VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1669 mots
211 prenoms
2041 noms =====>
3555 lòcs
449 banèras
927 grans de sau
752 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Larrèreen graphie occitane normalisée :
Larrèra
C'est aussi un nom de lieu qui doit signifier "L'arrèra" (L'arrière).
 
En occitan "larèr" / "laràs" = "archibanc" en vieux français, banc d'honneur à l'église ou devant le foyer. Le mot occitan est dérivé du mot latin : "laraire" (Lararium).
C'était un autel familial dédié aux Dieux et divinités protecteurs de la maison et de la famille : les Lares" (Lar,Laris). L'origine première du mot vient de l'étrusque qui signifiait "chef".
Les racines de la famille Larrère se perdent entre l’ancien petit royaume de Basse Navarre, le vicomté du Béarn et le Duché de Guyenne-Gascogne où l’on retrouve le sceau de son blason : « d’argent à une croix de gueules cantonnée de 4 maillons de chaînes » (Archives de "Cronista Rey De Armas").
Le Nobiliaire de l’ancien pays du Bordelais (Girondes, Landes) rappelle à la mémoire les ancêtres fameux de la famille Larrère auxquels les rois accordèrent la noblesse.
En 1656, la famille Larrère est confirmée dans sa noblesse lors de contrats de mariages avec les "De Lartigue" et "De Saphir" dans le Bordelais.
Citons aussi une seigneurie Larrère qui fut le fief de plusieurs familles de Guyenne & Gascogne jusqu’à la révolution française.
Au XIIX siècle, enfin, le berceau généalogique des Larrère se situait dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.
Auteur : Alban Larrère
26/04/06

Réponse de Gasconha.com :
Merci pour vos informations sur la lignée Larrère !
Mais pour ma part, je persiste à privilégier l'hypothèse "L'arrèra=l'arrière", pour les raisons suivantes :
- Il est courant qu'un nom de famille vienne d'un nom de lieu ; or, l'IGN donne 9 lieux "Larrère" tous gascons, mais aucun "Larère".
- L'orthographe n'est certes pas toujours conforme à l'étymologie ; mais la constance du double "r" est un indice sérieux ; le gascon distinguait clairement le double "r" du simple "r" qu'on trouve dans larèr.
- Des lieux "Laban" existent aussi en Gascogne  or, "Laban" ("L'avant") est le complémentaire de "L'arrèra"  ce couple Larrère/Laban fait penser à d'autres couples bien gascons comme Dessus/Débat (dessùs/devath).
Cordialement.
Tederic
Je ne suis pas d'accord avec cette dernière explication.
En effet le nom de Larrère ne peut avoir comme origine "arrière".
Consultez s'il vous plaît le livre de claude Larronde qui est un inventaire complet des noms gascons avec leurs origines.
Le nom de Larrère n'a pas pour origine "arrière" (mot issu de la langue d'oil or ici nous parlons d'une langue "gasconne" particulière dans le sud de l'Adour).
Tant que vous y êtes pourquoi vous ne dites pas que l'origine est "l'araire" (charrue en bois du temps jadis).
Je vous fait remarquer que seul un généalogiste professionnel peut donner des précisions aussi détaillées sur l'origine du nom, des armoiries, des localisations et des dates. Donc lorsque Alban écrit cela, c'est qu'il a des preuves officielles, rédigées par un professionnel.
Auteur : Dinitey
26/05/06
M. Claude Larronde a édité un livre sur les origines des noms gascons qui confirme l'explication de M.LARRERE.
De plus, je crois utile de signaler que les Larrère sont localisés principalement en Chalosse et au Sud de l'Adour jusqu'au pays d'Orthe.
Donc si s'était un nom de lieu on trouverait géographiquement celui-ci.
De plus le mot "arrière" est de langue "oil". Larrère est un nom gascon donc de langue "OC".
N'essayez pas de franciser les noms gascons.
Auteur : Liliane
26/05/06

Réponse de Gasconha.com :
L'IGN donne 10 lieux-dits "Larrère" en Gascogne : http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id=865&saisie=86141
Quant à "franciser les noms gascons", feuilletez Gasconha.com, et vous verrez que ce n'est pas son optique !-)
Certains mots gascons peuvent cependant ressembler aux mots français correspondant (ainsi, "darrèr" = "derrière").

Votre avis sur le nom "Larrèra" ?
Larrebaigt,
Larrebat
en graphie occitane normalisée :
Larrevath
Ce nom est composé de "larre" et de "vath".
"larre" pourrait être le mot basque qui veut dire "lande".
Vu l'implantation du nom de lieu et de personne, non loin du Pays Basque, une signification moitié basque moitié gasconne est admissible.
Ce serait donc un nom sharnègue...? Voir [Larribar / Larrevath->http://www.gasconha.com/spip.php?loc7669].
 
oc. gascon : vath
français : vallée
Prononcer entre "bat" et "batch".
 


Escotatz / Ecoutez !
Affichage du mot associé "varat"

Votre avis sur "vath" ?

Votre avis sur le nom "Larrevath" ?
Larriauten graphie occitane normalisée :
Larriaut
Attesté selon Généanet en 1671 à ST PEY (de Mons, probablement), donc en Bazadais.
L'IGN donne LARRIAU [JURANÇON - 64], ARRIAOUT [MEILHAN - 40] et ARRIBAUT-BARRIER [OGENNE-CAMPTORT - 64]...
Il y a probablement en premier "l'arriu", mais on peut aussi imaginer une formation plus compliquée à partir d'un mot de la même famille (arriba...).
Après, est-ce l'adjectif "haut" ? Le "t" est parfois rajouté arbitrairement.
Voir aussi l'exemple de Rehaut\/Arriaup qui suggère que les consonnes finales peuvent se transformer...
 
oc. gascon : arriu
français : ruisseau
riu en nord-gascon ou languedocien.
arrieu (prononcer "arriéou") en luchonnais.
 
À propos de arriu il semble que cette prononciation soit béarnaise avec un substrat de basque, ARRIEU étant plutôt occitan.
Mais on prononce aussi ARRIOU en Béarn.
Auteur : Arriudarré
26/05/06

Réponse de Gasconha.com :
"arriu" est gascon en général (béarnais, mais aussi armagnacais, landais, etc...) et se prononce "arriou".
On trouve des Darrieutort ou Darrieumerlou plus dans les Landes ou Gers que dans le Béarn. Arriu-mage, Arriusec vers Laruns.
Auteur : Arriudarré
27/12/07


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "arriu" ?

Votre avis sur le nom "Larriaut" ?
Larribau,
Laribau
en graphie occitane normalisée :
Larribau
L'arribau.
Prononcer "Larribaou" où "aou" est une diphtongue.
 
"L'arrivau" pourrait désigner spécifiquement une maison riveraine d'une rivière...
Je découvre une autre forme graphique pour ce nom dans des lieux de l'IGN :
ARRIOUAU [URDENS - 32]
LARRIOUAU [CÉZAN - 32]
LARRIOUAU [ORDAN-LARROQUE - 32]
LARRIOUAU [SAINT-JEAN-POUTGE - 32]
LARRIOUAU [SAINT-LARY - 32]
LES ARRIOUAUX [SEISSAN - 32]
Auteur : Tederic M.
19/09/10
oc. gascon : arriba
français : rive
Prononcer entre "arribe" et "arribo".
riba en Nord-Gascogne.

arribèra, arribèira : plaine ou large vallée
 

Votre avis sur "arriba" ?

Votre avis sur le nom "Larribau" ?
Larrivière (Attesté par Geneanet en Gascogne : 1679 - 1732 Bazas
Le double "r" fait penser à une trace gasconne d'un nom "Larribèra" francisé, mais on trouve le nom avec les deux "r" ailleurs qu'en Gascogne.
Curieusement, "Larribère" n'est pas courant en Gascogne, même avec un simple r.
)
en graphie occitane normalisée :
Larribèra
oc. gascon : arriba
français : rive
Prononcer entre "arribe" et "arribo".
riba en Nord-Gascogne.

arribèra, arribèira : plaine ou large vallée
 

Votre avis sur "arriba" ?

Votre avis sur le nom "Larribèra" ?
Larric,
Laric,
Larricq,
Laricq
en graphie occitane normalisée :
Larric
L'arric. Voir définition de "arric/arrec".
 
J'avais déjà entendu cette explication pour ce nom qui est celui de mes ancêtres.
J'ai aussi déjà lu que ce nom serait apparenté au basque "larre" : pâturage.
Qu'en pensez-vous ?
Auteur : Larricq-Fourcade
21/08/06

Réponse de Gasconha.com :
L'explication par le gascon "l'arric" me parait plus simple et réaliste que par le basque "larre".
Il faudrait imaginer que le suffixe gascon "ic" se soit collé à "larre" amputé du "e" final. C'est bien peu probable.
D'une manière générale, les explications de noms gascons directement par des mots basques sont rarement possibles : le lien entre gascon et basque est plus souterrain, moins direct, lié à un substrat commun d'il y a 2000 ans...
Tederic
oc. gascon : arrec
français : cours d'eau ou ravin
autre forme : arric
dérivés :
règa (voir le français régional "rège"), arrèga : sillon

mot basque parent : erreka
rica (sillon) aurait été un mot gaulois.
 
rega, arrega (avec e fermé)
Auteur : inconnu
29/08/06

Votre avis sur "arrec" ?

Votre avis sur le nom "Larric" ?
Larrieste ("No pude hallar el apellido de mi familla bearnesa originaria de Saint-Médard.")en graphie occitane normalisée :
Larriesta
oc. gascon : frinèsta
français : fenêtre
Prononcer entre "frinèste" et "frinèsto".
Aussau a hrièsta ou ahrièsta. Ce dernier est au stade ultime d'évolution gasconne de "frinèsta", avec remplacement du "f" par le "h" et arrivée du "a" d'appui.


crosea (prononcer "crouséo") existe en Albret armagnacais, et est une gasconnisation du français "croisée".
"L'Antologia de Labrit" de Dardy donne aussi bien "frièsta" que "frinesta".

Voir aussi le nom Larrieste, et aussi une discussion sur les toponymes "Arieste" etc. insérée dans le loc "Un des deux ponts jumeaux de Sanche".

Dans la toponymie, ce mot serait utilisé pour "désigner un endroit ouvert, en pays de montagne" ; "il a été donné à des cols ayant vue sur les deux versants." [Morlet, Dictionnaire étymologique des Noms de famille, p. 404. - citation trouvée dans un message du yahoogroupe Aragon_Historia_Genealogia_Culturas]
 
AHRIESTA est le vieux mot landais, qui survit dans le nom d'une chasse, la chasse à l'AHRIESTA, consistant à pratiquer un fenêtre dans les pins, au bout de laquelle on tendait un filet pour attraper les oiseaux qui s'y étaient engouffré.
Nom de lieu dit à Biscarrosse, sur la rive occidentale du petit lac.
Ce mot est effectivement remarquable, qui contient presque toutes les évolutions du gascon.
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
Petite convergence amusante : la maison "La Finestre" de 1412 à Irissarry (Basse-Navarre) est aujourd'hui : "Herriezta".

Le basque a traité l'étymon latin de la même manière que le gascon hrièsta/ahrièsta.
Auteur : Vincent.P
20/03/10
"Hièstra" tanben per metatèsi
Auteur : independénciaoccitana
01/04/10
Bonjour,

La métathèse donne justement hrièsta. Dans Hièstra, le R reste à sa place étymologique.
Auteur : P.Lartigue
24/06/10
Per la mia gran-mai de Bardòs (dab un pair bastidòt), la "fenêtre" qu'es la "frénèste" en gascon.
Auteur : P. Dibon
02/12/12


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "frinèsta" ?

Votre avis sur le nom "Larriesta" ?
Larrigadeen graphie occitane normalisée :
Larrigada
L'arrigada.
Que veut dire "arrigada", qui est très gascon ? pourrait être un dérivé de "arric".
 
oc. gascon : arrec
français : cours d'eau ou ravin
autre forme : arric
dérivés :
règa (voir le français régional "rège"), arrèga : sillon

mot basque parent : erreka
rica (sillon) aurait été un mot gaulois.
 
rega, arrega (avec e fermé)
Auteur : inconnu
29/08/06

Votre avis sur "arrec" ?

Votre avis sur le nom "Larrigada" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :