Grande Gascogne ou petit Sud-Ouest. Histoire, géographie, langue, chant, architecture...

puisheu

français : obstacle

Variantes : puishiu (prononcer "puchiyou"), poishiu (prononcer "pouchiyou")
har puisheu : faire obstacle, gêner
Tira’t deu puisheu : mot à mot "retire-toi de l’obstacle" (en fait "retire-toi du chemin où tu fais obstacle")




  • par Philippe Lartigue le 30 avril 2005

    "poixiu" est plutôt landais.

  • par David Escarpit le 30 octobre 2005

    J’ai trouvé une fois dans un texte populaire des années 1900 publié dans Lou Garounès, ce terme employé comme insulte, dans le sens de "pochard, ivrogne, minable". Une épouse traitait de "gros pouchiou" son époux qui rentrait de la foire de la St Michel à Langon.


    Réponse de Gasconha.com :
    Ah, i a tanben ua hèira a la Sent-Miquèu, a Lengon, coma a Ossa-Susan ?
  • par David Escarpit le 31 octobre 2005

    Elle a existé, mais aujourd’hui, c’est du passé.


    Réponse de Gasconha.com :
    Domatge !
  • par David Escarpit le 31 octobre 2005

    Mais je m’empresse de préciser que jamais la foire de Langon n’a atteint la renommée internationale de celle d’Osse-Suzan !


    Réponse de Gasconha.com :
    Ecrit en français, c'est Ousse-Suzan.
  • par David Escarpit le 1er novembre 2005

    Que soi un product de l’imperialisme franchiman ! Perdon.

  • par Bernat le 31 décembre 2005

    J’ai une autre signification.
    Tire té du puchiou = sors toi de l’embarras.
    Me heys puchiou = tu me gênes.

  • par Txatti le 25 avril 2006

    Tirà-s deth puxèu(puishèu) : mourir, crever

  • par inconnu le 3 décembre 2007

    A nouchto (Astarac) que diden : "hè puchéou" (faire obstacle) et : "tirot du puchéou".
    J’écris comme on le prononce.


    Réponse de Gasconha.com :
    En grafia normalizada alibertina :
    hèr puishèu ; tira't deu puishèu (enlève-toi de l'obstacle... raccourci bizarre, mais ma mère, en Albret, au nord de l'Armagnac, connait bien cette expression).
    [Tederic]
  • par inconnu le 3 décembre 2007

    Toujours en Astarac, on dit : "qu’ém hèh puchéou " pour "tu me gènes".


    Réponse de Gasconha.com :
    En normalizat : "que'm hès puishèu"
  • par Txatti le 7 janvier 2008

    Se dises :"tira-t deth pu(i)xèu" [’tirott dép puchéou] a noste, era gent que s’en va compréner : "va t’en crevar"...


    Réponse de Gasconha.com :
    Bon Diu, be hès plan de ns'ac dìser, que'ns evitarà de provocar un esclandre si quauque còp utilizam l'expression en Comenge !
  • par Daniel Séré le 26 février 2008

    A Marmanda disèvan "tira-te dau poishiu/poixiu" [tirë té dow pouchiw]mès tabé "tira-te dau samenat" [tirë té dow saménatt] pr’hèser compréner a quauqu’un que geinèu.

  • par Lou saoubadye de le lane le 23 décembre 2010

    Traque-te dou pouchiou ! Que pot eusta machant aco, un tyic coum "Casse-toi !". Mé pa toustém.

  • par N.S le 30 décembre 2010

    Traque-te dou pouchiou, praoube counn !

  • par Michel le 22 janvier 2011

    Pour moi c’est en rapport avec avec les déjections animales ou humaines tout de même.. On dit aussi "lou pouchiou (Poshiu)" pour les taillis humides dans les landes.
    Je pense que littéralement c’est la soue du cochon mais je n’en ai aucune certitude
    dicton :
    Sant Andrèu
    Que tira las moscas deu porèr / deu poshiu.

  • par inconnu le 25 janvier 2011

    Nous on disait : tiro té dou pouchi’ou

  • par inconnu le 25 janvier 2011

    et
    "tiro té tu" çà voulais dire "bap même pas vrai"

  • par Filipe Lartiga le 4 février 2011

    "Alde hemendik", euskaraz.

  • par laulom le 23 décembre 2012

    Moi je l’ai toujours entendu francisé avec "au" devant "au poushiou" : va au diable, rejoint la premiere info : retire toi de là, va t en !

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


Proposez-nous un ou des mots gascons
(béarnais, commingeois etc.) !
mot(s) gascon(s) :

mot français correspondant :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Le drapeau de la Gascogne