VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1679 mots
211 prenoms
2048 noms
3583 lòcs
450 banèras
932 grans de sau
714 ligams =====>
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
(Aucune aire géographique ni thème recherché)
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sau
Musique
Pyrénées
Chanson ossaloise.

Tentative de version chantée :

www.youtube.com
Auteur : Vincent.P
21/05/11
Adishatz,
Vincent P serait il devenu romantique..
Ou est il tombé sous le charme de cette beroja bruneta d'Aussau...
Juste une précision : cette chanson est chantée depuis longtemps dans nos vallées béarnaises Ossau et Aspe;
En ASPE la mélodie est plus lente car chantée par tradition par un ou 2 chanteurs au plus.
On l'attribue à un berger aspois Jan de Priyat auteur de "Bé ia lontemps joenessa".
Pour ceux que ça intéresse, il y a sur le disque de Xarnege la version aspoise a capela traditionelle à 2 voix.. superbe.
A beth leu
Auteur : Arroseres Miqueu
24/05/11
Il faut une petite louche de romantisme pour s'entêter de nos jours à s'intéresser à la culture locale, non ?
Auteur : Vincent.P
24/05/11
Vincent tu ne peut pas t'empêcher !!!
Vivre sa culture tous les jours simplement ce n'est pas de l'entêtetement c'est la vie tout simplement, une fois de plus tu ne sais même pas de quoi tu parles ou alors arrête de parler d'une culture que tu ne connais pas vraiment.
Les grandes théories c'est bien, mais la vie c'est autre chose.
J'avoue que je te plains un peu finalement.
Alors laisse tomber tes critiques acerbes sur le gascon ou les gascons et tourne toi vers les vascons, il y a sûrement des blogs basques où tu pourras partager tes théories plus positives avec "une vraie langue vivante" et laisse nous à notre "romantisme" pauvres petits gascons.
adiu
Auteur : Arrosères Miqueu
25/05/11
Je vis ma culture pleinement et simplement tous les jours : c'est la culture française, plus ou moins américanisée, celle que votre génération nous a légué.
C'est la culture de 95% des habitants des anciens pays gascons.

Alors il ne me semble pas exagéré de qualifier de "romantiques" les actions louables des derniers Mohicans.
Et il n'y a franchement pas à me plaindre, pour le coup, plains plutôt ta fille qui va arriver trop tard (fermeture du CAPES langues régionales) !
Auteur : Vincent.P
25/05/11
Allez, deixetz de pletejar ! Qu'etz tots dus romantics, la bruneta qu'es beroia e la canta tabé !
Auteur : Gerard Sent Gaudens
25/05/11
Ah non vincent je ne suis pas d'accord, pas ma génération  !!!
celle de mes parents oui.
Moi je fais partie de celle et j'étais de ceux qui ont mis en place calandretas, les écoles bilingues, le capes d'occitan, le collectage ici en Béarn des chants, musiques, danses que l'on a transmis et que l'on continue a transmettre  !!!
Pour ma fille c'est gentil de t'inquiéter mais il n'y a pas de soucis dans le cursus qu'elle a choisi.
Le capès d'occitan à Bordeaux si c'est cela dont tu parle est finalement maintenu à Bordeaux fort heureusement, je sais qu'il y a une volonté politique de mettre à bas ces diplômes mais bon nous continuerons à batailler.
Rassure toi également contrairement à ce que tu avances la tribu des mohicans aidée par quelques papous est toujours nombreuse.
Pour fêter les 5 ans d'existance du collège calandreta de Gasconha samedi dernier à Mazères nous étions 350 mohicans à danser sous la lune accompagnés de quelques papous aux percussions...
Adiu
Auteur : Miqueu Arrosères
26/05/11
A quand la légion d'honneur ? Ah zut, j'oubliais, c'est une décoration de l'Etat colonial.
Auteur : Vincent.P
29/05/11
tu es vraiment nul et pitoyable mon pauvre vincent sans commentaires..
Auteur : miqueu arroseres
29/05/11
adishatz,
autant même si nous ne sommes pas toujours d'accord j'apprécie les commentaires de gérard autant ceux de vincent me "harte" à un point ...
Il doit être en manque de reconnaissance car il n'y a que sur ce blog ou il est libre toute sa haine anti occitaniste primaire pauvre garçon...
adishatz a tots
Auteur : miqueu
29/05/11
Oui, ce doit être ça, je suis un pauvre garçon en manque de reconnaissance. Ou alors, tout cela n'est qu'un loisir snob. A choisir.
Auteur : Vincent.P
03/06/11
Musique
Casteljaloux
Gascogne médiane
Jòcs, hest@s, heir@s
"Mécène de la course landaise", il a pour objectif de sauvegarder la course landaise et de la maintenir accessible à un large public.
Cuisine
Jau-Dignac et Loirac
Gascogne bordelaise
[2014 : ligam mort] "Au coeur du médoc, entre vigne et océan, je produis, de façon artisanale et naturelle, petits gris et gros gris en parcs extérieurs semés de trèfle."
Lo limac ("cagolha" en Medòc) èra una especialitat de Cauderan mèi de Senta Eulalia.
La devisa de Cauderan : "lo limac cendrenós a hèit ma renomada."
PS : ne confónder pas "lo limac" damb "la limace", que se ditz lòcha o lòisha.
Auteur : Gaby
06/05/11
Langue
Saucats
Gascogne bordelaise
Planvenguda ??? Encore un néologisme occitan ??? Une traduction littérale du français ???
Auteur : jmcasamayou
06/06/10

Réponse de Gasconha.com :
Comment le diriez-vous ?
Bienvinguts a Pelhon
Auteur : Gaby Balloux
26/08/10
A la la, encara un qu'a tot comprés...
Plan = bien : Vengut, vingut, vienut, vinut = tot aquò's parièr... Planvengut = bienvinut.
Shau de pas véder l'eishantadueir occitan pertot, sinon, i a risc de conejar grèu.
Auteur : Dàvid
30/04/11
Òc-ben, mès perqué n'utilisar pas dens cada lòc lo dialècte apropriat ? Se non, la lenga occitana n'a pus ren de naturau...
Après, en parlant, pòden meilar... las paraulas s'envolan mès los escrivuts damòran...
Auteur : Gaby
06/05/11
Perqu'a cent mètres près, l'una o l'auta fòrma es pertinenta. Sustot a Saucats, que lo heish d'isoglòsses nòrd-gascon - gascon classic i passa, o alentorn.
Atau, sabi de Saucatés (de soca) dont dident "gardar", e d'autes "guardar", "gueitar " e "güeitar", "uit" e "ueit", "luna" e "lua" (dider /luwe/). Etc.
La lenga, quau que sigue, es dens lo dialècte, l'occitan com las autas, ne'n sui d'acòrd.
Mès per poder hargar un lexic especific de cada vilatge, barri o maine, farré possedir tots los mòts d'usatge per cada pais çò dont me pareish complicat. Lavetz, fau acceptar d'emplegar a Saucats fòrmas pessaquesas o lengonesas...
Amei d'aquò, "vengut" e "vienut" son tots los dus pertinents a Saucats.
Auteur : Dàvid
08/05/11
Musique

Set de cant par JC-Tirat
[Tederic M.]
Musique
Pyrénées
Béarn.
Prononcer "Lous Pagaillous".
Très bon groupe, foi de Gasconha.com !
Oui, ils sont très forts. Et Hami de Víver est l'une des plus belles chansons béarnaises.
Auteur : Vincent.P
07/02/06
Vraiment un groupe qui sait chanter et avec les chants traditionnels cela fait chaud au coeur ; même si je suis du Médoc, je suis a 100% los Pagaillós.
Auteur : Valérie
11/03/06
E òc, un grop deus bons, la canta "la sobirana" qu'es un bon tèxte pedagogic....
Auteur : Emilia estudianta bordalesa
16/03/06
Le monsieur avec la chemise jaune sans veste c'est mon prof. de bearnais !
Auteur : J-C
22/03/06
E ÓC que son plan braves e qu'an lo plom de diser hort ço qui pensan, çò qui n'èi pas tostemps plan vist dens lo "mondillo" occitaniste.
Auteur : Segarbóis
15/08/06
E qué diden qu'es auti non poden o gausan pas dider ?
Auteur : Txatti
18/08/06
"Faim de vivre" c'est super !
Maintenant je vais ecouter le dernier !!! la sobirano
Auteur : Lamarque ( pas de geüs !!)
13/10/06
Je me permets de réïtérer : que disent-ils tout fort que les autres occitanistes pensent tout bas, svp ?
Auteur : Txatti
22/01/07

Réponse de Gasconha.com :
Ah, Txatti, sès tròp curiós !
UA RESPONSA A TXATTI PERMOR QUE I A UN MOMENT QU'em harta... tostemps arronganhar de cap a tot, mes on es ? ne t'ei pas jamei vist en nad loc on se devarraba quauquare sus era nosta lengua.
Que hes partit de tot aqueth monde puden enterprese de demolicion enta tots tot dia que tribajan enta transmete nosta lengua, calandretas, capoc,..
Que soi pagalhos e vertat sus l'empon que cantam, mes tanben que disem que hem partits de l'Occitania e que denonciam l'esperit mashant e con de monde com per exemple l'institut bearnais gascon vieilhs mei dengeros que con malurosamen.
Auteur : Arroseres Miqueu
28/04/08
Ah lala... L'occitanie. Qu'es ako ? Bé tèh ! Qu'es ua gent de Pau qui parla en lengadocian !

{ :)I-<
Auteur : Biniami
12/04/11
L'occitanista paulès que parla lengadocian en plaça deu biarnés n'existeish pas sonque dens l'imaginacion de quauques conas de l'IBG...
Auteur : Guy Cap2
15/04/11
C'était une image bien sûr. N'empêche que... L'enseignement "occitan" de la fac de Pau est carrément occitaniste (en lien avec Reclams), voire extrémiste : "le peuple français a terrassé le peuple occitan", "la France obscure a envahi l'Occitanie lumineuse".
Et je caricature même pas. C'est que du biaisé, du faux historique, de l'amalgame, et même un peu de méchanceté.
Auteur : Biniami
19/04/11
La Sobirana, es un imne occitan.
Bearn s'espandis pas "dempuish l'Aup italiana", si ? E ajoti qu'es un cap d'òbra.
Auteur : Dàvid
22/04/11
Parce qu'effectivement la France a merveilleusement respecté ses langues et cultures régionales. Surtout dans le Sud.
Auteur : Guy Cap2
22/04/11
Ce n'est pas la France qui vient interdire dans l'intimité familiale de parler "patois".
Il faut revenir parfois à des notions moins abstraites de responsabilité individuelle, en l'espèce celle des nombreux Gascons de l'après-guerre, qui n'ont pas transmis leur langue.
On peut discuter circonstances atténuantes dans un second temps, et seulement à ce stade, la "France" intervient.

A propos de la Sobirana, je trouve cela très caractéristique de ce qui ne va pas dans l'occitanisme, qu'un hymne occitan ne soit au fond qu'un hymne de la langue dite occitane.
Parfois je me demande si les Occitans sont capables de chanter l'Occitanie, ses paysages, ses gens. La connaissent-ils même ?

Je lis les paroles de la Sobirana : on parle de villes, de monts, de landes. Ce qui est un peu stéréotypé.
A peine deux indications géographiques : les Alpes italiennes (un jour il faudra que les Occitans prennent une carte et constatent que ces vallées sont totalement ouvertes sur le Piémont, donc comme frontière, c'est pas top) et la "Mar Grana", qui au grand mieux a inspiré le seul Manciet depuis 60 ans.
Le reste ? Millénarisme linguistique, prosopopée féminine, éloge de la servitude, ...
Auteur : Vincent.P
23/04/11
Sès dur Vincenç.
La personificacion mairau mei que feminina d'una tèrra a ren d'estonant. Es tanben l'imatge que me ven a jo tanben.
Pensi que la servitud dont parlas aqui es pas la mèsma que volut abàter La Boétie, es puslèu una metafòra de l'abandon e de se e dau don ligat a l'amor.
Se poiré puslèu parlar de hè dens un sens judeò-crestian. Mès tot aquò, ec sabes. Te deishis pas darrigar l'evidéncia de davant los ulhs perqué de la malicia...
Auteur : Dàvid
23/04/11
Bonjour,

C'est vrai, la France n'a pas respecté les langues et les cultures des territoires conquis ou annexés.
Mais c'est le sens de l'Histoire, vae victis !
Si le peuple soumis n'a pas de fierté, pas d'honneur, pas envie de se battre, alors il mérite de disparaître.
Je ne sais plus quel révolutionnaire disait, avant de monter sur l'échafaud, que la liberté n'est pas un droit inaliénable et qu'on ne la mérite que si on est est capable de la défendre.
C'est la raison pour laquelle j'ai un immense respect et une grande admiration pour nos frères basques, qui ont traversé les millénaires.
On peut leur reprocher bien des choses, je dis qu'ils ont les qualités de leurs défauts.
Je pense que la bascophobie sous-jacente et mal assumée du mouvement occitaniste ou du félibrige est due à un constat d'échec mal digéré, à de l'aigreur teintée de jalousie.
Avec le félibrige et l'occitanisme, certains gascons nous ont embarqués sur le mauvais navire, très mauvais choix stratégique dont nous n'avons pas encore fini de payer la très lourde addition, j'entends notre disparition.
Que ne nous sommes nous tournés vers nos cousins germains basques !!!
Quelle erreur historique !!!
Nous avons choisi la mièvrerie méridionaliste, le blablabla des couilles molles, et nous allons mourir à cause de ça. L'heure du mea culpa félibréen et occitaniste a sonnée.
Mais les criminels, par définition, n'avouent jamais leur crime ni ne reconnaissent leurs errements.
Auteur : P.Lartigue
23/04/11
Criminels ! ? Mon Dieu, j'étais en forme ce jour là. Un peu excessif tout de même.
Auteur : P.Lartigue
11/05/11
Musique
Pyrénées
Béarn.
Qui est Erick ? Un chanteur virtuel ?
Bonjour,

Tu es extrêmement décevant Tederic ! Il s'agit bien sûr d'Erik le Rouge, frère puiné de Bjorn le Vert et Or, celui qui a donné son nom au Béarn (Bjorn>Béarn) et à une aire de repos autoroutière.
Auteur : P.Lartigue
01/04/11

Réponse de Gasconha.com :
Le ligam n'était pas de Tederic, qui n'est donc pas décevant !
D'où la couleur rouge des vaches béarnaises sur le blason. Maintenant nous savons tous que les Béarnais sont en réalité les descendants des vikings.
Auteur : Tédéric D.
02/04/11
Egalement source de ton prénom !
T'es d'Erick ! Et ouai !
(Un peu de Ruquier de temps en temps ça fait pas de mal)
Auteur : Biniami
02/04/11

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
lien !
(dans l'esprit Gasconha.com)
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Thème :

Commune (si votre lien concerne spécifiquement une commune) :

Pays (par exemple Médoc, ou Chalosse) :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Titre :

Adresse du ligam (lien) :
Prepausatz ligams / Proposez des liens !
(Les images illustrant les liens doivent être envoyes sparment, par e-mail.)

Attention :
Les liens proposés doivent s'accorder avec "l'esprit" de Gasconha.com, et son domaine gographique : la grande Gascogne, entre la mar, la Garonne et les Pyrnes, et mme, au Sud des Pyrnes, le reste du domaine vascon...