Lòcs (toponymie, paysage...) de Arcins

Médoc

Arcins

Hennebelle

Cadastre napoléonien (Section E feuille unique :Les Palus) : Hennevelle
 Hennevelle est un nom de famille en France d’oïl, mais qui n’est peut-être pas à l’origine de ce lieu-dit ; il ne semble pas attesté en Gironde ; la "transformation" en Hennebelle (de v vers b) serait gasconne en tout cas.
 L’IGN donne un lieu "Henne" tout près ; il parait probable que ce soit une clé d’explication.
La Haine Maurin, Parc du Henne, le Renne

 Ce "Henne" doit expliquer les lieux "Haine" de la commune voisine de Soussans.
 Et "belle" ou "velle" ? ça fait penser au "Beychevelle" qui a aussi fait travailler les toponymistes !

Le lieu Hennebelle est frontalier d’Arcins et Lamarque.
A Lamarque, mais à environ 2 km, il y a le Château Hennebelle.


 

 
Médoc

Arcins

La Houdide

en graphie alibertine :

(la) Hodida
Prononcer "Houdide"... hodida est le féminin de hodit, participe passé du (...)

hodin, hosin / terre défrichée, labourée, bêchée

Prononcer "houdi(ng)", "houzi(ng)"...

"houdi" dans le dictionnaire de Vincent Foix
Vincent Foix met ce mot en relation avec le(s) verbe(s) hode/hose/houda (bêcher, piocher).

Ce verbe est sous sa forme alibertine hòder (prononcer "hode" avec l’accent tonique sur "ho") dans le "Tot en gascon", qui donne aussi un verbe équivalent et frère jumeau : hodir (prononcer "houdi" avec l’accent tonique sur "di").
Prumèr diccionari tot en gascon : lo de Pèir Morà !

Le FANTOIR donne "L’Haoudide" mais ça parait inacceptable. C’est sans doute "La Houdide" !


 

 
Médoc

Arcins

Le Gravat

en graphie alibertine :

(lo) Gravar
Prononcer "(lou) Graouà".

grava / grève, gravier

Au sens minéral, bien sûr...

Prononcer entre "grabe", "grabo", "grawe", "grawo"...
dérivés :
gravèira (prononcer "graweÿre"), ou gravèra : gravière.
graveiron (prononcer "graweÿroung") : banc de gravier.
gravèr (prononcer "grabè", "grawè") : gravier.
gravissa (prononcer "grawisse, grawisso") : petit gravier.

Le pays des Graves, au Sud de Bordeaux, tire de là son nom. C’est une zone où la Garonne déposa jadis de nombreux cailloux.

Nous sommes d’accord ? Ce -at est en réalité un -ar gascon ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Arcins

Chemin de la Pradère

Les experts en gascon se questionneront : pourquoi une forme pradèra, et non pradèira, en Médoc ?

Pradère

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Arcins

Les Aubarèdes

en graphie alibertine :

Las Aubaredas
Prononcer "Las Aoubarédes". Aubareda

(l')Aubareda
Prononcer "(l’)Aoubaréde", "(l’)Aoubarédo"...

aubar / saule blanc

Prononcer "awbà".
aubier en français régional.
Selon le dictionnaire de Yolande Vidal, "ses feuilles longues et souples servaient à faire des matelas".

dérivé : aubareda (endroit planté d’aubiers, connu en français régional sous la forme "aubarède").

Passion lagune. Je n’ai pas fini d’en faire le tour ...

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Arcins

Le Beyan

"Beyan" seulement sur la carte d’État-Major, rien chez Cassini. Le toponyme reste à élucider.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Arcins

Barreyre

en graphie alibertine :

(la) Barrèira

barrèra, barrèira / barrière

Prononcer respectivement "barrère", "barrèÿre"...
barrèra est la forme gasconne majoritaire.

Un toponyme nord-gascon bien fréquent.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Médoc

Arcins

Les Soles
Las Sòlas / Las Sòles

en graphie alibertine :

(la) Sòla
« Une sòla (pron. "sole"), féminin de sol, c’est un fond de prairie. » (...)


 

 
Médoc

Arcins

Fontanelle

en graphie alibertine :

(la) Hontanèra, Hontanèla
Prononcer "Hountanère"... La Hontanhèra Prononcer "La Hountagnèro" avec (...)

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

 

 
Médoc

Arcins

Bouriette

en graphie alibertine :

(la) Borieta
Prononcer "Bouriéte". Diminutif de bòria ou boria.

boeiria, boiria, boria / maison du laboureur

Prononcer "boueÿrie"...

variante :
boiria (prononcer "bouÿrie"...),

bòria / bouverie, ferme

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« bòrie sf. Bouverie ; ferme, (v. m. remplacé aujourd’hui par borde). N. de p. Borie, Laborie. »