Grande Gascogne ou petit Sud-Ouest. Histoire, géographie, langue, chant, architecture...

Mots


veishiga

français : vessie

Prononcer entre "bechigue" et "béchigo".
"Aquet hil de pute que m’a panat le bechigue."
La veishiga / la béchigue / la béchigo

JPEG - 143.4 ko
La Brède - Banda "LES BEUCHIGUES" - Sainte Luce 2014
  • par inconnu le 14 novembre 2006

    Plus jeune quand on jouait au foot, on utilisait souvent l’expression : Envoie moi la bechigue !
    Celà m’est resté et je pense que celà est encore employé.
    Peut être nos anciens ont-il déjà joué avec des vessies de porc au foot !
    Peut être que je me trompe, envoyez votre avis !

  • par TITUS le 23 janvier 2007

    ou au Rugby

  • par inconnu le 16 avril 2008

    Héhé, on utilise toujours la même expression, nous :)

  • par nom le 9 septembre 2009

    veissiga en languedocien

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


milhòc

français : maïs

Prononcer "milloc".
Le maïs : un lexique varié

  • par Tchoo le 28 juillet 2005

    Dans mon pays gersois, on l’appelle Turguet.
    D’où ça vient ?


    Réponse de Gasconha.com :
    Dans mon pays aussi (ça doit être le même), et je crois que ça vient de "turc", le maïs ayant été considéré comme venant de Turquie. A confirmer.
    On a aussi dit (en Médoc) "blat d'Espanha" ou "blaspanha" (blé d'Espagne).
    Tederic
  • par Pèir Mora le 6 août 2005

    Lo milhòc a d’autes noms : TURGUET dans l’Albret ; INDON dans le Maremne (de Blé d’Inde semble-t-il, autre nom du maïs).

  • par D Séré le 1er décembre 2007

    "Blat d’Espanha" [blatéspanyë] n’est pas particulier au Médoc. C’est aussi un terme bien garonnais.

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


misharanha

français : mésange ?

Prononcer entre "micharagne" et "micharagno".

Le dicodOc ne donne pas exactement "misharanha"...

voir aussi :

perincla / mésange

Prononcer entre "périncle" et "périnclo".
Bazadais.
[Bernard Tauzin]


voler

français : vouloir
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "boulé".
Il n’est pas exclu que l’accent tonique soit sur "bou" dans certains parçans.


Se voi que pòdi

français : Si je veux je peux

La proposition du gasconhaute était "SE BOUY QUE PODY".
Par souci d’homogénéité, et tant qu’un basculement graphique général n’est pas prévu, il vaut mieux se tenir à la graphie alibertine pour la version gasconne de l’expression. D’où le choix d’afficher "Se voi que pòdi".
De toute façon, en graphie franco-phonétique ou de fébusienne, il ne faut pas mettre de "y" à "podi", même si on trouve en toponymie gasconne de nombreux cas où un "i" qui ne reçoit
pas l’accent tonique est écrit avec un "y" : Saint Lary, Buzy... On aurait donc par exemple "Se bouÿ que pòdi".
podervoler


la nòvia qu'a sheis brilhants suu cap

français : La nouvelle mariée a neuf brillants sur la tête

La mélodie et les paroles - traduites et très simples - s’écoutent ici :
http://www.mamalisa.com/?t=fs&p=2522&c=72
Qu’ei ua cançon de nau / Qu’éy ue cançoun de nàw.


verge

français : vierge
perpausat per : Tederic M.

"verge" est la forme retenue par Pèir Morà. Prononcer entre "bérye" et "bérje".
Prumèr diccionari tot en gascon : lo de Pèir Morà !
Certains textes attestent d’une forme alibertine "vierge" (comme en français), donc prononcée entre "biérye" et "biérje".
"estelle de lama"


muda

français : transhumance
perpausat per : Tederic M.

"muda" (mude, mudo...) m’a été transmis par une pyrénéenne toy gasconophone, donc c’est bon.
Il y a peut-être d’autres mots ?


soriguèr

français : faucon (crécerelle)
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "souriguè".
soriguèir (prononcer "souriguèÿ") : forme nord-gasconne
Le mot "soriguèr" insiste sur l’aliment principal de ce type de faucon...
Voir aussi hauc.


hauc

français : faucon
perpausat per : Tederic M.

Prononcer "hàwk", " "hàwt" peut-être en Albret garonnais* ?
Variantes ou dérivés : hauquet,hauquina (prononcer "hàwkine") (émerillon), haucon (prononcer "hàwkou(ng)")...
Les formes avec un "f" au lieu du "h" initial semblent aussi connues en Gascogne, mais sur Gasconha.com, il est logique de privilégier les formes en "h".
hauc palomèr : lo hauc qui minja palomas

* Ce qui expliquerait enfin les noms de lòc "Pelahaut"...


?

français : baignade

calhiva

français : cheville

Semble une métathèse de cavilha.

Le plantoir de maraicher attesté "cahibot" en Bordelais doit être un calhivòt.
"Les mots d’ici" de Guy Suire

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1680

Proposez un gran de sau !
Titre :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un ou des mots gascons
(béarnais, commingeois etc.) !
mot(s) gascon(s) :

mot français correspondant :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :


Le drapeau de la Gascogne