Notre région, c’est la Gascogne !

mardi 22 juin 2010

pastis bourit

français : ?

pastis bourit... la vraie recette ?




Grans de sau

  • Lu dans la Cuisine landaise, d’Eliane et de Jacquette de Rivoyre, paru en 1980.
    Pastis bourrit. Faites un petit levain avec un peu de farine, la moitié de la levure et un demi-verre d’eau. Laissez monter.
    D’autre part, avec la farine, faites une fontaine dans un saladier très profond.
    Mettez-y le beurre fondu avec les parfums, le sel, le sucre et les jaunes d’œufs. Remuez, ajoutez le reste de la levure et du levain. Battez bien le tout, c’est très important.
    Montez les blancs en neige et joignez-les à la pâte.
    Laissez lever. Quand la pâte a doublé, beurrez les moules et garnissez à moitié. Laissez monter jusqu’en haut.
    Enfournez dans un four chaud. Il faut compter 45 minutes de cuisson. Le pastis bourrit doit être bien doré.
    Ce gâteau accompagne toujours la crème au caramel ou l’entremets des noces.
    Coupé en tranches grillées, nous le servons avec le foie gras.

  • Nous pouvons et devons être nets là-dessus : c’est pastis bourit, avec un seul r !

    bourit (borit en graphie alibertine) veut dire bouilli en gascon. borir

    « pastis-bourit (Arm.) sm. Gâteau de campagne, aux environs de Plaisance (Gers). » [Palay]
    Multidiccionari francés-occitan

    On remarque au passage que la référence de Palay n’est pas dans le Département des Landes. Il faudra affiner l’extension géographique de cette famille de gâteau.

    La graphie "bourrit" doit naître une confusion avec d’autres mots régionaux : bourrut, bourret...


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document