Gascogne plutôt que Sud-Ouest !


 

Mots


mai

E be, que va caler plantar lo mai !
Eh bé, il va falloir fêter ça !
français : mai

Prononcer " maï ".
Le mois, mais aussi l’arbre planté pour fêter quelqu’un ou quelque chose. (voir Le mai et la maïade sur entre2mers.com et spécialement à Romagne)

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 222 | Tout afficher


gahet

français : cagot

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 220 | Tout afficher


cruguet

français : cruchon

Pas exclusivement gascon : connu aussi en Quercy, Rouergue...

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 218 | Tout afficher


hiu

français : fil

Prononcer "hiw".
hilar (hilà) : filer
hiladèy (Méd.) s. – Fabricant de filets. [Palay] Multidiccionari francés-occitan

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 216 | Tout afficher


arreviscolar

français : faire revivre

Prononcer "arrébiscoulà".
Variante contractée : arrevisclar / arrébisclà

JPEG - 118.5 ko
Fourcés 2016 - guichet temporaire d’Arrebiscoulà
Tederic M.

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 214 | Tout afficher


cunh

français : coin

Variantes : conh (prononcer "cougn"), cuenh (prononcer "couégn")

Le dictionnaire gascon de Rei Bèthvéder donne :
coin m. (petit espace) cunh, cuenh, canton, cohin...
Multidiccionari francés-occitan

Il y a bien d’autres mots pour dire "coin" en gascon (còrn, canton...). Il faudrait trouver si l’utilisation de cunh n’est pas spécifique à certains sens du mot français coin.

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 212 | Tout afficher


cairehorc

français : carrefour

Prononcer plutôt "caÿréhour".

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 210 | Tout afficher


talent

français : désir, envie, appétit, besoin

Prononcer "talén". Multidiccionari francés-occitan
« mautalén sm. – Mauvaise volonté, disposition à mal faire, malice ; envie mauvaise ; méchanceté » [Palay]

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 208 | Tout afficher


Hèi de bien au Jan, t’au tòrna en cagant !

Hèi de bien au Jan, t’au torna en cagant !
Ey dé bien aou Jan, t’aou torne én cagan !
[Denise Laffargue]
français : Fais du bien à Jean...

« Tout le monde n’est pas reconnaissant. » Petit dictionnaire gascon d’entre Marmande et Clairac

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 206 | Tout afficher


Fau deishar lo can quan dròm

Fau deishar lo can quan drom.
Faou décha lou can kan dron.
[Denise Laffargue]
français : Il faut laisser le chien quand il dort

« Il faut bien se garder de soulever des problèmes risqués. »
[Denise Laffargue]Petit dictionnaire gascon d’entre Marmande et Clairac

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 204 | Tout afficher


contar

français : conter, compter

conter et compter français viennent tous deux du même latin ‘computare’, dont le premier sens est calculer, compter, supputer. La graphie compter est une réfection étymologique apparue au XVe s. pour différencier les deux significations.

Le gascon eut contar, devenu counta ou counda en langue moderne, avec les deux sens.

La graphie occitane a suivi le modèle français avec contar pour conter et en inventant comptar pour compter.

voir aussi :

contaire / conteur d'histoires

Prononcer "countaÿre".

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 202 | Tout afficher


pensar

français : penser, panser

Tout part du latin ‘pendere’, « laisser pendre les plateaux d’une balance, [d’où] peser »
qui donne de façon classique pénë pour « pendre » en gascon moderne.

Le participe passé ‘pensus’ donne le neutre ‘pensum’ « chose pesée », qui, devenu substantif, désignait « le poids de laine que l’esclave devait filer par jour », d’où par extension « tâche quotidienne [de la fileuse] » et plus généralement, « tâche, fonction, devoir ».

‘pensum’ a donné le verbe latin ‘pensare’ sur lequel je vais revenir, et par une évolution phonétique naturelle, les français peis (vers 1165), et pois (v. 1170) qui se prononçait [pwès], tout comme ‘mensem’ a donné meis (Chanson de Roland, vers 1180) puis mois . Par fausse étymologie rattachant pois au latin ‘pondus’ (cf. le français pondéré ou l’anglais pound, poids d’une livre d’argent), poids est apparu vers 1450. Mais l’espagnol a peso (d’où peseta) et mes, et le gascon, pés, et més, tout simplement.

‘pensare’ a d’abord signifié « peser » physiquement, puis « peser, apprécier » ; d’où l’évolution phonétique normale vers le français peser, le gascon pesa ; et à partir du sens d’« apprécier » est venu le sens de « penser » et sa notation savante penser peu avant l’an 1000. Enfin, à partir d’expressions comme penser de au sens de « prendre soin de, se préoccuper de » (1165), puis penser quelqu’un au sens de « en prendre soin, le soigner » (1310-1340), penser a pris le sens du moderne « panser », cette orthographe apparue en 1453 n’ayant supplanté l’étymologique penser qu’au cours du XVIIIe s. Et le gascon en est resté à pensa dans les deux acceptions.

Palay, meilleur lexicologue que lexicographe, sépare les deux acceptions en deux entrées successives pensà, mais les réunit dans les dérivés ; par exemple :
pensàblë,-e ; adj. — Présumable, probable ; qui peut être pansé,-e.
pensamén ; sm. — Souci, tracas d’esprit ; action de réfléchir ; pansement.

Et une conclusion gasconne, tad arridë ûn drin : lou filousofë que ditz « Que pénsi, labétz que soy » mentrë qui lou vailét de l’escuderie que ditz « que pénsi, labétz que boùxi » (je pense donc j’essuie, en frottant).

Références, pour le latin et le français : Dic. latin-français de Gaffiot et historique de la langue française d’Alain Rey.

Articles & grans de sau

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 200 | Tout afficher

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1824

Lengue nouste

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.