VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1667 mots
211 prenoms
2041 noms =====>
3555 lòcs
449 banèras
926 grans de sau
752 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Canteloupen graphie occitane normalisée :
Cantalop
Prononcer entre "Canteloup" et "Cantoloup" en faisant entendre le "p" final.
 
oc. gascon : cantar
français : chanter
Prononcer "canntà".

mots parents :
cant (prononcer "cannt") : chant
cançon (prononcer entre "cansou" et "cansoung") : chanson
 
En landais "ua canta", "la canta de l'anegèr" [le cante de l'aneyè)= chanson ennuyeuse style chanson de neuf...
Auteur : Philippe Lartigue
30/04/05

Votre avis sur "cantar" ?
oc. gascon : lop
français : loup
masculin : prononcer "loup" en faisant entendre le "p" final.
féminin : loba (prononcer "loube" ou "loubo")

lobèra (prononcer "loubère") : lieu des loups (voir le dictionaire de Vincent Foix) [Max Loubère]
 
ce trouve aussis en espagne loppé ou lopez fils de loppé.
Auteur : Justingarde
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Oui, "Loup" a aussi été un nom de personne, et la terminaison "ez" hispanique signifie bien "fils de".
Je connais un Loup (le p est prononcé), prénom de garçon dans le Béarn.
Auteur : Filou
23/10/08

Réponse de Gasconha.com :
"Lop/Loup" est d'ailleurs répertorié dans la base de prénoms gascons de Gasconha.com.

Votre avis sur "lop" ?

Votre avis sur le nom "Cantalop" ?
Cantaloten graphie occitane normalisée :
Cantalòt
Ne semble pas exister comme nom de famille, mais existe comme nom de lieu.
Certainement diminutif de "cantau".
 
oc. gascon : candau
français : versant d'un côteau
Prononcer "kandaw/candaou".
Questions aux saberuts :
- Est-ce qu'il s'agit d'un versant exposé au soleil ?
- Est-ce que "cantau", fréquent aussi dans la toponymie, est une variante ?
 


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "candau" ?

Votre avis sur le nom "Cantalòt" ?
Cantomerle (Attesté à Beaumont-de-Lomangne, selon Généanet.)en graphie occitane normalisée :
Cantamerle
Chante-merle ?
 

Votre avis sur le nom "Cantamerle" ?
Cantauen graphie occitane normalisée :
Cantau
Prononcer "cantaou" ou "aou" est une diphtongue.
"pierre d'angle" selon Claude Larronde.

Ne serait-ce pas une variante de "candau", versant de colline exposé au soleil ?
 

Votre avis sur le nom "Cantau" ?
Canteten graphie occitane normalisée :
Cantet
Semble effectivement gascon.
Racine pré-latine "cant" ayant le sens de "angle, coin" ? "cant" apparait peu tout seul, sans la terminaison "et".
Des toponymes "Cantet" désignent des montagnes ou au moins des éléments de relief.
Voir enfin le mot gascon "cantèr".
 
oc. gascon : cantèr
français : rebord
dérivé :
cantèra (prononcer entre "cantère" et "cantèro") : bordure, chemin en bordure, "lieu où se repose le festayre" selon Le glossaire du festayre !-)
 
cantèra : bordure de champ

Que preneri com referenci l'istoera deu Peire de la Branèra vinuda de la tadicion populari de Soston que los hilhs contan aus hilhs deus sons hilhs dinc'a har ua legenda :
"Aquo qu'èra après ua porquèra, lo Peira de la Branèra que pren lo fusilh e la gibecièra e que s'en va a la sorbèra ent'au guèit a Piquèra.
Que hasé ua fort gran luèra e l'aiga qu'èra tota plèra. En seguint ua cantèra de cap a la Pojalèra qu'estrabuque a ua bohèra e que tomba per terra ..."

SAUBION (Gérard)

Istoèra de Pierre de la Branèra, bulletin n°12, 2000, p. 76-78. Association Mémoire en Marensin http ://gmgnreau.perso.neuf.fr/index.html
Auteur : arregat
26/12/09
"hiqua per cantè" "mettre à côté" ou "de côté" ou "sur les bords ".
Qu'en as hiquat un tchic per cantè tabenh !"
Auteur : Didier L. (de Chalossa)
04/01/10
Affichage du mot associé "canton"

Votre avis sur "cantèr" ?

Votre avis sur le nom "Cantet" ?
Canton,
Cantou
en graphie occitane normalisée :
Canton
oc. gascon : canton
français : coin
Prononcer entre "cantou" et "cantoung". synonyme : cornèr (prononcer "cournè")
dérivé :
recanton : recoin
 
C'est un coin en effet. Mais pour le coin du feu, j'ai plutôt entendu dire "en còrn deth huec".
Auteur : Christian Larricq-Fourcade
30/08/06
E nosauti en Comenge de haut que dísem "eth cornèr deth huèc" (ek kourné detchwèk)
Ex : "Que'm vau sentar ath (o en) cornèr, qu'èi (o que hè) hret".
Auteur : Txatti
24/01/07
En Biarn que disen lo "còrn deu huec" [lou kor dou wék].
Auteur : D. Séré
01/12/07
Au pèd/cuenh/cot deu huec en las Lanas e la Xalòsse.
Auteur : H.Lartiga
06/09/10


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "canton" ?

Votre avis sur le nom "Canton" ?
Capcasauen graphie occitane normalisée :
Capcasau
Attesté ici comme nom de famille : http://laurent.bourdalle.free.fr/expoactes/tab_naiss.php?args=Morlanne+%5BPyr%E9n%E9es-Atlantiques%5D,CAPCASAU
 
oc. gascon : capcasau
français : fivatier, homme libre possédant un fief
C'était à l'époque féodale.
"Le capcasau, capd'hostau ou capcasalier, est le premier occupant d'une terre à qui le féodal, venu par la suite, a confirmé le fief."
http://dzt-isto.chez-alice.fr/28_voisi.htm
Il serait intéressant de savoir si une femme pouvait tenir cette place, et donc être "la capcasau".
Les règles de transmission de la "casa" dans l'espace vasco-pyrénéen ne le rendent pas inconcevable en Chalosse.
 
Usages et maisons capcazaliers
Le dernier bulletin de la Société de Borda évoque cette question ("usages et maisons capcazaliers") sous la plume de M.Bernard Sournia. L'auteur y voit la juxtaposition d'usages très anciens (nous pourrions dire vascons puisque les faits semblent communs aux Basques et aux Gascons), le reflet de l'émergence de communautés locales s'affirmant face aux féodaux vers le XIIè siècle (date à laquelle commence à se documenter le fait "capcazalier") et enfin le fruit du développement démographique et économique du XVIè siècle pour la partie la plus aisée de ces populations de "vesins". Mais il n'est guère question d'un hommage féodal et il ne s'agirait pas de "fief" puisque les capcazaliers, à de rares exceptions près, ne sont pas nobles et justement, paient la taille. Mais on n' a pas fini d'explorer la question !
Auteur : Gérard S-G
18/05/13
cap-casàu version Palay
Voici ce que nous propose Simin Palay.
Cap-casàu;sm.- "Maison du chef de famille ; le chef même ; propriété principale d'un bien familial ; jeu d'enfant, appelé aussi seminàri. On trace sur le sol deux carrés et le jeu, différent selon les régions, consiste dans l'alignement de cailloux avec le pied ou le passage d'une pierre d'un point à un autre, marelle".
Si une femme ne pouvait pas être la capcasau, elle pouvait toujours jouer à la marelle..........
Auteur : Joan-Pèir
23/05/13
Ambigüité de "capcasau"
Palay dit donc que {{"capcasau" peut être le domaine, ou le propriétaire du domaine}}, ce qui est complètement différent.
Justement, la signification "chef/propriétaire du domaine", et non "domaine-chef", me faisait tiquer: "cap de casau", d'accord, comme "cap d'ostau", mais "capcasau", je ne le sens pas trop comme construction gasconne dans ce sens là.
Je persiste ({que soi cap...borrut}) à préférer "lo capcasalèr/la capcasalèra" pour désigner le mèste/la dauna, en réservant "capcasau" au domaine.
Auteur : Tederic M.
24/05/13
Version Pèir Morà
Pèir Mora donne ceci:
Capcasau:maison deu cap de familha, qui passava a l'ainat dens las successions ; cap d'ostau: cap de familha.
Ceci dit Palay donne cap d'oustàu comme chef de maison (est ce une nuance avec chef de famille?)
Auteur : Joan-Pèir
28/05/13
cap casau
Entièrement d'accord avec Tederic.

Quand on dépouille les censiers, on trouve habituellement précédant l'énumération des tenures (car on tient à cens, jusqu'à la Révolution - on ne possède pas, même si la tenure est inaliénable et peut être vendue par le tenancier).

Sur les censiers d'abord, sur les terriers ensuite, vient en premier {{le cap casau, habitation avec l'enclos ou patu}}, puis tout ce qui constitue l'ensemble de l'affièvement ( en gascon " fe ou he de fiu", (paie pour fief). Suivent
"las pesses de terra, los prats, las vignas, boscs, vergers, lanes, etc)

Rien n'a changé depuis le cens et la taille ont été fiscalement remplacé par d'autres termes !
Auteur : Guy Pierre Souverville
27/07/13
Affichage du mot associé "casau"

Votre avis sur "capcasau" ?

Votre avis sur le nom "Capcasau" ?
Capdebos,
Capdeboscq
en graphie occitane normalisée :
Capdebòsc
oc. gascon : cap
français : tête
Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)
 
Lou cap de la coste c'est, sur une route, le haut d'une côte.
Auteur : Jean Dulau
28/08/06
Dans ce cas précis, "lo cap de la còste" c'est sur une route, le haut de la côte.
Auteur : Jean Dulau
28/08/06
Mot languedocien correspondant : cap

Votre avis sur "cap" ?
oc. gascon : bòsc
français : bois
Dans le sens de "petite forêt".
Dérivés :
bosquet (prononcer "bousquétt") : bosquet (ce mot français doit être un emprunt à l'occitan)
boscat (prononcer "bouscatt") : taillis
boscassèr, buscassèir (prononcer "buscassèÿ") : bûcheron
busquèir (prononcer "busquèÿ") : bûcher
 
peut être origine celte
Auteur : inconnu
17/08/07
E's pòt diser "bòs" tabé, no?
Que l'èi tostem entenut, mes jamei vis dentz un diccionari dab la grafia "occitana"... encoèra un d'aquestes "c" qui ne's prononciann pas ? :(
Auteur : Florent
10/11/07

Réponse de Gasconha.com :
Sembla que, dens "bòsc", lo "c" finau e sia etimologic, mès mut lo mei sovent.
Je trouve ces "c" finaux détestables... à part rappeller une éthymologie, ils ne servent à rien et peuvent prêter à confusion.
(Un peu comme le "a" final dans certains endroits dans les mots comme "policia", "justicia", ou les "d" de "pèd" , "lèd" etc...)
Bien qu'ils se prononcent dans certains endroits, je trouverait plus judicieux de suprimer ces "c", "d" et "a" qui ne servent à rien dans les parlers où ils ne se pronomcent pas...
Bon, en même temps, je suis loin d'être un linguiste mais je pense que ça améliorerait la lecture du gascon qui est déjà assez difficile.
Auteur : Florent
13/11/07

Réponse de Gasconha.com :
Le principe d'une graphie qui englobe dans une certaine mesure les différentes prononciations, et même les cas où une lettre n'est pas prononcée, n'est pas à jeter aux orties.
Mais dans la situation présente, où les gens sont illettrés en gascon, il faut faire preuve de souplesse, et s'autoriser des accrocs à la norme, s'il le faut pour être compris.
[Tederic]
D'où la débilité des "dictées occitanes" organisées un peu partout dans le sud de la France...
Auteur : Txatti
22/02/09
Pour répondre à Txatti je dirais que les "dictées occitanes" seraient moins débiles si elles s'appliquaient à un occitan standard reconnu et accepté par le plus grand nombre et soutenu par une Académie digne de ce nom. On en est loin !
Auteur : D.Séré
15/09/09


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "bòsc" ?

Votre avis sur le nom "Capdebòsc" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :