Notre région, c’est la Gascogne !


Fourcassies

Vient de Benauge.
Je l’interprète comme Fort + Gassies.

[Qu’èi restablit, dens la version alibertina deu nom, lo "h" gascon, en conformitat damb l’usatge de Gasconha.com
Tederic M., validator]

Gaby


Grans de sau

  • Rappelons l’existence d’une rue de la Tour de Gassies dans le vieux Bordeaux (reliant la rue des Argentiers à la rue des Bahutiers).
    Même nom de rue, d’ailleurs, à Bruges (le Bruges bas-médocain, pas le Bruges béarnais).
    J’ai égaré mon guide des rues de Bordeaux mais je pense que la référence à un duc de Gascogne de ce nom est vraisemblable .

  • Je m’aperçois que ma proposition Fort-Gassies n’est pas terrible. Il me semble qu’un dérivé de horca ’’bifurcation’’ ou de horc ’’bois’’ est plus sérieux.

  • Geneanet donne une Jeanne Fourcassié à Donzac (la commune de Benauge, d’ailleurs pas encore enregistrée sur Gasconha.com) en 1675.
    Il y a aussi des Fourcassie (sans accent aigu mais ça ne veut peut-être rien dire) et Fourcassin à Narbonne "entre 1625 et 1675". Parfois "ie" peut noter un "in"...
    Intéressant aussi : Geneanet toujours donne Hourgassié en 1660-1880 en Béarn. Bizarre, il y a aussi l’accent aigu... sinon on pourrait analyser celui-ci comme Hòrt-Gassia...

    Palay donne « hourgassà,-sè sm. – Maladroit, mauvais forgeron. N. de p. Horgassan ». Je me demande s’il ne mélange pas un dérivé de hòrga avec Hòrt-Gassan. Mais de toute façon, il y a un g et pas un c.

    Horgassan
    Ce nom est très probablement la juxtapostion des "noms individuels" gascons (...)

    Je me demande s’il ne faut pas considérer le s final de Fourcassies comme "adventice" (je crois qu’on peut dire comme ça...). Auquel cas, on pourrait envisager un "Forcassièr" d’origine languedocienne.

    Il serait amusant que notre hésitation entre un composé Hòrt-Gassia et un dérivé de horc recoupe des confusions faites par nos aïeux.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Horcassias

Gassia prenom mascle

Prononcer plutôt Gassie (en faisant entendre le "e").
C’est bien un nom masculin, dérivant du nom vascon Garsia, porté par des ducs de Gascogne jusqu’à l’an 1000 environ.

Ce Garsia (ou Garcia) serait plus précisément une adaptation castillane du nom de personne vascon "Hortza, Artza o Hartze", qui signifiait tout simplement "Ours". Le basque moderne dit toujours "Hartza".

Arnaud-Garcias de Goth a été frère du pape Clément V.
"Garcia", si courant en Espagne comme nom de famille, a bien sûr la même origine.
Et pourquoi ne pas choisir cette forme Garcia, plus connue, et qui ferait un clin d’oeil à Federico Garcia Lorca, le célèbre poète espagnol ?