Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

mardi 22 août 2006

cavec

français : chouette

Mot masculin, à prononcer "caouec" ou "cabec".
Mais la forme féminine cavèca (prononcer "caouèque", "cabèque", "caouèco"...) existe aussi.




Grans de sau

  • A nòste, lo chòt qu’es meilèu lo "hibou", tabé com lo tohohó (lo "petit duc" e lo "grand duc.

  • En Shalòssa qu’aperam "la chouette" "ua cailleca", et lo mascle "gahus".

  • A Marmande et ses environs, la chouette se dit (ou plutôt se disait) la "choca" [tyoukë].

  • C’était il y a bien longtemps, dans mon enfance troyenne (à Troyes, en Champagne, pas en Asie mineure !).
    Ma mère ironisait sur un vendeur des Magasins réunis (rayon vêtements) "à la voix de caouèc", disait-elle.

    Puisque j’en suis à évoquer cette période de ma vie :
    Ma mère avait réussi à trouver à Troyes quelqu’un avec qui échanger quelques mots de gascon, c’était, sauf erreur, M. Bendichou, marchand de vêtements sur le marché. Elle lui disait au moins Adeshatz... C’était dans les années 60.
    Géopatronyme donne Bendichou à Fleurance et Vic-Fezensac, et seulement là, vers 1900, et je sens qu’il ne va pas tarder à rejoindre la base de données de noms de Gasconha.com !
    Pour ma mère, ce nom était un peu exotique, elle ne le ressentait pas comme gascon - comme arabe peut-être, mais ça ne cadrait pas avec celui qui le portait ; or Bendichou est rare en Gascogne, mais doit être gascon quand même.
    Sur Geneanet, il est dit "à rapprocher de Benedictus > Benoît, porté par des Juifs du Midi, tout comme le patronyme Bendit ".
    https://www.geneanet.org/nom-de-famille/BENDICHOU


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document