VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
739 mots
134 prenoms
1115 noms
4958 lòcs
410 banèras
619 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams

mot = La
Une région Gascogne "officielle"?
Bonjour,
Voilà des années que les Bretons ou les Normands se battent pour la réunification de leur région.
Le rapport Balladur semble les avoir entendu !
Existe t-il un mouvement pour la création d'une région Gascogne "officielle" ?
Auteur : Dom
26/02/09

Réponse de Gasconha.com :
Non, ce mouvement n'existe pas.
Et il butterait probablement sur la double domination de Bordeaux et de Toulouse sur la Gascogne.
Mais en deça d'une région gasconne, on peut au moins demander qu'il y ait une vraie coopération entre Midi-Pyrénées et Aquitaine, et pas seulement dans domaine de la culture gasconne.
[Tederic]
Afficher Une région Gascogne "officielle"? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Il FAUT MILITER pour une Guyenne et Gascogne réunies au sein des régions administratives regroupées d'Aquitaine et Midi-Pyrénées !
Une double capitale ne serait pas une première mondiale et ne ferait que conforter notre position géo-stratégique au sein de l'Europe du sud ouest, aux côtés de Barcelone et Bilbao.

Au lieu de cela, des liens forcés se tissent entre Toulouse et Barcelone au détriment de notre passé vascon, gascon et guyennais.
Au lieu de cela on nous parle d'un rapprochement entre Aquitaine et la future ex-région de Poitou-Charente(s ?).
Ne baissons pas les bras, pas de fatalisme.
Les liens économiques entre Bigorre (65) et Béarn (64) existent déjà, par exemple, et sont enfin officiellement souhaités par les responsables politiques de part et d'autre du plateau de Ger.
Il n'y a pas de véritable frontière entre Gers (32) et Landes (40).
Je laisse parler ceux qui habitent et connaissent les département de Garonne s'exprimer.
Les deux autoroutes pan-gasconnes entre Bayonne et Toulouse ainsi qu'entre Bordeaux et Toulouse le prouvent aussi, et pourtant la communication officielle des deux Régions s'ignore royalement.
Les Normands se sont-ils véritablement "battus" pour la réunification de leur ancienne province ?
Si la Loire-Atlantique (44) est effectivement rattachée à la Bretagne laquelle des deux villes de Nantes ou Rennes décochera-t-elle le titre de capitale ou Chef-lieu de Région ?
Même question au sujet de Caen et Rouen en Normandie.
ET finalement quelle importance ?
Prenons exemple sur les Picards qui relèvent enfin le nez, menacés de ne plus exister sur le découpage administratif français alors que le domaine picard est linguistiquement l'un des plus vastes de Languedoil, à cheval sur deux pays et au moins quatre régions administratives ?
Auteur : Txatti
28/02/09
Toulouse n'est-elle pas davantage assimilée au Languedoc (langue, culture... ), et de fait tournée vers le nord et l'est ?
Sinon, la forte identité du "petit-sud-ouest", son Histoire, sa culture laissent penser que les Gascons forment encore aujourd'hui un "peuple" à part entière comme les Bretons, Basques ou Corses. Je suis surpris qu'il n'y ait pas de mouvement, car la conscience gasconne à l'air encore assez forte.

Dom
Auteur : Dom
28/02/09

Réponse de Gasconha.com :
Toulouse a une composante gasconne forte, par son peuplement et sa situation, mais ne la met pas en avant.

L'absence de conscience gasconne proclamée est bien une anomalie.

Un mistralisme, puis un occitanisme, mal compris ont peut-être parasité l'éveil gascon.
Certains sont cependant arrivés à la Gascogne par l'occitanisme.
L'absence de Région gasconne est à la fois une cause et une conséquence de notre faible affirmation.

Présentement, il y a l'amorce d'un mouvement gascon. Gasconha.com en fait partie, mais il faut aussi rendre hommage au Conservatoire du Patrimoine de Gascogne.
Cerqui conversacion en gascon, negue de preferénci
Adishatz a tots  !!
Qu'ei 27 ans é que hé 10 ans que hei au puu dap lo gascon, que bui diser qu'apreni sol, shet ha de brut, estujat deu monde occitanista, gahans un tros per'ci un aute per la...

Qu'aimeri 'c parlar com lo frances enta que ne se desbromba pa é que pusqui passar aquesta lenga a mons coishes.
Ne sui pa ouaire preocupat dap l'escrit, pramon que per jou lo mé important, qu'es de parlar, e les pelejadas graficas me pareishen "perte de temps".
Labetz, que cerqui quauqu'un que pusqui m'ajudar a plan parlar gascon, pas deus cors, sonque parlar !!!
Que sui de Mamizan en les lanas, donc sustot qu'aimeri quauq'un que parle negue..
Malurosament, ne sui pa trop sovent en les lanas. Beleu qu'es un chic estranh de ves domandar 'tau é pa trop en usatge.. mé n'ei pa trobat d'autes mejans !
Si ça interresse quelqu'un  !!!
Merci
Auteur : Renaud
25/02/09

Réponse de Gasconha.com :
Bravo Renaud !
Non, n'ei pas briga estranha la toa demanda.
Benlèu que's poderé arranjar quauquarren damb lo sistemi "chat" botat en plaça despuish quauques mes, e qui permet de parlar a distància, tot un grope de personas : Conférence (discussion vocale à plusieurs) en gascon
Afficher Cerqui conversacion en gascon, negue de preferénci en particulier, et peut-être donner votre avis...
Ua conversacion en gascon dab locutors de la lenga ? Non cercatz pas mei luenh : los cemitèris que'n son plens. ;)
Auteur : Vincent.P
26/02/09
Que trobi per acadença aqueth hiu iniciat per Renaud que i a adara dus ans.
Quina tristesa l'escambi sii estat acabat per aquera nota amara e tan negativa.
Lo noste amic Halip Lartiga a Biscarossa que poderé benléu ajudar non ?
Auteur : Gerard Sent-Gaudens
09/02/12
Alavetz, ad aquera epòca, jo dont ne coneishí pas unqüèra lo nòste amic Vincent P, qu'aví trobat la soa intervencion tan pèga...
Urosament, lo Halip Lartiga, qu'es un òmi ahucat, que m'a arrecaptat a soacasi, qu'èi podut desvolopar le mia lenga mercés ad eth.
E adara, que tribalhi en "gascon" cada jorn (lo mon emplec, qué). Mercés ad aqueth site, e au Halip en fèit !
Alavetz, n'es pas tant amar qu'aquò ! Los qui vòlen, que pòden, tè !
Auteur : Renaud
10/02/12
Sur la Révolution des montagnes
Interview Radio Pais sur www.dailymotion.com
Auteur : Christian
22/02/09
Afficher Sur la Révolution des montagnes en particulier, et peut-être donner votre avis...
Ouvrage de M. Puyau pour apprendre le béarnais
Bonsoir encore moi, Martine, je me nomme SOURBé et mon Pere était de Morlaas, né à Abère, je voudrais apprendre le béarnais mais je n'arrive pas à trouver l'ouvrage de Monsieur PUYAU,
bisous, bonne soirée.
Auteur : Martine SOURBé.
10/02/09

Réponse de Gasconha.com :
Poutous/Potons, Martine !
Afficher Ouvrage de M. Puyau pour apprendre le béarnais en particulier, et peut-être donner votre avis...
www.amazon.fr/Apprentissage du Béarnais
Auteur : Vincent.P
12/02/09
"Maia" o "Amaia" prenoms bascos ?
Adishatz,
Que volerí saber se "Maia" o "Amaia", prenoms bascos ce'm par, e son valeders o an equivalents en occitan de Gasconha ?
Mercés per la vòsta responsa !
Auteur : inconnu
10/02/09

Réponse de Gasconha.com :
Gasconha.com n'ei pas especialista deus prenoms bascos, mès benlèu que "Maia" o "Amaia" e'n son (sustot Amaia).
Au contrari, ne pareish pas que poscan estar considerats coma gascons, e un equivalent n'ei pas de bon trobar, pr'amor que caleré dejà saber çò que poscan significar en basco.
Afficher "Maia" o "Amaia" prenoms bascos ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Verificacion dens Hiztegia 3000 : en basco, "amai - fin, término, paradero".
Donc, quelque chose comme fin, ou terminus. Comme prénom basque, c'est un peu bizarre, mais je le trouve néanmoins dans une liste de prénoms basques !
Bon, "Maia" o "Amaia" que poderén estar prenoms feminins dens totas las lengas de la terra, non ?
Auteur : Tederic
10/02/09
Qu'acabi de trobar ua explicacion sus Amaia prenom basco : que seré estat inventat (coma prenom) per un escrivan, a partir deu sens deu mot basco "fin" (fin comme final) ; dens lo son roman, que devèva aver un sens...
De notar  : en basco, lo "a" finau n'ei pas ua marca de feminin, mès l'article definit ("lo" o "la" en occitan...).
D'autes que disen qu'es japonés...
Doncas, cau pas trop badar, pensi, sus "Amaia" prenom feminin basco.
E n'a pas de sens ni de botar "Amaia" dens los prenoms gascons, ni de cercar un equivalent.
"Mailis" qu'ei mei "gasconizable" (mès qu'a provocat hort de discussions sus Gasconha.com, talament la soa interpretacion ei mauaisida.
Auteur : Tederic
10/02/09
"La révolution des montagnes" (roman surréaliste)
Bonjour,

Les Editions du Cygne publient ce mois ci un roman surréaliste qui se passe dans les Pyrénées-Atlantiques  : "La révolution des montagnes".

Votre site publie-t-il des recensions de livres ? si oui seriez-vous intéressé de recevoir celui-là ? A quelle adresse ?

Bonne année

CM
Auteur : Christian
28/01/09

Réponse de Gasconha.com :
Bonne année à vous aussi !
Non, Gasconha.com ne publie pas de "recensions de livres" mais peut diffuser des messages concernant des livres qui concernent l'identité ou l'espace gascons.
Afficher "La révolution des montagnes" (roman surréaliste) en particulier, et peut-être donner votre avis...
Vidéo de nouvelle année
Une très belle vidéo de notre Gascogne pour fêter la nouvelle année
oc-tshirt.blogspot.com
Auteur : Laborde
12/01/09
Afficher Vidéo de nouvelle année en particulier, et peut-être donner votre avis...
Ce saunejan o que ? 1000 gents en ua vila de 100.000 e un parçan de 200.000 e s'entrehlatan d'aver mobilizat un punhat d'occitanistas ? Ei ua bèra blaga ?
"De tota mòda", merci ath mossur o ara dauna Laborda d'aver mencionat "notre Gascogne" pr'amor es auti non parlan james que de "occitan de Biarn" (aurèn debut causir "occitan de Pau" puixque non i vedem emplegades james es fòrmes des montanhes biarneses, mes aquò rai ?) o de "Occitania".
A demandà-s de quin "país" e s'agís que non volen pèrder.
<>
Auteur : Txatti
08/04/09
Paroles et partitions
Je recherche paroles et partitions de "l'écho des montagnes", "sul camin de canto laouseto", "le pâtre des pyrénées...
merci de votre aide
Auteur : Dausseing
09/01/09
Afficher Paroles et partitions en particulier, et peut-être donner votre avis...
La montagne !........
voici les premières paroles ;
ou vas-tu donc mon petit pierre
toi qui ne peut plus faire un pas
vois-tu là bas cette chaumière
allons frères pressons le pas
vois-tu cette chaumière
qu'l'on aperçoit là bas
là haut là bas sur la montagne
sur la montagne c'est le vrai bonheur...............etc.....
Auteur : BREHAULT
04/01/14
Lasaouguette
J'habite le lieu-dit Lasaouguette, à Bergouey (40).
A-t-il un rapport avec le sureau ou le saule ? Pas loin de la maison il y a un passage à gué sur le Louts.
Auteur : Charle Rosmann
09/01/09

Réponse de Gasconha.com :
Dans "Lasaouguette", il y a "la saugueta" qui se prononce bien "La saouguette", et dans "saugueta" une racine "sauga" qui se retrouve par exemple dans le RUISSEAU DES SAOUGUES [CAZALIS - 40].
"Sauguet" existe aussi en Béarn comme nom de lieu et de famille.
"sauca" (sauque) et "Sauquet" existent aussi, et sont peut-être des variantes.
Que signifie "sauga" ? Il n'est pas certain que ni saüc (sureau) ni sauç (saule) lui soient apparentés.
Appel aux gasconha-nautes !
Afficher Lasaouguette en particulier, et peut-être donner votre avis...
Maison Desbiey de St Julien en Born
En quelle année la maison Desbiey de St Julien en Born a-t elle été achetée par la famille Desbiey ?
Auteur : Desbiey Marie-France
08/01/09
Afficher Maison Desbiey de St Julien en Born en particulier, et peut-être donner votre avis...
Morphing de visages, par micro-pays
Sur mon temps libre, je m'amuse à "sampler" la France selon les patronymes des gens.
32 personnes par micro-pays puis grâce à un logiciel de morphing, j'obtiens une "tête-type".
Ma démarche est avant tout esthétique (c'est un bien grand mot) même si l'on pourrait s'aventurer à quelques conclusions gentiment anthropologiques.

Voici ce que cela donne pour les deux départements gascons que j'ai balisés pour l'instant dans leur intégralité :

Landes :
imageshack.us-Landes

Hautes-Pyrénées :
imageshack.us-Hautes-Pyrénées

A titre de comparaison, les Bouches-du-Rhône :
flickr.com-Bouches-du-Rhône

La Manche :
flickr.com-Manche
Auteur : Vincent.P
07/01/09

Réponse de Gasconha.com :
D'où vient la matière première des visages ?
Afficher Morphing de visages, par micro-pays en particulier, et peut-être donner votre avis...
Divers sites net où les gens laissent leur trombine.
Auteur : Vincent.P
07/01/09
Voici un exemple de "matière première" pour Rivière-la-Douze (Landes) :
flickr.com

Je réfute par avance toute accusation d'ethnisme : il ne s'agit que de curiosité. Les Anglo-Saxons le font depuis longtemps sans que cela choque : ce n'est que l'apologie de la diversité humaine.

www.faceoftomorrow.com
Auteur : Vincent.P
07/01/09
L'Ariège (seuls le Couserans et le Séronais sont gascons, le Séronais étant la partie du Couserans antique rattachée au Pays de Foix médiéval) :
imageshack.us-ariegefdl7.jpg
Auteur : Vincent.P
08/01/09
Les PA :
imageshack.us
Auteur : Vincent.P
21/01/09
Gers :
Photo sur flickr.com

Les PO :
Photo sur flickr.com
Auteur : Vincent.P
27/04/09
Petit exemple d'analyse explicative des morphs, ici avec la Soule sur mon blog : la Gascogne suivra.

pays-basque-soulexiberoa

Avant de me faire incendier, lisez l'introduction, je l'espère franche et humaniste. J'ai tout de même peur de donner des arguments à des ennemis.
Peut-être que la liste est plus appropriée que les grains de sel ? J'y avais déjà fait état de certains résultats.

introduction

marqueurs-genetiques-et-provinces

Je ne sais pas quelles précautions oratoires prendre véritablement ...
Auteur : Vincent.P
26/08/09

Réponse de Gasconha.com :

Il faut peut-être expliquer que les différences génétiques ou morphologiques analysées sont anodines (genre couleur des cheveux), c'est-à-dire qu'elles n'ont aucune incidence psychologique, et ne peuvent pas fonder une hiérarchie entre des groupes humains.

Par contre, l'étude de la distribution géographique de ces différences génétiques peut nous renseigner sur les mouvements de populations pendant des périodes mal connues des historiens.

[Tederic]
saves-comminges-gascogne
Auteur : Vincent.P
17/09/09
Je ne vais pas encombrer ce gran de sau avec toutes mes réactualisations mais cet échantillon de la région de Vic montre de réelles affinités basques.

vic-bigorre-gascogne
Auteur : Vincent.P
20/09/09
Exemple contemporain du mépris de l'architecture régionaliste
... par certains beaux esprits qui s'imaginent capables de transcender l'âme d'une région par leur fantaisie puérile.

Pour plus de détails, lire un article dans le dernier Festin.
A noter que les artistes ont refusé le compromis des boiseries, qui pour le coup aurait été original et fantaisiste.

lepost.fr-agen-la-maison-polemique.html

lepost.fr-interview-black-is-beautiful.html
Auteur : Vincent.P
27/12/08
Afficher Exemple contemporain du mépris de l'architecture régionaliste en particulier, et peut-être donner votre avis...
La position de la ville :
agen.fr-la+position+de+la+ville
Auteur : Vincent.P
28/12/08
La réaction de l'internaute "rendinger" sur le premier lien me paraît gravissime de snobisme, incapable de comprendre l'époque qui a construit un peu partout ces maisons néo-basques, cet entre-deux-guerres merveilleux pour la Gascogne qui à la fois loin des courants artistiques parisiens et à l'avant-garde du mouvement art-déco, a pu s'exprimer pour la dernière fois de l'Histoire dans toute son originalité.

Si la modernité en Gascogne c'est Mériadeck ou plus récemment la rive droite de la Garonne à Bordeaux, et si le conservatisme franchouillard ce sont les villas d'Hossegor, alors je suis un fieffé réactionnaire.
Auteur : Vincent.P
28/12/08
Je pense qu'il est juste que la mairie d'Agen, et la puissance publique en général, exercent un contrôle sur l'aspect visuel de l'Ermitage, colline emblématique d'Agen, et d'ailleurs aimable (?) bric-à-brac (ce qui ne veut pas dire qu'il faut aggraver les choses).
Ensuite, imaginons que cette maison ne soit pas visible, qu'elle soit dans un lieu dérobé aux regards...
La puissance publique n'aurait pas, alors, été fondée à intervenir (dès lors que la maison n'était pas protégée par un classement).
Mais les artistes n'auraient peut-être pas eu envie de repeindre la maison en noir.
Ils cherchent avant tout le spectacle, c'est courant chez les artistes.

Et pourquoi ont-ils voulu donner ce spectacle ?
Il n'y a pas seulement dans leur geste la volonté d'honorer Soulage, mais aussi, je le suppose, l'envie d'effacer le néo-basque rouge et blanc.
Pourquoi cette haine ?
On retrouve l'attitude des "modernistes" ou partisans du style "international" déjà présents en pleine époque néo-basque.
Le Corbusier était de ceux-là, avec des arguments de valeur, mais aussi une insensibilité totale à la fonction expressive et identitaire d'une maison, et un extrémisme qui lui a fait envisager de raser Paris...

Chez ceux qui brocardent les styles néo-régionaux, il y aussi, parfois, du snobisme : on veut être du côté de l'élite, de ceux qui comprennent ce que la populace ne comprend pas, et on est content aussi de se démarquer du "provincialisme".

Les mêmes approuvent, je pense, que l'accent gascon ou occitan (tellement "rocailleux" et finalement ressenti comme ridicule) soit banni des annonces de la gare d'Agen, ce qui est de fait programmé...

Les réactions sur le web approuvent dans l'ensemble les artistes, au nom de la créativité et de la liberté. On remarquera qu'aucune n'exprime la moindre sensibilité au néo-basque.
Curieux que ce style ait essaimé de la sorte en Gascogne, et qu'il n'en reste rien à Agen quelques décennies plus tard (même si Agen est à la limite de la Gascogne*).
Certains remarquent que ce style "basque" est déplacé à Agen.
Ils ignorent qu'il est plus proche que les autres styles présents à l'Ermitage d'un type de maison, parfois dit "gascon", très enraciné en Agenais.
L'inculture n'est peut-être pas exactement là où on croit.

Maintenant, ce débat a eu lieu au printemps. Quel est l'état présent du dossier ?
J'aimerais aller sur place pour me faire une idée perso.

*Je me souviens pourtant d'une maison en haut de l'Ermitage qui s'appelait "Vista berroyo", ce qui est du gascon.
Auteur : Tederic
28/12/08

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :