Lòcs (toponymie, paysage...) de Bourdelles

Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

Cangrand

en graphie alibertine :

Cangran
"Champ grand"

Lo Camp grand

camp / champ

Souvent prononcé "cam", sans faire entendre le p final.
campanha : campagne

Austère, la vallée de Garonne !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

Le Pérey - Montaugé
Lo Pérèir - Montaugèr / Lou Péreÿ - Mountaougè

en graphie alibertine :

(lo) Perèir
Prononcer "(lou) Péreÿ".

Montaugèr
Prononcer "Mountaougè".

Augèr prenom mascle / Auger

Auger de Lehet a contribué à la construction de la cathédrale de Bayonne, comme l’atteste une inscription qui s’y trouvait.
Voir A BAYONNE LA CATHÉDRALE AUSSI "PARLE" GASCON !

Origine probable : adal gari (en langue germanique, adal=noble et gari=lance)


Grandeur et décadence.
Cassini indique à cet endroit Montaugé et la carte d’état major du 19e Montaugey. Ce dernier note une spécificité phare nord-gasconne de la langue locale : le eÿ final.

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

La cale, un pêcheur, et une barque nommée COULAC
La cala, un pescaire, e... un colac / La cale, un pescaÿre, e... un coulac


colac

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

Martinon

en graphie alibertine :

Martinon
Prononcer "Martinou(ng)".

Martin Martina / Martin / Martine

Existís sieis vilatges dau Peiregòrd que s’apelan Sent-Martin.
Lo prenom Martin (sovent francisat en Marty, mai que mai per los noms de personas), ven dau latin Martinus, celebre evesque de Tors au segle IVen.

PRENOMS DAU PEIREGÒRD (Joan-Loïs Lévêque)
Prénom présent en Gascogne, mais plus largement occitan et français/

L’occitan ne prononce pas le "in" final comme en français, mais plutôt comme le "ing" de "parking". Mais parfois, le "n" final tombe complètement, ce qui explique (mais n’excuse pas !) la graphie française "Marty".


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

pré de Laigue

en graphie alibertine :

L'Aiga

aiga / eau

Prononcer "aÿgue", "aÿgo"...
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

aigat : « aygade, aygat : abondante chute de pluie ; crue, inondation » []
aigon : « aygoùn (G.-M.) sm. – Rosée »


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

Le Grand Mayne

en graphie alibertine :

(lo) Maine
Prononcer "(lou) Maÿné" en mettant l’accent tonique sur Maÿ.

maine / domaine

Très fréquent dans nos campagnes, souvent écrit "Mayne".
Prononcer "maÿne".

Lo Grand Maine
Prononcer "lou gran maÿne".

maine / domaine

Très fréquent dans nos campagnes, souvent écrit "Mayne".
Prononcer "maÿne".


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

Le Luc

en graphie alibertine :

(lo) Luc
Prononcer "(lou) Luc".

luc / forêt

Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l’usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat) ; luga (lugue) existe aussi.

dérivé fréquent en toponymie gasconne : lugat


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

La Grande Prade

en graphie alibertine :

Laprada + (la,era) Prada
Prononcer "La Prade", "Le Prade" (en negue), "La Prado"... ; "Era (...)

prat / pré

dérivés :
prada, pradèra : prairie
pradèu : airial
pradina (prononcer "pradine"...) est présent en toponymie nord-gasconne, et devait avoir un sens précis qui nous échappe.


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

La Barthe

en graphie alibertine :

Labarta + (la) Barta
Prononcer entre "(la) Barte" et "(la) Barto".

barta / barthe

Zone humide auprès d’une rivière.
"barta" est un mot prélatin.
Difficile d’affirmer si "barda" (voir les lieux qui s’appellent "Labarde") est une variante de "barta".
Si oui, on pourrait déduire à la fois "barda" et "barta" de bard ou bart qui veut dire "boue" ou "limon".

barta existe aussi en languedocien, mais avec un sens différent de forêt broussailleuse. Difficile de dire si les mots "barta" et languedocien et gascon ont une même origine.


 

 
Bazadais Clocher-mur

Bourdelles

La Borie

en graphie alibertine :

(la) Bòria
Prononcer "Bòri" avec l’accent tonique sur Bo (sur le modèle de la Tàpia) ; (...)

bòria / bouverie, ferme

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bòrie sf. Bouverie ; ferme, (v. m. remplacé aujourd’hui par borde). N. de p. Borie, Laborie. »