VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
746 mots
134 prenoms
1131 noms
4970 lòcs
411 banèras
1185 grans de sau
622 ligams =====>
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
(Aucune aire géographique ni thème recherché)
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasGrans de sau

mot = La
Langue
La-Teste-de-Buch
Gascogne bordelaise
La vita-vitanta (la vie quotidienne) à la Calandreta (école occitane) de La Testa.
(cliquer sur "Calhebdo")
La "calandreta" de La Teste se nomme elle même "école bilingue gascon-français", c'est écrit sur le mur de la façade...
Auteur : Gascon fanfaron
30/04/05
E òc paure sénher Lafita, açò te hè plaser ! Ei vertat qu'aquela Calandreta sembla de conéisher pas lo mot "occitan".
Mès sénher Lafite, ton combat n'ei pas enqûera acabat. Que te cau adara hèr cambiar la grafia d'aquela Calandreta pr'amor emplegan la grafia "occitanista".
Mon Diu, ei òrre !! "Imperialisme" occitanista de Tolosa...
Auteur : ironic
12/06/05
Ecologie
Andernos
Gascogne bordelaise
"Bétey Environnement est une association née le jour du printemps de 1998 pour préserver et mettre en valeur le ruisseau le Bétey à Andernos-Les-Bains en Gironde.

Depuis novembre 2000 notre association a élargi ses actions à la mise en valeur du patrimoine naturel sur l'ensemble du nord du Bassin d'Arcachon."
Andernos
Gascogne bordelaise
Un journal papier accessible en ligne.
Très créatif et original.
Histoire
La Teste de Buch
Gascogne bordelaise
"Histoire et description d'une chênaie-pineraie jardinée dont le statut, unique en France, remonte au Moyen Age."
Langue
La Teste de Buch
Gascogne bordelaise
"Dictionnaire critique des rues et lieux-dits" par Robert AUFAN.
Histoire
Arcachon
Gascogne bordelaise
Histoire de la naissance d'Arcachon.
Site de Robert AUFAN.
Cuisine - País
Bazas
Gascogne bordelaise
Sud Gironde.
"Le Café d'Oc est une petite institution de Bazas. Il vous offre ses cafés torréfiés sur place, une crêperie/salon de thé, une épicerie fine, le tout dans un lieu convivial et accueillant."
Le Tarry Souchong est nettement plus adapté aux entrecôtes et fromages qui puent et coulent que le Lapsang Souchong, c'est du moins mon opinion.
Donc, à essayer et je cours à Bazas !
Auteur : Pierre
06/05/05

Réponse de Gasconha.com :
On tombe dans l'ésotérisme !
Esotérisme ? Que nenni ! le Café d'Oc saura certainement démontrer que l'on peut trouver boisson à son goût lorsqu'on ne se régale ni de picrates ni d'eaux fadasses !
Auteur : Pierre
06/05/05

Réponse de Gasconha.com :
Des picrates ? Qu'es aquò? Ils en ont, au Café d'Oc ? Ça semble vraiment un établissement bien singulier...
Tederic ? picrate = vin en argot, à moins que je sois passé à côté d'un degré de sens dans votre échange...
Auteur : Txatti
07/05/05

Réponse de Gasconha.com :
Ah d'acòrd...
Que'm caleré un metòde "L'argòt lèu e plan" !
Tederic
Ben oui, picrate = vinasse, pinard, vin ordinaire en bref !
Auteur : Pierre
09/05/05
Un must, un temple pour tous les Amphitryons du coin et d'ailleurs !

Deux bémols toutefois :
- c'est pas donné, hilhdeputa !
- c'est ouvert le lundi et fermé le dimanche, alors que le contraire paraîtrait plus logique, vu le profil d'établissement que c'est.
Mais il paraît qu'il y a de la législation là-derrière.
Auteur : David Escarpit
21/11/05
Langue
Gascogne bordelaise
Un nouveau chantier de Gasconha.com, initié par David Escarpit.
En plein développement.
Qu'i podetz botar lo vòste gran de sau (il y a une foule de questions sans réponse), et aussi vos photos illustrant les noms de lieu.
Le Langonnais en Bazadais ?
Difficile à dire : Langon a aussi appartenu religieusement au Bordelais. C'est une région contestée.
Auteur : Vincent.P
29/10/05

Réponse de Gasconha.com :
Pour débattre de cette question :
le nouveau mini-forum du Langonnais-Bazadais.
Afficher Le Langonnais en Bazadais ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Langon est née de Bazas.
Je suis au regret de contester cette version.
Langon n'appartient religieusement à la province de Bordeaux que depuis que l'évêché de Bazas a été rattaché à celui de Bordeaux, c'est à dire à la Révolution.
Auparavant, Langon participait du diocèse de Bazas, qui se trouvait lui-même dans la province ecclesiastique d'Auch.

Langon est née de Bazas, pour lui servir de port. Il est absurde de séparer l'un de l'autre. C'est comme séparer Arcachon de La Teste ou Oloron de la vallée d'Aspe.

Quant au vin, celui de Langon n'était pas considéré comme du Bordeaux sous l'Ancien Régime, mais comme du vin dit de Bazas.
Plusieurs barriques de vin de Langon vendues sous l'appellation Bordeaux furent d'ailleurs détruites et jetées à la Garonne au XVIIè siècle.
Les Langonnais ont été obligés d'acheter le privilège de vendre leur vin comme Bordeaux, comme le firent d'ailleurs à l'époque les gens de Marmande, de Buzet et de Bergerac, par la suite rayés des listes.

Enfin, je tiens à rappeler que le nom de Langon-en-Bazadais n'est pas de mon invention, c'était le nom officiel de la ville jusqu'au début du XXè siècle, quand Langon a pris le rang de sous-préfecture à Bazas. De nombreux actes attestent ce nom.

Amistats
David
Auteur : David Escarpit
30/10/05
Nulle contestation que Langon a appartenu au Bazadais des siècles durant et qu'elle est aujourd'hui bazadaise, mais elle a aussi appartenu au Bordelais, dans des temps plus reculés sous son nom d'Alingo.
La source est Les Variétés Bordeloises de l'abbé Baurein et la géographie écclesiastique le confirme.

Si l'on tape guienne dans le moteur de recherche, l'on trouvera des cartes. Langon est tantôt en Bazadais tantôt en Bordelais.

L'exemple d'Oloron est intéressant :
certes, Oloron commande la vallée d'Aspe en tant que débouché, il n'en reste pas moins qu'Oloron n'a jamais été aspoise (au sens donné par la vicomté de Béarn) et que son centre de gravité a toujours été le bien nommé Piémont Oloronais, en gros le gave jusqu'à Navarrenx.

Il n'y a rien d'anormal à ce que des territoires aient été vigoureusement contestés. Et les diverses appartenances issues du peuplement ethnique et de l'administration féodale ne facilitent pas la tâche.
Auteur : Vincent.P
11/11/05
Le moteur de recherche, c'est bien entendu celui de gallica.bnf.fr.
Auteur : Vincent.P
11/11/05
N'ayant aucune prétention historienne et préférant me tourner vers l'avenir qui reste à construire, je ne suis pas centré sur les vestiges.
Si je respecte le passé, j'ai pu constater à plusieurs reprises que les évolutions de notre société ont généré des frustrations souvent à l'origine de rancoeurs, et d'incompréhensions ou de rejets de l'autre.
Je sais aussi qu'en ces périodes de rares accords entre Bazadais et Langonnais, ma philosophie épicurienne me confirme régulièrement que le vin des Graves Langonnaises et le boeuf de Bazas ont trouvé un excellent compromis, que beaucoup nous envient...

Pour moi, et à maints points de vue, le Sud-Gironde est identitaire.
Dans cette acception on peut aussi bien s'entretenir du passé fondateur d'une appartenance, que s'appuyer sur des complémentarités porteuses d'un avenir commun.
Au delà de certains orgueils stériles, retenons la fierté qui donne la force d'avancer et bâtir, dans le respect des différences sources de richesse, et la conviction des complémentarités, terreau des levées de demain.
Auteur : Serge Marrot
21/02/07
Au moyen age, Langon était dans le domaine de l'archevéché de Bazas et était la possession de la famille d'Albret.
Le retournement des Albrets vers le royaume de france fit que Langon fut classée dans le haut pays et ses vins soumis au blocage au même titre que les vins du Languedoc.
Ces vins ne pouvaient descendre sur Bordeaux qu'aprés le 25 décembre.

Saint Macaire, ville située dans l'archevéché de Bordeaux, était détentrice du "privilége des vins" et était chargée d'assurer le "blocus".
Ce qui occasionna, a partir de 1308, une querelle entre les deux villes ainsi qu'un procés qui rassembla prés de 600 témoignages.
Les minutes de ce procés sont conservées dans les archives de Saint Macaire, c'est un parchemin qui fait 12 métres de long écrit en francien pour les langonnais et en latin pour les macariens.
Ce point d'histoire est important car il prouve bien que Langon n'était pas en Bordelais, les délimitations religieuses faisant office de limites administratives.
En plus, Langon était française au début du XIVéme, donc "Ville étrangère" aux yeux des bordelais anglo-gascons. La Garonne servant de frontiére naturelle à ce moment là.
Auteur : J.B de Saint Macaire
28/12/05
Coup de gueule
A PROPOS DE LANGON, AVEZ VOUS LU LE PAVE PUBLICITAIRE PARU DANS "SUD-OUEST" LE SAMEDI 28/01 ?
C'est un tissu de bétises monumentales, J'INVITE TOUS LES FERUS D'HISTOIRE LOCALE ET REGIONALE A LIRE CET ARTICLE ET A REAGIR VIGOUREUSEMENT CONTRE CETTE HONTEUSE FALSIFICATION DE L'HISTOIRE DE LANGON.
Langon n'a rien a gagner dans de telles présentations ineptes.
Je ne voudrais pas être à la place des commerçants locaux qui ont participé financiérement a ce "poulet".
J'espére une réaction vigoureuse de David Escarpit (et d'autres) à ce sujet.
Auteur : Joël Baudet
29/01/06
Afficher Coup de gueule en particulier, et peut-être donner votre avis...
Des visites commentées de la cité médiévale de Saint Macaire sont possibles toute l'année sur rendez vous.
Ces visites comprennent un historique de la cité dans son contexte médiéval Anglo-Gascon, des lectures de façades sur le plan architectural et aussi une étude sur les noms de rues et de lieux en Gascon.
Ces visites sont ouvertes aux adultes, mais aussi aux groupes scolaires.
Pour avoir des renseignements,il suffit de téléphoner à "la Maison du Pays de Saint-Macaire" 05 56 63 32 14.
Auteur : J.B
11/02/06

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :
Proposez-nous un(e)
lien !
(dans l'esprit Gasconha.com)
Attention, pour chercher, ce n'est pas ici ! Utilisez la case "Cercatz" quelque part ailleurs sur l'écran !-)
Thème :

Commune (si votre lien concerne spécifiquement une commune) :

Pays (par exemple Médoc, ou Chalosse) :

Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Titre :

Adresse du ligam (lien) :
Prepausatz ligams / Proposez des liens !
(Les images illustrant les liens doivent être envoyes sparment, par e-mail.)

Attention :
Les liens proposés doivent s'accorder avec "l'esprit" de Gasconha.com, et son domaine gographique : la grande Gascogne, entre la mar, la Garonne et les Pyrnes, et mme, au Sud des Pyrnes, le reste du domaine vascon...