VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
742 mots
134 prenoms
1120 noms
4961 lòcs
410 banèras
1166 grans de sau
617 ligams =====>
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
(Aucune aire géographique ni thème recherché)
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sau

mot = La
Langue
Saint Pierre d'Aurillac
Gascogne bordelaise
On aurait pu aussi écrire Sent Pey d'Aurelhac.
Lire la contribution du Comitat Girondin de la Lenga occitana e de la Cultura Gascona, à l'occasion de la mise en place de ces panneaux à l'entrée de cette commune proche de Langon.
Cau raperar que la vila "Aurillac" (Cantal) es normalizada "Orlhac" en occitan.
Auteur : Pierre Mora
30/04/05
et pourquoi ne pas faire ca à Bordeaux ?
Auteur : inconnu
01/08/05

Réponse de Gasconha.com :
Ce serait très bien d'avoir des panneaux "Bordèu" aux entrées de Bordeaux, mais l'élite bordelaise n'a pas forcément envie d'insister sur le caractère gascon de Bordeaux. Dommage !
Je crois deux choses :

1.Un panneau, de cette petite taille, sans même une explication ou un petit blason, n'a pas d'efficacité.
2.Il faut indiquer la prononciation, et pour les touristes, et pour les habitants dégasconnisés.

Ex : Léguevin en Gascogne toulousaine http://www.geocities.com/fotografiaoc/31legavin.jpg
C'est un peu mieux (un blason du pays toulousain ou de la ville aurait été bienvenu).
Auteur : Vincent.P
06/08/05
On veut "Bordèu" à l'entrée de Bordeaux.
Faisons circuler une pétition citoyenne à Mossu Juppé.
Auteur : Vincent B
02/12/05
Ok pour la pétition !
bonne idée...
Auteur : Emilia estudianta medoquina e bordalesa
28/12/05
Il faudrait mettre des "eu" à la fin de "Bordèu" vu comme y causent les Bordeluches à présent !
Auteur : La Périnclette
27/01/06
Moi aussi trés motivé pour une pétition tà MOssu Juppé.
Que seram ço que bastiram !!
Auteur : Clèm de Bordèu
04/09/07
Perqué pas ua peticion, bona idèia !
Auteur : Florent
10/11/07
Selon moi, ce panneau situé dessous l'autre est une sorte de bricolage qui ne tient pas du tout la route  ! Le Pays basque rencontre aussi ces problèmes, mais en moins grande importance.
Le panneau de signalisation gasconne (ou basque), devrait être de la même taille que celui qui porte le nom officiel de la commune, la même typographie devrait être utilisée, mais en italique. Et pour déterminer la région historique, une croix occitane (ou basque) est la bienvenue  !
Adishatz  !
Auteur : Peïo Dibon
07/12/08

Réponse de Gasconha.com :
C'était bien du bricolage, mais c'était ça ou rien, puisqu'aucune politique concertée n'est mise en place en Gascogne ou en Occitanie.
Bravo, donc, au maire de l'époque, Monsieur Hilaire, d'avoir fait voter ça par son conseil !

Maintenant, la critique est permise.

Le format, bien sûr. D'ailleurs, au moins un des panneaux est déjà cassé.
Ensuite, "Pey" serait passé plus facilement que "Pèir" : il y a déjà des "Saint-Pey" qui sont officiels, on pouvait tenter un "Sent-Pey".
C'est aussi du bricolage, mais il vaut mieux bricoler intelligemment que tenter de faire passer en force une graphie que les gens ne vont pas comprendre.

Quant à la croix occitane :
Oui, il faut un symbole graphique, mais un symbole gascon !
L'Occitanie, c'est 33 départements français (par exemple, Vichy et Nice en font partie).
C'est une autre dimension que le Pays basque.
L'Occitanie est l'ensemble des pays d'oc, comparable à l'ensemble des pays d'oïl, qui regroupe par exemple la Saintonge et le pays chti.
Une identification populaire à l'Occitanie est probablement impossible.
Gasconha.com reconnait l'appartenance de la Gascogne à l'Occitanie, mais préconise d'insister sur l'appartenance gasconne, déjà très large, et parfois déjà assez difficile à faire passer, par exemple chez les béarnais.
Les normands, les chtis (ou picards), etc., ne brandissent pas leur identité d'oïl !

Enfin, comme symbole gascon, Gasconha.com préconise le nouveau drapeau, le drapeau de la Daune qui figure en haut de chacune de ses pages, qui a déjà un succès d'estime, et qu'il faut populariser, parce qu'il a les qualités pour faire avancer la Gascogne !
Excusez moi mais je suis Commingeois et votre Dauna ici elle n'inspire absolument rien !
Et puis arretez de vous referer aux picards normands ou saintongeais. Il faut sorir de cadre franco français et voir aussi ce qui se fait ailleurs (Espagne, Italie, etc...)

Adishatz
Auteur : Ficelon
07/12/08
Je ne suis pas d'accord, Tédéric.
Le terme "occitan" est passé dans le vocabulaire courant à notre époque.
Quant au terme "gascon", il reste en outre lourd d'une image, d'un passif folklorisant (d'Artagnan, les mousquetaires...) tout comme le terme "provençal".
Cette logique contient en elle les germes de velleïtés de séparer la Gascogne de l'ensemble occitan et de nier l'unité (dans la diversité) de celui-ci : c'est une faute.
La Gascogne, pas plus que le reste de l'Occitanie, ne s'en sortira jamais sans une force occitane sérieuse et rassemblée derrière elle.
Auteur : David
08/12/08

Réponse de Gasconha.com :
La Gascogne devra surtout compter sur elle-même, et c'est normal.
L'Occitanie devrait fédérer, je dirais même syndiquer les terres d'oc (Gascogne, Provence, Limousin...).
Mais même dans une fédération aux débuts égalitaires, les tendances centralistes peuvent prendre le dessus.
L'Occitanie ne doit pas effacer les identités régionales qui la composent.
Et la tendance grandit, chez les occitanistes, à utiliser le qualificatif "occitan" sans préciser "gascon", "provençal", "languedocien", "limousin", à parler de "langue occitane" au singulier, et à mettre sous cette étiquette indifféremment du gascon, du languedocien, ou autre... mais plutôt du languedocien (voir "La Setmana", où les premières pages sont massivement écrites en languedocien, alors que le gascon est par ailleurs présenté comme une réalisation possible et égale en droit de "la langue occitane").
[Tederic]
Ficelon, qu'ei espiat sus ua carta...
Comenge qu'ei a pau prèps a 150 km de Brassempoi, lo lòc de "naishença" de la Dauna.
S'ei dejà tròp ende tu coma distància, segur qu'auràs dificultats damb la Gasconha qui va de Baiona dinc a Tolosa, e deu Medòc ara Vath d'Aran !
Auteur : Tederic
08/12/08
Non pensi qu'eth ficelon avè pensat ara distança geografica ... Era dauna non inspira quau que sia en Gasconha o sonque quauquarren ad eths qui an creat eth drapèu.
Auteur : Txatti
08/12/08
Tederic,
aqui coneishèm quitament pas Brassempoi !
Auteur : Ficelon
08/12/08
Ficelon e Txatti, que'vs responi suu hiu de discussion deu drapèu de la Dauna, enta ne pas encombrar aqueste hiu relatiu au panèu d'entrada de St-Pèir d'Aurelhac...
Auteur : Tederic
09/12/08
Peu panèu fau saber qu'estó prepausat e acceptat au parat d'una jornada "Gironda tèrra occitana" au sègle passat ? Ne'm brembi pas mei de la data exacta.
Las polemicas ne manquèn pas a saber : com-or-to-gra-fiar-lo-nom ?
Per en.hialar pèrlas dab guants de bòxa ns'i coneishem nosautes !
Passi sus las pelejas de marrida fe de gents qui saben díser a pro pena "adishatz" en gasconejar dab l'accent francimand e qui pretenden ensenhar nadar a un peish.
Los qui prepausan ortografias per una lenga autas que la soa pròpia cèrcan a impausar la lor incompetécia lingüistica o/e desaunestetat intellectuala.
Mais qu'est-ce qu'on rigole  !... Tant qu'il y aura du foie gras.
Auteur : Eric Astié a l'iniciativa deu panèu de Sent Pèir d'Aurelhac
11/12/08
Non i a pas jamei nada ortografia qui sia pròpia a ua lenga.
Tot qu'ei arbitrari e hruta d'ua consentida ad un moment dat, consentida cambiadera segon lo rapòrt de las fòrças.

Que'm sembla qu'enter neo-locutors, qui èm tots, parlar d'incompeténcia lingüistica quan tota la nosta coneishença ei libresca e tirada de las medishas òbras, açò n'ei pas guaire elegant : b'ei temps de har petar lo monopòli occitanista sus la reflexion lingüistica, hèit d'intimidacions e de vitupèris sectaris.
E sustot, un monopòli qui non produseish pas mei arren desempuish la mort deus grans occitanistas biarnés.
Auteur : Vincent.P
11/12/08
Ah l'escòla... La melhora e la sordeish de las institucions (suu diccionari de Per Noste disen que sordeis(h) es masculin e feminin... desaprobi mes ic apliqui.)
Copacap deus fonèmas e deus grafèmas.
Una lenga a son ortografia pròpia, lo mei sovent per exprimir fonèmas qui li son pròpis.

H' de puta se ne soi pas elegant abans cap d'an, me vau tornar arrenovelar l'apelhatge se vòli gaimantejar e har l'aleta  !
Bonas hèstas a tot(a)s. Eric A.
Auteur : Astié
23/12/08

Réponse de Gasconha.com :
A tu tanben, Eric ! E que 2009 e sia plan granada e seguida de fòrça d'autas !-)
Eric profitera peut-être de 2009 pour élargir ses lectures au delà du champ de la socio-linguistique catalane des années 30, lectures qui peut-être l'amèneront alors à s'intéresser à la notion d'arbitraire.
A moins qu'il ne se place dans le domaine du religieux, auquel cas évidemment, il n'est de choses que naturelles et a fortiori "propres", définies selon un schéma immuable que des prophètes se chargent de révéler au peuple abasourdi et crédule.
L'immanence graphique pour atteindre la transcendance alibertine, la rédemption de l'âme et le pardon de nos péchés.
Ite missa est et bonnes fêtes !
Auteur : Vincent.P
25/12/08
País - Ecologie
Saint-Sever
Landes-Adour-Chalosse
"Solidarité, écologie, infos, coups de coeur et coups de gueule !"
"Chaladour" comme "Chalosse-Adour".
Ce site contient notamment des infos concrètes sur le ramassage des bouchons et objets en liège ("Opération tire-bouchon" avec les "Anges gardiens").
Jòcs, hest@s, heir@s
Gascogne bordelaise
"Permet de descubri tout lou petit mounde aoutourn dou Ciroun :
dempuy les lagües de Lubboun, en passan per les lanes, lous doucs, lous paloumeys, lous castets de Cazeneuve, Villandraout, Saouternes, Boumes é Pujos, dinca Barsac, ses bignes é la Garoune.
Tout aco dab broyes fotos é une fine prose que baille embéje de pédala den lous pins.
Ey assajat...Ey adouptat...
Adichats"
[Bernat]
Boumes ou Bomes alors ?
Auteur : Vincent.P
10/11/08

Réponse de Gasconha.com :
Un partout !-)
"la" pignada sur la page d'accueil, ça fait quand même mauvais genre.

Cela dit, la page GOUALADE-ST MICHEL DE CASTELNAU montre de belles photos, avec la bergerie circulaire de Goualade.
Auteur : Tederic M.
14/12/11
Toulouse
Gascogne toulousaine
"60 associacions qui oeuvre pour la langue et la culture occitane, lieu d'exposition, centre culturel occitan, enseignement.

Dubertura de las 10 del matin fins a las 6 oras del ser."
C'est n'importe quoi !
Tellement les occitans n'ont aucune indentité historique, ils se servent de celle des Gascons antiques de César !! pfff...
Ne cau pas har aquo... Ne cau pas, n'ei pas plan... grrr
Auteur : Bin'
06/11/08

Réponse de Gasconha.com :
Plait-il ?-)
Ce qu'il y a de dommage c'est qu'à terme ce nom remplacera celui des Hôtels de Boysson et de Cheverry.
Quant au faux-populisme Occitània, il me semble pédant par honte du caractère savant du terme Occitania, comme si une prononciation populaire reconstituée pouvait cacher le caractère éminemment intellectuel du concept d'Occitanie.
Auteur : Vincent.P
06/11/08
Bin, tu as changé l'adresse de ton blog ? je ne le trouve plus ????
Auteur : Joan.Peiroton
06/11/08

Réponse de Gasconha.com :
Bin, débordant d'imagination, a créé un nouveau site, qui sera bientôt en ligam sur Gasconha.com.
Comment dit-on en gascon "donner le tournis" ?-)
Aqueste Bin' be'ns amorreix dab tots los sons blògs !
Auteur : Hlo
07/11/08
Prospective
Gascogne médiane
[2014 : ligam mort] Ce réseau, qui regroupait Agen, Bergerac, Périgueux, Villeneuve-sur-Lot, Libourne, Marmande, Nérac, semble en sommeil  à moins qu'il fonctionne dans la plus grande discrétion, mais ce ne serait guère conforme à son ambition :
"Compte tenu de ses atouts et de ses potentialités, la Guyenne a vocation dans le sud ouest, et même à l'échelle nationale, à promouvoir une personnalité reposant sur le développement durable, c'est à dire sur le qualitatif, sur l'environnement, sur la nouvelle économie rurale, sur des nouveaux produits touristiques."

C'est une bonne idée de promouvoir une nouvelle Guyenne en misant sur le qualitatif, et des alliances locales.
Gasconha.com verrait bien la Gascogne faire pareil.
Mais pour une action durable en commun, les participants ne doivent pas être trop hétérogènes : entre Libourne et Nérac, quel est le rapport ? Agen et Périgueux sont des chef-lieux de départements : autre taille, autre économie...

Il faut rappeler aussi que dans cette liste, et suivant le critère historico-lingüistique, Nérac est clairement gasconne, Marmande est plutôt gasconne, Libourne l'est encore un peu, Agen aussi par son rayonnement sur le Brulhois (Brulhés). Les autres non.

Logiquement, Gasconha.com suggère de nommer "Guyenne" les pays où on parlait le languedocien guyennais, et pas ceux où on parlait gascon.
De ce point de vue, plutôt que d'empiéter sur la Gascogne, le réseau "Nouvelle Guyenne" aurait dû regarder vers le Quercy, guyennais lui aussi, comme le Rouergue* (alors qu'un autre réseau de villes, de Montauban à Brive, s'appelle "Villes d'Oc et du Quercy").

*Selon Wikipedia, "la Guyenne linguistique fédère :
- l'Agenais (47)
- le Bergeracois et le Périgord noir (Sarladais) (24)
- le Quercy (46 & 82)
- le Rouergue (12)"

La langue commune dit une histoire commune. Une nouvelle conscience collective guyennaise peut-elle naître ?
Gasconha.com le souhaite. Aux guyennais de répondre ! Si la Guyenne renait, tous les espoirs sont permis pour la Gascogne, qui n'est pas tombée tout-à-fait aussi bas...
Et elle se relève, elle se relève !
Auteur : Gascoun
03/11/08
Guyenne, ce n'est qu'une déformation du mot Aquitaine, qui, selon moi, vient lui-même Auscitania, le pays des Auscii, c'est à dire des Vascons (et non pas Aquitania, pays des eaux).
Les deux termes "Aquitaine" et "Guyenne" sont donc des doublons, mieux encore ! Si on admet que le terme Vasconia se base sur la même racine, désignant le même peuple pré-romain, alors "Guyenne" et ... "Gascogne" sont des doublons !
Un peu de sérieux : les trois mots "Aquitaine", "Guyenne" et "Gascogne" désignent originellement la même idée.
C'est tardivement qu'une distinction géographique entre ces trois termes (l'Aquitania romaine), la Gascogne d'Ancien Régime) a vu le jour.
Le secteur dont vous parlez est la zone nord-languedocienne. On y parle un languedocien tempéré et influencé par des éléments nord-occitans.
Auteur : David
13/11/08
Langue - Histoire
(Arrevirat de cap au gascon per Halip Lartiga, en partint deu tèxte castilhan - document "Word")

Ua dissertacion sus l'identitat gascona, per Gabriel Artigue, arrèr-hilh de gascons emigrats en America deu Sud.
Las soas observacion deu present e coneishença istorica que son bonas, la soa pensada pro rigorosa.
Los qui poderan legir aquera arrevirada en gascon deus mei gascons, probable que son dejà guanhats a la gasconitat (ua gasconitat causida), mès qu'i trobaran un encoratjament.

Endeus autes, que caleré un "résumé" mei aisit, e benlèu en francés.
Landes-Adour-Chalosse
[2014 : nada activitat !] "Merci de relayer notre action."

Voilà qui est fait !-)
Mais ne nous confisquez pas la Daüne !
La Chalosse indépendante et réduite à ses frontières historiques, autrement dit sans le pays de Rivière-Luy (Amou, Arsague, ...) se devra de rétrocéder Monget à la Vicomté de Béarn, injustement attribué au département des Landes et opprimé depuis plus de 200 ans par ces néo-lanusquets de Chalossais.
Auteur : Vincent.P
09/10/08
Absolument débile.
Auteur : inconnu
10/10/08
Mouvement de libération de GIBRET et de BOUHE-CUL.
Auteur : Nhanhon de Pernaut
10/10/08

Réponse de Gasconha.com :
Boudïou, que i a lou huec, en Chalosse ! (en supausar que Gibret e Boha-cuu son en Shalòssa !)
Ne sont pas en Chalosse et sont frontaliers d'elle dans le sens inverse des aiguilles d'une montre :

Pays d'Auribat : Lourquen

Agués (Pays de Dax) : Gamarde, Hinx (la bien nommée), Sort (dit abusivement en Chalosse)

Gert et Pouillon : Poyartin Mouscardès

Rivière-Gave : Tilh

Rivière-Luy : Arzague, Amou, Nassiet

Béarn : Poudenx

Tursan : Arboucave, Samadet, Coudures, Montgaillard.

Voici la Chalosse ainsi ceinturée.
Hormis le Tursan, tous ces micro-pays se sont évanouis.
Auteur : Vincent.P
10/10/08
Rajouter à la liste pour compléter le tour :
Marsan : Saint Pé du Mont, Saint Perdon, Oeyreluy
Auteur : Vincent.P
10/10/08
Visca Sent Sever, cap de Gasconha !
Auteur : Gerard dit Joan o Joan-Ge
14/10/08
Y a des fous partout !
Auteur : Lou Bin'
15/10/08
Qué cau ha attention !!
Mounyet biarnès qué bertat aquo ?
Ayant passé une grande partie de ma jeunesse à Montagut, village confinant à Monget mais en Bearn, j'ai aussi entendu dire que ce dernier etait autrefois partie integrante de la Chalosse. Qué cau saber adare ou commence une contrée et ou finit l'autre !
Si vous suivez les limites departementales actuelles, cela relève du jeu de piste.
Selon vous, où commence alors le Bearn à Monget ?
Auteur : Bouilhet
20/10/08
Montagut a toujours été en Béarn, aussi bien au spirituel qu'au temporel.
Son nom indique très bien qu'il s'inscrit dans une toponymie de frontière. Le village figure dans le recensement de 1385.

Monget n'était pas dans le même cas puisqu'il ne relevait de Lescar que sur le plan religieux.
La frontière entre Béarn (au sens de cité romaine de Beneharnum) et Chalosse (en fait Chalosse aturine, cité d'Atura) passait entre Mant et Monget.
Auteur : Vincent.P
08/12/08
Langue - Vasconie - Architecture
Hossegor
Landes-Adour-Chalosse
Je vous soumets un nom de villa d'Hossegor d'origine basque qui ne figure pas dans votre liste : Ene Sehasca, mon berceau.
Voila c'est tout, bravo pour votre site.
Auteur : Guillaume Fabre
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Merci ! Ene Sehasca a été rajoutée à la liste.
Interessant, captivant, mais regardez aussi le site de www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr ; faites une recherche avec le nom "Soorts-Hossegor".
Une énorme base de données du ministère de la culture avec photos et texte.
Merci
Auteur : Patrick FUMA
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Très intéressant ! Merci.
Quelques suggestions :
induzkian est sans doute iguzkian (=au soleil) ; iriño bat = un sourire ; margaita etxea = maison Marguerite (le prénom)  ; Ohat Zea est probablement ohantzea = le nid
Auteur : Eukalduna
04/10/08

Réponse de Gasconha.com :
Milesker, ces indications seront intégrées au tableau des noms de villas.
Suggestions intégrées au tableau !
Auteur : Tederic
07/10/08
ametza = chene tauzin !!!!

ce n'est pas plutot "le reve" ?

independentzia, gure ametza = l'independance, notre reve
Auteur : Julian
18/10/08

Réponse de Gasconha.com :
Si si...
ametza = quercus pyrenaicus (c'est bien une sorte de chêne, je ne sais pas si c'est le tauzin, mais puisque Gasconha.com le dit !-))
ametsa = le rêve
[3000 Hiztegia]
En principe, le "z" et le "s" ne se prononcent pas pareil en basque : le "z" siffle et le "s" chuinte !
Dans la réalité des parlers basques, il semble qu'il y ait des passages entre les deux.
(Tederic]
Que cresi que lo "tausin" era "amestoya".
Benleu...
Auteur : Julian
19/10/08

Réponse de Gasconha.com :
3000 Hiztegia que balha :
ameztoi, amezti : (Bot.) quejigal, marojal o bosque de carvallos*
Tot aquò vira autorn de la cassoèda, cassanha, tausièda...

*bosque de carvallos = bois de rouvres

Le suffixe basque "toi/doi/toy" veut dire "bois planté de..." (sauf erreur... seré miélher qu'un bascofòne digosse tot aquò !).
Ex : sagardoi = pommeraie (cresi...)
[Tederic]
Superbe proprietes.
Auteur : inconnu
23/05/10

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
lien !
(dans l'esprit Gasconha.com)
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Thème :

Commune (si votre lien concerne spécifiquement une commune) :

Pays (par exemple Médoc, ou Chalosse) :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Titre :

Adresse du ligam (lien) :
Prepausatz ligams / Proposez des liens !
(Les images illustrant les liens doivent être envoyes sparment, par e-mail.)

Attention :
Les liens proposés doivent s'accorder avec "l'esprit" de Gasconha.com, et son domaine gographique : la grande Gascogne, entre la mar, la Garonne et les Pyrnes, et mme, au Sud des Pyrnes, le reste du domaine vascon...