VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1667 mots
211 prenoms
2041 noms =====>
3555 lòcs
449 banèras
925 grans de sau
752 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Lanucen graphie occitane normalisée :
Lanuc
Le suffixe "uc" aurait une nuance un peu péjorative.
 
oc. gascon : lana
français : lande
Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande


Viendrait du gaulois "landa".
 
Je ne pense pas que la forme "landa" soit girondine à proprement parler.
La preuve en est l'omniprésence en Bazadais des toponymes et patronymes Lanneluc, Caplane, Lalanne...
A Langon, en tous cas, on dit "lana", juré !
Amistats David
Auteur : David Escarpit
22/10/05
Lo hrair deu men gran pair dise "lanusquet, ventre pelat, camas cortas e cuu traucat !"
Quin colhon, aqueth !
Auteur : JULIAN
12/10/06
E en basco "landex" que vòu díser "Lanusquet".
Auteur : Txatti
12/09/07

Réponse de Gasconha.com :
Le "x" basque se prononçant "sh", c'est "landés" prononcé à la basque.
"cuu traucat", aquò qu'es normau !-)
Auteur : Tederic
24/02/08
Une petite rectification, le x se prononce 'ch' alors que le s se prononce 'sh'.
Auteur : Peïo Dibon
23/11/08

Réponse de Gasconha.com :
On s'y perd vite, entre la graphie du basque, celle du français, et aussi la graphie occitane normalisée dite alibertine, qui est beaucoup utilisée sur Gasconha.com, comme graphie de référence, bien que sa mauvaise compréhension par le grand public soit la cause de malentendus récurrents.

Sur le point discuté ici :
x basque = ch français = sh occitan alibertin = sh anglais
s basque = s chuinté en français ; pas de notation standard ni en français ni en occitan alibertin
tx basque = tch français = ch occitan alibertin= ch anglais
Pour compliquer encore, on peut évoquer le "tt" (t mouillé basque de "pottok" ou "ttipi") qui n'est pas repris par la graphie basque normalisée (euskal batua) et existe en gascon, où il est parfois noté "ch" (un chic...), mais normalement devrait être noté "th" si on écrit le gascon en graphie occitane alibertine.

Certains disent pour rigoler que la graphie occitane alibertine est "fish and chips".
A noter que le s gascon est souvent assez proche de la chuintante et se rapproche assez du s castillan.
Auteur : Vincent.P
23/11/08
D'accord avec les précisions phonétiques de Vincent, à ceci près que le "s chuintant" gascon, ou même castillan, relève plus de "l'accent" que d'une norme orthophonique, comme le S basque.
On ne peut dès lors lui attribuer une valeur phonétique, et donc encore moins le transcrire graphiquement.
Auteur : Txatti
05/12/08
A propos du S chuintant, j'ai l'expérience biscarrossaise où les locuteurs disent louh pinch pour los pins.
Auteur : P.Lartigue
25/01/10
Idem par exemple à "rrabahtensh" (Rabastens)
Auteur : Txatti
09/06/10


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "lana" ?

Votre avis sur le nom "Lanuc" ?
Lanusseen graphie occitane normalisée :
Lanussa
lana + suffixe péjoratif "us".
 
Ua "lanussa" qu'es ua maishanta "lana", dab ua prauba tèrra magrassa.
Auteur : Pèir
02/09/08
À propos de la simplification -nd->-n-, elle relève justement du substrat euskarien en phonétique gasconne, aragonaise ou d'autres idiomes pyrénéens ou plus largement du sud-ouest de la France et du nord-est de l'Espagne, le phénomène décrit touche donc aussi les évolutions des langues dites romanes.
Il est dommage que tous les néologismes utilisés en batua ne les reflètent pas. Il semble que les dialectes modernes du basque n'aient plus appliqué tous les phénomènes phonétiques attribués en gascon au substrat bascoïde alors qu'ils demeuraient intact et vivants dans les dialectes gascons (f>h, mb>mm ecca.) même si certains linguistes modernes, notamment dans la mouvance occitaniste voudraient nous imposer une standardisation de notre langue ne les respectant pas (Cf "Gramatica de l'occitan 'gascon' contamporanèu", M. Romieu et A. Bianchi aux Presses Universitaires de Bordeaux rédigé dans une langue qui évite soigneusement les particules énonciatives même quand elle en traite !).
Auteur : Txatti
01/07/09
Lanusse, grand sujet de rigolade chez les francophones, chez les ex-gascons dégasconnisés aussi d'ailleurs. On rigole bien aussi avec les Ducom, les Condou et les Lassus dont le sobriquet est invariablement Tum.
Auteur : P.Lartigue
17/08/09
oc. gascon : lana
français : lande
Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande


Viendrait du gaulois "landa".
 
Je ne pense pas que la forme "landa" soit girondine à proprement parler.
La preuve en est l'omniprésence en Bazadais des toponymes et patronymes Lanneluc, Caplane, Lalanne...
A Langon, en tous cas, on dit "lana", juré !
Amistats David
Auteur : David Escarpit
22/10/05
Lo hrair deu men gran pair dise "lanusquet, ventre pelat, camas cortas e cuu traucat !"
Quin colhon, aqueth !
Auteur : JULIAN
12/10/06
E en basco "landex" que vòu díser "Lanusquet".
Auteur : Txatti
12/09/07

Réponse de Gasconha.com :
Le "x" basque se prononçant "sh", c'est "landés" prononcé à la basque.
"cuu traucat", aquò qu'es normau !-)
Auteur : Tederic
24/02/08
Une petite rectification, le x se prononce 'ch' alors que le s se prononce 'sh'.
Auteur : Peïo Dibon
23/11/08

Réponse de Gasconha.com :
On s'y perd vite, entre la graphie du basque, celle du français, et aussi la graphie occitane normalisée dite alibertine, qui est beaucoup utilisée sur Gasconha.com, comme graphie de référence, bien que sa mauvaise compréhension par le grand public soit la cause de malentendus récurrents.

Sur le point discuté ici :
x basque = ch français = sh occitan alibertin = sh anglais
s basque = s chuinté en français ; pas de notation standard ni en français ni en occitan alibertin
tx basque = tch français = ch occitan alibertin= ch anglais
Pour compliquer encore, on peut évoquer le "tt" (t mouillé basque de "pottok" ou "ttipi") qui n'est pas repris par la graphie basque normalisée (euskal batua) et existe en gascon, où il est parfois noté "ch" (un chic...), mais normalement devrait être noté "th" si on écrit le gascon en graphie occitane alibertine.

Certains disent pour rigoler que la graphie occitane alibertine est "fish and chips".
A noter que le s gascon est souvent assez proche de la chuintante et se rapproche assez du s castillan.
Auteur : Vincent.P
23/11/08
D'accord avec les précisions phonétiques de Vincent, à ceci près que le "s chuintant" gascon, ou même castillan, relève plus de "l'accent" que d'une norme orthophonique, comme le S basque.
On ne peut dès lors lui attribuer une valeur phonétique, et donc encore moins le transcrire graphiquement.
Auteur : Txatti
05/12/08
A propos du S chuintant, j'ai l'expérience biscarrossaise où les locuteurs disent louh pinch pour los pins.
Auteur : P.Lartigue
25/01/10
Idem par exemple à "rrabahtensh" (Rabastens)
Auteur : Txatti
09/06/10


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "lana" ?

Votre avis sur le nom "Lanussa" ?
Lapassouse (De Born et Lanegran.)en graphie occitane normalisée :
Lapassosa

Votre avis sur le nom "Lapassosa" ?
Lapègueen graphie occitane normalisée :
Lapèga
Deux explications possibles.
 
oc. gascon : pèc
français : idiot, bête
féminin "idiote" : pèga (prononcer entre "pègue" et "pègo")
dérivés :
peguessa (prononcer entre "péguesse" et "péguesso") : sottise
peguejada (prononcer entre "péguéyade" et "péguéjado") : plaisanterie
pec au hart : fou à l'excès [Arnaudin]
pegàs : grand idiot
pegòt : petit idiot

 
On dit aussi "grand pegailhas".
Auteur : Bernat
30/12/05
Synonyme : garignoù
Auteur : Bernat
30/12/05
J'ai entendu chez mon grand-père de Banhera le mot peguot avec le T final très sonore.
Auteur : Laurenç
31/03/06
Au Béarn, on dit souvent "peguejar" :
faire des sottises.
Qué peguejas ? qu'est-ce que tu déc...., comme on dirait aujourd'hui !!
Auteur : Christian Larricq-Fourcade
23/08/06
E avetz entenut parlar d'un "peguèr" ?
Auteur : Txatti
24/01/07
peguèr ! (o peguèra).
estat de quauqu'un qui hè deu pèc, de la pèga
Auteur : Lo Pèir
29/05/07
A Marmande on traitait un crétin de "grand pegalhaud" [pégayaw].
Auteur : D. Séré
01/12/07

Votre avis sur "pèc" ?
oc. gascon : pega
français : poix
Prononcer entre "pégue" et "pégo".
 
Pega est aussi le féminin de pec : idiot, simple d'esprit.
Lo pegar é tanben lo baishet que las hemnes porteben sus lo cap enta anar cuélher l'aiga à la hont.
Auteur : Miqueu de pere
20/08/06

Votre avis sur "pega" ?

Votre avis sur le nom "Lapèga" ?
Lapeyre,
Lapeire (Bazas, 16 novembre 1697)
en graphie occitane normalisée :
Lapèira
oc. gascon : pèira
français : pierre
Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "pèira" ?

Votre avis sur le nom "Lapèira" ?
Lapeyrèreen graphie occitane normalisée :
Lapeirèra
oc. gascon : pèira
français : pierre
Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "pèira" ?

Votre avis sur le nom "Lapeirèra" ?
Lapeyronnieen graphie occitane normalisée :
Lapèironia
oc. gascon : pèira
français : pierre
Apparait généralement sous la forme "peyre" dans les noms propres.
dérivés :
peirós (pierreux), peirèra ou peirèira (carrière*)
peirèr (prononcer "peÿrè") ou peirèir : tailleur de pierre

* "carrèra" ne veut pas dire "carrière", mais "rue".


 


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "pèira" ?
féminin :
Peirona
Escotatz !
masculin :
Peiron
Peÿroune
Peÿrou
dérivé de Pèir
Peyronne
Dérivés ou variantes [Alis-Aiguillon] : Peyron
Pour le féminin, prononcer "Peÿroune".
Pour le masculin, prononcer entre "Peÿrou" et "Peÿroung".

"Peyronne" est attesté vers 1600 à Bordeaux.
"Peyrona" l'est aussi, c'est une forme non francisée, qui est donc plus ancienne que "Peyronne".

Le féminin "Peyroune" pourrait être déclaré à l'Etat Civil, mieux lisible par le grand public que "Peirona".
Et pourquoi pas le masculin "Peyrou" ?
Ma famille est de Saragosse.
Auteur : Pedro Peyrona Lou
13/05/05
On relève en 1588 à Tartas (Landes) un diminutif de Peiron : Peyronet de Gos
Auteur : P. Mora
14/06/05
Peyronne est le prénom d'une demoiselle Tastes, dont les registres nous indiquent qu'elle s'est mariée le 18 février 1697 en la cathédrale de Bazas, avec le sieur Louloum.
Auteur : David Escarpit
21/10/05
A St Macaire, en 1420, un PEYRON DEU PORT se rendit célébre en revendant au bordelais les boulets de bombardes que ceux ci venaient de lancer sur la ville (qui mérite une visite !)
Auteur : J.B de St Macaire
24/12/05
Quercy Médiéval-Chartes et parchemins B.M.Cahors. Fonds ancien-Vente d´une maisons par dame Peyrona. Juin 1224 (Charte nº 1)
Auteur : Pedro Peyrona Lou
17/11/06
Peyrona est le prénom plus connu, et attesté officiellement à Ricla (Saragosse) 1425-2007.
Auteur : Pedro Peyrona Lou
12/12/07
En 1794 sur registre d'Aspet 31, mon ancêtre se prénomme Peyrone  !!!
Auteur : ST
21/11/09

Votre avis sur "Peirona Peiron" ?

Votre avis sur le nom "Lapèironia" ?
Lapoubleen graphie occitane normalisée :
Lapobla
Probablement "la pobla", dans le sens d'un foyer de peuplement.
Semble très localisé (IGN) :
LAPOUBLE [ARSAGUE - 40]
LAPOUBLE [HASTINGUES - 40]
LAPOUBLE [LAÀS - 64]
LAPOUBLE [LÉES - 64]
LAPOUBLE [ORION - 64]
LAPOUBLE [ORTHEZ - 64]
LAPOUBLE [SALIES-DE-BÉARN - 64]

On connait aussi les poblants (les habitants). Le nom "Poublan" a une répartition proche de "Lapouble".
 

Votre avis sur le nom "Lapobla" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :