VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
742 mots
134 prenoms
1120 noms
4961 lòcs
410 banèras
616 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams

mot = La
Gascon du Bourgeais #5
Mingeurs de souri-caoudes
Et de coustelettes de rets.

As l'aygue à la pet.

Sent Miquéou me lèque l'âme.

Ana a sent Pierre
Pre densa sur la terre.

Soupe de geyces,
Lo qui n'en bot pas la laysse;

Adreit coume un singe
Adreit de sé man coume un can de sa coue
Agre coume binagre
S'amusa coume un croustet darey un croffe
Amit coume gouret
Abare coume un can
Abare coume un rat
Oyé la teste dure coume une cuge ré n'y rentre
Oyé dé man coume dé clapedeuil
Bailla coume un ustre
Bayre coume un traou
Bet coume un astre / Bet coume un désastre
Berd coume un laourey
Beste couma un ase/ayne
Biel coume Matiusalat
Biou coume un salpêtre/coume la poudre
Beoure coume un traou
Boun coume lo boun pan
Brabe coume une espade
Des brets  : coy coume les claou de Mountuzet que rintren sen martet
Canta coume une calende
Caou coume une caille
Caou coume un lapin
Cla coume lo journ
Counten coume une poule que troube un coutet
Couquin coume camalet
Counta coume une calende
Coure coume un desratat
Crida coume un sourt
Crida coume un predut
Drumir coume un souc
Dreyt coume un I
Dreyt coume un pible
Dreyt coume moun bra quan me mouqui
Escarquilla lé yuls coume un gat que cague dés aigrettes
Auteur : inconnu
09/08/11
Afficher Gascon du Bourgeais #5 en particulier, et peut-être donner votre avis...
Gascon du Bourgeais #6
Embarrassat coume la padèle lou journ daou carnabal
Maou emboucat/engulat coume un labagnat

Faou coume un jetoun
Fort coume un taoure/un béou
Frey coume lou mus d'un can
Frisat coume une candèle d'arouzine
Gloriu coume un pedouil
Goulut coume un can
Hurus coume lou peich den laygue

Jaoune coume un coudouing


Leste coume un parpilloun
Jura coume un carretey
Magre coume un pit
Magre coume un cent de claou
Magre coume un cocut
Magre coume un praoube can
Malaou coume un praoube can
Maleruc coume lés peyres

Mignoun coume un co
Mignoun coume un ardit
Mince coume un fiu de lin
Mingea coume un goullut
Mot coume une gueille
Naia coume un peich
Il aït nègre coume den un hourn
Nègre coume la chemineye / dou pèbre / un taoupat / lou quiou de la padèle

Nut coume boudic / un verme
Paouruc coume une belette
Praoube coume un rat de gleyse
Planey coume la teste d'eune treuye
Ploura coume une madeleyne
Pourrit coume humey
Pudir coume un bouc

Rare coume lou bets journ
Rouye coume lou huc / un biquey

Sadout coume une treuye
Testut coume un ase / un mulet
Timide coume un can que s'emporte un os
Trembla coume une heuille
Auteur : inconnu
09/08/11
Afficher Gascon du Bourgeais #6 en particulier, et peut-être donner votre avis...
Gascon du Bourgeais #7
Utile coume un péou sur la soupe
Ques a co qu'un candeley (can de layt)  ? Cos un petit can que tête.

Pour ceux qui demandaient des aperçus de l'ancien gascon de l'actuelle Grande Gavacherie  : voilà... Je ne peux mieux faire.
Cet échantillon est assez abondant pour qu'on puisse facilement en restituer les grands traits.
Je l'ai fait personnellement,de sorte que je suis même capable de parler le gascon blayais ! Une variante de gascon disparue, qui dit mieux ?
Auteur : Dàvid
09/08/11
Afficher Gascon du Bourgeais #7 en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bonjour David,

Les textes de la Parabole pour le Bourgeais sont plus gascons que ceux du Libournais, je l'avais remarqué quand je les ai étudiés.
Par contre, j'ai le souvenir de ceux du Blayais qui sont très clairement gabay.
Je vous conseille très vivement la lecture de la thèse de Pierre Bonnaud, même s'il est très décrié par les occitanistes car iconoclaste en ce qui concerne tous les mythes "Sudistes".
Les cartes qu'il présente et ce qu'il écrit à propos du domaine d'oc en général et gascon en particulier vaut le détour.
C'est brillant et tout esprit scientifique ne peut pas faire l'impasse sur cette oeuvre majeure. Il est en vente chez l'auteur, à Clermont-Ferrand.

Amitiés.
Auteur : P.Lartigue
10/08/11
Oui, la lecture de Pierre Bonnaud est indispensable, une vraie remise en question du dogme de l'opposition Nord/Sud forgé par Michelet et consorts, repris à leur compte par les mistraliens au 19ème siècle, élevés à l'Ecole impériale puis républicaine.

C'est l'alliance de connaissances historiques, géographiques, linguistiques, ... Une profonde intimité avec les différents terroirs qui constituent la France contemporaine.

Pour se faire une idée, voici le lexique identitaire de l'Auvergne qui reprend les thèses de Pierre Bonnaud :
auvergnelangueciv.pagesperso-orange.fr/lexique
Auteur : Vincent.P
14/08/11

Réponse de Gasconha.com :
Merci Vincent pour tes nouveaux grans de sau, de bona qualitat (e viénen de Salias de Bearn ?) coma tostemps !
En ce creux d'été, depuis quelques jours, Gasconha.com ne recevait que des "grans d'espam"...
Plutôt de Salinas de Pamplona (Getxe en basque) pour tout dire puisque je reviens d'un petit séjour en Espagne septentrionale (Cantabrie, Asturies, Castille, Navarre, ...).
Je ferai un compte-rendu de mes impressions, notamment pour ce qui est du dynamisme identitaire, mais aussi d'autres réflexions plus ethnologiques.
Auteur : Vincent.P
14/08/11
Bisabuelo Juan Latrubesse
Hola, me llamo Guillermo, soy de Argentina, y me interesaria saber donde nacio mi bisabuelo, ya que el fue el primero en estas tierras..
Se llamaba Juan Latrubesse y nacio en el Bearn, no se el año, si que estuvo en la guerra de Crimea asi que despues vino para aca, o sea despues del año 1856 y antes del 1865 ya que mi abuelo nacio por el año 1875 mas o menos..
Desde ya les agradezco a quien tenga algun dato, tambien el significado del apellido seria lindo saber,
gracias
Auteur : Guillermo Latrubesse
05/08/11
Afficher Bisabuelo Juan Latrubesse en particulier, et peut-être donner votre avis...
"Le patronyme béarnais Latrubesse est issu du nord-ouest du Béarn dans une aire délimitée par un triangle dont les trois pointes sont Orthez, Sauveterre et Navarrenx.".
[Le nom Latrubesse sur Gasconha.com]
Auteur : Tederic M.
07/08/11
earchives.cg64.fr para hacer busquedas en los archivos de Pyrénées-Atlantiques (Béarn).
Si ud. quiere podemos escambiar nuestras direcciones mail.
Auteur : Gabrièu Balloux
12/08/11
Avez-vous entendu parler de la "República Federala Occitana " ?
J'ai lu dernièrement dans la presse hebdomadaire qu'il existait la "República Federala Occitana " avec à sa tête Cristòu Daurore.
A l'origine créée pour que le comté de Nice reprenne sa liberté en proclamant la "República de Nissa".
Bon on peut y trouver une légitimité mais là où ça parait incroyable, c'est que cette république Fédérale d'Occitanie (RFO) possède 24 ministres comme un vrai gouvernement avec des fonctions pour chacun et que leurs ambitions sont tout autre.
On peut trouver ça drôle et ne pas les prendre au sérieux mais tout est fait comme s'ils devaient gouverner demain… et ils sont prêts !... pour créer un grand état qui aurait comme limite toute l'Occitanie partant de Nice jusqu'à la Gascogne avec au nord le limousin et au Sud le Val d'Aran.
Quand le journaliste lui demande si il veut l'indépendance par rapport à la France il répond qu'il veut le même principe que pour Monaco (d'où Fédéral je suppose).
Ils ont même créé une monnaie "l'euro occitan " en service dans une ville près de Montpellier je crois. Il ajoute que c'est un début.
La seule chose qui leur manque, c'est une constitution. Ils vont prêcher "la bonne parole" dans toutes les grandes villes d'Occitanie.
Le 17 juillet, ils étaient à Limoges devenue la "Capitale d'Occitanie" d'un jour dixit un article de la Montagne.
Ils prévoient le 31 mars 2012 à Toulouse une grande manifestation nationale ! pardi
Quand je lis les réactions sur Gasconha.com de nos spécialistes de la langue gasconne mais aussi d'intervenants défenseurs de l'Occitanisme, je me demande dans tout cela si on n'a pas oublié un épisode et si on ne se fait pas avoir, quelque chose de bien ! nous pauvres gascons !
Ci-joint leur site : www.occitania-oc.com
Auteur : Tédéric D
04/08/11

Réponse de Gasconha.com :
Pas de panique, Tédéric, ce "gouvernement" existe depuis quelques années, et n'est pas à prendre vraiment au sérieux, même si eux se prennent apparemment au sérieux.
Bon estiu !
[Tederic M.]
Afficher Avez-vous entendu parler de la "República Federala Occitana " ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Mon Dieu ! Et voici les ravages provoqués par le mauvais vin (pléonasme) languedocien !
Heureusement que le ridicule ne tue pas.
Auteur : inconnu
04/08/11
on va en rire dans quelques mois ! !
Auteur : GINOU
04/08/11
Je ne suis qu'à demi rassuré Tédéric … car même si cela peut paraitre farfelu et que l'on peut en rire, toujours est il qu'ils font parler d'eux (j'ai lu dans le mois 3 articles sur eux) et cette médiatisation peut faire des émules qui pourraient rejoindre les rangs de leur mouvement.
Pour nous, il faut en rire mais pour eux c'est du sérieux.
Il est même question pour les prochaines élections qu'ils présentent un parti occitan.
L'histoire nous a appris qu'il fallait se méfier des illuminés !
Tant que cela reste au niveau de l'ancien comté de Nice où de la région PACA cela ne me dérange pas, c'est leur choix de demander leur autonomie.
Mais là où je dis non, c'est qu'ils veulent étendre la pseudo RFO sur tout le sud de la France y compris le Gascogne bien sur !
Car au-delà de l'enjeu politique, ils veulent surtout une reconnaissance culturelle et surtout linguistique et là le message passera plus facilement sur tout le territoire occitan. Ils ont rassemblé 25000 personnes en 2009 à Carcassonne.
Personnellement je ne me sens pas du tout proche du sud est de la France.
Nous n'avons que très peu de choses en commun. Je ne peux pas parler au niveau linguistique (néophyte en la matière) mais le peu que j'ai lu de nos spécialistes du gascon j'ai compris qu'il y avait des différences.
Pour l'architecture, thème que je connais bien, il n'y a aucun lien commun avec le Languedoc ni le sud-est de la France !!
Nous sommes plus proche des Basques (exclus de l'Occitanie) avec lesquels nous avons beaucoup de points communs sur l'architecture, sur la vie sociale, les rites et les mœurs, et même avons les mêmes racines de la langue à en croire Halip.
Nous marchons sans vraiment se rendre compte main dans la main !
Si il devait exister un grand mouvement de reconnaissance culturelle, du côté de notre Gascogne à l'image de la RFO ce serait uniquement avec nos cousins Basques.
Je partage entièrement l'opinion de certains sur ce sujet.
Nous devons sortir de cette volonté de reconnaissance Occitane qui nous effacera dans une uniformisation et nous recentrer sur la Vasconie vaste territoire aussi, et surtout qui est le notre !
C'est mon opinion
www.lamontagne.fr--limoges_capitale_d_un_jour_d_occitanie
Auteur : Tédéric D
05/08/11
Pour ma part, bien que fervent adepte d'un renouveau "vascon" (et qui va plus loin que le Pays Basque français actuel : il s'agit de se projeter en Aragon, dans la Rioja, en Cantabrie, cet autre pays qui "bouhe" le h), je ne pense pas qu'il faille aller jusqu'à nier les liens intimes entre Gascogne, Guyenne, Catalogne et une grande part du Languedoc, en ce que tout de même, il me semble reconnaître une culture commune que l'on peut dire du "Sud-Ouest", culture dont la culture vasconne est une composante originale.

En tout cas, je suis assez persuadé que nous avons à gagner à un renouveau parallèle de la fierté identitaire en Quercy, Périgord, Rouergue, Albigeois, ...

Le problème de l'occitanisme, c'est qu'il est insensible à la palette des diversités du Sud-Ouest.
Auteur : Vincent.P
05/08/11
vidèo dau GPÒc
http://www.youtube.com/watch?v=1BX4NDhuWBg
Auteur : Cristòu Daurore
04/07/12
Proposicion de prenom feminin : Lina
Ne tròbi pas enlòc (ni a Isolina, ni a Catalina, ni a Belina...) suu site la proposicion de "Lina" com prenom feminin.

Que lei capvath los sites francés que (com lo son equivalent francés "Line"), qu'ei un diminutiu qui pòt estar restacat a un aute prenom (Adèla/Adelina, sustot, mes un hèish d'autes tanben), mes que sembla d'estar considerat com un prenom en si-medish, a mei anar mei.
E saberetz se i avo ua "Senta Lina" quauque còp ?
Que l'agrada mei "Lina" (pr. "Linà") a la hemna, que "Line" (a la francesa). E jo que'm disi que, en hicar l'accent tonic suu "i", ne s'i enten pas tròp si lo -a atòne ei prononciat a l'occitana o com en tota auta lenga romana.
De mei, qu'ei un prenom atestat, chic emplegat peu moment (que'm brembi totun d'ua cèrta "Tatà Lina", vesia deus mens cosins de Corrèsa), qui poderé estar batlèu pro de mòda.
Que soa pròche de "Nina" qui ns'aimam hèra tanben. Que'n pensatz vosautes ?

Mercés peus vòstes avis.

PS : excusatz-me d'escriver hens aquesta rubrica "gran de sau", mes lo men comentari n'esto pas pres en compte hens la rubrica "Proposicion de prenom".
Auteur : Joan Breç
24/07/11

Réponse de Gasconha.com :
Adishatz Joan Breç !
Desolat per la "non presa en compte" de "Lina" dens los prenoms de Gasconha.com.
Ua explicacion : qu'arrecebem un briu permanent de prepausicions de tota mena, e la prauba "Lina" que passèt, probable, inapercebuda.
Mès qu'i vau espiar de mei pròche.
Entà'vs har drin sorríser, ua lista de las darrèras prepausicions de prenoms arrecebudas. Veiratz que i a de tot :
gasso, Aïela ("C'est le nom d'un des titre de Castelhemis..."), tibaut, embon, enbon, zelea, emilie, battit, FONTANES, emilie, denÿs, lalou, silo, CHIMELLE, tarroc, Béchade, milena, Inian

[Tederic M.]
Afficher Proposicion de prenom feminin : Lina en particulier, et peut-être donner votre avis...
Quan vedi la lista deus supausats prenoms gascons propausats a Tederic, que'm demandi si la gasconitat a quauquarren de veder aqui ; qu'èi l'impression au contrari que lo pretexte gascon es aqui un element mèi deu coble in.hernau estandardizacion /anomisacion ; que vui diser que l'individualisme occidentau ensaja atau de luitar desesperadament contre l'estandardizacion (mondiala cada cop mèi) impausada per l'anar de las nostas societats.
Un prenom que serveix normalament en la maja part (totas, de heit, dinc a benlèu trente ans en darrer) de las societats umanas a restacar un navèth membre de la familia a ua tilha, ua tradicion a beths cops religiosa o quasi religiosa, a brembar antics membres de la familia, antics amics, totes considerats com exemples possibles tau recent vadut.
Dens la mania deus prenoms cada cop mèi extravagants de las nostas societats shens memoria, mei aluenhadas d'ua tradicion de vertat qu'es lo modela consumidor qui s'ahortix : los noms "originaus" (pas tant qu'aquo ; veder totes los Kevins, Samanthas e autes eslorits au medix cops...) que'm semblan de la medixa traca que los noms originaus tanben donats aus cans, gats e autes "signes exteriors" de personalitat.
E'm temi la moda deus prenoms "gascons" (pas totes, de segur, mes la maja part) qu'em sembla part de la medixa logica, ailas !
Auteur : gerard sent-gaudens
26/07/11
Gerard,
N'i a pas de mòda deus prenoms gascons.
N'i avosse ua, que'n serí content.
Que consideri que i a ua relacion hòrta énter l'identitat d'ua region o d'un pais e la pratica de balhar prenoms pròpis ad aquesta region/pais.
Aquò que jòga dens los dus sens :
Mei nombrós e serén los parents qui causissen prenoms gascons, mei l'identitat gascona auré de visibilitat ; e mei visibla l'identitat gascona, mei i auré parents qui causirén prenoms gascons.

Doncas, la rubrica prenoms de Gasconha.com qu'ei estrategica !
E qu'ei visitada per monde qui n'i coneishen pas arren a la Gasconha.
Pr'amor d'aquò, que i a de tot.
Mès si volem muishar la Gasconha, cau acceptar l'expausicion a tots los vents.
Auteur : Tederic M.
27/07/11
Tederic,
Non dic pas que los prenoms gascons e siin de moda (com a tu, que m'agradaré hort !) mes tà jo, la maja part deus supausats "prenoms gascons" que't perpausan la gent non a arren de gascon, mes au contrari tot d'aquesta voga de l'originalitat iper-individualista de tot escantilh que's troba tan plan en monde totalament franchiman o endacom mei en lo "noste" occident d'adara..
Credes de vertat que Gasso, Zelea, Battit, Lalou, Silo, Chimelle (!), Tarroc, Bechade (un nom de familha, quio) o Inian siin prenoms gascons de vertat ?
D'on vendrian ? Qui los portèt hens las familias gasconas de tot temps ?
Benleu en los cas de Gasso o Inian, que poderi imaginar quauqu'un en lo Haut Atge Mejan m'es qu'en dobti.
Si 'm podes probar lo contrari, d'acordi !
Que't jogui ua botelha de floc si'm podes probar l'existencia d'au mens tres prenoms gascons de vertat hens la lista !
Auteur : gerard s - g
28/07/11

Réponse de Gasconha.com :
La lista qu'èi balhada qu'ei un exemple de çò qui recep Gasconha.com, e nat "prenom" de la lista n'estot validat coma prenom gascon, a maugrat que los criteris de Gasconha.com e sian hòrt permissius (que s'acceptan prenoms navèths coma "Titoan"...).
Si'vs voletz amusar drin mei, que poderí balhar ua lista mei longa...
Que i a de tot : n'i a qui se trompan (quan botan un nom de familha coma "Bechade"), n'i a qui se trufan, n'i a qui ne saben pas çò qu'ei lo gascon...
E aquestas prepausicions que son en generau non motivadas e anonimas.
Trobar un bon "candidat" dens aqueth mescladís qu'ei coma trobar ua agulha dens un palhèr...
[Tederic M.]
Ok tad aquò dab Tederic. Ua lenga qui viu qu'ei ua lenga qui crea.
Òsca tau prenom "Titoan" qui floreish aci, enlà (quitament se n'ei pas hargat a 100% a la faiçon nosta).
Be seri curios de véder quin Gerard a aperat los sons mainatges !
Tà jo un prenom "gascon" qu'ei un prenom qui a conegut ua evolucion populara gascona, qui esto balhat en un cèrt temps, d'un biais pro frequent a noste o qui ei de bon diser en occitan, qui "soa" de plan, qui arrespècta mei o mensh las règlas morfolexicograficas gasconas.
E caleré dongas tirar tots los noms d'originas ebraïca, latina o germanica, Gerard ? N'i a pas qu'a espiar l'etimologia d'aqueste prenom...

E tant de bon se los parents de uei lo dia e cèrcan a balhar ua "consonància" gascona aus prenoms deus mainatges a vàder, en aver drin mei de causida que non pas los chètres (per estar eficaçs) Pau o Pèir, Maria o Jana !

Be cau compréner la nosta societat (on tot e cambia a mei anar mei viste, vertat !) entà essajar de non pas estar beròi despassats !

NB : non m'i escadi pas a har los acents aguts dab aqueste ordinator. Mercés de me'n plan voler perdonar.
Auteur : Joan Breç
14/08/11
Ta Joan-Breç :
Que suis d'acordi (a 80% !) dab la vosta definicion d'un "bon" prenom gascon a maugrat que mantengui l'idea d'ua necessari cadea afectiva en la transmission ideala de prenoms.
Jaméi n'ei mentavut la necessitat d'etimologia ebraica, latina o germanica ; on atz trobat aquo ?
Taus mons mainatges, que n'en ai pas cap, malaia, més ne'us auri de segur pas donat prenoms qui siin simples signes exteriors de la mia pregona originalitat, tà ne pas diser de la mia excepcionala intelligença !
Auteur : Gerard S-G
31/08/11
Noms de maisons deu quartièr LABARTHE (La Barta) de Mougerre
Adishatz a tots los gasconhautas !

Aquèths noms de maisons deu quartièr LABARTHE (La Barta) de Mougerre (Labourd) son bascos o gascons ?

- Aus fraïs = Aux frênes ?
- Cadacau (uei Cadracart) = ?
- Héaldénia (uei Irauldénia) es basco = ... + ene(a)
- Harider = ?
- Poilo = nbsp;?
- Silhanagaits = ... + gaitz (mauvais)
Auteur : P. Dibon
20/07/11
Afficher Noms de maisons deu quartièr LABARTHE (La Barta) de Mougerre en particulier, et peut-être donner votre avis...
Poesia
Deu som de la tor Pèir Berland
Nòsta-Dama nos guèita
Apui tot en nos regardant
Ce pensa dens sa tèsta :
On es nòsta cultura ? Nòsta lenga e sons mòts ?
Lo parlar de Verdièr, de Labòrda a Campòt ?
On es nòsta cultura ? Vesetz pas que s'escapa
Davant los esturbelhs ? Vesetz pas que s'aclapa ?
Dishant dessús sas ròinas créisher la centeneja
De la mondialisacion que pertot punteja
Lavetz, pus de biscanhas !
Dishatz de vos polhar !
Tau coma hius d'iranha
Sàbim nos assemblar
Per parlar occitan sus los bòrns de Garona
Per que totjorn damòri la cultura gascona !
Auteur : Gaby
15/07/11
Afficher Poesia en particulier, et peut-être donner votre avis...
Beròia lenga bordalesa : es rale.
Auteur : Dàvid
18/05/11
Adiu Dàvid,

Vertat n'èm pas mèi agrilhats a léger un bròi gascon girondin atau. Qui ès Gaby, un o uva ?
Gabriel o Gabrielle ?
Jo qu'èi totjamèi a l'ireiòta d'amassar los gascofilas de tota traca entà se conéixim hòra aqueth monde maravilhós de le virtualitat.
A jo que'm harta a bèth còps pleitejar dab monde de qui no vei pas le cara.
Dab le bròi' sason, que seré plan s'encontrèssim en quauque lòc entà har un chap davant quauques bonas botelhas de vin gascon.
Que'm brombi hadom aquò a Bordèu quauques anadas a, que hadè hòrt de hred !
Auteur : H.Lartiga
22/05/11
Adiu Halip, m'apèri Gabrièu Balloux, damòri a Verdelais.
Una rencontra seré una bona irèia... Au còp que ven, lavetz, dens nòsta brava region bordelesa  !!
Auteur : Gaby
25/05/11
Tè, quan legissi "bordelesa", que'm demandi perqué am prés l'abituda de díser "bordalés"...
Vertat que "Bordèu" balha "bordelés", normalament.
Auteur : Tederic M.
25/05/11
Que partatji l'avis de Halip :que seré hort simpatic de'ns encontrar aqueste estiu, si es possible, en un lòc centrau de Gasconha (Barbotan, benlèu lo centre geografic de Gasconha ?); es vertat que'vs poderi arcoelher en un vilatjot deu pais de Gossa m'es qu'es hort excentric, aquò !
Auteur : Gerard Sent Gaudens
25/05/11

Réponse de Gasconha.com :
Lo centre geografic de Gasconha qu'ei meilèu énter Nogaròu e Aira (que l'am dejà cercat un chic).
Adixatz a tots,

Vertat Nogaròu e Aira que sonn centraus.
Totun, que cau tabé véder l'aspècte agradent deu de'cò.
Lo país de Gòssa, perqué pas ? Sàbetz, que poderí tabé organisar un chap a nòste, a Biscarròssa. Cadun que porteré un petit quauqu'arré e que minjerem ací suu plèr de le mia maison, o dehentz le pluja se caid.
Que poderem anar véder los estanhs, le mar e pleitejar tota le jornada. En gascon au grand sòlide !
Tà Gaby, que serèi a Lengon aquesta dimenjada e le qui vienn.
Se vòs, que pòdem anar búver un chaupet en quauque lòc. Que vau sajar de véder se't puix contactar pramor dar numèros de trefòne ací...
Taus autes, Gérard, Tederic, M.Momas, Vicènç, Dàvid e tots los qui'm desbrombi e dond sonn interessats, lo convit qu'es hèit. Alavetz, cap a le mar !
Auteur : H.Lartiga
27/05/11
D'acòrd, Halip, end'un repeish "pòrtateni" a toa, a Biscarròssa !
Los gasconhautes deus grans de sau qu'an enqüera un tropisme oest-gascon e benlèu bordelés. Lavetz la nosta centralitat efectiva n'es benlèu pas énter Nogaròu e Aira. Cau comptar tanben damb las facilitats de transpòrt.
Lavetz qu'avèvi pensat tanben a Bordèu, tot simplament, e mei precisament a un restaurant de Beglas, sus la rota de Tolosa, qui s'apèra lo "Piccolo" e qui, a maugrat deu son nom, prepausa tanben plats deu terradèr, a un prètz competitiu e dens un cadre agradiu. Mès que pòt estar entà un aute còp !
Auteur : Tederic M.
27/05/11
Bordeu/Beglas, Biscarrossa, lo pais de Gossa tots aqueths endrets que son possibles e simpatics.
Benlèu lo loc que pot este elegit pramor de la data qui convengui a la majoritat de nosautis.
Benleu Tederic e'ns podré enviar emails a tots entà veder quand e on e's podré har l'amassada  ?
Auteur : Gerard Sent Gaudens
28/05/11
Adiu Halip, hèi dòu que n'augi vist ton invit sonqu'anuit. Es vrai que n'èi pas internet a l'ostau...
Per se contactar, benlèu que facebook es practic, qu'i pòdem trobar adreiças mail. I sui : "Gaby Balloux". A lèu !
Auteur : Gaby
30/05/11
Adjectifs français formé sur Bourdieu
Ai-je bien fait ?
Je relis pour un jeune professeur,un de mes anciens collègues, les épreuves de sa thèse de philosophie politique et je lui ai conseillé de forger l'adjectif "bourdilien" plutôt que "bourdieusien" ou "bourdivin" pour parler de Bourdieu.
Cela me paraît plus proche du gascon du nom Bourdieu, non ?
Auteur : Dominique
11/07/11

Réponse de Gasconha.com :
Vous avez raison, Dominique !
Dans "Bourdieu", le "u" final correspond à une évolution phonétique du "l" final (nommée, je crois, "palatalisation").
Ce "l" final réapparait normalement dans les dérivés, comme en témoignent par exemple nos nombreux toponymes "Bourdilot" ("bordilòt", diminutif de "bordiu").

Les adjectifs français "bourdieusien" ou "bourdivin" témoignent, eux, d'une méconnaissance totale du gascon.
Cette méconnaissance (bien qu'elle me hérisse) est excusable dans le monde actuel, mais c'est à nous, qui savons, de redresser l'erreur quand nous en avons l'occasion.
C'est d'ailleurs une bonne occasion pour rappeler l'existence du gascon.
[Tederic M.]
Afficher Adjectifs français formé sur Bourdieu en particulier, et peut-être donner votre avis...
Cher Tederic,

Il ne s'agit pas de palatalisation mais de vocalisation. Dominique, vous avez raison pour bourdilien.
Auteur : P.Lartigue
11/07/11

Réponse de Gasconha.com :
Chis !
[Tederic M.]
Lames de bois sur la façade
Bonjour,
Je souhaite poser des lames de bois sur la façade de ma maison pour donner un style comme cela se fait au Pays Basque.
Pourriez-vous me dire pour ceux qui l'ont dèja fait le type de matériel utilisé ? Merci.
Auteur : Ramuntxo Amestoy
04/07/11
Afficher Lames de bois sur la façade en particulier, et peut-être donner votre avis...
Une chapelle très landaise à Longarisse (Lacanau-Médoc)
www.sudouest.fr/2010/11/20/longarisse-au-coeur-d-un-nouveau-roman
Auteur : Tederic M.
01/07/11
Afficher Une chapelle très landaise à Longarisse (Lacanau-Médoc) en particulier, et peut-être donner votre avis...
Il en existe une semblable à Pirailhan (commune de Lège) à côté du marché, très landaise également.
Auteur : gerard s - g
10/07/11
Noms de maisons d'Arancou
Adishatz a tots los gasconha-nautas !

Quelques maisons d'Arancou me sont difficiles d'analyse, et j'attend toute hypothèse.

Laraillet : l'arrai + -et ?
Sausa : romanisation d'un ancien 'Haltzaga' (Haltzaga...Haltza...Faltsa...Sausa)
Cadaillon
Condéran
Lahiranne : composé de 'Lauhire' ? cacographie de 'Laharanne' ?
Lagoubette
Auteur : P. Dibon
01/07/11
Afficher Noms de maisons d'Arancou en particulier, et peut-être donner votre avis...
Laraillet : probablement du gascon arralhet, diminutif ou collectif formé sur arralha=grosse pierre

Cadaillon : également à Pomarez (40). De nombreux Cadillon. Généralement ramené à un toponyme latin sur Catilius. Cela en ferait beaucoup tout de même ... Et s'il s'agissait seulement de dérivés de Cato, voire d'une forme masculine de Catalina (cf Catelon, prénom médiéval bayonnais).

Condéran : prénom médiéval gascon Condor suffixé en -an.

Lahiranne : probable déformation de Laharanne (cf le lieu-dit sur le site).

Lagoubette : je ne vois pas, semble gascon, peut-être lié à gobèu=gobelet.

- Sausa : Haltzaga aurait donné Aussague/Auchague. Le a final n'est de toute façon pas possible après romanisation. J'ai d'abord pensé à une trace d'occupation de la communauté juive portugaise (Sousa) mais en fait, l'IGN donne Saussa. Il ne peut alors s'agir que du gascon sauç (saule) + suffixe botanique -ar.
Auteur : Vincent.P
29/04/11
Pour "Larraillet", je penserais plutôt à un endroit ensoleillé, ("array" étant un rayon de soleil. Arralha serait pour moi plutôt la glace, un bloc de glace, qu'une grosse pierre. D'ou tenez vous cette dernière traduction, Vincent ?
Pour Conderan, l'origine est sans doute la même que pour le village maintenant intégré à Bordeaux et la rivière qui portent ce nom à peine modifié en Caudéran, mais j'en ignore le sens.
Auteur : Gerard S-G.
30/04/11
Adixatz monde,

Que pensi a dus mòts dond se sémblann hòrt : arrajar [arra'ya] e arralhar (arra'lia].
Lo purmèr que pertòca los arrais deu só e lo dusau lo hred, l'aiga quand es torada, arralhada, l'arralha qu'es le "glace" suus lagòts.
A nòste, entà díder uva "glace", tà minjar, qu'es uva arralhòta.
Alavetz, l'arrajet o l'arralhet ? Antinomics. Lo lòc ond hèi hred o lo ond hèi caud.
Auteur : Halip Lartiga
11/05/11
Bonjour à tous.

Unen maison située au quartier LASTAILLADES (las talhadas) porte le nom de BERGERATAA.

J' hésite à l'orthograhier : Vergèratan ? Vergèrataà  ?
Auteur : P. Dibon
01/07/11

Réponse de Gasconha.com :
"Vergeratar", puisqu'il doit s'agir de "vergèr" suffixé par -at puis par -ar.
Par quoi pourrait-on traduire les mots "pistoulet" et "pranor" qui suivent le nom de CHABAY et désignent deux maisons distinctes situées dans la même parcelle ?
Auteur : P. Dibon
03/07/11

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :