VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1683 mots
212 prenoms
2063 noms
3597 lòcs
450 banèras
952 grans de sau =====>
720 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams
L'occitanisme - particulièrement de mode en Catalogne - tombe le masque.
www.europapress.es/occitan

Sont particulièrement insultants les passages suivants :

" "Er aranés, per eth madeish, no anarie massa luenh", a apuntat, maugrat qu'a reivindicat era capacitat de lideratge d'aguesta varietat. A hèt broma qu'ua imaginària lei deth catalan jamès no se denominaria "lei deth lleidatà o deth tortosí"."

" En aquest sentit tanben s'a manifestat eth director dera Oficina der Occitan a Catalonha, Josep Lluís Sanz, qui a explicat qu'es més de 400 professors d'occitan repartidi per tot eth món desiren conéisher e ensenhar er occitan referencial, "aqueth des trobadors e des referéncies culturaus"."

" "Se va solet, er aranés no harie arren e moririe en quate dies", a sostengut Sanz a explicar qu'er aranés no ei un referent ne istoric ne culturau en món, maugrat qu'a reïterat eth sòn de besonh papèr coma lidèr der occitan."
Auteur : Vincent.P
24/02/10
Afficher L'occitanisme - particulièrement de mode en Catalogne - tombe le masque. en particulier, et peut-être donner votre avis...
Remarquons avec quelle délicatesse les Catalans s'inspirent de la poésie administrative jacobine avec leur "Alt Pirineu" dans lequel ils entendent fondre Aran.
Auteur : Vincent.P
25/02/10
Arnaudin, photos, architecture...
Allez sur le site de la Maison de la photographie des Landes qui se trouve dans la maison natale de Félix Arnaudin à Labouheyre
www.photolandes.fr
C'était un amoureux des Landes, grâce à qui il nous reste un témoignage extraordinaire d'une époque révolue et qui a recueilli certains contes ou chants qui auraient aujourd'hui disparu à jamais :
Petite anecdote, J'ai acheté deux volumes de photographies de Félix Arnaudin et j'y ai découvert la maison d'un de mes aïeul.
J'espère un jour y voir la photographie d'un ancêtre.

Dans un même registre, je vous conseille le livre "Sur les traces de Félix Arnaudin" de J.J. Le Fur qui comme notre ethnologue Landais a réalisé un travail de mémoire sur les lieux photographiés par F.A. avec les angles de vue exacts.
Certains lieux n'ont pas changé d'autres n'ont plus rien en commun.
Vous trouverez certaines réponses en image au débat de Gasconha.com sur l'architecture contemporaine en Gascogne, cette architecture contemporaine effaçant peu à peu les traces du passé.
Auteur : Tédéric D.
24/02/10
Afficher Arnaudin, photos, architecture... en particulier, et peut-être donner votre avis...
Laguens
Bonjour, j'aurais voulu savoir un peu plus d'informations à propos du patronyme LAGUENS (origne, signification).
Merci ! :)
Auteur : Thomas LAGUENS
21/02/10

Réponse de Gasconha.com :
Voir ICI.
Apparemment, ça veut dire "là-dedans" comme il y a "Lahore" (là-dehors). A confirmer.
Afficher Laguens en particulier, et peut-être donner votre avis...
Donc apparemment, on n'en sait pas plus...
Mais je n'ai pas très bien compris le lien de l'Espagne avec Lagüens.
Est-ce que le nom sans le ü serait une francisation ???
Auteur : Thomas L.
23/02/10

Réponse de Gasconha.com :
Si l'explication "la-guens" (la-dedans) est bonne*, "Laguens" est un nom gascon, et le tréma sur le "u" n'a pas de raison d'être. Il a pu être rajouté, sans justification, en Espagne, si le "Lagüens" "espagnol" vient du "Laguens" gascon.

* Elle semble bonne : l'existence de "Saguens" (ça-guens) semble établir le couple "la-guens"/"ça-guens", ce qui renforce l'analogie avec le couple "la-hore"/"ça-hore".
Paroles d'estella de la ma
Bonjour,
Je suis à la recherche des paroles d'estella de la ma. Pouvez-vous m'aider ?
Auteur : Lucile
09/02/10

Réponse de Gasconha.com :
Paroles incomplètes en graphies diverses, avec discussion :gasconha.com--mot=estele&tipdoc=grans

Paroles complètes en graphie alibertine : estaca.free.fr/Estela_de_la_mar.html
Afficher Paroles d'estella de la ma en particulier, et peut-être donner votre avis...
El 'síndic' de Aran amenaza con pedir la independencia
El proyecto de ley de veguerías ha despertado un feroz rechazo en la Val d'Aran.
El síndic, el socialista Francesc Boya, amenazó ayer con reclamar la independencia del valle si no quedan excluidos de la veguería del Alt Pirineu. "No soy independentista ; pero, llegado el momento, si resulta que por la vía de los argumentos no se nos escucha y no podemos defender los derechos de nuestro país de otra forma, quizá sí [pidamos la independencia])", dijo a RAC 1.

www.elpais.com
Auteur : Vincent.P
06/02/10
Afficher El 'síndic' de Aran amenaza con pedir la independencia en particulier, et peut-être donner votre avis...
Groupe facebook à propos de l'affaire  :

10.000 aranesi non volem èster en cap vegueria, amassa hèm país, hèm Aran!

Ils peuvent toujours demander leur réunification au Comminges.  :)
Auteur : Vincent.P
06/02/10
On devrait lancer un référendum européen régional (les trois régions du sud-ouets de la France, Mi.-Py., Aq., La.-R., et la Generalitat de Catalunya pour un Aran indépendant !
Auteur : Txatti
08/02/10
Le sentiment national gascon chez Camelat
"U soulet sistèmi de grafie qui escoubaré l'ère e nous acoustumaré à ue léngue literari tau Bear e la Gascougne. [...] Que y a u interès mayou, u interès qui gausarèy apera naciounau à nous maneya qu'ue soule léngue, ue léngue qui sie biste coumprèse dous quoate corns de la Terre dous Naupoples."

Lettre à André Pic de Janvier 34 :

"E sabes quoan de proubençaus e soun abounats à Reclams ? Tres ou quoate : Fontan, Mistrau, Rolland, Arnaud qui ey de Lunel e qu'ey tout.
Nou parli de Loubet qui ey à Paris. Que souy doungues decidat mèy que mèy à nou tant debisa de Proubence e à bira-m decap à Catalougne e Espagne."

Lettre à André Pic de Janvier 36 :

"Mercés hère dou sinnet dab qui bieni de coupa las hoelhes dou libe de Rohlfs : le Gascon, ue bère obre que t'en respouni e qui-ns e cabilhara à touts dens l'idée qu'em mèy iberics qu'arré mèy e que-ns e cau cerca noustes mestes nou sur la Seine ne sur lou Rose mès tras los montes, darrè las mountagnes puntagudes."
Auteur : Vincent.P
04/02/10
Afficher Le sentiment national gascon chez Camelat en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bruch
Que pensez-vous de Bruch ? peut-on le confondre avec Bruc ? Un village porte ce nom près d'Agen et c'est aussi celui de ma femme originaire de La Réole.
Auteur : servente
02/02/10
Afficher Bruch en particulier, et peut-être donner votre avis...
Il me semble que Bruch s'est écrit "Brulh" dans le passé, ce qui indiquerait peut-être une relation avec le Bruilhois, plus qu'avec le mot "bruc" (fougère). Mais je ne retrouve plus ma source, miladiu !-)
De plus, mon impression générale est que les noms terminés en "ch" en Gascogne n'ont jamais été prononcés "k" en fin de mot.
On a l'exemple avec "puch"... "ch" transcrivait autre chose, de plus mouillé, mais je n'ai pas le vocabulaire des lingüistes pour en parler...
Auteur : Tederic
22/02/10
Le lexique du lectourois Noulens (1) donne : BRUCHOC, BRUCHOT, BRUCHOU, BRUCHO.
Buisson, hallier.
BRUCH ne serià la racina. Podrià venir de brucs (bruyères) o de bush, bosh (buis) dambés un R ajustat coma per vriulet violet)

(1) se pòt telecargar aqueste petit dictionari (2300 mots) en tustar sus Internet "Noulens la flahuto gascouno" en PDF o en format teste borrat de fautas mès que pòdi enviar corregit as que lou damadaran.
Auteur : l'aurador d'agenés
27/02/10
A priori lo brush (lou bruch) en gascon est le "sorcier" en français (lanusquet :hetilher aussi).
Auteur : Gerard Sent-Gaudens
17/05/10
Je sens mal "le sorcier" comme origine d'un nom de village.
Auteur : Tederic
18/05/10
MALAMBIC
Moi je cherche l'origine du nom de ma grand mère qui est ::MALAMBIC
si quelqu'un peut me dire je ne trouve nulle part l'origine ils étaient vers Gimont , merci de me renseigner !
Super comme site, je me régale de tout lire voir chercher...
Merci a vous tous !
Adichatz
Auteur : Lagardère S;
28/01/10

Réponse de Gasconha.com :
Voir les explications données par Vincent.P sur le loc Balambits.
Si Bielambic à Boulogne (31) vient de Bielambits, Malambic du côté de Gimont a toutes les chances d'avoir la même origine que Malambits/Malambitz/Marambitz.
Afficher MALAMBIC en particulier, et peut-être donner votre avis...
bonjour,

Le nom, très rare, est attesté en Gironde (Lansac) depuis la fin du XVIe siècle. Il est un peu plus courant sous la forme Malambic (variante ancienne : Malambit).
Tous ces noms renvoient sans doute à Malembits, nom de famille porté dans le Lot-et-Garonne, désignant probablement celui qui est originaire de Malambits, hameau à Mauléon-d'Armagnac, dans le Gers (Malembit sur la carte de Cassini), ou encore de Malembit, hameau à Montsoué (40). Sens possible du nom : les mauvais parages (cf. le catalan "ambits")."
Quant à moi, mes origines Mallambic sont de Lansac en Gironde, ou j'ai un aieul né en 1685 lecui étant laboureur.
En retour de ces informations, pouvez-vous me dire d'ou est originaire votre grand-mére ?
Auteur : Mallambic
12/02/10
Quartier Labarte à Guiche :
Balin, Barte (gascon barta), Barthes de Laillet, Bicilles, Borde de Hiriarton, Borde d'Irasse (Iratzeko Borda), Chartecs (eshartics ?), Charticqs (eshartics), Derrière Lacoste, Etchart (Etxarte, entre les maisons), Etchebeheïty (Etxebeheiti, la maison d'en bas), Etchechoury (Etxexuri), Etchibiague (Etxibiaga, maison située dans un lieu où abondent les gués ?), Labarte (Labarta), Labourdette (Labordeta), Las Barrades, Lauplecq, Maisonave (Maisonava de 1340), Maribere (Maribèra), Peyrouticq, Pessenave, Pouchiou, Sorhouet (Sorhoeta, dans les prés).
Auteur : Peïo Dibon
25/01/10
Afficher Quartier Labarte à Guiche : en particulier, et peut-être donner votre avis...
Balin : beaucoup d'hypothèses et aucune qui ne soit transparente. Un quelconque prénom suffixé par un diminutif -in ? Une variante de valent=vaillant ?

Barte : gascon "barta"

Barthes de Laillet : cf précédemment.

Bicilles : aucun correspondant immédiat, il faudrait des attestations anciennes. A tout hasard, s'agit-il de la maison médiévale attestée Basabil(a) ("regroupement boisé") ? Basabil peut donner quelque chose comme "bicille" de la même manière que Aintzibil devient en gascon la commune d'Aïncille (vocalisation du l final).

Borde de Hiriarton : cf Hiriarton

Borde d'Irasse : basque "iratze" 'fougeraie'

Chartecs : probable variante de Charticqs.

Charticqs : cf précédemment.

Derrière Lacoste : gascon "darrèr"=derrière Lacoste (transparent)

Etchart : basque "etxarte" 'entre les maisons'

Etchebeheity : basque "etxebeheiti" 'maison située en bas'

Etchechoury : cf précédemment

Etchibiague : les auteurs analysent généralement etxe-bi-aga (lieu des deux maisons) à l'origine également du Chabiague de Biarritz, même si en effet, un composé sur ibi est possible. Quel sens préférer pour cette maison des barthes ? Etchart, juste à côté, est-il un indice quant à deux maisons au milieu desquelles elle se trouverait ?

Labarte : gascon "la barta"

Labourdette : cf précédemment

Las Barrades : débat sans fin sur le fait de savoir q'il faut y voir "varat" ou "barrat"

Lauplecq : encore un nom difficile, gascon d'apparence, peut-être une formation étrange "l'" + "au" + "plec" 'pli' en gascon. Un sobriquet "au plec" 'au lit' ? Plecq est un lieu-dit de la rive droite.

Maisonave : cf précédemment.

Maribère : je renvoie à la discussion sur ce lieu-dit, probablement "Marie-Belle".

gasconha.com-Maribère

Peyrouticq : prénom gascon "Peiròt" + -ic

Pessenave : gascon "pèça nava" 'pièce nouvelle'

Pouchiou : gascon "poshiu", variante du "puisheu" 'obstacle'

Sorhouet : basque "sorhoeta", 'lieu du champ'
Auteur : Vincent.P
31/01/10
A Guiche encore
A Guiche encore, le quartier Fontan :
Aous Bers, Ariberos, Barat Naou, Barrat, Bieilles, Bic Dessus (Vic Dessús), Chartics, Dous Bers, Etchechoury (Etxexuri = maison blanche), Fontan, Labaile (Le bailli ?), Lapebie (Lapebia), Ligue de Labourdette, Naourin de Garat, Notari (notaire ?), Rechou (Hreisho, le frêne ?), Urrette (Urri-eta -- Urreta -- Urrette = lieu des noisetiers ?).
Auteur : Peïo Dibon
20/01/10
Afficher A Guiche encore en particulier, et peut-être donner votre avis...
Aous Bers : gascon "aus vèrns" 'aux aulnes'

Ariberos : gascon "arribèras" de sens ambigu, le terme a pu prendre le sens de plaine

Barat Naou : gascon "varat nau" 'nouveau fossé'

Barrat : gascon "barrat" 'fermé'

Bieilles : probablement le gascon "vielhas" mais vieilles quoi ?

Chartics : gascon "eshartic", en français 'essart'

Dous Bers : cf Aous Bers

Etchechoury : basque "Etxexuri" 'maison blanche'

Fontan : gascon "hontan" 'fontaine'

Labaile : "baile" au sens de bailli est masculin. On trouve à Haut-Mauco et Guiche "Labayle", "Labaylette" à Cazeneuve et Aydius. Par contre, il existe bien le terme de "bailia" féminin au sens de 'baillage'. Serait-ce le même terme (en gascon de l'ouest, on attendrait "bayly").
Sur une autre base, il y a bailac qui signifie "gaule", "bâton".

Lapebie : je pense qu'une formation basque lape (plutôt un dérivé de laphiz, 'marne' ou "labe" au sens de brûlis, que l'on retrouve probablement dans Lapurdi) + ibia (=le gué) est probable.

Ligue de Labourdette : gascon "liga" 'brin d'osier' (?) et gascon "la bordeta" 'la petite borde'

Naourin de Garat : on trouve Naurine à Pouillon et à Caumont-sur-Garonne, contraction du prénom médiéval Navarrin(e) (formé sur Navarre) ? Garat est le basque garate 'lieu élevé'

Notari : gascon "notari" 'notaire'

Rechou : gascon "hreisho" 'frêne'

Urrette : en effet basque "urreta" 'coudraie'
Auteur : Vincent.P
23/01/10
Ariberos ne serait pas plutot Arribèra + suffixe aquitain -os ?
Auteur : Peïo Dibon
24/01/10
Barrat ne serait pas, lui, une déformation de Barat-Varat, 'fossé' ?
Auteur : Peïo Dibon
24/01/10
Au niveau de Lapebia, je vois mieux un labe-ibi-a qu'un dérivé de lapiz.
Auteur : Peïo Dibon
24/01/10
Sur barrat/varat, il me semble que la confusion est possible dans des noms de lieux, voire fréquente.
Quand on trouve un lieu nommé "Bar(r)at", j'incline à penser que c'est un "varat", parce que l'adjectif "barrat" seul ne me semble pas très naturel, et je n'ai pas connaissance que "barrat" soit utilisé comme nom commun.
Certes, la prononciation de "rr" n'est pas celle de "r", mais la transcription des noms ou mots gascons peut être erratique sur ce point comme sur d'autres.
Auteur : Tederic
24/01/10
Sur "Ariberos" :
Je ne pense pas que "arribèras" serait transcrit ainsi en bas Adour, ou le "a" non tonique n'est pas prononcé "o".
Le suffixe -os vascon m'étonnerait aussi, posé sur un mot d'origine latine.
Je pense au cas "Castagnos" qui serait, je crois, "Castanhòus".
Auteur : Tederic
24/01/10
Au sujet de Barrat : oui, la notation des vibrantes est erratique.
Mais en général, c'est plutôt dans l'autre sens, "rr" noté "r".
Mais la confusion a pu évidemment avoir eu lieu.
Il y a beaucoup de "Barrat" ailleurs qu'en Gascogne au demeurant.

Au sujet de Ariberos : bonne remarque de Tederic au sujet du a final dans la zone.
On peut aussi envisager "arriberòts" sachant qu'il y a une certaine tendance à graphier le groupe -ts simplement "s" (notamment dans les environnements passablement basques).
D'ailleurs, il existe encore un lieu-dit Ariberot (non présent sur les cartes IGN) à Guiche, est-ce celui du Vic de Sus ?
Auteur : Vincent.P
24/01/10
S'agit-il de Guiche en Lorraine ?
Auteur : Pizza
31/05/10

Réponse de Gasconha.com :
Ah non, il s'agit de Guiche en Gascogne !
Ah bon. Je pensais à la célèbre Guiche lorraine.
Auteur : Pizza
08/06/10

Réponse de Gasconha.com :
Ah ah ah... Très drôle !
Prénom BEZIAN
Je cherche origine prenom BEZIAN.
merci
Auteur : dessens
19/01/10
Afficher Prénom BEZIAN en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bezian comme nom de famille est concentré en Astarac et en Comminges avec des ramifications en Bordelais et Bigorre.
Il tient son origine probable du prénom Bezian tiré du latin *vicinianum, habitant du vicus, de la communauté.

Prénom médiéval assez fréquent, orthographié Vesian/Vezian/Bezian et qui connaissait une variante féminine Veziane.
Auteur : Vincent.P
23/01/10
Toujours à Guiche (?)
Quartier LAPLACE : Amestoy (Ameztoi, basque), Barthes de Laillet, Bauplaisir, Begorre, Bernard, Bourrat, Choy, Du Vic Dessus et De La Place, Gousse, Henart, Hiriarton (basque ?), Houga (fougeraie ?), Houticq, Janchinoy, Labadie (l'abbaye), Laborde de Pansu, Labourgade it Port, Lacausse, Lapebie, Lasournae, Lassiserou, Lateulere (la tuilerie ?), Latsague (Latsaga, basque), Lavignoten, Louteule (le tuilier ?), Masounave (maison neuve), Piquet du Plaisir, Plachot (petite place ?), Portes, Seques de La Bourgade.
Auteur : Peïo Dibon
17/01/10
Afficher Toujours à Guiche (?) en particulier, et peut-être donner votre avis...
Gixunen ere, bai.
Auteur : Peïo Dibon
18/01/10
Laplace : transparent, gascon "plaça" qui signifie place, mais peut-être plutôt métairie.

- Ameztoi : basque "ametz" (chêne tauzin) + suffixe botanique -doi, assourdi en -toi après sifflante, c'est l'équivalent du gascon Tauzia

- Barthes de Laillet : la transcription des lieux-dits est très aléatoire quant à l'orthographe choisie. Plusieurs hypothèses : prénom médiéval Lay (qui signifie Laïc) avec dimunitif -et, où bien déterminant l' + gascon alh=aïl et suffixe botanique -et (comme dans Castagnet) : lieu où pousse l'aïl (l'alhet). Très hasardeux.

Bauplaisir : expression idiomatique française "Beau plaisir"

Begorre : originaire de la Bigorre

Bernard : prénom d'origine germanique, Bernat sur l'IGN

Bourrat : en gascon "borrat", c'est une gorgée. Sobriquet pour une personne portée sur l'alcool ? Certains proposent un dérivé de "burat", bure, étoffe grossière de laine : alors Bourrat est un résidu d'avant le passage de "ou" à "u" français.

Choy : gascon "chòi" au sens de petit.

Vic Dessus : "vic" en gascon signifie hameau, "dessús" signifie 'tourné vers le Sud', 'au dessus'

Gousse : probablement originaire du village landais de Gousse, réduction du basque Gaboza (toponyme basco-aquitain en -osse, sur une base probablement apparentée au mot gave), Gavosse qui devient Gousse avec v intervocalique prononcé w : Gawosse > Gawsse > Gousse (dans cette région des Landes, aw devient ou, source : BBF)

Henart : une des probables réductions gasconnes du basque Oihanart (entre les forêts), une maison de ce nom est citée à Guiche en 1340

Hiriarton : cité herriarton en 1340, difficile de dire s'il s'agit d'un Hiriart basque avec diminutif gascon -on ou directement du basque Hiriart suffixé en -un -suffixe locatif basque)

Houga : gascon "heugar 'fougeraie'

Houticq : il me semble qu'il s'agit d'une cacographie pour Hourticq, prénom médiéval gascon Fort suffixé en -ic

Janchinoy : prénom gascon "Joan" + gascon "shinòi" 'petit'

Labadie : 'l'abbaye' en gascon

Laborde de Pansu : francisation du gascon "pançut" 'qui a un double-menton'

Labourgade : gascon "la borgada", l'agglomération en gros. Je ne comprends pas le "it Port" : faute de frappe ? Parce qu'à part imaginer une forme surréaliste "neugue" de l'article pyrénéen ("ith")...

Lacausse : le terme occitan médian de "causse" n'est jamais attesté en Gascogne, de plus il est masculin.
Peut-être gascon "cauça" 'chaussure', sobriquet, nom de métier, description qui nous échappe, ...

Lapébie : fameux nom gascon resté inexpliqué, de distribution sud-landaise et charnégou. Graphié "La Pébie" à Saint-Martin-de-Hinx.
Je suppose qu'il existe un terme gascon "pebia" qui m'est inconnu. Quelqu'un aurait eu une idée ? Une fois le tour des hypothèses romanes fait, je m'aventurerai alors peut-être à proposer une explication par le basque.

Lasournae : cacographie ? Pas analysable en l'état.

Lassiserou : doit représenter la maison "lichesteroe" de 1340, non ? Au fond, je ne vois qu'une déformation poussée du basque Lizarazu avec des inversions de consonne et de voyelles.
Sinon, énigmatique. Orpustan ne s'avançait pas non plus.

Lateulere : gascon "la teulèra" 'la tuilerie'

Latsague : basque Latsaga "lieu du cours d'eau"

Lavignoten : Lavignote est transparent, c'est le gascon "la vinhòta" 'la petite vigne'. Mais quid de ce n ? Serait-ce la marque du génitif en basque ?

Louteule : gascon "lo teulèr" 'le tuilier'

Masounave : gascon "maison nava" 'maison neuve'

Piquet du Plaisir : dimunitif de pic/pique à déterminer, près de Beauplaisir

Plachot : gascon "placòt" 'petite place' conformément au consonantisme du parler gascon du Bas-Adour qui chuinte tout

Portes : gascon "pòrtas"

Seques : difficile de savoir s'il s'agit de "sequèrs" grosso-modo un lieu sec ou "seguèrs" 'lieu de ronces', ou autres combinaisons à la finale près.
Auteur : Vincent.P
18/01/10
En vérifiant sur le Cadastre, Laasournae est en fait Lajournade !
Une autre m'a échappé : Miqueou, sans doute Micawe de 1340.
Auteur : Peïo Dibon
19/01/10
Ohhh. Ma tarabiscotée interprétation Micawe tomberait à plat.
Cela étant, Micaben existe toujours à Sames. Je ne pense pas qu'on puisse dès lors identifier les deux maisons.
Par contre, Lichesteroe et Lassiserou c'est somme toute probable : qu'en penser ?

Lajournade, oui, classique gascon "la jornada", grosso-modo 'l'arpent', une unité de mesure.
Auteur : Vincent.P
19/01/10
En effet, votre explication en profondeur de Micawe est remise en question avec Miqueou...!
Un dérivé de Michel ?
Quant à Lassiserou, je pense probable qu'il s'agisse la maison Lichestero de 1340, sans en être vraiment sur non plus !
Auteur : Peïo Dibon
20/01/10

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :