Lòcs (toponymie, paysage...) de Saint-Gein

Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Hillon

en graphie alibertine :

(lo) Hilhon
Prononcer "(lou) hillou(ng)". Doit être un dérivé (affectueux ?) de (...)

hilh / fils

hilhòu (prononcer "hiyow") : filleul


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Téchéné

en graphie alibertine :

Teishenèr

teishenèir, tishanèr... / tisserand

teishenèir : prononcer "téchénèÿ".
Mais ça, c’est une forme nord-gasconne.
Ailleurs en Gascogne, on trouve teishenèr (prononcer "téchénè"), tishanèr (prononcer "tichanè"), teishenèr (prononcer "téchénè"), teishinèr (prononcer "téchinè"), et même tisnèr (prononcer "tisnè") du côté du Béarn, et, en revenant à l’extrême nord de la Gascogne, tessendèir et teishèir (d’après la toponymie)...


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Bouneou

en graphie alibertine :

Bonèu
Prononcer "Bounèou". Présent à Bordeaux dès le Moyen Age. Probablement un (...)


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Le Miquéla

en graphie alibertine :

(lo) Miquelar
Prononcer "(lou) Miquélà".

Miquèu Miquèla / Michel / Michèle

Pour "Miquèla", prononcer entre "Miquèle" et "Miquèlo".


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Coutchoy

en graphie alibertine :

Cochòi
Prononcer "Coutchoÿ", "Coutyoÿ"... Nom en òi dont il faudrait trouver la (...)


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Arnaud

en graphie alibertine :

Arnaut

Arnaut Arnauda / Arnaude / Arnaud

Comme le dit J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique (arn = aigle + wald < waldan = gouverner)".


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Balague

en graphie alibertine :

Balaguèr, Balaguèir
Prononcer respectivement Balaguè, Balagueÿ. La balaguère est un vent du sud, (...)


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Barbes

en graphie alibertine :

(lo) Barbèr
Prononcer "(lou) Barbè".

barba / barbe

Prononcer entre "barbe" et "barbo".
Dérivés :
barbut : barbu
barbèir (prononcer "barbèÿ") ou barbèr (prononcer "barbè") : barbier


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Beoulaygue

en graphie alibertine :

Beulaiga, Buulaiga
Prononcer "Béoulaÿgue", "Buwlaÿgue" ... beu, buu l’aiga = boit (...)

aiga / eau

Prononcer "aÿgue", "aÿgo"...
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

aigat : « aygade, aygat : abondante chute de pluie ; crue, inondation » []
aigon : « aygoùn (G.-M.) sm. – Rosée »

béver / boire

Prononcer "béoué".
Mais "beure" (prononcer "béouré") en Médoc.
Il y a plusieurs variantes de ce verbe, qui, pour semer davantage la confusion, ressemble phonétiquement au verbe víver (vivre - prononcer "bioué").
Certains voient dans cette proximité boire-vivre un trait gascon ou occitan...

béuer a galet [béwé a galét] : boire la tête renversée, la bouche ouverte, la bouteille levée au-dessus, un pouce sur le goulot pour régler le débit.
[R. Granié - Termes viti-vinicoles employés à Saint-Sardos]


 

 
Marsan Landes de Gascogne

Saint-Gein

Boue

en graphie alibertine :

(lo) Boèr
Prononcer "(lou) Bouè".

boèir, boèr / laboureur, bouvier

Prononcer "bouèÿ".
Hors du nord gascon : boèr (prononcer entre "bouè" et "boué")
boièr en languedocien.
boiria (prononcer "bouÿrie") ou boeria : bouverie
boria existe peut-être aussi, et ne doit pas être confondu avec bòria (accent tonique différent), même si les deux mots sont de la même famille, avec comme racine commune boeu (boeuf) et ses variantes. bòria = bouverie, fermebueu, beu, bòu, buu, biòu = boeuf