VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1687 mots
212 prenoms
2068 noms =====>
3605 lòcs
451 banèras
962 grans de sau
724 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Labéda,
Labédan,
Lavédan
en graphie occitane normalisée :
Lavedan
Geneanet - J. Tosti :
"Egalement écrit Lavedant, le nom désigne celui qui est originaire du Lavedan, région située dans la haute vallée du Gave de Pau. Variantes : Labadan, Labedan, et sans doute Labadens, Labedens. A noter que Lavedan est aussi le nom de hameaux à Ligardes (32), Labastide-Paumès (31) et Laugnac (47). Sens incertain : les premières mentions connues, Pagus Lavetanensis (860), Levitana (945), rendent improbable l'interprétation 'bois de sapins', souvent envisagée. L'idée de bois de sapins devrait par contre expliquer les noms de familles Laveda (09) et Lavède (autrefois 65)."
 

Votre avis sur le nom "Lavedan" ?
Labeyrieen graphie occitane normalisée :
Laveiria
Dans les toponymes de l'IGN, "Labeyrie" existe 17 fois, dont 6 dans le département 32 et 7 dans le département 40.
[Labouyrie->http://gasconha.com/spip.php?page=nom&id_nom=2942], qui a une autre racine, existe 21 fois, dont 20 dans le département 40.
 
la verrerie ou la bergerie ?
Auteur : Labeyrie
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
A priori, c'est bien "la verrerie".
Mais les toponymistes n'excluent pas une déformation ou une attraction depuis "la bouverie" ("bouyrie", boeiria-boiria en graphie occitane normalisée).

En tout cas, ce ne serait pas "bergerie", qui peut se dire "cujalar", "cortalh", "parc"... suivant les endroits.
Je porte ce nom de naissance et après avoir fait un peu de généalogie, je me suis aperçue qu'il provenait de Lévignacq dans les Landes et qu'à cet endroit, à l'époque de son origine, tout le monde s'appelait de la sorte.
Je suppose que les habitants avait pris le nom du lieu dit.
Sinon, je suis d'accord sur les commentaires que vous y apportez.
Par contre, je ne sais pas parler gascon !
Cordialement
Auteur : F. GUILLAUME
30/04/05
Verrerie mais pas l'atelier du verrier
Je pense que (La)beyrie vient bien du latin vitrina qui signifiait «verrerie ».
Mais je pense aussi qu’il n’est pas raisonnable d’interpréter ce nom comme désignant l’atelier du verrier, pour au moins deux raisons :
- L’extrême fréquence de ce nom en toponymie et patronymie dans les Landes (auquel il faut ajouter les Beyri(e)s et les Labeyriotte) est incompatible avec l’activité certainement assez marginale de la verrerie au Moyen-âge.
- Tous les noms d’ateliers artisanaux que l’on trouve en toponymie ou patronymie (molin, haurie ou fargue, teulère, ...) sont accompagnés du nom des artisans (molièr, haur, teulèr,...), mais on ne trouve aucun « beyrièr » qui aurait travaillé dans de si nombreuses verreries !
On peut alors admettre cette étymologie (vitrina), mais en lui donnant le sens de vitrine, verrière, vitrage, qui aurait pu désigner une maison – forcément bourgeoise - pourvue de vitres ou vitraux.

Il semble (mais une étude statistique serait à faire) que l’on puisse ranger de nombreux lieux-dits dans cette catégorie : [Labeyrie à Cudos (33)->http://gasconha.com/spip.php?page=loc&id_loc=4976], Beyrie à Baigts(40), (ancienne caverie), Labeyrie à Maylis (40) (aujourd’hui appelée St-Germain, ancienne maison noble)…
Auteur : deu bedoth
15/09/08
oc. gascon : veire
français : verre
Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l'épaisseur d'un pilier ou d'un mur de l'édifice religieux" pour pratiquer certains rites.
 
ampolha qu'ei un aranesisme per botelha, en realitat un catalanisme (catalan : ampolla).
Auteur : Joan.Peiroton
27/08/08

Réponse de Gasconha.com :
Lo qui ne compren pas aqueste catalanisme que va har ua peguessa : gitar "ampoules (électriques), çò qu'ei justament interdit !


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "veire" ?

Votre avis sur le nom "Laveiria" ?
Laoué (Nord-gascon (Gironde, Nord Landes...).
Et pourtant ce n'est pas "Laouey" !
Laouer et Laouet existent aussi mais rares.
On n'a jamais "Le Laoué", donc ce serait plutôt "L'aoué". (L'avèr = "l'avoir" ? c'est l'hypothèse que nous privilégions)
David Escarpit nous signale ce nom de famille ancien :
L'aoué (Bazas, 3 février 1750).

Lòc "Laouet" à Cours-les-Bains (33) : "L'avet" (le sapin)? Mauleon-d'Armagnac (32) : ruisseau de Laoué
Fleurance (32) : Laouéret (probablement "L'averet", bois de noisetiers )
),
Labé
en graphie occitane normalisée :
Laver
L'avoir ?
 

Votre avis sur le nom "Laver" ?
Labernèdeen graphie occitane normalisée :
Laverneda
oc. gascon : vèrn
français : vergne, aulne
Prononcer "bèrn".
Viendrait du gaulois "vernos".
dérivés : Vernet, verneda, vernhet, vernheda = aulnaie
Le masculin "vernet" désigne un bois plus petit que le féminin :
vernhet < vernheda
(explication de L. Vernhet)
Le "vèrn" était autrefois planté en bord de rivière pour bien le tenir par ses racines.
Et de son bois, on faisait des "esclòps " (d'où l'expression "arbre aux sabots").
"bois léger et imputrescible, il servit à confectionner jougs de boeuf et esclops. Avec l'écorce, on peut faire de la teinture brun-oranger et avec le bois un chauffage qui laisse très peu de cendres". [Guy Suire]

"Bois rouge, arbre de 25 à 30 m. Bois recherché en menuiserie, ébénisterie. Ecorce utilisée en décoctions contre l’angine et pharyngites."
[Gilles Granereau]
 

Votre avis sur "vèrn" ?

Votre avis sur le nom "Laverneda" ?
Labérouen graphie occitane normalisée :
Laveron
Prononcer "Labérou". "L'averon" : petit noisetier ?
 
oc. gascon : aulan
français : noisette
variantes : auran, aurana, averan
Le nom de famille "Laulan" (la noisette) est assez répandu, ce qui est un peu étrange : On s'attendrait plutôt à trouver comme nom de famille le nom de l'arbre : "Laulaney"...
Est-ce que "aulan" ne veut pas dire aussi "noisetier" ?

aulanèir, auranèr, averanèr... : noisetier.
"Arbuste atteignant au maximum une quinzaine de mètres, fréquent dans les haies et les boisements feuillus. Fruitier forestier."
[Gilles Granereau]
 
"aulan", forme masculine d'"aulana / auglana" (noisette) est utilisée, entre autres, à Houeillès, La Bastide-Castel-Amouroux en Lot-etGaronne et à Riscle dans le Gers, selon le Thesoc.
Auteur : Daniel Séré
18/02/09
en Gironda : aulana/auglana/aurana -> aulanèir/auglanèir/auranèir
Tanben nosilha -> nosilhèir mès es benlèu gavaishe
Auteur : Gaby
06/02/12


Escotatz / Ecoutez !
Mot languedocien correspondant : avelana

Votre avis sur "aulan" ?

Votre avis sur le nom "Laveron" ?
Labesqueen graphie occitane normalisée :
Lavesque
C'est beau nom.
Auteur : Mengui
07/03/06
oc. gascon : avesque
français : évêque
Prononcer "abesque".
 
Je pense que la graphie AVESQUE est une erreur. Je ne comprends pas pourquoi on s'obstine à l'écrire de la sorte quand l'étymon est EPISCOPOS (grec=surveillant) et que nulle part en Gascogne on n'a la prononciation AOUESQUE attestée. Je suggère ABESQUE, c'est ainsi que je l'écris et que je l'enseigne. Le problème est un peu le même avec ABANS dont il est difficile d'expliquer que ça se prononce AOUANN(S). Je l'écris et l'enseigne AVANTZ.
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05

Votre avis sur "avesque" ?

Votre avis sur le nom "Lavesque" ?
Laoueten graphie occitane normalisée :
Lavet
L'avet ?
 
oc. gascon : avet
français : sapin pectiné
"abies pectinata"
"Essence de l’étage montagnard (600 à 1600 m), souvent associé aux Hêtres.
Très grand arbre, pouvant atteindre 50 m de haut.
Peut vivre 500 à 700 ans. Les plus hauts arbres d’Europe sont des pectinés qui mesurent plus de 60 m de haut (Forêts de la Joux et du Levier dans le Doubs) . Vers 100 ans, la cime cesse de croître en hauteur et elle s’aplatit, formant une « table »."
[Gilles Granereau]

dérivé (à vérifier) :
avetar (prononcer "abétà") : forêt de sapins
 

Votre avis sur "avet" ?

Votre avis sur le nom "Lavet" ?
Labetaa,
Labeta
en graphie occitane normalisée :
Lavetar
L'avetar.
 
oc. gascon : avet
français : sapin pectiné
"abies pectinata"
"Essence de l’étage montagnard (600 à 1600 m), souvent associé aux Hêtres.
Très grand arbre, pouvant atteindre 50 m de haut.
Peut vivre 500 à 700 ans. Les plus hauts arbres d’Europe sont des pectinés qui mesurent plus de 60 m de haut (Forêts de la Joux et du Levier dans le Doubs) . Vers 100 ans, la cime cesse de croître en hauteur et elle s’aplatit, formant une « table »."
[Gilles Granereau]

dérivé (à vérifier) :
avetar (prononcer "abétà") : forêt de sapins
 

Votre avis sur "avet" ?

Votre avis sur le nom "Lavetar" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :