VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1683 mots
212 prenoms
2058 noms =====>
3591 lòcs
450 banèras
948 grans de sau
719 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Minjon,
Menjon,
Meinjou,
Minjou,
Menjou,
Menyou
en graphie occitane normalisée :
Menjon
Prononcer entre "Ménjou" et "Ménjoung".

Hypochoristique de Domenge.
 
féminin :
Domenja
masculin :
Domenge
Escotatz !
Dominique
Dominique
Pour Domenja, prononcer entre "Doumenje" et Doumenjo".
Pour Domenge, prononcer "Doumenjé", mais sans mettre l'accent tonique sur le "é" final.
"Domenge" est attesté vers 1600 à Ladaux (Entre-deux-Mers).
Evolution occitane du latin Dominicus.

L'occitan a l'avantage de distinguer le masculin du féminin.
La forme est attestée en 1590-1600 dans le Dauphiné, prononcé "diominge", semble seulement attribué aux filles, et évolue en "Dimanche" comme prénom, "domenge" est le dimanche en patois d'une partie du Dauphiné (région Vercors, attesté sur la commune d'Hostun).
Auteur : Terpant
30/04/05
On trouve aussi "Domenjon" (Domenyon, Domenjon d'Arbo an 1461 Sever : Domenion d'Eyzie).
Auteur : P. Mora
19/06/05
En 1848, il y a eu à La Réunion un certain Domengé Romelein Joseph, marié à Pascaline Senac. Serait-il de votre région ?
Auteur : Fontaine Christian
21/03/09

Réponse de Gasconha.com :
Ce n'est pas sûr, parce que Géopatronyme donne trois foyers pour "Domenge" : la Savoie, la Provence, et la Gascogne occidentale.
Mais avec l'accent aigu sur le "e" final, une première recherche a donné seulement des noms du foyer gascon. A confirmer.
Pendant la période 1582-1730 environ, on trouve des prénoms Domenge aussi bien pour garçon et que pour fille dans les registres de Pontacq 64 (Pyrénées Atlantiques) et autres villages alentours.
Auteur : martine11
16/06/11

Votre avis sur "Domenja Domenge" ?

Votre avis sur le nom "Menjon" ?
Menjuc,
Menjucq
en graphie occitane normalisée :
Menjuc
Semble venir de Domenge, avec le suffixe gascon "uc".
 
féminin :
Domenja
masculin :
Domenge
Escotatz !
Dominique
Dominique
Pour Domenja, prononcer entre "Doumenje" et Doumenjo".
Pour Domenge, prononcer "Doumenjé", mais sans mettre l'accent tonique sur le "é" final.
"Domenge" est attesté vers 1600 à Ladaux (Entre-deux-Mers).
Evolution occitane du latin Dominicus.

L'occitan a l'avantage de distinguer le masculin du féminin.
La forme est attestée en 1590-1600 dans le Dauphiné, prononcé "diominge", semble seulement attribué aux filles, et évolue en "Dimanche" comme prénom, "domenge" est le dimanche en patois d'une partie du Dauphiné (région Vercors, attesté sur la commune d'Hostun).
Auteur : Terpant
30/04/05
On trouve aussi "Domenjon" (Domenyon, Domenjon d'Arbo an 1461 Sever : Domenion d'Eyzie).
Auteur : P. Mora
19/06/05
En 1848, il y a eu à La Réunion un certain Domengé Romelein Joseph, marié à Pascaline Senac. Serait-il de votre région ?
Auteur : Fontaine Christian
21/03/09

Réponse de Gasconha.com :
Ce n'est pas sûr, parce que Géopatronyme donne trois foyers pour "Domenge" : la Savoie, la Provence, et la Gascogne occidentale.
Mais avec l'accent aigu sur le "e" final, une première recherche a donné seulement des noms du foyer gascon. A confirmer.
Pendant la période 1582-1730 environ, on trouve des prénoms Domenge aussi bien pour garçon et que pour fille dans les registres de Pontacq 64 (Pyrénées Atlantiques) et autres villages alentours.
Auteur : martine11
16/06/11

Votre avis sur "Domenja Domenge" ?

Votre avis sur le nom "Menjuc" ?
Mercadieuen graphie occitane normalisée :
Mercadiu
Prononcer "Mercadïou", où "ïou" est une diphtongue.
Endroit où il y a un marché.
 
oc. gascon : mercat
français : marché
variante : marcat
 

Votre avis sur "mercat" ?

Votre avis sur le nom "Mercadiu" ?
Mérenvielle (Nom de commune : Mérenvielle (31))en graphie occitane normalisée :
Merenviela

Escotatz !
Meren + viela : ce type de construction est considéré comme germanique.
"Meren" = nom de personne
 
oc. gascon : viela
français : ferme, hameau, village, ville
Prononcer entre "biéle" et "biélo".
Vient du latin "villa" (ferme, mais évolution du sens vers "hameau", "village", "ville"...).

Attestation de "viela" (sous la forme "viele") : "...donam per costume a ladite viele de Sent-Seuer..." [Extrait de la Coutume de Saint-Sever, 10 mai 1480, en annexe du mémoire de DEA de Philippe Lartigue "LE VOCALISME DU GASCON MARITIME DIT GASCON « NOIR »"]
Dérivés :
vielar, (prononcer "biéla" ; sens proche de "viela", voir variante "vialar"),
vilan, vielan (prononcer entre "bilà" et "bilang" pour le premier et entre "biélà" et "biélang" pour le second) : roturier [Palay] ; on reconnait le "villain" français.
 
Aqueth mòt se vienn de VILA,cau que sii escrivut xentz accent pramor que hè [bioele] en negue.
Auteur : Halip Lartiga
28/09/06
Philippe a raison : un étymon villa aurait donné en gascon Vira (comme Virelade
Vila (avec i long latin) est donc l'étymon : il donne "vila" en gascon (i long latin reste i dans les langues romanes occidentales).

Mais comme le fait remarquer J.L.Massourre, "dans la partie Sud de la Gascogne, en dessous d'un axe médian orienté NO-SE e suivant la frontière SO du Gers, il se développe le plus souvent entre /i/ et /l/ une voyelle-pont qui peut être [e], [a], [ɔ] [œ]".
Ici  : vila>viela
Et comme en gascon noir [e]>[œ], on a ce que dit Philippe.
Auteur : Vincent.P
12/06/08
Fin finau, ne comprengui pas :

Que voleré diser "vila" en latin ? Dens lo men petit diccionari, tròbi "villa" ("maison, villa, ferme, domaine à la campagne") ; e pas "vila".

Mès totun, "Gasconha.com" que va cambiar lo "vièla" en "viela" !-)
Auteur : Tederic
12/06/08
Dans le Gaffiot, "vila,ae,f.", simple variante de "villa,ae,f.", la maison de campagne, la propriété, la ferme.
Auteur : Vincent.P
12/06/08
NB : En fait, Philippe n'indiquait pas que l'étymon latin était "vila", mais seulement que si "viela" provenait du gascon "vila", alors il devait s'écrire sans accent car la voyelle-pont est [e], [œ] en gascon noir.

Pour ma part, je ne vois pas du tout comment le "villa" latin peut donner "vila".

Sinon, je pense avoir trouvé la raison de la mouillure dans les Billère(s)-Vilhèra gascons :
L'étymon n'est pas villella(=petite ville) qui donnerait Virèra mais quelque chose comme vicularia(qui appartient au viculus=le petit bourg)

vic(u)laria(m)>*viclaria>vilhèra
avec  : -cl->-lh- et -aria>èra
Auteur : Vincent.P
12/06/08

Réponse de Gasconha.com :
Vincent, Gasconha.com que vei en tu un espèr de l'onomastica gascona !-) Non, vertat...
E segon eth medix arrasonament, Vincent, e pensa que "Vielha" (de MiejAran) auré podut seguir era medixa filologia ?
E toti es Subervielha, Sacorvielha, Lodenvielha, Lodervielha ecca. tanben ?
Be legoi aqueth passadge citat per Vincent P. de J.L. Massoure en <> Ed. Langues et civilisations romaines (s'en voletz era paja qu'ac poix arretrobar) mes que trobè que mancava d'elaboracion.
En tot compréner çò espausat qu'en voi saber mes totun...
Vertat es grans de sau ne son cap eth mejan idòne enta discutar subjèctes seriosi atau, mès coma n'ei pas mes possible en d'auti lòcs, que'm balhi era permisssion d'ac hèr aciu e atau.
Merci a toti pera arreflecsion indusida.
Auteur : Txatti
16/06/08

Réponse de Gasconha.com :
I a un espaci "idòne" :
Gascogne-débat, qui foncciona coma lòc de publicacion colectiva.
T'i pòdes crear com autor (si n'ac as pas enqüera hèit) e prepausar articles.
A la fin de cada article s'ajusta un lòc de debat.
N'i a pas a l'òra d'ara de rubrica dedicada a la lingüistica deu gascon, mès i a las rubricas "Lengas de Gasconha", "Noms e identitat", "Nosauts en gascon !".
E se'n pòt crear d'autas si vertaderament necessari.

A prepaus de Vielha de Val d'Aran :
Sembla que sia ua deformacion de "viela" qui's tròba dens "Suberviela" etc., devath l'influéncia de l'adjectiu vielh/vielha.
Segon lo Grosclaude, per exemple, "Loudenvielle" que's diseré [loudém'byèlo] çò qui l'ortografia Lodenvièla (Lodunvilla en 1387, Loudemviele en 1694).
Que'u sospieiti d'aver adaptat la prononciacion a la soa proposicion normativa en grafia alibertina. E tu Txatti, quin prononcias ? Vièla o viela  ?
Entad aqueras vocalas-ponts, l'ALG que nota [e], ni tròp barrat [é] ni tròp obèrt [è].
Auteur : Vincent.P
18/06/08
Coma tostemps eth ALG qu'a arrason. Ara question, diderí "é" mès cap tròp barrat e segurament pas un "è" (mèma en francés no's prononcia jamès "vièle" meslèu "viéle".
Auteur : Txatti
16/07/08
Une toute petite précision sur villa en latin : le dictionnaire étymologique du latin d'Anatole Bailly p.435 fait de "villa" en latin un diminutif de vicus (i long), un mot comme *vic-la et il signale que ce diminutif d'un autre genre que vicus est d'une formation très rare.
Vicus veut dire bourg, village, villa : ferme.
Le latin tardif et le latin médiéval emploient souvent eux "vila".
Auteur : Dominique
26/09/10
Une citation en latin médiéval avec "vila" que je n'avais pas retrouvée tout à l'heure :
"Nam qui in studio stant et animum in vila habent, non student" c'est un professeur du XIII siècle qui parle et qui dit à ses étudiants que ceux qui sont installés physiquement à l'école mais qui ont la tête au centre ville, et bien ils n'étudient pas ; On voit qu'ici "vila" veut dire ville.
Auteur : Dominique
26/09/10
Affichage du mot associé "vialar"

Votre avis sur "viela" ?

Votre avis sur le nom "Merenviela" ?
Méricen graphie occitane normalisée :
Meric
Ce nom est présent sur les bords de la Gascogne, et dans le domaine languedocien.
 
féminin :
prenom d'òmi
masculin :
Meric
Prénom plus généralement occitan.
Pas spécifiquement gascon, mais occitan en géénral.
Semble un "hypochoristique" (un dérivé, en quelque sorte...) de "Aimeric".
La "Meric" est la rivière qui sépare bulgarie et Roumanie (meritza ou maritza)
Auteur : Mirc
31/03/06

Réponse de Gasconha.com :
Oui, mais cette "Meric" slave prononcée "Meritz" n'a probablement rien à voir avec notre prénom Meric.
Le rapport est plus que probable !
Les Wisigoths ont traversé l'Europe de Scandinavie à la Mer Noire (actuelle Roumanie) avant de venir s'installer dans nos contrées.
Le prénom Emerich existe par ailleurs en Roumanie.
Auteur : Lorp
26/07/07
Y en a qui aiment se compliquer la vie !
Auteur : inconnu
30/12/07
Oui, là je dois dire...
Auteur : David
17/06/08
Ben Méric est d'origine germanique, NON ?
Auteur : Meric
18/06/08

Réponse de Gasconha.com :
Sans doute. Beaucoup de prénoms gascons ou occitans sont d'origine germanique. Les wisigoths sont séjourné chez nous...
Pour moi c'est la contraction du prénom Aymeric, utilisé en Gascogne notament par la famille D'Albret.
Auteur : f Beziade
08/07/08

Votre avis sur "prenom d'òmi Meric" ?

Votre avis sur le nom "Meric" ?
Mesplèdeen graphie occitane normalisée :
Mesplèda
oc. gascon : mespla
français : nèfle
Prononcer entre "mesple" et "mesplo".
dérivés :
mesplèir (nord-gascon) ou mesplèr :néflier
mesplèda : endroit planté de néfliers
 
"muspla" "musplèr" dans la zone du gascon "noir"
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
Mot languedocien correspondant : mespla

Votre avis sur "mespla" ?

Votre avis sur le nom "Mesplèda" ?
Mesplésen graphie occitane normalisée :
Mesplèrs
oc. gascon : mespla
français : nèfle
Prononcer entre "mesple" et "mesplo".
dérivés :
mesplèir (nord-gascon) ou mesplèr :néflier
mesplèda : endroit planté de néfliers
 
"muspla" "musplèr" dans la zone du gascon "noir"
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
Mot languedocien correspondant : mespla

Votre avis sur "mespla" ?

Votre avis sur le nom "Mesplèrs" ?
Mespoulèdeen graphie occitane normalisée :
Mespolèda
Prononcer entre "Mespoulède" et "Mespoulèdo".
 
Très joli nom !
Auteur : Mespoulède
06/11/07
oc. gascon : mespla
français : nèfle
Prononcer entre "mesple" et "mesplo".
dérivés :
mesplèir (nord-gascon) ou mesplèr :néflier
mesplèda : endroit planté de néfliers
 
"muspla" "musplèr" dans la zone du gascon "noir"
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05
Mot languedocien correspondant : mespla

Votre avis sur "mespla" ?

Votre avis sur le nom "Mespolèda" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :