Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

dimanche 22 février 2009

bòsc

Extrait de Lou païs gascoun Poème de G. d’Almeida - Mézin, début 20e siècle
T’aimi, país gascon, quan lo sorelh d’abriu hè cantar dens los bòscs las cançons deu Bon Diu.
français : bois

Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l’occitan)
boscat (prononcer "bouscatt") : taillis
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher




Grans de sau

  • peut être origine celte

  • E’s pòt diser "bòs" tabé, no ?
    Que l’èi tostem entenut, mes jamei vis dentz un diccionari dab la grafia "occitana"... encoèra un d’aquestes "c" qui ne’s prononciann pas ? :(

    Réponse de Gasconha.com :
    Sembla que, dens "bòsc", lo "c" finau e sia etimologic, mès mut lo mei sovent.


  • Je trouve ces "c" finaux détestables... à part rappeller une éthymologie, ils ne servent à rien et peuvent prêter à confusion.
    (Un peu comme le "a" final dans certains endroits dans les mots comme "policia", "justicia", ou les "d" de "pèd" , "lèd" etc...)
    Bien qu’ils se prononcent dans certains endroits, je trouverait plus judicieux de suprimer ces "c", "d" et "a" qui ne servent à rien dans les parlers où ils ne se pronomcent pas...
    Bon, en même temps, je suis loin d’être un linguiste mais je pense que ça améliorerait la lecture du gascon qui est déjà assez difficile.

    Réponse de Gasconha.com :
    Le principe d’une graphie qui englobe dans une certaine mesure les différentes prononciations, et même les cas où une lettre n’est pas prononcée, n’est pas à jeter aux orties.
    Mais dans la situation présente, où les gens sont illettrés en gascon, il faut faire preuve de souplesse, et s’autoriser des accrocs à la norme, s’il le faut pour être compris.
    [Tederic]


  • D’où la débilité des "dictées occitanes" organisées un peu partout dans le sud de la France...

  • Pour répondre à Txatti je dirais que les "dictées occitanes" seraient moins débiles si elles s’appliquaient à un occitan standard reconnu et accepté par le plus grand nombre et soutenu par une Académie digne de ce nom. On en est loin !


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document