- Gaby

ahucar

français : hoqueter

En sud Médoc.

Amics Webmèstes, insérez ahucar dans votre site !


 

Grans de sau

  • Dans la plus grande part de la gascogne, "ahucar" ou "ahuecar" ou "ahoecar" me semble plutôt signifier enflammer,brûler, etc... au sens propre ou au figuré à partir de "huc", "huec", "hoec" (le fau ).
    Dans les Landes, le hoquet se dit "sanglot" mais ce n’est peut-être pas un mot pan-gascon et c’est sans doute un francisme .
    Y a-t-il un rapport sémantique entre hoquet et feu ?

  • Enfin, a nòste, en lo Bòrn, que disen "sanglut" entau "hoquet"...

  • Le diccionari "Tot en gascon" de Pèir Morà ne donne pas "ahucar", mais "ahuecar" dans le sens évoqué par Gérard.

    Mais il donne "ahupar", variante "aücar", avec la définition "cridar end’aperar a grans crits". "Latin pop. huccare", écrit-il.
    "aücar" étant identique phonétiquement à "ahucar" (en tout cas en Médoc), et comme il y a un rapport sémantique entre crier et sangloter, je pense qu’on est là sur la bonne piste.
    Le "h" latin étant muet en gascon, il faudrait peut-être écrire "aücar" pour le verbe du sud Médoc, n’est-ce pas, Gaby ?

  • Ahuecar, per díser "incendiar", qu’es lo gascon estandard, e ahucar quan se tròbem dens la Gran Lana, lo parlar negue (lo huc).
    Per har un huec (un huc), que’s dit avitar, o alucar.

    Aücar, ahucar per aperar au luenh, cridar hòrt.
    Ahupar, qu’es tanben vesin, per aperar au luenh, mès benlhèu mens imperatiu, mei per díser "aperar", "interpeller", a bèths còps d’ua faiçon "cavalèra".

  • Lo h es muc sonque dens una partida de Gironda.
    En Medòc, lo h pòt estar muc o bohat sivant los lòcs.
    Es escriut "ahucat" dens las òbras de Gric de Prat (ed Princi Negue)

  • Le "Dictionnaire gascon-français : dialecte du département du Gers" par Justin Cénac-Moncaut, en ligne sur Google Books, donne "ahuga : huer, crier au loup".


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document