- Tederic Merger

gasalha

français : bail à cheptel

Prononcer gazalye, gazalyo...
http://www.geneoweb.org/La-gasaille

Amics Webmèstes, insérez gasalha dans votre site !


 

Grans de sau

  • La gasalha qu’èra un contrat enter un òmi (amonedat) qui crompava bestiar e qui’u hidava ad un eslhevaire (mes praube en generau). Aqueste qu’èra encargat de pèisher, d’engreishar las bèstias. Tà las auelhas per exemple, qu’èra en escambi de la meitat deus anhèths e de la lan.

    Ua expression figurada : "Aqueste mainat, que l’a agut en gasalha." Que’s ditz entà ua hemna qui a agut un mainat dab un òmi non "oficiau", dab un aimador esconut.

  • Que disen tanben en Bigòrra e Comenge eth "eishiverniu". "eishivernar". Era accion de hè’c, "eishivernar", que’s ditz "estemar". a Vathmala (Bethmale-09)

  • En la gasalha, non j a pas ua idea de sason, au contra de l’"eishivernatge" qui significa passar l’ivern en plana, o en un endret on lo bestiar e pòt passar la mala sason. Au mié semblar, que cau enténer la gasalha sonque com un balh comerciau enter un proprietari e un eslhevaire.
    Totun Renaud, que voleri sàber mes precisament la siginificacion de "estemar" qui semba un mot drin "esquèr" deu gascon de davant.
    Mercés

  • Òc vertat. Entà "estemar", n’at sèi pas, qu’èra en aqueth sens d’eishivèrn, aquò segur. Mes qu’at èi entinut de jo medish, donc ne sui segur a 100%.

  • Notre ami Mickaël (dont l’amitié se révèle exigente !-)), m’a écrit ceci :
    « Remarque générale pour Gasconha.com : pourquoi ne joindre les références aux classiques ? (à l’avenir / lors de MàJ... comme Gaby qui vérifie souvent dans le FEW).
    Ici : FEW 16, 24a
    https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/images/few16/few_16_0024.png »

    Dans une fiche très riche*, Wartburg donne un premier sens premier à gasalha : compagnie... et des dérivés comme gasalhèr (famille, enfants) et les verbes gasalhar et desgasalhar : respectivement s’associer et se désassocier.
    Tout ça viendrait d’un mot gothique gasalja qui aurait des rejetons bien ailleurs qu’en Gascogne.

    * Comme elles doivent toutes être aussi riches, je me dis que Wartburg (qui était un chercheur suisse) a beaucoup travaillé !
    Son oeuvre est "cherchable" ici : https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/

  • « Johan de Salaberta deu loc de Scou reconego tenir a gasalhe une bacque prenh que a de cap la some de quatorse floriis »

    En plus du mot gasalhe apparait le nom Salaberta qu’il est tentant de rattacher à Salabertan.
    Scou : Escou(t) ?

  • Dans de nombreux actes notariés du 18éme j’ai vu l’intitulé "bail à Chalail" Qui pourrait me dire le sens de Chalail ? Synonyme de gazalhe ?

  • Dans de nombreux actes notariés du 18ème,je trouve : bail à cheptel, à grière.. et "bail à Chalail"
    Qui connait ce dernier terme ? Nom propre ? Synonyme de gazaille ? Merci d’avance.

    [Désolé Francis, nous n’avons pas répondu à cette question que vous posiez déjà l’an dernier !-) Tederic lo webmèste]


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document