VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot :
Résultats par types de document :
1687 mots
212 prenoms
2147 noms =====>
6397 lòcs
512 banèras
1308 grans de sau
863 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams

mot =
Treytinen graphie occitane normalisée :
Treitin
Prononcer entre "treÿti" et "treÿting".
"terrain défriché" selon Bernat deu Lengonés...
Nom de lieu très fréquent en Gascogne occidentale, surtout en Bordelais et en Chalosse, ce qui confirme qu'il s'agit d'un type de terrain.
 

Votre avis sur le nom "Treitin" ?
Tresarrieuen graphie occitane normalisée :
Tresarriu
Trois rivières ? Mais pourquoi le "s" final aurait-il disparu ?
 
J'y verrais une déformation de "tras arriu" : à côté, le long ou derrière le ruisseau.
Ou dans le sens de quelque chose qui se trouve au delà du ruisseau.
Ce qui expliquerait le singulier car la trace du pluriel disparait difficilement en gascon !
Auteur : Txatti
24/04/06
Je me suis fait la même réflexion à propos du quartier palois "Trespoey".
Auteur : Hlo
14/03/09
Oui, oui, Tresarrieu c'est bien "au delà de la rivière".
Auteur : Vincent.P
15/03/09
Je confirme, il s'agit bien "de l'autre côté de la rivière" et non de "3 rivières".
Il fait sans doute référence au gave d'Ossau qui traverse bon nombre de villages de la vallée (dont Aste-Béon et Gère-Beslesten dont ma famille est originaire)
Auteur : Segolene T
21/02/13
oc. gascon : arriu
français : ruisseau
riu en nord-gascon ou languedocien.
arrieu (prononcer "arriéou") en luchonnais.
 
À propos de arriu il semble que cette prononciation soit béarnaise avec un substrat de basque, ARRIEU étant plutôt occitan.
Mais on prononce aussi ARRIOU en Béarn.
Auteur : Arriudarré
26/05/06

Réponse de Gasconha.com :
"arriu" est gascon en général (béarnais, mais aussi armagnacais, landais, etc...) et se prononce "arriou".
On trouve des Darrieutort ou Darrieumerlou plus dans les Landes ou Gers que dans le Béarn. Arriu-mage, Arriusec vers Laruns.
Auteur : Arriudarré
27/12/07


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "arriu" ?

Votre avis sur le nom "Tresarriu" ?
Tresauguesen graphie occitane normalisée :
Tresaugas
On peut y voir le chiffre "tres" (trois), mais pour "augas", c'est plus difficile.
"auga" existe-t'il dans le sens de "pré" ? Si c'était le cas, cela pourrait expliquer "Tresaugas", mais alors comment "augue" ne serait-il pas plus présent dans les noms de lieu gascons ?
Sinon, on peut penser à une variante de "aiga", mais c'est un peu bizarre, tant les formes "aygue" sont solidement implantées.
 
"Tres" que seré meilèu "de l'aut' part de, delà de" coma dens "Trespuei".
L'auga estant ua èrba paludenca, que pensi que cau compréner "de l'aut' part deu maresc / de l'augar".
Auteur : lo Joan de Vimbasta
05/08/12
E véder tanben "tresarriu" a la pagina abans.
Auteur : lo Joan de Vimbasta
05/08/12
oc. gascon : auga
français : molinie bleue
Prononcer "awgue".
"graminée vivace qui croît notamment dans la lande humide" ("Petit vocabulaire de la forêt landaise", Ed. Confluences, B. et JJ Fénié)
dérivés :
auguicha (prononcer "aouguitche" - synonyme de "auga")
augar : lieu humide, boueux (prononcer "awgà").

Etymologie :
"auga" peut venir du latin "alga" (algue) ou être en relation avec le basque "alga" (prairie, fourrage), qui vient peut-être aussi du latin "alga".
 
Je connais une maison Laauga/ la auga à proximité de marecages.
Auteur : Louis Dufau
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
C'est logique.
Le nom de lieu "Lauga" ou "Laouga" (en fait, "L'Augar", mais le "r" final ne se prononce pas) est un grand classique gascon.
bonjour,

AUGA est un nom d'origine basque qui a bien produit les dérivés dont l'on fait généralement état.

Il était utilisé pour les mots "OSIER" et "OSERAIE" (lieu très marécageux où prolifèrent les osiers).

Son origine se trouve dans l'ancien euskara (langue basque). Il fut déja utilisé lors des migrations basques en l'EUROPE du Nord, plus précisément celle de la fin de la dernière époque glacière.

Pour ce motif, les différentes variantes d'AUGA se retrouvent en FINLANDE,dans les PAYS BALTES,au DANEMARK et ... en GALICE.
Auteur : DAUGA
04/10/05


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "auga" ?
oc. gascon : aiga
français : eau
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d'eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d'un fruit qui parait gorgé d'eau.
 
"Aga" (Prononcé [àgue] ou [àga]) existe aussi.
Auteur : Hlorenç
08/11/08


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "aiga" ?

Votre avis sur le nom "Tresaugas" ?
Trescos (Existe en Marmandais. Loc ds le départ 12 (bizarre).
Devrait être une variante de Triscos qui existe plus à l'ouest.
Origine aquitaine avec le "os" aquitano-vascon ?
)
en graphie occitane normalisée :
Trescòs

Votre avis sur le nom "Trescòs" ?
Trézéguet,
Tréséguet
en graphie occitane normalisée :
Treseguet
Comme toujours, le "t" final est à prononcer en gascon, et même quand on utilise ce nom en français.

Deux explications contradictoires :
celle de Tosti : Sans doute un toponyme (qui reste à localiser) signifiant au-delà du ruisseau (tres aiguet).

celle de Larronde : Le fabricant de courroies : de trességo = courroie de cuir (Gers).

Raymond GRANIÉ, sur Noms_rouergue.yahoogroupes.fr, rapporte aussi que "Localement [en Lomagne garonnaise] ces anneaux étaient réalisés avec des bandes d'un cuir épais et blanc tressé. Nous disions phonétiquement "tréségos" francisé en trésègue."

Il est tentant, vu la similarité du son, et la correspondance des zones géographiques (Gascogne agenaise, Lomagne...), de voir en "treseguet" un dérivé de "tréségo".
Mais la toponymie ne donne pas de lieu formé sur ce mot, contrairement à "courréjo/correja" (courroie, lanière de terre) qui en a tant donnés.
 

Votre avis sur le nom "Treseguet" ?
Trespoey ("Nom d'un quartier de Pau dont je recherche la signification."

Geneanet.com donne des attestations du nom à Bizanos au 18e siècle. On a probablement la racine "poei/poi", mais le "tres" qui précède doit être expliqué. Le chiffre "trois" (mais alors il manque le "s" du pluriel à "poey" !
[Tederic M.]
)
en graphie occitane normalisée :
Trespoei
tras/tres "au delà"

Trespoey : "au delà de la colline"
Auteur : Vincent P.
31/01/13
trespoey
En effet S.Palay donne "tra,tras,tre,tres" :préfixe qui veut dire au-delà.Les formes tra,tras,tre,tres,sont usitées l'une pour l'autre indifféremment :ex;traspourtà,trespourtà;
Auteur : joan-peir
31/01/13
oc. gascon : pui
français : colline, hauteur
Prononcer " puï ".

Ce mot, sous ses nombreuses variantes, est une source inépuisable de noms propres, dans tout le domaine occitano-catalan.

variantes : poi (prononcer " pouï "), puèi, poèi, pèi (très fréquent en Bordelais et Médoc dans les noms de lieux, sous la forme "pey"), pèch (variante orthographique de "pèi").
"puch" semble être de la même famille, probablement une variante orthographique de "pui".
Signalons enfin puèg (languedocien) et puig (catalan), qui se prononcent plutôt "puech" et "poutch"...

Tout cela vient du latin "podium" (hauteur).
Dérivés :
pojòu, pujòu, qu'on retrouve sous les formes francisées "Poujeau" ou "Puyôo" et en languedocien sous les formes "poujol" et "pujol"
pojada (montée -fr. "poujade", "pouyade")
 
La forme en Pouey se trouve pour un quartier de Bagnères de Bigorre où les rues sont toutes en pentes.
Auteur : Lorcan
11/03/06
Pujòus de Ciron, semble plus conforme à la langue que Pujòus-sus-Ciron (avec ce 'sus' et ces tirets très français qui cassent la beauté et la simplicité)
Auteur : parpalhòu
02/04/09

Réponse de Gasconha.com :
D'accord sur "Pujòus de Ciron".
La graphie officielle en français semble comporter les tirets. Il doit y avoir une raison.
Et dès lors, pourquoi cette raison ne s'appliquerait-elle pas à la version gasconne alibertine ?
Si "pèi" vient, comme "pui" du latin "podium", alors faut-il bien un accent grave ? Le [e] ne devrait pas être ouvert.
Auteur : David
01/09/09

Réponse de Gasconha.com :
Adiu David ! Ne sabi pas, e d'un biais generau, que pòt i aver sus Gasconha.com hòrt d'errors suus accents grèu/agut, dens çò qu'ei escrit, jo, pr'amor que ne mestreji pas lo subjècte.
[Tederic]
Cap de trebuc !
Auteur : David
13/09/09


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "pui" ?

Votre avis sur le nom "Trespoei" ?
Trebessos (Des lòcs à Saint-Pe-de-Bigorre et Montaut. Le nom existe mais est rare en P-A. Le "os" aquitain à la fin ? Pas sûr. "Trèbessès" existe à Bielle. "trébessères" existe en Bigorre, Trébesse, Trébessé, Trébessot en Béarn, "Trébesson" à Oeyregave... Tout ça doit être variantes ou dérivés de "trubesse" ("traverse").)en graphie occitane normalisée :
Trevessòs

Votre avis sur le nom "Trevessòs" ?
Trouette (C'est bien gascon !)en graphie occitane normalisée :
Troeta

Votre avis sur le nom "Troeta" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :