VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1683 mots
212 prenoms
2057 noms =====>
3591 lòcs
450 banèras
948 grans de sau
719 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsLòcsBanèrasGrans de sauLigams
Chivaleyen graphie occitane normalisée :
Chivalèir
Prononcer "Chibalèÿ".
Semble vouloir dire "chevalier".
 
oc. gascon : chivau
français : cheval
Prononcer entre "chibaou" ou "chibaw".
Sans doute un emprunt très précoce (il pourrait dater de la fin du Moyen-Age) de l'occitan au français.
La forme normale aurait dû être en gascon "cavau".
dérivés :
chivalèir (nord-gascon ; prononcer "chibalèÿ") : chevalier
 
Il semblerait plutôt que la forme gasconne "cavath", "cavalh" et même "cavalho" étaient plus courante que "cavau".
"cavath" a d'ailleurs gardé le sens de "chevalet".
Auteur : Hlo
17/12/08
forma anciana de tornar préner : ''cavath'' [kawat]
Auteur : cavath
11/04/10
Era Cabala
Le français chuinte. C'est, parait-il, une langue latine. En attendant, tout ce qui commence par CH en français dérive du C. Craba, Cabala, Camp, Crampe, etc, etc, en gascon et en latin. Ce qui n'arrête aucunement des extrapolations encore plus patoisantes.
Auteur : inconnu
29/09/13
Quin cabalh !
La fòrma cavalh/cabalh s'es guaitada hens ua expression on lo sens es completament cambiat : Quin cabalh !
qui's dit a perpaus d'un gent (meilèu ua hemna) qui n'a pas gran valor (ua garça lhèu).
A perpaus de Chivau, qu'es un deus mots dont l'ortografia occitanizada qui mei me hè patir, que legissi jo: tji'wa? au lòc de ?i'ßa?, e donc incompreneder.
La retranscripcion mei hidèu be serè : Shibau, e acceptadera per tots. Maginatz un pauc la reaccion de la Sècta linguistica que'ns fesilha a tot pip-pap !, se per cas causivam aquesta fòrma !
Auteur : Lo Pèir
30/09/13
shibau que calè
Òc. Qu'ic aví dit suu Jornalet : shibau que calè. Accchhhh !! Sacrilège !!
Totun, le fòrma "cavalh" qu'exista a "l'estat naturau", que l'èi entinuda en lo Biròs, en Ariège.
Auteur : Castèths
01/10/13


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "chivau" ?

Votre avis sur le nom "Chivalèir" ?
Chounet (Voir http://fr.groups.yahoo.com/group/Gasconha-doman/message/10097 et http://fr.groups.yahoo.com/group/Gasconha-doman/message/10099...)en graphie occitane normalisée :
Chonet

Votre avis sur le nom "Chonet" ?
Sibade (Attesté en 1718 à Lasseube.
Plus fréquent comme nom de famille dans le département de l'Aude, mais bien représenté en Gascogne comme nom de lieu.
)
en graphie occitane normalisée :
Civada
oc. gascon : civada
français : avoine
Prononcer "ciwade", "cibade", "cibado"...
Variante en Gascogne intérieure : civasa (prononcer "ciwazo"...)
dérivé :
civadatge : "redevance, autrefois payée en avoine, versée au seigneur en contrepartie de la jouissance des padouens. [A. Champ]
 
A nòste que pronónciam "chuwade".
Auteur : Halip Lartiga
19/06/06


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "civada" ?

Votre avis sur le nom "Civada" ?
Sivadon (Pas d'attestation gasconne trouvée pour ce nom, mais théoriquement, il pourrait exister.)en graphie occitane normalisée :
Civadon
Prononcer entre "Ciwadou" et "Cibadoung"...
 
oc. gascon : civada
français : avoine
Prononcer "ciwade", "cibade", "cibado"...
Variante en Gascogne intérieure : civasa (prononcer "ciwazo"...)
dérivé :
civadatge : "redevance, autrefois payée en avoine, versée au seigneur en contrepartie de la jouissance des padouens. [A. Champ]
 
A nòste que pronónciam "chuwade".
Auteur : Halip Lartiga
19/06/06


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "civada" ?

Votre avis sur le nom "Civadon" ?
Clavé,
Claoué,
Clabé
en graphie occitane normalisée :
Clavèr
Prononcer "Claouè" ou "Clabè".
 
oc. gascon : clau
français : clou, clef
Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c'est un clou, sinon, c'est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?

 
Entà díder FERME A CLEF, que dídenn tot simplament CLAVAT.
Auteur : Halip Lartiga
28/09/06
"Barrat a clau" est un calque du français.
Le vrai terme pour dire fermer à clé est le verbe pan-occitan "clavar" que l'on retrouve jusqu'en zone d'oïl dans le français local mayennais sous la forme "claver".
Auteur : D.Séré
07/01/12


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "clau" ?

Votre avis sur le nom "Clavèr" ?
Claveranne,
Claverane (Me llamo Lourdes Clavarana Caballero, soy nacida en Granada (España) asi como mis otros hermanos.
Nuestro antepasado Jean Claverane nacido natural creemos de Bosdarros, llego a España en 1756 aproximadamente y era comerciante en Alicante.
Nos gustaria saber si alguien sabe algo de sus padres franceses Pierre Claverane y Marie Lescude.
Les quedariamos muy agradecidos.
Un saludo afectuoso.
)
en graphie occitane normalisée :
Claverana
Nom de famille en Béarn et bas Adour. Lieu à Lees-Athas et Lescun (64). Est bien sûr un dérivé de "Clavèr", mais avec quel sens précis ?
 
oc. gascon : clau
français : clou, clef
Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c'est un clou, sinon, c'est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?

 
Entà díder FERME A CLEF, que dídenn tot simplament CLAVAT.
Auteur : Halip Lartiga
28/09/06
"Barrat a clau" est un calque du français.
Le vrai terme pour dire fermer à clé est le verbe pan-occitan "clavar" que l'on retrouve jusqu'en zone d'oïl dans le français local mayennais sous la forme "claver".
Auteur : D.Séré
07/01/12


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "clau" ?

Votre avis sur le nom "Claverana" ?
Claverieen graphie occitane normalisée :
Claveria
Deux hypothèses :
1) Sens lié à "clau", donc probablement atelier de fabrication de clous ou de clés.
B. Claverie mentionne aussi l'hypothèse d'un dépôt de clés (conciergerie ?), comme le "serano" espagnol.
2) Le sens "enclos", un peu comme claus ou barralh.
 
J'ai lu quelque part que la claverie était le nom du cépage de Chalosse le plus utilisé avant la maladie du XIX me siècle, le nom Claverie ne pourrait-il alors pas être un nom de vigneron ?
Auteur : Dominique
15/02/10

Réponse de Gasconha.com :
Le plus probable ne serait-il pas l'inverse : que quelqu'un, ou un lieu, nommé "Claverie", ait donné un nom de cépage ?
oc. gascon : clau
français : clou, clef
Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c'est un clou, sinon, c'est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?

 
Entà díder FERME A CLEF, que dídenn tot simplament CLAVAT.
Auteur : Halip Lartiga
28/09/06
"Barrat a clau" est un calque du français.
Le vrai terme pour dire fermer à clé est le verbe pan-occitan "clavar" que l'on retrouve jusqu'en zone d'oïl dans le français local mayennais sous la forme "claver".
Auteur : D.Séré
07/01/12


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "clau" ?

Votre avis sur le nom "Claveria" ?
Clabéroten graphie occitane normalisée :
Claveròt
Diminutif de "Clavèr" (Clavé).
 
oc. gascon : clau
français : clou, clef
Prononcer "claou" ("aou" étant une diphtongue).
Si "clau" est masculin, c'est un clou, sinon, c'est une clef.
barrat a clau : fermé à clef

Dérivés :
clavèir (prononcer "claoueï") ou clavèr : cloutier
claveria : atelier de fabrication de clous ou de clés ?

 
Entà díder FERME A CLEF, que dídenn tot simplament CLAVAT.
Auteur : Halip Lartiga
28/09/06
"Barrat a clau" est un calque du français.
Le vrai terme pour dire fermer à clé est le verbe pan-occitan "clavar" que l'on retrouve jusqu'en zone d'oïl dans le français local mayennais sous la forme "claver".
Auteur : D.Séré
07/01/12


Escotatz / Ecoutez !

Votre avis sur "clau" ?

Votre avis sur le nom "Claveròt" ?

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
nom !
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

nom de famille gascon :