Notre région, c’est la Gascogne !

Mots

curt

français : courtaud, qui n'a pas de queue


Multidiccionari francés-occitan

escurtar : écourter, couper la queue
cap-curt : étêté [Palay]

capa

français : cape, chape ?

En toponymie, le sens "chape" est-il possible ?

patus

français : place de village partagée entre voisins

L’accent tonique est sur pa.
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« pàtus (G.) sm. Place herbue ; V. pàti. »
Sauf erreur, "G." veut dire "Département du Gers".
Palay ne signale pas le caractère de terrain indivis dont l’usage est partagé, par exemple celui d’une aire de battage.
Ce mot patus semble rare en toponyme gasconne, et peut-être moins rare dans le domaine languedocien.
Le lien suivant explique ce que c’est en Albigeois :
Qu’est-ce qu’un « pàtus » ?

castilha

français : Tourelle de guet

Prononcer "castille", "castillo"...
Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« Tourelle de guet souvent placée en haut du donjon ; machine en bois servant de tour de guet »

bièc

français : acariâtre, hargneux...

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« Acariâtre, hargneux. [...] Quine bièque- ! Quelle chipie- ! »

carrau

français : chemin charretier

« carràu sm. Charretier (vieux) ; chemin charretier ; chemin creux ; ravine ; ornière ; charroi, corvée charretière. N. de p. V. carriàu. »
Multidiccionari francés-occitan

D’après la toponymie, ce mot peut être féminin.

"Soum pas pressats, soum retreitats"

français : Nous ne sommes pas pressés, nous sommes retraités

En graphie normalisée alibertine, ce serait : "Som pas pressats, som retreitats", mais ici le o se prononce ou.
Faites bien sonner les ts finaux ! bona retrèita, potons
Le i de retreitat doit aussi s’entendre en diphtongue avec le e comme en français le eil de vermeil.

cairet

français : angle

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

« cayrèt sm. Angle de terrain, particulièrement sur deux chemins. N. de p. et de lieu. »

curada

français : cursillon, fossé peu profond

Prononcer "curade", "curado".

Multidiccionari francés-occitan

calamèth

français : chalumeau

sendèr, sendèra

français : sentier

Prononcer respectivement sendè, sendère...

Clichcou, cliscou, clisco ?

français : coup sec

Je feuilletais le dictionnaire gascon français de l’abbé Vincent de Foix quand je suis tombé sur le mot clichcou :
https://books.google.fr/books?redir_esc=y&hl=fr&id=SDB4ORtenHUC&q=coup#v=onepage&q=clichcou&f=false

Je connaissais le mot sous la forme phonétique cliscou mais je n’ai pas su retrouver le terme dans le dicod’Oc qui integre aussi Per Noste.

J’ai été surpris de trouver le terme avoisinant dans lou tresor dou felibrige : clicoun, clichcou avec la même définition coup sec que l’on se donne ou que l’on donne sur la tête.
https://tdf.locongres.org/files/assets/basic-html/page579.html

Vincent de Foix aurait il repris la définition ? Le mot existe bien dans le sud Landes et c’est un des rares mots de gascon que je connaisse.

0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 2052

Lengue nouste

Pour envoyer quelque chose à Gasconha.com sans passer par l' Espace privé...
Se connecter est facultatif mais utile.
modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Enregistrement

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré (une fois pour toutes), vous pourrez vous connecter à l'Espace privé du site, ou Souillarde, pour proposer des lòcs, des ligams, des banèras, des articles..., leur associer des documents, etc.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.