Grande Gascogne ou petit Sud-Ouest. Histoire, géographie, langue, chant, architecture...

Mots


abelha

français : abeille

Prononcer... presque comme en français.
abelhèr (prononcer "abeillè") : apiculteur ou ruche, selon l’endroit)

JPEG - 51 ko
Saint Jean de Marsacq - route de l’Abelha
- Cet "Abelha" ne semble pas être un "lòc" ancien.
- Cette route semble être une création pour desservir un lotissement.
- Elle voisine avec la "route de l’Esquirou".
Aussi bien "abelha" (abeille) que "esquiròu" (écureuil) sont des mots gascons écrits en graphie alibertine.
Peut-être que de vieux habitants de Saint Jean de Marsacq pourraient nous dire si ces noms ont été donnés par une municipalité soucieuse de mettre une touche de gascon dans la viographie ?
Il est plus que probable que ces mots ne sont pas prononcés correctement par la population générale.
  • par inconnu le 4 juin 2007

    "abelhe" peut signifier soit abeille soit ruche (j’ai entendu des anciens dire "il a tant d’abeilles" pour dire "il a tant de ruches".
    "Abelhèy" correspond au rucher, mais il me semble que pour l’apiculteur c’est "abelhayre" que l’on emploie.

  • par Flò le 21 avril 2008

    Juste une remarque sur le "presque comme en français" et "(prononcer "abeillè)".
    Chez moi je trouve qu’il y a une sacrée différence entre le "lh" gascon et le "ill" français... donc je me demandais si c’était partout comme ça en Gascogne (donc la prononciation plus proche de "abelyo" que de "abeyo") ou si dans certains endroits le "lh" se prononce plutôt comme un "y" ?

  • par Comajea le 25 avril 2010

    Mon beau-père parlait des mouches à miel (mousques à méou).

  • Autre sens
    par mayer le 21 juillet

    Abeille est une francisation de beille ( le pin , sapin ( ?) ) exemple plateau de Beille

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


cassi

français : chêne

cassi est plutôt girondin, une autre forme gasconne est casso (prononcer "cassou" en accentuant la première syllabe), et casse existe aussi.
En langue gauloise : cassanos

"cassi-casso-casse" est-il plutôt le chêne pédonculé , le chêne tauzin étant "tausin" ?*
Dérivés (pour dire "chênaie" :)
cassiar (masc.), cassia o cassièra (fem.), et cassanha (le si courant "cassagne") ?

*Le basque a deux mots différents : haritz pour "chêne pédonculé", ametz pour "chêne tauzin". Au Pays basque, le premier était particulièrement révéré.

voir aussi :

tausin / chêne tauzin

Escotatz / Ecoutez : tausin_tausiar.wav

variante : taudin
chêne tauzin.
dérivés : tausiar (prononcer "tawzia"), taudinar, tausièda (prononcer entre "tawziède" et "tawzièdo")..., qui sont les forêts de chênes tauzins

  • par Philippe Lartigue le 30 avril 2005

    Non, CASSI est une forme bien landaise qui remonte un peu en Gironde où l’on a plutôt CASSE. CASSO est assez méridional, Chalosse, Béarn...

  • par David Escarpit le 11 mars 2008

    "Casso" est-il un diminutif de "casse" ?


    Réponse de Gasconha.com :
    Clairement non. Ce n'est pas comme si c'était "casson".
    "casso", "cassi", "casse", correspondent à des évolutions différentes de la même racine, qui sont dues à des histoires lingüistiques différentes, et correspondent à des zones différentes.
  • par Jean Marie Pomaréde le 8 décembre 2009

    Y a t’il un rapport avec le lieu dit de Lanton :Cassy sur le sud-bassin ?


    Réponse de Gasconha.com :
    C'est très probablement l'origine du nom Cassy, sauf que c'est sur le nord-bassin...
    Dans ce cas, on devrait mettre, pour le nom de lieu, l'accent tonique sur la première syllabe, et c'est sans doute ce que faisaient les derniers locuteurs locaux du gascon (il en reste peut-être quelques uns, il faudrait leur demander).
  • par Jean-Marie Pomaréde le 8 décembre 2009

    Euh !.. pardon pour mon sens de l’orientation !

  • par GP Souverville le 31 décembre 2010

    Cassou ou casse id, c’est selon la région dans les appellations diverses, il y a les variétés, garrics, garabouste, etc

  • par Gaby le 30 avril 2012

    Quò’s exact, "cassi" es girondin, mès pus precisament es restrenhut a la partida landesa de Gironda.
    Pòden ajotar, per parlar d’un lòc plantat de casses : cassoèra, cassorar, cassoar...
    En Gironda tanben, tròban nombros toponimes deu nom deu "garric", que vòu tanben diser "chêne" en Medòc (Avensan, Graian, lo Pian, Listrac, mèi lo derivat "garrigar") e dens las Lanas girondinas.

    Encara un chic de linguistica girondina... ;-)
    Lo "chêne tauzin" se ditz "tausin" a l’èst, "taudin" a l’oèst (*), e tanben "casse negue" o "drolh" en Vasadés, e "casse negre" en Vasadés e Entre duas Mars.

    Per çò deu "chêne liège", quò’s lo "leugèir" o "liugèir" (las duas fòrmas se concurençan en particulièr suu Bassin dens la toponimia : le Leougey a d’Arés, Liougey a d’Audenja) ; lo mòt "surrèir", mèi orientau, se tròba a St Miquèu de Castèthnau dens la toponimia ; i a tanben "leuge" en Vasadés, "leutz/eugèir/cassi a boishon/cassi d’euge" en sud Medòc, "casse leuge" en Entre duas Mars.

    Quauques toponimes amusants o interessants : Casse Burlat (Castilhon de Castèth), lous Staudiots/le Bas des Staudiots (lo Tusan, exemple tipic de meishanta picadura), Abeilley du Taudin (lo Teish), Casse Bigney (Castèthnau de Medòc), au Casse Vigney (Ludon), au Cassicoudot (Queirac, Vendais), Cassiourcut (Vertulh), Casse Besson (Gresilhac), Casse dey Galant (Guilhac, damb la fòrma tipica "des"), Cassecrabey (Sadirac), Terrier du Casse (Ruish ; terrier=tarrèir=monticule), Casse Grillat (Montinhac), Labori de Garriga (Gresilhac ; fòrma guienesa "bòria")

    (*) La termièra travèrsa St Sefrian e Balisac, lo Podensaqués, passa de cap a Rions, en Creonés, e dens l’oèst deu Branés.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


aiga

Escotatz / Ecoutez : aiga_aigueir.wav
français : eau

Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

JPEG - 267.4 ko
A le houn / a la hont
"Qui y’a boun bin à le meysoun
Et qui y’a bonne aygue à le houn
Et anem dounc !
(L. Labèque)"
  • par Hlorenç le 8 novembre 2008

    "Aga" (Prononcé [àgue] ou [àga]) existe aussi.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


bicicleta

français : vélo

Prononcer entre "bicicléte" et "bicicléto".


horat

français : trou

Prononcer "hourat".

  • par Bouilhet le 6 janvier 2007

    A Cazaubon (32), il y a une porte de ville qui se nomme "porte du hourrat".
    Lous bieilhs qué l’aperan "pourte dou traou dou can" les 2 mots sont ici reunis :
    hourrat et traou.


    Réponse de Gasconha.com :
    E bé o...
    Une petite correction : "hourat" se contente d'un seul "r" 
    c'est de la même racine que "forage" en français, qui n'a qu'un seul "r".
    Ce n'est pas du chipotage, parce que le gascon fait entendre la différence entre le simple et le double "r".
Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


campana

Escotatz / Ecoutez : campana-meilan.mp3
français : cloche

Prononcer entre "campane" et "campano".

campanar (prononcer "campanà") : clocher

  • par Philippe Lartigue le 30 avril 2005

    C’est un mot vieilli en Gascogne où l’on trouve plutôt le gallicisme "clòcha" (clotche).

  • par D. Séré le 1er décembre 2007

    Le mot "campana" s’est conservé dans la région pyrénéenne alors que vers la Garonne n’existe plus que le francisme/gallicisme "clòcha" [klotyë].

  • par Hlo le 10 août 2008

    D’accord avec D. Séré, car je n’ai jamais entendu "clòcha".

  • par Hlo le 20 janvier 2009

    Cf la cançon "Sonatz campanetas"

  • Lo terme catalan qu’es "campana" e "cloca"...
    par Pèir le 16 juin

    Lo terme catalan qu’es "campana" e "cloca" qu’es residuau : ’Nas de cloca’ : nas acampanat (Manresa).
    Lo "clocher" qu’es "campanar" ; "cloquer" es arcaic/poetic.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


carbon

Escotatz / Ecoutez : carbon.wav
français : charbon

Prononcer entre "carbou" et "carboung".
dérivés :
carboèr (prononcer "carbouè"), carboèir (prononcer "carboueÿ") ou carbonèir (en nord-Gascogne) : charbonnier


arrai

Escotatz / Ecoutez : arraja_sorelh.wav
français : rayon

Prononcer "arraï".
variante (nord-gasconne) : rai
dérivés :
arrajada (prononcer entre "arrayade" et "arrayado") ou arraja (prononcer entre "arraye" et "arrayo") : rayonnement

MP3 - 38.1 ko
Lo sorelh arraja ende tots.
  • par Jean Louis DARRIÈRE le 30 avril 2005

    Le terme "arrayat" est aussi utilisé pour définir une éclaircie (de soleil, bien sûr) au milieu de l’orage.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


boish

français : buis

Prononcer "bouch".
Mais nos explorations toponymiques laissent penser qu’une prononciation "bous" est possible aussi, en tout cas dans les Landes.


poth

français : poulet, coq

Prononcer "pouth".
P. Morà : "poret, hasan, polòi, toi"
Prumèr diccionari tot en gascon : lo de Pèir Morà !

voir aussi :

poralha / volaille

Prononcer entre "pouraille" et "pouraillo".
De la même racine (pora/poure/pouro ou potha/poutche/poutcho = poule, qui ne semble plus utilisé) : poret (prononcer "pourét") = poulet.
Qu’aimi lo poret rostit...
polet se dit aussi (prononcer "poulét").

dérivés : porèr (prononcer "pourè"), poralhèr, poralhèra (prononcer entre "pouralyère" et "pouralyèro") : poulailler


Et bôlo

français : ?

Il doit s’agir de "eth bòlo" en graphie alibertine ("eth bòlou").


deluvi

français : déluge, inondation
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "delubi" ou "délubi", avec l’accent tonique sur "lu".
Vient du latin "diluvium".

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1656

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un ou des mots gascons
(béarnais, commingeois etc.) !
mot(s) gascon(s) :

mot français correspondant :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


VIELH

Le drapeau de la Gascogne