Lòcs (toponymie, paysage...) de Asson

Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Sanguinet

en graphie alibertine :

(lo) Sanguinet
Prononcer "(lou) Sanguineut" en neugue, "(lou) Sanguinétt" sinon.

sanguin, sanguilh / cornouiller

« sanguî, senguìni sm. Cornouiller (cornus sanguinea, plante), sanguinelle. Cf. hust-du. En Arm. on dit sanguilh.
sanguinade,-néde sf. Lieu couvert de sanguîs. N. de l. et de p. Sanguinet,-nède. » [Palay]
Multidiccionari francés-occitan

« SANGUINEDO, SANGUINADO (1. b.), (rom. sanguinado, b. lat. sanguineda, lat. sanguinctvm), s. f. Lieu couvert de cornouillers sanguins, v. courgnarcdo ; Sanguinède, nom de fam.’méridional. » [Tresor dóu Felibrige]
SENGUINI arbrisseau des haies, espèce de nerprun : Auron, senguini, espiaub... ARCH. Noisetier, nerprun, aubépine... - Voy. Sanglumi. [Lespy]

Un nom de lieu comme En Sanguillet (32430 Sirac) atteste Sanguilhet (ou Sanguiet ?) comme nom de personne.
« sanguilhà* (G.) sm. Bosquet de cornouillers. » [Palay]
*donc sanguilhar !
Autres dérivés dans la toponymie : Sanguinar, Sanguinadar, Sanguinhar... (Sanguina, Sanguinada, Sanguinia)...

Je ne cesse jamais de m’émerveiller de trouver en un bout de la Gascogne un toponyme illustré par un autre de ses bouts.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Lanardonne

en graphie alibertine :

Lanardona
lana arredona = lande ronde "Campardon" existe aussi.

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

arredon, redon / rond

féminin : redona (prononcer "rédoune" ou "rédouno")
variante avec le "a" d’appui gascon : arredon, qui donne souvent ardon dans la toponymie.

Le maintien à l’écrit du [o] dans Lanardonne, là où la langue moderne disait Lanardoune, est-il un indice sur une subsistance plus longue de l’ancien son dans le gascon de la zone ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Hourquet

en graphie alibertine :

(lo) Horquet
Prononcer "Hourquét". Diminutif de horc.

horc, horca / fourche

Prononcer "hourque" ou "hourco".
horc : confluent, vieux mot pour "lieu planté d’arbres", carrefour [C. Larronde]
horcada : petite forêt (ancien) [C. Larronde]
horcut, horcuda (hourcut, hourcude...) : fourchu, fourchue

furca en latin médiéval : forêt usagère, selon BBF

Gasconha.com est bloqué en hiver pour les photos des lòcs : il y aura rattrapage lors du déconfinement !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Estradère

en graphie alibertine :

Estradèra

estrada / route pavée ?

Prononcer entre "estrade" et "estrado".

Seule occurrence en toponymie gasconne d’une forme dérivée en -ère sur la base estrada.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Peyroutet

en graphie alibertine :

Peirotet
prononcer "Pèÿroutét" en faisant entendre le "t" final. Double diminutif de (...)

Pèir, Pèr Pèira / Peÿ / Pierre

Pèir Berland defenot la libertat de Bordèu !

Dérivés :

Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyre Peyroton Peychot

Futurs parents amoureux de Bordeaux et de sa région, vous souhaitez que votre fils s’attache lui aussi à ce pays et défende ses couleurs...
Appelez-le Pey ou Pèir* !
C’est "Pierre" en gascon de la région de Bordeaux.
C’est le prénom de Pey Berland, homme d’Etat, homme du peuple, homme de coeur et homme de religion, qui a défendu la liberté de Bordeaux contre le roi de France.

*"Pèir" est la graphie occitane normalisée de "Pey".
Il s’agit d’un seul et unique prénom qui se prononce " Pèÿ ".

La forme "Pey" est plus connue, et attestée officiellement. Vous n’aurez aucune difficulté à la faire enregistrer par l’Etat Civil : sinon, il devrait suffire d’invoquer Pey Berland et les multiples "Saint Pey" de la région...

La forme graphique Pèir, plus moderne et audacieuse, est moins évidente à prononcer pour la majorité des gens.
Il vous faudra donc faire, si vous la choisissez, l’effort pédagogique pour qu’ils ne prononcent pas "Pèrr"...

Pèir est la version nord-gasconne (en gros, département de la Gironde nord du département des Landes) de "Pèr" (ne pas prononcer le "r") qu’on trouve dans le reste de la Gascogne (voir les multiples "Saint Pé...").

A noter pour finir : le gascon permet une forme féminine différente du masculin, "Pèira", à prononcer entre "Pèïre" et "Pèïro". Profitons-en ?-)

Un grand classique gascon.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Domenjucq

en graphie alibertine :

Domenjuc

Domenge, Domengue, Dominge Domenja / Dominique / Dominique

Pour Domenja, prononcer entre "Doumenje" et Doumenjo".
Pour Domenge, prononcer "Doumenjé", mais sans mettre l’accent tonique sur le "é" final.

"Domenge" est attesté vers 1600 à Ladaux (Entre-deux-Mers).
Evolution occitane du latin Dominicus.

L’occitan a l’avantage de distinguer le masculin du féminin.

Un vrai château fort !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Betpeu

J’ai toujours un peu peur à l’idée de mentionner que la vie semblait avoir quitté telle maison, de peur que des gens mal intentionnés n’utilisent notre site pour un repérage ! Mais en l’espèce, cela semblait le cas.

Drôle de nom, du reste ! Un chafre pour quelqu’un qui avait de "beaux cheveux" ?

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Touyarou

Quina beutat ! Les hauteurs du pays de Nay sont parmi les lieux que je préfère en Béarn.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Berdeu

Magnifique lumière rasante de l’hiver qui nettoie les formes et les ruines.

D’un point de vue linguistique, les toponymes béarnais en finale en -eu ne sont pas évidents à élucider, mais l’on doit tourner autour d’un dérivé de Berd-, qui donne le plus commun Berdot.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Còr de Bearn Pyrénées

Asson

Labes

La carte d’État-Major ne mentionne pas "Labes" mais un nom que je ne parviens pas à lire, qui finit apparemment en -ey. A fouiller, du coup.

prepausat per Vincent P. ;