Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

vendredi 29 avril 2005

molin

français : moulin

prononcer plutôt "mouli".
dérivés : molièir (prononcer "moulièï) ou molièr (meunier)
molia (prononcer "moulïe", "moulïo"...) : forme féminine de molin  ?




Grans de sau

  • Podès cambia de molin, cambiaratz pas de molièr pramo tots los molièrs pugnèron.

    Réponse de Gasconha.com :
    "pugnèron", qu’es aquò ?


  • Pugneroun = jeu de cache-cache

  • Pensi que lo pugneron deu molièr, vien de la "punhèra".
    La paga deu molièr que’s hadè peu prelhevament de haria per "punhèras".
    La punhèra : quantitat de haria hens un punh.
    E daubuns molièrs qu’avèn la maishanta renomada d’un "punh hort gros".

  • En nord Gironde, "meunier" se dit aussi "molinèir".

  • Pèir nous a donné ci-dessus - il y a plus de 10 ans déjà - l’explication de la punhèra (pugnère) : le prélèvement, mesuré par le contenu de poing, que le meunier faisait, pour se payer, dans la farine qu’on lui apportait à moudre.
    Donc, « los molièrs pugnèron » (los molièrs punheran) : les meuniers prélèvent (par cet antique procédé).
    Le manque d’homogénéité dans la graphie, aux trois quarts en graphie alibertine, de ce dicton, rendait la compréhension de la forme verbale difficile.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document