Grande Gascogne ou petit Sud-Ouest. Histoire, géographie, langue, chant, architecture...

bedoth

français : bouleau

Prononcer entre "bédout" et "bédoutch"
betoth existe aussi.
En langue gauloise : betua

"betula pubescens"
Aire écologique :
Çà et là, dans les secteurs les plus humides.
Reconnaissable à son écorce blanche et à ses rameaux portant des poils (pubescents). Atteint une vingtaine de mètres.
[Gilles Granereau]

dérivés :
bedorar (prononcer "bédourà") et bedoreda (prononcer "bédouréde") : bois planté de bouleaux
bedoret (prononcer "bédourét") : bois planté de bouleaux également, ou diminutif de bouleau ("petit bouleau", et non pas "petit boulot" !-)).

voir aussi :

bèç / bouleau

En gascon, "bouleau" se dit aussi bedoth. "bèç" est-il plus languedocien ?
dérivé :
beceda (prononcer "bésséde") : endroit planté de bouleaux, donc "boulaie" !




  • par Gilles Granereau le 19 octobre 2007

    Les bouleaux les plus courants dans la lande sont les Bouleaux verruqueux ;
    je suppose donc que "bedoth" les concerne.
    Avis de recherche par conséquent pour le Bouleau pubescent, plutôt caractéristique des zones les plus humides...


    Réponse de Gasconha.com :
    Récapitulation :
    On a deux mots pour "bouleau" : "bedoth" et "bèç".
    Il y a au moins deux espèces de bouleaux, le "pubescent" et le "verruqueux". "bedoth" désigne-t-il bien spécifiquement le verruqueux, et comment se nomme le pubescent en gascon (s'il a un nom spécifique) ?
  • par Florent le 18 décembre 2007

    En Béarn :
    "blanguét", "betora", "pèth blanc" ou "bòi blanc" ?

  • Informations supplémentaires
    par Gaby le 13 novembre 2013

    Le bouleau pubescent est également acidiphile. Alors qu’on trouve le bouleau verruqueux dans des lieux très variés en termes de pH et d’humidité. Cependant le bouleau est toujours pionnier et héliophile.

    En Gironde :
    bòi blanc aussi (en Entre 2 Mers), bedoc (Bazadais), bedoth, etc.
    En Marmandais :
    biule blanc (amusant !)

  • Boutoula...
    par Gaby le 13 novembre 2013

    "Boutoula", "la Boutoulade", en Pays Foyen

  • verruqueux et pubescent
    par Gérard S-G le 13 novembre 2013

    Bedoth serait donc le bouleau verruqueux ; reste à s’assurer un mot pour le pubescent.
    Si on détermine où il pousse, ne peut-on pas adapter un mot pour toutes les formes de gascon ? C’est ainsi que peut s’élaborer un gascon commun,je pense.
    Au fait, si je devine ce que peut-être un bouleau "héliophile" (est-il de ce fait pubescent à force de rougir ?) je ne vois pas en quoi il peut être "pionnier" : Gaby, please,help !

  • Pionnier
    par Gaby le 14 novembre 2013

    Etant héliophile, il colonise facilement les espaces ouverts. Les espèces d’ombre (sciaphiles) sont dans les bois plus âgés, comme le hêtre.

    Je propose bouleau+"pelut" pour le pubescent !

    A mon tour : quel rapport entre rougir et pubescent ?

  • Pubescent
    par Gérard S-G le 19 novembre 2013

    Pubes signifiant "pubère" en latin, je suppose que "pubescent" se traduit comme "devenant pubère", âge où on rougit de tout et de n’importe quoi, un peu comme celui qui, héliophile, s’expose trop longtemps au soleil...
    Bref, un peu tiré par les cheveux... Je ne m’étonne pas que ce ne soit pas immédiatement compréhensible mais il faut bien blaguer parfois !

  • Ma foi, raisonnement complexe :) Mais aussi...
    par Gaby le 20 novembre 2013

    Ma foi, raisonnement complexe :)
    Mais aussi pubescent=poilu

  • pubescens
    par Dominique le 20 novembre 2013

    Le verbe latin "pubesco" veut dire "se couvrir de poil" comme l’adolescent et le bouleau.
    pubes ou puber, puberis, veut dire pubère, adulte.
    mais : pubes, pubis : poils ,marque de virilité.
    Mon dictionnaire étymologique Bailly à l’usage des élèves du début 20ème siècle a des pudeurs et ne s’étend pas disant simplement que l’on ne sait quel est le mot entre les deux "pubes" étymologiquement premier.
    D’où le verbe pubesco : qui signifie se couvrir de poil, mais aussi fleurir, se développer et même se rajeunir (pubesco leto se rajeunir par la mort) !
    Comme quoi on peut rêver sur les poils et les bouleaux, du gascon au latin !

  • J’en rajoute au poil !
    par Dominique le 20 novembre 2013

    Si on veut traduire en gascon "bouleau pubescent", il faut faire une nuance, le poil dont il s’agit est plutôt le duvet, le petit poil adolescent que la rude tignasse.
    Les latins ont le mot "pilus" pour celle-ci.
    Je ne sais si le gascon a plusieurs mots pour dire "poilu" et si "pelut" peut avoir le sens de "duveteux, couvert de "PETITS" poils", continuons la recherche !

  • Duveteux
    par Gaby le 20 novembre 2013

    plumalhut, plumilhut ou borrilhut, alors !

  • pubescent
    par inconnu le 22 novembre 2013

    Terme surtout connu pour le chêne : chêne blanc provençal, chêne truffier ou aussi chêne noir. Il croît, en principe, dans des terrains très pauvres.

  • Pauvres en eau, riches en ions
    par Gaby le 25 novembre 2013

    Des terrains très pauvres.... en eau, précisons. Mais calcaires, donc riches en ions calcium.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


Proposez-nous un ou des mots gascons
(béarnais, commingeois etc.) !
mot(s) gascon(s) :

mot français correspondant :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Le drapeau de la Gascogne