Notre région, c’est la Gascogne !


lundi 14 décembre 2009

nhac

français : morsure

ou mordant...
est passé en français régional dans l’expression avoir du gnac ou dans le verbe gnaquer.

dérivé :
nhacar (prononcer "gnacà) : mordre

GIF - 33.1 ko
Dab lou nhac



Grans de sau

  • Le "nhac" est monté à Paris et, du coup, en a changé de sexe.
    Chroniqueurs verbeux de la Télé, journalistes "people", présentateurs, grecs ou non, d’émissions de bavardages, nous collent notre "nhac" au féminin.
    Gascons, réveillons-nous et rendons son sexe à notre gnac (et inversement) !

  • Los de Nadau ont créé la danse du "Gnaka" en s’inspirant du haka néo-zélandais :))

  • Dans le Bazadais, c’est « gnac » et ça signifie aussi bien une bouchée :
    "un gnac de frico" ou "un gnac de pan", que la morsure "un gnac de can (lou can que m’a gnacat)".

    Comptine de vachers qui décollent l’écorce d’une branche verte pour faire un sifflet en tapotant dessus :

    Sabe, sabe, pet de crabe,
    Sabe, sabe, pet de loup,
    Pip, poup,

    Lou can négue te gnacra
    Lou can blan te hara dicha.

  • "Los de Nadau ont créé la danse du "Gnaka" en s’inspirant du haka néo-zélandais :))"

    C’est pas le Gnaka, mais Lo Nhacar, dont voici le texte integral :

    Que vam cantar e dançar lo nhacar
    Avisa t’a ço qui’t va arribar,
    Hou, hou,
    Qu’èi lo nhac, qu’ac ei,
    Hou, hou,
    Au patac, au patac,qu’ac ei,
    Hou, hou,
    Escota n’ei pas encuèra trop tard,
    Que pots encuèra pujar dens lo car,
    E te’ n tornar tranquilot a l’ostau
    Shens passar ueit dias a l’espitau,
    Hou, hou,
    Qu’èi lo nhac, qu’èi lo nhac, qu’ac ei,
    Hou, hou,
    Au patac, au patac, qu’ac ei,
    Hou, hou,
    Pensa a ta mair, je que me’n hèi petar,
    Dus com tu tot matin tà dejunar,
    Que t’aurèi avertit, tant pis per tu,
    Que vas gahar trente punts dens lo....
    Hou...

    Et le petit gnac est aussi ce qu’on boit en fin de rapas après le café !

    Frédéric

  • En Iparralde, le Pays Basque nord, le Pays Basque que vous dites "français", le verbe gnaquer se dit aussi pour mordre, tandis que officiellement, comme on peut le trouver dans les dictionnaires, d’autres verbes désignent le fait de mordre, mais aucun ne reprend la base du gnac, gnaquer etc....
    pour exemple : kosk egin, klaska egin.... egin pour faire... faire la morsure, donc mordre !

    Agur deneri ! au revoir tout le monde !

  • Je ne dis pas le Pays Basque nord "français"...

  • un nhac = Une morsure
    nhac = du mordant
    nhacar= mordre
    Y en a marre de tout ces gens qui parlent de "la gnaque".


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document