VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1679 mots
211 prenoms
2048 noms =====>
3584 lòcs
450 banèras
933 grans de sau
714 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Loustaunauen graphie occitane normalisée :
Lostaunau
L'ostau nau = la maison neuve = the new house
 
JE NE PE PAS PARLER BEAUCOUP FRANCAIS, JE SUIS NE A LIMA PERU.
I HAVE BEEN SEARCHING MY LAST NAME ORIGIN FOR A LONG TIME AND FOR THE FIRST TIME I FOUND SOMETHING USEFUL ON THE NET, THANK YOU FOR YOUR ANONIMOUS WORK!!!!
Auteur : Percy Lostaunau
30/04/05
oc. gascon : ostau
français : maison
Se rencontre souvent dans les noms de lieu, écrit à la française : Loustau, Loustaou...
diminutifs : ostalòt, ostalet...
 
En aranés, ostau qu'a guardat lo sens de hostal en catalan e en espanhou, hôtel en francés mès au sens estrict (pas lo d'hôtel particulier, hôtel de ville ni de maison).
Ua casa qu'ei ua maison en aranés, com en espanhòu e en catalan, e en gascon d'autes còps.
En catalan, l'equivalent deu gascon maison (escriut maisó) non s'utiliza pas mei au dia de uei mès que'u trobam dens la lenga antiga segon lo diccionari català-valencià-balear d'Alcover.
De notar qu'en gascon ostau qu'a lo doble sens d'hôtel ("l'otèl" du diccionari de Per Noste) e de maison.
Auteur : Joan.Peiroton
27/08/08
Désolé de m'inscire en faux, "Era casa" en gascon de chez moi, qui a peut-être gardé plus de caractéristiques que bien d'autres parlers, est bien la maison, même si nous connaissons "maison" et "ostau".
Même chose en Aran, et aucun rapport avec le castillan ou le catalan.
Auteur : Txatti
14/02/09


Escotatz / Ecoutez !
Affichage du mot associé "maison"
Mot languedocien correspondant : ostal

Votre avis sur "ostau" ?
oc. gascon : nau
français : neuf
prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle.
 
Effectivement, dans le nord des Landes et en Gironde on a "nèu" et "nèva" vs "nau", on a en effet distingué les successeurs de NOVUM et NOVEM.
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
Les successeurs de NOVU(M) et NOVA(M) ont donné [nèw] et ['nèbë] à Marmande, [nèw] et ['nèbo] à Tonneins.
Ces formes septentrionales se retrouvent en languedocien occidental d'où elles ont peut-être essaimé en Nord-Gascogne.
En graphie classique on peut les écrire de deux façons : "nèu, nèva" qui reflètent la prononciation locale et "nuèu, nuèva" qui sont des graphies plus englobantes.
Auteur : Daniel Séré
24/02/08


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "nau" ?

Votre avis sur le nom "Lostaunau" ?
Lubaten graphie occitane normalisée :
Lubat
Il semble que l'hypothèse "luc+vath", un moment avancée ici, ne soit pas bonne : on aurait alors des "Lubaigt" du côté du Béarn...
 
En occ.gasc, "lobat" est un jeune loup.
Il paraît certain que "lubat" est formé sur lupus mais plus certainement encore sur Lupus de Santus Lupus, autrement dit Saint-Loup évêque de Troyes.
Le nom de baptême Lupus a été très répandu en Gascogne et fut porté par de nombreux seigneurs de Vasconie, comtes et ducs de Gascogne au Moyen âge.
A l'image de "lobat", petit loup, dérivé de "lop", on pouvait avoir, de manière affectueuse, "Lubat", petit loup, dérivé de "Lupus".
On trouve "Lubata" à Sauviac sans doute forme féminine de "Lubat".
Auteur : Claude Margueritat.
19/11/06
Luc-vath ? (bois-vallée, ou vallée du bois, suivant une construction grammaticale très ancienne ?)
Auteur : Tederic
19/11/06
Il se dit que ça pourrait signifier "vallon des loups", étant formé sur "lupus".
Auteur : David Escarpit
19/11/06
En gascon, "lupus" a plutôt formé "lop" (prononcé "loup") que "lup".
Auteur : Tederic
19/11/06
Désigne une personne poilue qui joue de la musique dans la pignada ( espéce trés rare a protéger)
Auteur : Lou pique touge
19/11/06

Réponse de Gasconha.com :
"la pignada" ? Aïe, les oreilles de Gasconha.com sont meurtries !
"pignadà" (pinhadar) est un mot masculin, comme "branà" (branar), "touyà" (tojar), "tauzià" (tausiar), et bien d'autres...
Même quand on l'emploie en français, il faut préserver son genre. C'est aussi un geste pour sauver notre héritage.
Je trouve que "gaconha.com" n'a pas le sens de l'humour, c'est vrai que à force de vivre dans les pins ça fout "lou stress".
Auteur : Lou pique touge
23/12/06

Réponse de Gasconha.com :
Parce qu'il fallait rire aux éclats pour la "personne poilue qui joue de la musique" ?
Mais c'est vrai qu'on a de plus en plus "lou stress" dans le pignadà, parce qu'il y a de plus en plus de pique-touges.
Je n'irai pas jusqu'a l'éclat de rire, mais un sourire amusé a cette évocation de "l'Uzestus musicalus" était peut-être une trop forte émanation d'un certain humour gascon inconnu dans les contrées retirées et marécageuses de la Lande ?
Auteur : François Mauriac
13/01/07

Réponse de Gasconha.com :
Ciel, un fantôme !
Ce n'est pas un fantome, c'est un male Hagard !
Auteur : St Gervais
14/01/07
Salut.
Je suis argentin et je porte le nom Lubat.
Mes grands-pères etaient français, et je voudrais savoir à quel conclusion du ce nom vous êtes arrivés.
Merci beaucoup.
Auteur : Lubat
24/01/08

Réponse de Gasconha.com :
Nous n'avons aucune conclusion.
D'après Geneanet, le nom Lubat est attesté au 17e siècle aussi bien en Vallée d'Aspe qu'en Bazadais. Il semble ensuite présent sur l'axe qui joint ces extrémités. Le nom aurait-il suivi les transhumances des bergers ?
Quand je l'ai proposé, j'étais loin de me douter que le nom Lubat était porteur de tant de passions contradictoires et d'un si fort pouvoir évocateur !

Que l'animalus poilu qui chante au fond des bois puisse même faire sortir Mauriac de sa tombe, alors qu'il arrive à peine, ces derniers temps, à faire sortir les gens de chez eux...
Auteur : David Escarpit
28/02/08

Votre avis sur le nom "Lubat" ?
Lubeigt,
Lubet
en graphie occitane normalisée :
Lubèth
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?
oc. gascon : bèth
français : beau
belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ") beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.
 
On peut aussi dire bèth/bèra de quelqu'un de gros.
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
J'habite au lieu dit "Le Beth" à Cudos, Sud Gironde.
Auteur : Stefan Rooy
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Bèth nom !-)
èrm : desèrt ; landa / calm.

Bèl Èrm : Nom de lòc que lo francés a mudat bèstiament en « Bel air ». in DICCIONARI GENERAL OCCITAN
Auteur : Pèir
26/11/06

Votre avis sur "bèth" ?

Votre avis sur le nom "Lubèth" ?
Lucaten graphie occitane normalisée :
Lucat
Existe en Gascogne comme nom de lieu et de personne. Probablement en rapport avec "luc".
La signification du suffixe "at" est à préciser.
 
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?

Votre avis sur le nom "Lucat" ?
Lucmajour (Bazas, 2 octobre 1659)en graphie occitane normalisée :
Lucmajor
On a donc ici un phénomène de sur-sacralisation d'un bois (luc), puisque ce mot induit une nuance de sacralité (bois sacré), en plus qualifié ici de majeur, principal.
Auteur : David Escarpit
15/12/05
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?
oc. gascon : major
français : majeur
ou "principal".
Prononcer entre "mayou" et "majou".
Synonyme : màger
 

Votre avis sur "major" ?

Votre avis sur le nom "Lucmajor" ?
Lucmauen graphie occitane normalisée :
Lucmau
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?
oc. gascon : mau
français : mal, mauvais
Prononcer "maou", ("aou" étant une diphtongue).
féminin "mauvaise" : mau comme le masculin, ou mala (prononcer entre "malo" et "mala").
 
Lo gascon savi :
"A mau de vente que cau cagar,
A mau de cap que cau minjar".
Auteur : Stac
19/08/05
"Mau" ne veut pas toujours dire "mauvais" mais aussi "grand" (comme dans Vignemale par exemple.
Je sais bien qu'Ernest Negre et Dauzat voient le "mal" partout, mais pour le Mauvezin, je vous suggère de le comparer au français Malvoisie, qui est un cépage.
N'oubliez pas l'importance de la vigne dans la constitution des noms de lieux de chez nous.
Et des cépages, il y en a beaucoup.
Précision, la Malvoisie a été introduite en France au XIVe siècle.
Auteur : Biret
14/12/06
"Estar mau" :
être en colère, esmaliciat, esmalit
Auteur : Pèir
11/09/07
Se'm hèis aquò, que te'n saberèi mau ! (je t'en voudrai à mort. Salaud !)
Auteur : Lou landoess Lartigue
12/02/10

Votre avis sur "mau" ?

Votre avis sur le nom "Lucmau" ?
Lucberten graphie occitane normalisée :
Lucverd
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?
oc. gascon : verd
français : vert
Prononcer "ber".
verda (prononcer entre "berde" et "berdo"): verte
 
Enqüèra lo Lartiga...
Que crei de que cau escríver VERD, xentz accent. Deu latin VIRIDIS, I brac e alavetz E barrat en gascon.
Auteur : Halip Lartiga
06/10/06
Qu'avi tostemps entenut, dròlle, e encara uèi a casa, "vert e blu que'm foti de tu" dab era ligason : [ber te blu kem fouti de tu], per quauquarrés vestit de verd e de blu, mes dus Biarnesi saberuts e competents m'an corregit e hè'm passar per un pec en public...
A Radio pais tanben que disen tostemps "ver e blu" en destacant plan.
Qu'avi trobat era grafia occitana plan concebuda, quan hè aparèisher eres letres "mudes" ar escriut mes "sonores" quan prononciades en ligason o enes mots derivats.
Be, nanni : ena tota hin, que cau escríver letres enta hèr polit e "sapiens" o hèr cagar es calandrons (escolans e collegians en occitan) e qu'ei tot...
"Bert e blu qu'em fouti de tu" bessè...
Auteur : Txatti
27/01/07

Réponse de Gasconha.com :
Ne cau pas totjorn escotar ad aquestes maishants pires de "biarnesi", e sustot pas quan son "competents" !-)
Merci, qu'as arrason, Tederic mes que son eths que "hen era lei" (occitana biarnesa)...
Auteur : Txatti
29/01/07

Votre avis sur "verd" ?

Votre avis sur le nom "Lucverd" ?
Lucberneten graphie occitane normalisée :
Lucvernet
oc. gascon : luc
français : forêt
Et plus exactement bois sacré.
Vient du latin "lucus" (bois, forêt). Présent dans de nombreux noms de lieu gascons (Lucmau par exemple), mais le mot semble avoir disparu de l'usage depuis longtemps, peut-être en même temps que les croyances qui lui étaient associées.
J. Tosti signale une forme féminine de "luc" : luque (luca en normalizat)
 
Comuna de Laluca (Lanas) a on i a tanben un ostau on an viscuts los mens grans-parents aperat "Luquet".
Auteur : Pèir
06/04/08
'Gran' en gascon que pren pas la D al contrari del lengadocian, puish que lo femenin qu'es 'grana' o pot èster invariable.
Auteur : Gran
26/07/08
Si on ne suit pas à la lettre la graphie de l'IEO, je pense qu'il conviendrait mieux au contraire d'écrire "grand" pour ne pas confondre la prononciation (grann) avec par exemple le mot gran (grain) qui se prononce plutôt "grâ" (faible nasalisation) voir "grang" (nasalisation plus importante) selon les régions.
Si on pouvait avoir l'avis de spécialistes pour être sûr ?
Auteur : Hlo
29/07/08
Adjectif de la seconde classe en latin donc devrait faire son féminin comme le masculin (encore le cas dans des expressions toutes faites comme gran hèsta) :

grandis>grand

Quand un féminin a été créé, il a été fait sur le masculin, qui était grand, d'où granda simplifié en grana.
Auteur : Vincent.P
29/07/08
Je pense que la forme gran avait été choisie car on ne prononce pas le d final devant une initiale vocalique (cf Bec).

En gascon : ün gran émbuk
Il suffit de graphier alors : "un gran'embuc" voire carrément "un gran embuc".
Auteur : Vincent.P
11/08/08
La solution que propose Hlo d'écrire "grand" [grann] pour différencier de "gran" [grâ] / [grang] existe bel et bien.
C'est celle préconisée à l'origine par Jean Lafitte et qui a été adoptée par Philippe / Halip Lartigue.
Auteur : D.Séré
30/01/09
Mon nom est "Lucbert" mes ascendants sont de Aillas, je suis surpris que mon nom n'apparaisse pas sur votre liste alors que : luc bert signifie "le bois vert" et que 3 hameaux portent ce nom,l'un à escalens (40) et les 2 autres en (47).
Auteur : Lucbert
19/12/10

Réponse de Gasconha.com :
Si si si ! Lucbert est dans la base des noms de Gasconha.com.

Votre avis sur "luc" ?
oc. gascon : vèrn
français : vergne, aulne
Prononcer "bèrn".
Viendrait du gaulois "vernos".
dérivés : Vernet, verneda, vernhet, vernheda = aulnaie
Le masculin "vernet" désigne un bois plus petit que le féminin :
vernhet < vernheda
(explication de L. Vernhet)
Le "vèrn" était autrefois planté en bord de rivière pour bien le tenir par ses racines.
Et de son bois, on faisait des "esclòps " (d'où l'expression "arbre aux sabots").
"bois léger et imputrescible, il servit à confectionner jougs de boeuf et esclops. Avec l'écorce, on peut faire de la teinture brun-oranger et avec le bois un chauffage qui laisse très peu de cendres". [Guy Suire]

"Bois rouge, arbre de 25 à 30 m. Bois recherché en menuiserie, ébénisterie. Ecorce utilisée en décoctions contre l’angine et pharyngites."
[Gilles Granereau]
 

Votre avis sur "vèrn" ?

Votre avis sur le nom "Lucvernet" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :