est mentionné sur l’ancienne maison "Despins" !

Un bel ensemble architectural garonnais au final.

prepausat per Vincent P. ;

 

Graves & Cernès

Landes de Gascogne

Landiras

Brax

En "normalizat" :

Brach ?
Si on écrit "Brach" en alibertin, ce devrait être prononcé "Bratch". Etait-ce (...)

Bracs
Prononcer "Bracs", "Brats"...

J’ai découvert l’existence de cette chapelle assez récemment : selon les sources du net, elle aurait été transformée en grange d’habitation avant d’être abandonnée au XIXème siècle.

Les lieux sont très étonnants, très landais, très sauvages. On croit déceler une tentative d’aménagement touristique des lieux, du fait d’un sentier ensablé, mais le projet aura avorté.

Pour ce qui est du nom, les lieux sont attestés Brax/Brach, ce qui en fait un homonyme des nombreux Brax/Brach de Gascogne, généralement tirés d’un terme gaulois *bracu "marais". Quelle orthographe alibertine du coup ? Braish ? C’est assez laid ...

prepausat per Vincent P. ;

 

Médoc

Vensac

Le Taste

Les horizons âpres et humides du Médoc. Cela étant dit, le nom pose problème : est-ce une forme masculine de taste ?

Lataste

prepausat per Vincent P. ;

 

Médoc

Vendays-Montalivet

Les Pigaux

"Pigaoux" sur la carte d’État-Major, avec donc la diphtongaison gasconne.

D’instinct, j’y aurais vu un patronyme, peut-être d’oïl, adopté aux règles phonétiques du gascon, mais on ne trouve pas de familles Pigau.

Des Pigaud/Pigaut en Normandie, mais c’est bien loin, et la présence en Normandie fait penser que ce patronyme a été formé dans un contexte de non-palatisation au nord de la ligne Joret (ca- ne devient pas cha- et ga- ne devient pas ja-).

Bref, il est possible que "Pigau" soit autochtone, reste à en trouver le sens. Le lieu-dit est de toute façon difficilement dissociable de son voisin Piganon, qui pose des questions similaires.


Piganon

prepausat per Vincent P. ;

 

Médoc

Saint-Vivien-de-Médoc

La Loubie

On retrouve Laloubie à Tabanac (33) : sans nul doute une construction sur lop "loup" mais avec une autre suffixation que l’habituel -è(i)ra.

prepausat per Vincent P. ;

 

Médoc

Landes de Gascogne

Naujac-sur-Mer

La Bresquette

Gasconha.com n’a pas avancé sur le terme bresquet, -a, fréquent en toponymie gasconne !


Langon - Bresque

prepausat per Vincent P. ;

 

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 3906

Bastisses

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.