Lòcs (toponymie, paysage...) de Peyrusse-Massas

Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Monsigu

en graphie alibertine :

Montsegur
Prononcer "Mounsegû".

segur / sûr

Prononcer "ségu".
segura (prononcer entre "ségure" et "seguro") : sûre (féminin)

Montanha clara, Bordèu escur, ploja de segur.


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Fioux

en graphie alibertine :

(lo/los) Heus, Hius, Heu, Hiu
Prononcer "Héw(s)", "Hiw(s)"... Interférence possible avec heuç (fougère). A (...)

fius, hius, hiu ? / fief

Le mot apparait dans des textes médiévaux en Gascogne :
« a cuy aura a demandar sa renda del fiu ? » [Archives historiques du département de la Gironde, Volume 15 - Google Livres]
« los franx fius, nobeus acquis » [Comptes consulaires de la ville de Riscle de 1441-1507 - Google Livres]
« lo fiuater pod se clamar del senhor del fius » [Ministère de l’Intérieur. Musée des Archives Départementales... - Google Livres] ; on voit ici que le mot a peut-être un s au singulier, ce qui donnerait hius.
« Si lo fivater negava al senhor son fius » [Lexique roman - Google Livres]

Le mot était-il prononcé hiu (hiw), même s’il vient du germain et non du latin ? Les dictionnaires gascons écrivent fiu.
C’est dans la toponymie qu’on pourrait trouver les traces d’une prononciation h. Par exemple Heux ?
L’église de Heux

On a "Les Affieux" à Préchac.
Un nom de famille comme Duhiou semble l’attester. Allez, je propose la forme hiu, contre toutes les autorités !

« fieffer // vx vt. affiéver (donner en fief une terre) afiusar ; afievar. » [Per Noste]
Multidiccionari francés-occitan


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Lacoume d’Empeyrue

en graphie alibertine :

Lacoma + (la,era) Coma
Prononcer entre "Lacoume" et "Lacoumo".

coma / combe

Prononcer entre "coume" et "coumo".
Une combe est une sorte de vallon, de dépression.
Les dérivés de "coma" se trouvent dans de nombreux noms propres (Ducomet, Lascoumes...).
En Nord-Gascogne, c’est la forme comba qui prédomine, comme en occitan central.
La forme escoma (escoume...) semble synonyme.
Pour "coma" ("coume" dans la graphie qu’il utilise), Palay donne aussi l’explication (presque inverse) de "colline, monticule".

Le couple comèth/comèra semble un dérivé.


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Las Arroques

en graphie alibertine :

Las Arròcas
Prononcer "Las Arroques".

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Larrouquet

en graphie alibertine :

Larroquet + (l')Arroquet
l’arroquet (prononcer "l’arrouquét") = le petit roc

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Larroc

en graphie alibertine :

Larròc + (l')Arròc
Prononcer "L’Arroc".

arròc, ròc / roc, rocher

En gascon, on a plutôt arròc
arròca (prononcer "arroque") : roche


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Labourdéte

en graphie alibertine :

Labordeta + (la) Bordeta
Prononcer "Labourdéte", "Labourdéto"...

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Labordeneuve

en graphie alibertine :

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Le Plan

en graphie alibertine :

(lo/eth) Plan
Prononcer "Lou Plan", "Eth Plan"...

plan / plateau

dérivé et quasi-synonyme :
planèr (prononcer "planè"), planèir (prononcer "planeÿ")

(lo) Planh
Prononcer "(lou) Plagn". On peut supposer que c’est le masculin de planha (...)


 

 
Haut Armagnac - Pays d’Auch

Peyrusse-Massas

Le Gouté

en graphie alibertine :

(lo) Gotèr, Gotèir, (la) Gotèra
(lo) Gotèr : forme masculine, à prononcer respectivement "(lou) Goutè, (...)

gotèr / petit ruisseau, égout, conduit pour l'écoulement des eaux

Prononcer "goutè".
Sens "petit ruisseau" attesté en Luchonnais.