VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
(Aucun mot recherché)
Résultats par types de document :
1683 mots
212 prenoms
2060 noms
3591 lòcs
450 banèras
951 grans de sau =====>
720 ligams
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams
Carte du Nébouzan
Je vous envoie une carte du Nébouzan, elle pourra situer certains villages litigieux Il faudra sans doute l'agrandir en mentionnant le châtellenies : Saint-Gaudens, Saint-Plancard, Cassagnabère, Sauveterre et Mauvezin.
Auteur : Guy Pierre Souverville
25/10/13

Réponse de Gasconha.com :
Merci. La carte est au format tif qui n'est pas habituel sur le site. Nous verrons si ça pose un problème.
[Tederic M.]
Afficher Carte du Nébouzan en particulier, et peut-être donner votre avis...
La Société Etudes et Recherches du Nebouzan
Elle peut vous conseiller dans vos recherches historiques, généalogiques et toponymiques, sur l’histoire du Nébouzan ou du Comminges occidental...
Auteur : GPS
13/10/13
Afficher La Société Etudes et Recherches du Nebouzan en particulier, et peut-être donner votre avis...
Dessin
Auteur : Guy Pierre Souverville
01/10/13
Afficher Dessin en particulier, et peut-être donner votre avis...
Habits gascons au XVème siècle
"Un Gascon et une Gasconne sur le chemin du pèlerin Arnold Von Harff (1499) entre Toulouse et Sauveterre-de-Béarn." On remarquera que le béret est resté, mais pas les coiffures coniques des femmes !
Auteur : Vincent P.
26/09/13
Afficher Habits gascons au XVème siècle en particulier, et peut-être donner votre avis...
40 ans de Pagalha....
Aqueste cop nat chepic cap aus meshants gahus de tot escantil...
Non sonque un proclam ta diser qu{{'eths PAGALHOS hestejan eths sus 40 ans}} de canta de gaulhos de tradicion e creacions {{eth 21 e22 SETEME 2013 a Arzacq}}.
Plan solida que convidi eth moderator Tederic a viener;
E tanben tots quin pensan qu'eths vielhs occitanistas d'aciu son pas biarnès ;;;
Donc Casa qu'eth convidi personaumen que preni en carga eth to repash e entrada deu gran concert..
Tederic qu'eth voi enviar eras aficas e paneu pub d'aqueth evenimen matger en Biarn noste.
Amistats
Auteur : Miqueu
08/09/13

Réponse de Gasconha.com :
Mercés hèra, Miquèu, mès ad aqueras datas, que serei lonh de Gasconha, deu costat deu pais pairau...
Tederic M.
Afficher 40 ans de Pagalha.... en particulier, et peut-être donner votre avis...
Wanted : Standard occitan
Le besoin croissant se fait sentir d'un occitan de référence intégré et faiblement diversifié : "a growing need" for "standard occitan with moderate pluricentric adaptations", qui serait la seule solution pour assurer l'avenir de la langue : "the Hopeful Scenario", le scénario de l'Espoir.

Consulter sur cette planification prometteuse:

http://www-oedt.kfunigraz.ac.at/ndv-conf/present/31-Domergue%20SUMIEN-Occitan-Harmonizing%20non-dominant%20standards%20through%20four%20states.pdf
Auteur : Hopeful Harry
06/09/13
Afficher Wanted : Standard occitan en particulier, et peut-être donner votre avis...
Berojas camisetas deu Biarn
Adishatz mossurs e daumnas,
sur un des articles publiés par biarn toustem, on y voit un individu affublé d'une beroja camiseta avec écrit Béarnais oui...OCCITAN JAMAIS...
Moi je voulais juste préciser qu'il a oublié de marquer CON TOUJOURS !!!
En effet ce genre d'individu aujourd'hui en Béarn sont porteurs d'une propagande anti occitaniste primaire, ils en ont le droit par contre ils n'ont jamais rien fait pour la sauvegarde du gascon dont ils se font les ardents défenseurs, d'ailleurs je précise qu'ils sont béarnais avant d'être gascons car pour eux gascon et béarnais sont 2 langues différentes (Institut béarnais et gascon)... SHENS commentaris.. JE pense que je vais réveiller de leur torpeur certains vrais béarnais...
Auteur : miqueu arroseres
01/09/13

Réponse de Gasconha.com :
Pourquoi ce brulot de rentrée, Miquèu ? Ce serait plutôt le moment où il faut prendre la bonne résolution d'approfondir les choses plutôt que d'invectiver les personnes.
Donc, comprendre la motivation du "OCCITAN JAMAIS", comprendre pourquoi ils présentent le gascon et le béarnais comme deux langues distinctes... Et puis peut-être argumenter contre...
Tederic eth webmèste
Afficher Berojas camisetas deu Biarn en particulier, et peut-être donner votre avis...
Gascon ou occitan, les Templiers de Boudrac ne s’exprimaient pas en français
{{{Vente de la seigneurie d’Arné aux Templiers de Boudrac (1260) ADHG HMT 416}}} «Conegude cause sie als presenz e als abiendes que den Ux de bocaiere per si e pels sos presenz e pels abiendes ab autrei den Auger de la Roca e dels sos beno à la maso de Bodrac per ccccc solz de morlas delsquals el fob e pagad a sa voluntad tot ço que avie ne aver devie a Arner dedenz ne defore en la partement sens que areng no se arretenga. E la maso de Bodrac deu lo receber a sa fi a costumas de la maso – E de tot aci com sober escriut sos besens e testimonis autres lasdites de cada part –Auger de la Roca, Juan de Loyd fils de luy, B. de Panassac, W-A de Bordes, W-A de Cardelac Michel de la Serre caperan de Sen Xristau que aqueste carta escriue a voluntad de Na Simone – Testimoni – d en Andreu caperan de la Lored e d En Michel de la Serre» {C’est du gascon « languedocianisé ». Dans le fonds de Malte concernant Boudrac, presque tous les documents sont ainsi rédigés jusqu’au 16e siècle (censiers, actes notariés etc). Comment les paysans de l’époque auraient-ils pu comprendre le français ?}
Auteur : Guy Pierre Souverville
30/08/13
Afficher Gascon ou occitan, les Templiers de Boudrac ne s’exprimaient pas en français en particulier, et peut-être donner votre avis...
Et l'héraldique dans tout ça?
J'ai dessiné des dizaines de blasons attribués à diverses communes, il n'y a jamais eu de polémiques. {{Qu'il soit simple ou écartelé, un blason doit obéir à des règles strictes, sinon il sort du langage héraldique et il ne représente plus rien.}} Votre Na Brassempouy - qui ne rentre pas dans ce langage- est, me semble t’il, bien excentrée de la Gascogne profonde comme le serait la Vénus de Lespugue encore plus connue, que vous n’auriez jamais acceptée. En écartelé, le lion rampant qui pourrait être de Mauléon ou d’Armagnac, plus une figure géométrique admise en héraldique, à un pal d’or et de gueules (émaux qui englobent tout les sud de la Gascogne qui rendait hommage à Aragon) pourraient convenir et là ça ressemblerait à un blason et non à un graphisme sans doute agréable, mais qu’il faut appeler autrement et surtout, ne parlez pas de passéisme s’agissant du respect des règles qui encadrent une « science » millénaire.
Auteur : Guy Pierre Souverville
24/08/13

Réponse de Gasconha.com :
Guy Pierre, vous aviez saisi ce texte comme "banèra", je l'ai mis en "gran de sau", mais sans savoir à quelle banèra il se rattache. Sur Gasconha.com, les banèras englobent les blasons dans un ensemble plus large. Le débat sur l'actualité de l'héraldique est ouvert !
Tederic M, webmèste
Afficher Et l'héraldique dans tout ça? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Emigration vers l'Argentine
Toutes mes excuses pour encore parler de mon petit pays, le Nébouzan. Au 19e siècle, il y eut des départs massifs vers l'Argentine, un phénomène migratoire presque oublié chez nous que j’ai essayé de rappeler dans «{{ Les cadets du piémont pyrénéen dans la pampa argentine}}» v/moteur de recherches Pendant deux ans j'ai mené une enquête sur ces départs : identité, dates de départ, voyage et installation dans la Pampa (à Azul, tout près de la frontera indienne, à cette époque). J'ai limité ce travail aux villages de Larroque, Saint-Plancard, Balesta, Sarrecave, Boudrac et Arné -une cinquantaine de familles- En général, les hommes partaient les premiers, les femmes les rejoignaient ensuite. J'ai ensuite retrouvé leur descendance en Argentine, avec qui je corresponds régulièrement. Or, jusqu’à présent, ces personnes étaient toutes convaincues d'être de souche béarnaise.En gros, pour elles, tout ce qui était venu des Pyrénées ne pouvait avoir que deux origines, ou basque, ou béarnaise ! Il est vrai que comparées à l'espace argentin, nos limites régionales ou linguistiques sont plus que dérisoires. Ces « cousins » ont néanmoins été ravis de reprendre contact avec leurs familles d’origine et ont participé de leur mieux à mes recherches, même s’ils ont totalement oublié leur langue maternelle. Il faut dire que leurs arrières grands-parents, peu scolarisés en France, étaient directement passés du gascon à l’espagnol.
Auteur : Guy Pierre Souverville
09/08/13
Afficher Emigration vers l'Argentine en particulier, et peut-être donner votre avis...
Pierre Salies
Je vous remercie pour avoir cité Pierre Salies qui était un historien et archiviste privé (le seul que j'ai connu). Ayant collaboré à "Archistra" durant de nombreuses années, il m'était arrivé de buter sur des écritures pratiquement ésotériques qui dépassaient ma formation paléographique. Presque toujours, il parvenait à surmonter le problème. Or, Pierre Salies est aujourd'hui oublié, même par ceux qui lui doivent beaucoup.
Auteur : Guy Pierre Souverville
09/08/13

Réponse de Gasconha.com :
Pour les gasconhautes : J'ai évoqué dans plusieurs grans de sau des passages de "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982). ex : http://www.gasconha.com/spip.php?page=gran&id_gran=35321 (L’économie montagnole : la chance manquée de l’électricité ?) [Tederic M.]
Afficher Pierre Salies en particulier, et peut-être donner votre avis...
Lemita S/D en Gironda
Voici la limite S/D pour la Gironde, à vous de continuer pour les Landes... :)

D: Daignac, Soulignac, Cardan, Rions, Podensac, Virelade, St Michel R,Cabanac, Guillos, St Magne, Hostens, le Tuzan
D et S: Grézillac, Targon, Cérons
S: St Michel de Fronsac, Libourne, St Emilion, St Sulpice F, Naujan, Faleyras, Ladaux, Escoussans, Laroque, Béguey, Illats, Landiras, Origne, Louchats, St Sym'
Auteur : Gaby
04/08/13

Réponse de Gasconha.com :
Adiu Gaby, e poderés precisar de que s'agis exactament ? "la limite S/D" ne va benlèu pas parlar a tots...
Afficher Lemita S/D en Gironda en particulier, et peut-être donner votre avis...

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :