VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
741 mots
134 prenoms
1120 noms
4961 lòcs
410 banèras
1165 grans de sau
616 ligams =====>
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
(Aucune aire géographique ni thème recherché)
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sau

mot = La
Vasconie - Architecture
Gascogne toulousaine
L'architecture rurale du Tarn-et-Garonne, et en particulier du pays gascon de Lomagne.
Un album photo de maisons traditionnelles dont certaines font très vascon.
Site du ministère de la Culture.
J'ai vécu et enseigné pendant trois ans dans le Tarn-et-Garonne. Je confirme que les maisons tarn-et-garonnaises sont très semblables à la maison landaise et à l'etxe basque.
Auteur : Philippe Lartigue
13/10/05
Lomanha qu'ey toustems estade Gasconha.
Auteur : Duberbet
16/10/05
Sur le site du ministère de la culture consacré à l'architecture rurale du Tarn et Garonne figure en tout début la photo d'une ferme du XVIII à Lavit.
Cette batisse est d'un style très typique. De plus, elle est belle.

Malheureusement, faute d'entretien et de réels occupants, elle se dégrade d'année en année. Déjà le pigeonnier est délabré.
Auteur : Jean Testas
22/12/05
Des maisons basco-landaises dans le Tarn-et-Garonne sont belles à voir.
Auteur : Favar Deu Mayne-Eixe
13/07/06
País - Ecologie
C'est la "Gasconha de doman" qui est en jeu, à coup de milliards d'euros....

Alors que des villes gasconnes se disputent pour avoir l'accès rapide à Paris, et que nait un affrontement désastreux entre les deux régions qui se partagent la Gascogne, il est temps de...
penser G(V)asconha :

Améliorer la connexion des villes de l'anneau gascon (Toulouse, Bordeaux, Bayonne-Donostia-Euskadi (plusieurs millions d'habitants !), mais aussi Pau, Tarbes, Agen, Facture-Biganos-Pays-de-Buch (100 000 habitants !)...) pour constituer un ensemble économique et social solide.
Dans l'immédiat, ça ne passe probablement pas par une ou deux lignes TGV posées sur un désert ferroviaire.

Gasconha.com vous propose aussi un espace de débat sur la ligne TGV Bordeaux-Irun .
Un pays qui peut joindre ses deux bouts en moins d'une heure peut-il assurer une identité nationale forte ?
Je ne sais pas si faire de la Gascogne un simple lieu de passage, un pays où les deux grandes villes Toulouse et Bordeaux seraient dortoirs l'une de l'autre, est la meilleure façon de mettre en avant une culture, une histoire.
La Gascogne ne sera qu'une région tampon, une sorte de Belgique entre Espagne et Europe du Nord, traversée d'autoroutes, que ses habitants seront les premiers à emprunter pour quitter le pays vers d'autres horizons.

Et puis, cela pose le problème de l'identité :
Je crains que la culture gasconne ne soit avant tout une culture rurale et à moins d'un brusque changement, se reposer sur Toulouse et Bordeaux pour un renouveau régional me semble illusoire.
Auteur : Vincent.P
03/12/05

Réponse de Gasconha.com :
Promouvoir l'anneau gascon, et donc exprimer des réserves sur les deux projets de TGV, c'est précisément ne pas miser que sur Bordeaux-Toulouse, ni même Bordeaux-Irun.

L'idée est au contraire de faciliter la circulation des hommes et des matériaux sur cette chaîne de villes le plus souvent moyennes ou petites, qui peuvent créer toutes ensemble (à condition d'y croire) un renouveau "gascon".
Mais dans "renouveau", il y a "nouveau"...
Nous ne conserverons pas intacte la Gascogne rurale d'autes còps, c'est trop tard, c'est impossible, et même pas souhaitable.
Non ce n'est pas trop tard :
Les campagnes gasconnes ont encore un semblant de vie.
Le pari nouveau de la Gascogne, c'est la rurbanité : accompagner cette dernière identitairement est le défi.

Bref, éviter par exemple que la vallée de la Garonne en amont de Toulouse ne perde totalement pied avec son environnement naturel en favorisant les anciens bourgs ruraux, encore très gascons, comme lieu où sont centralisées les activités humaines principales.

Le Gers est à mon avis un exemple réjouissant :
de petites coopératives qui marchent, des villes à taille moyenne agréables, un développement maîtrisé.
Les grandes voies de communication sont une entrave à ce projet plus localiste.
Par contre, effectivement, une liaison entre villes moyennes est à encourager mais il ne faut pas oublier les campagnes, car de l'autre côté des glissières de sécurité, il y a encore des hommes et des femmes qui s'accrochent.
Auteur : Vincent.P
03/12/05

Réponse de Gasconha.com :
Bravo, Vincent, pour la réactivité, et banco pour la "rurbanité" !
Faute de place, le débat ne pourra pas continuer ici, mais dans l'espace Prospectiva de Gascogne-débat.
Ecologie - Technique de bâtiment
Arguments pour, arguments contre... d'un point de vue local "Gasconha.com".
Excellent materiau, léger, reduit la fissure des murs sur sol meuble, isolant parfait, facile à monter par un non pro et en + usine dans la haute lana
adishatz
Auteur : Garey
01/11/05
País
Saint Sever
Landes-Adour-Chalosse
{{[Ce site n'existe plus, mais le {ligam} est maintenu en raison de l'intérêt des {grans de sau } y rattachés]}} Quotidien de Saint-Sever*, en Chalosse.
Culture, sport, anecdotes, art, histoire, traditions...

*Saint-Sever est aussi nommée Cap de Gascogne.
Super site régulièrement mis à jour, bien plus perspicace que le site officiel !
Auteur : Christophe
30/04/05
Très bon ce site!
Excellent même!
Et quel talent le photographe...
Auteur : Isabelle
30/04/05
Site rare avec un webmestre bourré de talents.
Auteur : Cadich
30/04/05
EXCELLENT ET INDISPENSABLE SITE POUR LES EXPATRIES DE SAINT SEVER.
Auteur : Thierry
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
La liste des compliments s'allonge...
Essayez de trouver quelques critiques !
LE SITE de Saint Sever !!!
Auteur : David
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Gasconha.com va réfléchir à la mise en place d'un espace dédié aux louanges de ce site.
La carte proposée pour définir les limites de la Gascogne aurait dû te faire bondir, Tederic, puisque le Bordelais en est exclu (entre autres)...
Voilà c'est pas trop difficile de trouver une critique négative ... Que dòu n'aver pas causit era de Halip Lartiga, e ?
Auteur : Txatti
12/10/05
Pardon, jai mis en ligne la carte publiée par Sud Ouest, je n'en suis pas l'auteur !
Auteur : Pierre
14/10/05

Réponse de Gasconha.com :
Ce que Gasconha.com déteste, c'est que la Gascogne soit réduite au département du Gers.
Cette carte présentée sur le site de l'Indépendant du Cap a le mérite de présenter une Gascogne qui n'est pas étriquée.
Certes, je préconise de placer le Bordelais, l'Entre-deux-Mers et le Médoc en Gascogne, sur la base des parlers gascons qui s'y pratiquaient, mais il est vrai que ces zones n'ont pas toujours appartenu à l'espace gascon (sous ses noms successifs).
En particulier, elles ne faisaient pas, semble-t-il, partie de la Novempopulanie, "terre des neufs peuples", non celtes, qui sont la racine lointaine du particularisme gascon.

Tederic
Je ne critiquais pas l'auteur de la carte mais son choix. Si l'on exclut le Bordelais, l'Entre-Deux-Mers et le Médoc de la Gascogne, que n'en va pas demorar gran causa, balhat que Tolosa n'e pas tanpauc...

Atau le pays se retrouve sans véritable métropole et à 80% rural... Que's pòt estar ua causida.... La Lomagne étant douteuse, l'Agenais n'en parlons pas, le Marmandais itou, le Couserans bôf : on se retrouve avec une Gascogne réduite au Gers(32), aux Landes (40) et au Béarn avec des Béarnais qui se disent tels avant d'être Gascons...
Non vam pas a petar luènh dab tot aquò, nani ?
Auteur : Txatti
15/10/05
Le nord de la Gascogne n'était pas entièrement exclu de la Novempopulanie dans l'Antiquité :
les Vasates, de la cité de Bazas dont le radical basque était selon Ribadieu "Basoa", et les Boïates, qui s'étendaient de la Lande de Bordeaux jusqu'au Pays de Buch...
Les toponymes locaux l'attestent : Andernos, Arcachon, Arès, Arrançon près de Langon.

Quant à Bordeaux, comme Langon et Condom, il s'agit sans doute d'établissements de légionnaires pérégrins (Gaulois ou autres servant dans les armées romaines) en terre vasconne (pour surveiller les autochtones) qui ont laissé leur trace dans la toponymie.
Amistats David 19/10/2005, 22:10:51 pais=
Auteur : David Escarpit
19/10/05

Réponse de Gasconha.com :
Eh bien, pour Arrançon, je m'étais posé la question d'une origine vasconne, le mot "arrantz" existant, je crois, en basque (broussaille, ou quelque chose comme ça).
Mais ça peut aussi être une coïncidence.
Tederic
Pas trop étriquée la carte de la Gascogne présentée ?
Ja la trobi jo hera estronhada !
Couserans amputé de toute sa partie orientale, le Bordelais de 85% de son territoire septentrional, l'Entre-Deux-Mers n'existe pas, le Marmandais au Nord de la garonne n'est pas gascon, le Val d'Aran inexistant... eh bé, je dis que c'est tout juste assez pour en faire une Gascogne inter-régionale au sens jacobin du terme et certes plus grand que le "Gers/32", devenu trop souvent "gascogne" (avec g minuscule) mais comment en vouloir aux Gersois ? ils sont les SEULS à revendiquer leur identité gasconne 100% pur jus...
Auteur : Txatti
08/01/06
L'independant permet à ceux qui sont loin de la Gascogne d'avoir des nouvelles du pays.
Alors bravo l'independant et merci !
Auteur : une chalossaise
10/05/06
País
Gascogne médiane
"Voici le site de Pierre-Paul Feyte, photographe des paysages et surtout du ciel de la Gascogne, des délicates brumes matinales d'automne à la violence spectaculaire des orages estivaux." [Adresse mise à jour en oct. 2013, "Ciel de Gascogne doit être une suite de "Kitao" et a un meilleur titre selon Gasconha.com !]
E X C E P T I O N N E L !
Auteur : Pierre
25/08/05
De merveilleuses images qui révèlent magnifiquement les beautés de la nature. On en reste bouche bée.
Auteur : chaladour.net
30/08/05
impossible de se connecter depuis hier ! Le lien est-il le bon ?
SOS...
Auteur : Pierre
01/09/05

Réponse de Gasconha.com :
A ce point là ?-)
Ce soir, le site marche. Attention, cliquer sur "Continue to KITAO.TK" sur la page d'accueil encombrée de publicités.
País
Gascogne médiane
"Découvrir l'histoire et le tourisme en Pays d'Albret, au nord de la Gascogne : Nérac, Vianne, Barbaste, Lavardac, Francescas, Le Fréchou, Lavardac..."

Les commentaires de Gasconha.com à chaud après une première visite :
Site riche en photos et en informations à jour.
Sur l'histoire, on reste un peu sur sa faim... L'Albret a été bien plus grand que les 28 communes qui se regroupent maintenant sous son nom...
Le gascon est qualifié de "dialecte de la belle langue occitane". Atau sio... mès s'es tant beroÿ, perqué ne'n pas boutar sou sit ? Que seré la melhouro faiçoun de l'aunourar !

Mès rai... countunhatz, que hètz boun trabalh !
País - Vasconie
Pyrénées
Le débat est lancé sur Gasconha.com !
Non, Non et Non au partage de notre département.
Créons plutôt deux Pays. Le Béarn et le Pays Basque dans un seul département!
Auteur : Guilhamélou-Sempé Jean
30/04/05
Je suis basque et je suis contre la séparation française par rapport à nôtre nation: la Vasconie.

La différence entre Zuberoa et Biarno est que eux les zuberotarra ont gardé la langue car les biarnoarra étaient géographiquement plus à la limite.
Auteur : Hutsune
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Kaixo Hutsune !
Y a-t-il donc chez les basques une sensibilité vasconne qui s'opposerait à l'établissement d'une frontière administrative entre Pays Basque et Béarn ?
Excusez-moi, mais je trouve votre message ambigu.
Tederic
Pour un département Bearn - Pays Basque
Administracions com la CAF, ANPE o EDF e d'autes se disen tostemps de Bearn e Sola (Maule), e la prensa locau en Bearn inclua tostemps d'articles consacrats a Sola (véder las paginas Xiberoa dens "La Republique des Pyrénées" a costat deus autes, los que hèn l'actualitat d'arrecantons que son, eths, bearnés).

Mes perqué redusir enqûèra lo departament enter duas entitats menimosas tan com lo Territòri de Belfòrt ?

Qu'ei vertat que "departament deus Pireneus Atlantics" manca d'eime e hè hèra administratiu e tecnocratic.
Alara perqué ne hasèm pas un "departament de Pais Bascoat e de Bearn", com se deuria cambiar hèra de denominacions atau, aulhors en Aquitania (ex: per Dordonha, Peirigòrd ! "dordonhes" o "dordonhenc" que vòu pas diser arren, "peiregordenc" que de òc).

Je plaide pour un département Bearn - Pays Basque comprenant deux pays tout comme les Pyrénées-Orientales de l'autre côté de la chaîne gagneraient à s'appeler département de Catalogne et Fenouillèdes, car là aussi cohabitent deux entités, catalane et occitane.

Je suis contre l'émiettement, mais pour plus de visibilité des pays.
Les Landes, par exemple, pourraient devenir un département de Gascogne centrale ... ou landaise, la Gironde, de Nord-Gascogne, et le Lot-et-Garonne, de Gascogne orientale.

Qu'en pensez-vous ?
Auteur : T.Lavilotte
30/04/05
Afficher Pour un département Bearn - Pays Basque en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bien sûr !
Pour moi il y un pays, la Vasconie.
Si les gens de la Garonne ne parlent pas basque, c'est seulement car ils étaient à la limite coloniale frank.
Donc pour moi nous sommes les vascons qui ont survecu avec la langue.
Gora Euskal Herria Garonatik Ebrora !
Auteur : Hutsune
30/04/05
Du Bearn basque j'ai vu le jour et basque bearnais je mourrai un jour.
Auteur : Espoir
30/04/05
Comme "Espoir" : Du Bearn basque j'ai vu le jour et basque bearnaise je mourrai un jour.
Auteur : Maryse Guilhamélou-Sempé
28/07/05
Quel bonheur de lire des gens qui ont une conscience vasconne, c'est si rare.
Auteur : Philippe Lartigue
13/10/05
Je crois, Philippe, que ce n'est pas si rare si on donne aux gens les mots qu'il faut pour décrire ce qu'ils sont.
Mais en effet : quin gòi ! ;o)
Auteur : Txatti
15/10/05
Je pense que les Gascons de la vallée de la Garonne sont des descendants de "Vascons" qui se sont "romanisés" au contact de la civilisation romaine qui a perduré assez longtemps.

Il y a aussi chez nous des influences germaniques mais les "franks" étaient méprisés et haïs (voir l'accueil fait a Abbon a la Réole...).
Auteur : J.B
28/11/05
País
Pyrénées
"Notre site expose quelques uns des trésors de la culture locale : musicaux, avec les textes et bientôt les musiques des chants traditionnels ; historiques, avec un panorama des vicissitudes successives de la vie dans cette zone de montagne ; culinaires, avec les spécialités et recettes de la région ; littéraires, avec les lignes qu'ont inspirées ces lieux et ces hommes aux poètes et romanciers de tous âges."

On aurait aimé être accueilli par quelques mots de gascon pyrénéen, encore vivant dans la vallée, mais rai...
Tant qu'une population garde un certain degré d'homogénéité, elle peut conserver sa culture, sa tradition, sa mémoire, etc. et traduire tout cela dans le présent.
Par contre, le jour funeste où elle devient un melting-pot, alors c'en est fini de tout le reste et elle devient... un dortoir ! :'-(
Auteur : Arnaud FANG
24/07/05
Comme je partage cet avis.
Ne craignez-vous pas alors que l'on passe pour des racistes ?
Soit-disant que les échanges sont enrichissants, mais de là à perdre toute identité....
Auteur : Witterich
27/07/05

Réponse de Gasconha.com :
On peut réactiver des sphères locales d'échange, des "bassins de vie" en montrant que l'enracinement dans un environnement donné est une force.
Cela sans s'enfermer.
Après le Med'oc la Vath d'Aussau : plus beau coin de france... petite dédicasse à mon ossalois préféré...
Auteur : Emilia estudianta amorosa
16/03/06

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
lien !
(dans l'esprit Gasconha.com)
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Thème :

Commune (si votre lien concerne spécifiquement une commune) :

Pays (par exemple Médoc, ou Chalosse) :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Titre :

Adresse du ligam (lien) :
Prepausatz ligams / Proposez des liens !
(Les images illustrant les liens doivent être envoyes sparment, par e-mail.)

Attention :
Les liens proposés doivent s'accorder avec "l'esprit" de Gasconha.com, et son domaine gographique : la grande Gascogne, entre la mar, la Garonne et les Pyrnes, et mme, au Sud des Pyrnes, le reste du domaine vascon...