Gascogne plutôt que Sud-Ouest !

Mots


ahromic

français : fourmi
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "aroumic".
Cela pourrait faire penser à un nom masculin, mais un locuteur de Sos (Albret) dit "las aroumics" (lazaru’miks).
Une forme féminine à coup sûr (ahromiga - prononcer entre "aroumigue" et "aroumigo") existe aussi.

  • par Tujague le 3 décembre 2007

    fourmi : hourmigo en prononçant le h et en mettant l’accent sur le i ( Astarac Gers)

  • par D.Séré le 22 août 2009

    On emploie le masculin "hormic" [ur’mik] en nord-gascon bazadais et marmandais.


De Nogaròu n’a pas qui vòu, e lo qui n’a se’n vòu dehar !

français : De Nogaro n’a pas qui veut, et celui qui l'a veut s’en défaire !
perpausat per : Tederic M.

(De Nougarò n’a pas qui bò
e lou qui n’a se’n bò dehà
)

Traduction :
De Nogaro n’a pas qui veut
et celui qui en a veut s’en défaire.

Explication :
Nogaro est rare, précieux. Mais celui qui en jouit ne l’apprécie pas.
Bref, le proverbe dit "vous n’êtes jamais content, vous ne vous rendez pas compte de la chance que vous avez !"


balet

français : hangar ou auvent placé devant la maison
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "balétt".
Mot utilisé en Moyenne Garonne.
Il correspond aux mots emban, estantade... utilisés ailleurs en Gascogne.

voir aussi :

emban / auvent


Garbeja pas sovent lo qui hè lo varèit

Garbeja pas sovent lo qui hè lo varèit !
Garbéje pas souwén lou qui hè lou bareÿt !
français : Ne lie pas souvent les gerbes celui qui prépare la terre
perpausat per : Tederic M.

N’ei pas tot còp lo qui semia lo qui sèga

N’ei pas tot còp lo qui semia lo qui sèga !
N’ey pas tout còp lou qui semiÿe lou qui sègue !
français : Ce n'est pas toujours celui qui sème qui moissonne
perpausat per : Tederic M.

Los uns que segoteishen lo plèish, los autes qu’amassan las amoras

Los uns que segoteishen lo plèish, los autes qu’amassan las amoras !
Lous uns que segoutéshen lou plèsh, lous awtes qu’amassen las amoures !
français : Les uns secouent la haie, les autres ramassent les mûres
perpausat per : Tederic M.

tord

français : grive
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "tourd" (ou "tourt" ?).
Voir Noms vernaculaires des grives.

voir aussi :

trida / grive

Prononcer entre tride et trido.
Voir Noms vernaculaires des grives
et aussi la grive sur www.etymologie-occitane.fr


trida

français : grive
perpausat per : Tederic M.

Prononcer entre tride et trido.
Voir Noms vernaculaires des grives
et aussi la grive sur www.etymologie-occitane.fr

voir aussi :

tord / grive

Prononcer "tourd" (ou "tourt" ?).
Voir Noms vernaculaires des grives.


aulor

Qu’auloreja /qu’aoulouréjo
français : odeur
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "awlou".
aulorejar ("awlouréja") : dégager une (bonne ?) odeur

Je me souviens de ma grand-mère disant "qu’auloreja" (qu’awlouréjo) pour dire "ça sent bon".
D’ailleurs, avec mes oreilles peu exercées au gascon, je n’entendais que "kalouréjo" (sans la diphtongue "aw")... A moins que ma grand-mère ait vraiment prononcé comme ça ?


Dus arrepoers suus Biarnès (dus arrepoués sous biarnès)

français : Deux proverbes au sujet des Béarnais

"Lo Biarnès qu’èi sus l’aute gent com l’aur subèr l’argent"

(lou biarnès qu’èi sus l’aute gent coum l’or subèr l’argent)
trad : le béarnais est au dessus des autres comme l’or au dessus de l’argent ;

Solide aquèth arrepoer que vièn directament deu Biarn ( un aute arrepoer - francès aqueste- que ditz hòrt plan qu’òm es pas jamèi tan plan servit com per se medix ! ). Que s’i nòta l’emplec tipic en Biarn de "èi" com a tercera persona deu present e l’antic mot "suber" tabé emplegat d’un biaix benlèu mès corrent en compausats com "suberbèth".

S’es vertat aquèth arrepoer, n’ac sèi pas e non sèi pas tapòc se la moneda d’aur era tostemps milhora que la d’argent...Los economistas deu sègle XVIIau que disevan que "la maixanta moneda que caça la bona" !

Mes entà equilibrar aqueth compliment aus Biarnès, meritat o non, que propausi tabé unhaut arrepoer, lanusquèth aqueste :

"De quate Biarnès lo Diable qu’a part en tres"

(de qouate biarnès lou diabble qu’ a part en tres)
trad:sur quatre béarnais le diable a partie liée avec trois .

A vosautes de causir çò qui vulhitz !


auger la nhiula

français : avoir la flemme
perpausat per : Gaby

owjé la gniwle

En garonnais (ALG)


anada

français : allée
perpausat per : Tederic M.

anada, caminada ?
Sur la traduction gasconne du mot allée, voir cette discussion.

JPEG - 13.4 ko
Proposition de plaque pour une Allée de la Chênaie en Bordelais

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1752

Lengue nouste

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.