en graphie alibertine :
Peirotàs

Peiròt prenom mascle

Dérivés : Peirotet/Peiroutet

Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyrot
Cela veut dire Pierrot, dérivé de Pèir, Pierre.

Pèir (Peÿ) + suffixe diminutif òt + suffixe augmentatif ou péjoratif as

Variante(s) graphique(s) :

Peyroutas



 
Amics Webmèstes, insérez Peirotàs dans votre site !
 

Grans de sau

  • Dans la même série à double suffixe -òt -as :
     à Biscarrosse, un lieu Chicoutas qui suit ce modèle : chicòt (petit quelque chose) + suffixe augmentatif ou péjoratif -as
     Carloutas à Lestelle Saint Martory (Comminges), qui semble être Carle (prénom cependant assez rare en Gascogne) + òt + as
     un intéressant Cagoutas dans la Vallée d’Aspe, où je pense voir cagòt + as ; mais là on sort peut-être du modèle du double suffixe, à moins que cagòt soit décomposable en cag + suffixe -òt.

    Un nom comme Peyroutas parait emblématique du gascon. Il est cependant présent en Agenais guyennais, et ne parait pas impossible en languedocien. A voir.

    J’ai constaté comme il est difficile d’expliquer ces histoires de double suffixe à des profanes, même réceptifs au gascon.
    Même une liste explicative de toponymes gascons écrit sur Peyroutas (un autre, à Fusterouaou) : « Vient de peyras : pierre, une carrière de pierre. »


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document