VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
732 mots
134 prenoms
1113 noms
4933 lòcs
409 banèras
639 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams

mot = La
Un refrain de festayres/hestaires en l'honneur des Maïlis
T'aimi Maïlis (MP3)

Paraulas en gascon de Jan-Pèir Minèr :
T’aimi MAILIS ! T’aimi MAILIS !
Beròia flor, hilha tant doça deu país !
T’aimi MAILIS ! T’aimi MAILIS !
Se la vesètz, tenètz-vos fièrs, galants, hardits !

Musique : le refrain de "la Pitxuri"
Cantat per jo-medish, e la mia banda...
Auteur : Tederic
24/09/07
Afficher Un refrain de festayres/hestaires en l'honneur des Maïlis en particulier, et peut-être donner votre avis...
AIMI MAILIS !
Auteur : Bernat Loubet
11/10/07

Réponse de Gasconha.com :
Bò, que'n i a de totas !
Heses de la musica, Tederic ?
Auteur : David Escarpit
05/03/08
Visca Tederic, l'estar deu rock gascon bandejant (de las bandas, k !).
Deurés gravar un CD, tu, hilhdepica ! Ès dotat ! Tè, aquò que'm da ua idèa de jòc tau men blòg, demandarèi que lo monde e m'envien de mp3 dab la lor interpretacion de t'aimi Mailis !
En transformant "se la vesètz" per "se la vedetz", la version demòra acceptabla per los Aranés, ça'm par.
Que haram un concors !!!!  :DD
Auteur : Joan Peiroton
04/06/08

Réponse de Gasconha.com :
Esperi que ne te trufas pas de jo (sabi qu'ei progrés a har, e cerqui tanben a cantar en grope end'escóner las mias "lacuas") , mès l'idea de concors mp3 qu'ei bona, hildepica !
[Tederic]
Paroles de chanson à boire
Slt!
je cherche les paroles d'une chanson que j'ai entendu dans les landes cet été et que mon père chante quand il est bourré.
Le pbl c'est qu'il ne connait pas toutes les paroles.
Ca commence par : "Quand on revient comme moi de loin après quelques années, ...?" et le refrain commence par : "Ah mes amis ! Venez à ma table...?".
Quelqu'un peut-il m'aider ?
Auteur : Latchatcha
05/09/07
Afficher Paroles de chanson à boire en particulier, et peut-être donner votre avis...
Si les paroles sont françaises, il ne faut probablement pas se limiter au catalogue (par ailleurs assez réduit) des chansons "pintaires" gasconnes.
A Paris, on a publié presque un recueil complet par an de chansons nouvelles à boire, entre le règne d'Henri IV et la IIIè République.
C'est dire l'immensité du corpus.
Auteur : David Escarpit
05/03/08
Drapeau à fabriquer et envoyer aux mairies
Le drapeau aux couleurs de la Gascogne avec la croix occitane me parait être ce qu'il y aurait de mieux pour un drapeau gascon.
Il faut le faire fabriquer et l'envoyer aux mairies pour l'imposer !
Miqueu le Cabuchot
Auteur : Michel Fourment
16/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Tout à l'heure, vous préconisiez la croix de Saint-André...
C'est juste pour savoir quel modèle on commande à la fabrique !-)
Afficher Drapeau à fabriquer et envoyer aux mairies en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bonjour,
Toujours à propos du drapeau, la croix de stAndre est peut-être plus légitime, mais le drapeau aux couleurs de la Gascogne avec la croix du languedoc est plus d'actualité.
Les couleurs sont la marque de la Gascogne et la croix son appartenance à l'Occitanie (c'est celui là qu'il faut fabriquer).
La croix du Languedoc est bien connue en Midi-Pyrénées, puisque c'est son logo, et en Val d'Aran.
Je ne sais pas si elle est connue dans les Landes ou Bordeaux ?

Le cabuchot est un outil de menuisier. C'était le nom de maison de mon grand-père paternel.
Pour quelques anciens, ce surnom m'est resté.
Adiu.
Auteur : le cabuchot
17/12/06

Réponse de Gasconha.com :
Adiu Cabuchot !
Sur la croix de St André blanche sur fond rouge :
Sa légitimité est très contestée, mais elle plait. Alors...
La croix dite "occitane" n'a rien à faire sur une bannière gasconne.
Il va bien falloir que les occitanistes cessent de vouloir à tout prix annexer la Gascogne à je ne sais quelle mythique "Occitanie".
En clair, il faut cesser de reproduire au sud tout ce qu'on reproche régulièrement à la France.
Auteur : Philippe Lartigue, professeur de gascon/Langue d'oc à Audenge
11/01/07
Un "cabuchot" ne serait pas plutôt un petit clou à tête plate ou quelqu'un d'assez têtu (= capbourrut, testut) ?
Auteur : Txatti testut.
18/01/07
Je partage tout à fait l'avis de Philippe.
Mais que les occitanistes se rassurent, bientôt les dernières personnes parlant le gascon naturellement auront disparu.
Il leur sera ainsi plus facile de faire croire à tout le monde qu'un occitan figé et aseptisé, c'est la même chose qu'un gascon riche de ses différentes variantes.
Auteur : Christophe
03/03/07
Franchement, je vous comprends pas, je suis biarnès, gascon e tanben occitan, que parli lo gascon deu Biarn, que l'ei aprengut a l'escola, que parli occitan dab la mia mairbon e los amics, lo mon occitan qu'ei l'occitan de Gasconha, l'Occitania ne vol pas horabandir lo gascon qu'ei ua coneria de la bona !

Qu'ei 24ans que soi tot dia ua militant de la mia patria.
Que cau arrestar las pelejas de merda sonque ua mot UNITAT dens la DIVERSITAT !!!
Amistats patrioticas
Auteur : libertat1620
16/08/07
Era unitat de que ? era diversitat ja existeish, non la cau pas inventar, donques, perque inventar ua "unitat" qui n'a james existida ?
Emmes, era "unitat" en quin quadre legau ?
S'en as hartera des pelejes, qu'èm mes encara a en aver hartèra des nocions vueites !
Enta que militar tara "unitat" se aquesta sonque se la pòd trobar ena nacion francesa ?
Nani, n'en volem pas aquiu, pr'amor aciu qu'ei Gasconha.
Auteur : Txatti
19/08/07
Adiu libertat1620, que dits t'as aprës l'occitan de Gasconha a l'escole.
Mé oun l'an aprës lous touns ensegnayres?
A l'universitat dab lous textes dous troubadous é lous actes noutariaus.
Penses lou parla d'aquere gèn qu'ère lou parla de tout lou mounde?
S'ic pots, saye de trouba cauques bielhs doun saben parla gascoun en Biarn, en Chalosse, en Haute Lane ou en d'autes crots.
Q'oùs escouteras bien, touts aquits parlas qu'an un soum diferènt, qu'an tournures é mouts diferènts é toutun se poden coumprene lous uns aus auts.
Bèyras atau le difrènce enter lous parlas gascouns é lou parla artificiau de l'occitan dous universitaris.
Mé ço que bos, qu'es mé èysit de se ha valë dap uue lengue de troubadous (noblesse) ou de noutaris que dap uue lengue d'aulhès ou de pèysans !
Auteur : Christophe
24/08/07
L'université fait beaucoup d'efforts pour authentifier son occitan et se rapprocher autant que possible de la véritable langue parlée.
Auteur : David Escarpit
05/03/08
Quel dommage que l'université ne se soit pas basée sur la (ou plutôt les) véritable(s) langue(s) parlée(s), elle n'aurait pas d'effort d'authentification à faire aujourd'hui.

J'aimerais pouvoir vous croire, monsieur Escarpit, mais les occitanistes que je connais sont plus dans une logique de propagande que dans un rapprochement avec la langue parlée localement.
Auteur : Christophe
09/04/08
Les occitanistes ne forment pas un bloc monolithique, mais une variété de profils et d'approches parfois très différentes de la langue et de la culture.
Le débat locuteurs naturels/locuteurs artificiels est vieux comme Hérode, et nombreux sont les chercheurs et enseignants qui ont "sousqué" sur ce problème et proposent des approches nouvelles de l'occitan.
Auteur : David
06/05/08
Vaches et barrières béarnaises
Je recherche (forme d'un drapeau) le blason représentant les deux vaches et les barières du Béarn !
Pouvez-vous me guider ? Merci
Auteur : Daniel
16/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Google images, mot clé Béarn...
Afficher Vaches et barrières béarnaises en particulier, et peut-être donner votre avis...
Coste gascoune
Parlait on gascon sur le littoral landais ?
Peut on considérer que la côte d'argent était "gasconne" ?
Auteur : Pedro
16/08/07

Réponse de Gasconha.com :
On parlait gascon de Biarritz jusqu'à Soulac. Donc, on peut parler de côte gasconne (còsta gascona, coste gascoune) pour tout cet intervalle.
Non seulement on peut le faire, mais on doit le faire, car ça a plus de "gueule" et de profondeur historique que l'appellation récente et touristique "côte d'argent".
Afficher Coste gascoune en particulier, et peut-être donner votre avis...
Je suis tout à fait d'accord avec vous en ce qui concerne l'appellation "Côte Gasconne" qui a effectivement plus de profondeur que l'appellation "Côte d'argent".
Auteur : Jean-Pierre
17/04/07
Franchement, le combat est perdu d'avance, la culture basque est trop forte, concentrons-nous sur la Gasconha réelle, celle d'aujourd-hui.
Meme si cela me met la rage de voir çà, qu'ei la vita qu'ei atau, connaissez vous INICIATIVA en Biarn, c'est trés interessant, cela vise au developement de notre culture et langue.
Si demain c'est totalement appliqué (la plate forme a été acceptée par le conselh generau), le Biarn sera la Catalogne.:-).
Nous faisons pression avec notre mouvement de jeune (www.hartera.org) pour que Pau signe INICIATIVA, car cela est du ressort des communautés d'agglomeration, et Pau represente 40 pourcents des bearnais.
Je serais aussi interessé de faire une lettre à la région pour leur demander pourquoi les basques ont plus d'argent que la langue occitane/gasconne, sachant qu'ils sont seulement 200000 sur 3millions, sommes nous inférieurs, notre langue est elle inferieure ???
Amistats patrioticas.
Mon mail si vous voulez me rencontrer ou discuter=hanibal64140 @ msn.com
Auteur : libertat1620
16/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Une des causes de la force relative de la culture basque (qui d'ailleurs est notre amie), c'est que le mouvement occitaniste a largement échoué, et pas seulement à Bayonne et sur la coste gascoune : il a échoué partout dans ce qui était son objectif premier, la transmission de la langue.
Et il ne se remet pas en question.

Ton enthousiasme est sympathique, mais quand on voit à quel point, par exemple, l'occitanisme est absent des fêtes populaires de Gascogne, (en Biarn, com ei ?) alors même qu'il y a une demande d'identité régionale (qui se manifeste maladroitement par une basco-espagnolâtrie), on se dit qu'il faut une relève.

La relève viendra d'un mouvement gascon décomplexé, qui certes ne niera pas l'appartenance de la Gascogne à l'Occitanie, mais n'aura pas peur de se dire gascon, et aussi vascon, qui ne sera pas dogmatique sur la graphie, mais proche du terrain, ambitieux, optimiste, réaliste, créatif...

E bisqui le coste gascoune / visqui la còsta gascona !-)
Elle est inférieure car nous sommes des cons occitanisés.
Auteur : Un con
21/05/10
Grand mère
Comment appelle-t'on une grand mère en gascon ou patois landais ?
merci
Auteur : Duplessis
15/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Réponse ici
Afficher Grand mère en particulier, et peut-être donner votre avis...
la mairbon (prononcé maybou)
Auteur : libertat1620
16/08/07

Réponse de Gasconha.com :
D'accord pour "paÿbou" grand-père, mais grand-mère étant féminin, ne serait-ce pas "maÿboune" (mair bona) ?
Etant une forme ancienne, 'BON' ne se "conjugait" pas au feminin en ancien occitan, comme 'GRAND' en ancien français (voyez 'Grand rue' et non "*Grande rue").
'Mairbon' est donc une forme qui s'est fossilisée.
Cependant, 'Mairbona', plus en accord avec le gascon moderne, existe aussi.
Auteur : Pèir de Rotland Garros lol
05/11/07
Toujours et encore, la gasconitat du BAB...
J'habite Biarritz et ma famille avant moi depuis des siècles.
D'aussi loin que remontent les récits dont on m'a fait part, le gascon (que l'on appelle simplement "patois" par chez moi), ou plus exactement le parlar negre, est la langue locale historique du BAB.
Aussi je suis aujourd'hui frustré de voir que l'on n'a que "Pays basque" dans la bouche et, pis, que l'on veut imposer des idées qui n'appartiennent pas à l'histoire de Biarritz.
Je crois que la moindre des choses est de rendre à l'Histoire tout son sens.
Pensez-vous qu'un jour ce sera le cas ?
Auteur : B. A. B.
02/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Une étape du problème est dans un détail que vous donnez :
A partir du moment où les gascons de Biarritz ne nommaient plus leur langue "gascon" mais "patois", ils acceptaient inconsciemment de disparaître en tant que gascons.
Les basques, eux, n'appellent pas leur langue "patois".
Il est important de se dire gascon. C'est le combat que Gasconha.com mène sur le web.
Aux gascons du BAB de se montrer sous cette étiquette, et de montrer qu'on peut en être fier !
Afficher Toujours et encore, la gasconitat du BAB... en particulier, et peut-être donner votre avis...
Cela dit, votre propre nom*, A* (gascon) B* (basque) témoigne de la charnéguitude du BAB.

*[Nom masqué par le webmestre]
Auteur : Vincent.P
03/08/07
Mais que sont les Gascons du BAB devenus ? Dans la "charnéguitude" ils ont fondu...
Charnéguitude qu'ils sont d'ailleurs tous très loin de reconnaître et d'assumer car le plus souvent souvent plus basque qu'un Bayonnais, tu meurs.
Auteur : Daniel Séré
18/11/08

Réponse de Gasconha.com :
Il y a aussi des gascons du BAB qui, pour faire contrepoids aux basques, deviennent injustement jacobins français.
Ils ne se rendent pas compte que les basques occupent aussi un vide identitaire créé par l'abandon gascon.
[Tederic]
Je cherche des pistes généalogiques et héraldiques pour mes "Dedieu-de Dieu" gascon, originaires de Samazan, près de Marmande... Quels pourraient-être leur nom en gascon...
Les Séré de Daniel m'intéressent aussi... une Marie Thérèse Séré de Lanauze née le 1.5.1752 vous est-elle connue ? Où trouver des infos ?
Merci à vous
Richard
Auteur : Lourigny
03/12/10
Ile Mayerau
Quelle est l'origine de l'ile Mayerau ?
Auteur : MAYERAU
29/07/07

Réponse de Gasconha.com :
Mayerau est un nom béarnais.
Peut-être que le découvreur européen de cette île antillaise portait ce nom ?
Afficher Ile Mayerau en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bonjour Gasconha, votre réponse n'apporte pas de réponse en fait.
Qui peut renseigner sur l'origine des noms donnés aux iles dont l'Ile Mayeray ?
Merci
Auteur : MAYERAU
13/03/10

Réponse de Gasconha.com :
Gasconha n'est pas un site généalogique, mais cherche à expliquer les noms gascons.
Liuradés ostracisat ?
Ben me vaqui ostracisat, you que sui livradais, de l'autre costat de Garonna, en Agenès !
Auteur : Saumitou
29/07/07

Réponse de Gasconha.com :
Nani, Mossur !
Perqué disetz aquò, mon Diu ?
Pr'amor que la Gasconha es meilèu de l'aute costat ?
1) Qu'es sonqu'ua constatacion cientifica.
2) A l'òra d'ara, tot que cambia. "Les lignes bougent !". E i a frontieras qui s'esvanissen. La Gasconha que pòt traversar Garona !-)
Afficher Liuradés ostracisat ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bordèu 2015
Je suis en D.E.A de géographie, et suis très intéressé par la culture gasconne sur laquelle j'ai travaillé dans le cadre d'un mémoire de maîtrise.
Ce que tu écris ici est brillant, et mérite d'être diffusé dans nos institutions, en particulier le Conseil régional.
Que cau continuar aqueth coumbat tà la cultura nostra !
Merci, adishatz l'amic.
Auteur : Clèm de Bordéu
23/07/07

Réponse de Gasconha.com :
Òc, que vam contunhar, e los tons encoratjaments que son preciós.
Benlèu que poderem botar lo ton memòri en linha ?
Que pensi tanben, puishque i a reaccions sus Bordèu 2015, crear un mini-forum sus aquò.
Tederic
Afficher Bordèu 2015 en particulier, et peut-être donner votre avis...
A-t-on proposé tout cela à la mairie de Bordèu ?
Auteur : Clèm de bordèu
30/04/08
Bordèu 2015 : réintroduction des vaches landaises ?
L'idée même de réintroduire les spectacles de vaches landaises me parait intéressante à condition de ne pas tomber dans le spectacle "business" comme c'est le cas chez nous à Toulouse (Fenouillet), et pourtant je suis aficionado.
Je pense que les artistes peintres, les musiciens, voire les comédiens, doivent participer avec les décideurs à l'élaboration, à la preparation, voire à l'organisation de telles manifestations.
Sinon ces fêtes n'ont pas d'âme et de consistance et le public ne s'y trompe pas.
Il y a souvent une effervescence au début, aux premières éditions, puis ça décline très rapidement, c'est le cas chez nous.
Auteur : NASSIET
19/07/07

Réponse de Gasconha.com :
Pour l'internaute : ce gran concerne Bordeaux 2015.
Afficher Bordèu 2015 : réintroduction des vaches landaises ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Atau vivem ! (sus la musica de Vino Griego)
[Creada en classa dab liceans de segonda per l'arrepic au mes de junh e per Eric Astié en julhet 2007.]

Excusatz-me e'm podetz indicar la direccion
De l'autorota per arribar a destinacion 
Ajudatz-me, preni retard, que soi pressat.
Amic pren-te lo temps un chic de te viéner pausar
Marcèu solide que i a quauquarren a li balhar !
Relaxa-te, ací seràs au ton agrat.

[arrepic / refrain]
Atau vivem ! Dens un país qui te serà arcuelhent
Luenh deus chepics, deu malh e a l'estanguet
Per hestejar, brindar e se virar la set.
Atau vivem ! Tan que palomas e ceps a nòste i aurà
Que la vinha lo son vin nos balharà
Banda ripataulèra per tot bailejar.

Mei que sorelh, esquí, discò,
bronzacuu, sable e plaja
Nòste país tribalha, viu, dança,
parla e arraja
D'un parlar hòrt e doç, lenga deus trobadors.
Au sud deu Nòrd ne vòlen pas díser coma s'apèra
Au nòrd deu Sud, saben mei plan lo nom d'aquesta tèrra
Occitània, Occitània lo son nom.
Aquesta canta n'es pas l'Estaca ni l'Immortèla
Es un invit au gai de se har petar la cantèra
Un crit de plaser, de bonaür e d'amistat.
A cada còp que voleràs exprimir tas pensadas
Que sian gaujosas, tristas,
negras, gaimantas o pebradas
Cluca los uelhs, bremba-te de çò qu'am cantat.

E. Astié junh de 2007
Auteur : Voir ci-dessus
16/07/07

Réponse de Gasconha.com :
1) Mercés a vos per aquestas paraulas gaujosas !

2) J'arrive à faire cadrer les paroles sur l'air, pour le premier couplet et le refrain, mais après je n'y arrive plus.
Il faudrait avoir un enregistrement chanté.
Pour la musique, escotar lo MP3 de les Coursayres des Arrigans.

3) La nosta tèrra que s'apèra Gasconha.
Que hè partida de l'Occitània coma la Picardia hè partida de l'Oilitania.
La Gascogne est belle et grande. Elle aura bientôt 1500 ans !-)
Elle n'a à se cacher ni derrière la "culture du grand Sud" chère à Alegria TV, ni sous "les couleurs Sud-Ouest" chères (évidemment) au journal Sud-ouest, ni sous celles de l'Occitanie...

4) Ici le débat sur "Vino griego" sur Gasconha.com.

Tederic, alias Mossur Gasconha/Moussu Gascougn@
Afficher Atau vivem ! (sus la musica de Vino Griego) en particulier, et peut-être donner votre avis...
Il n'y a qu'un prof d'occitan pour faire pondre des paroles aussi débiles & surtout fausses à des élèves !
Ils sont d'où exactement ces élèves ? ils habitent en Gascogne, à Nice ou à Clermont-Ferrand ?
(qu'ils essaient d'aller chasser la palombe à Menton, ça va leur faire drôle)
Auteur : Txatti
18/07/07
Toujours plaisant de se faire allumer par des bramassaires avides de leçons à donner. Ce n'est pas le prof d'occitan débile qui y répondra mais les élèves eux-mêmes (attendez septembre), à ces critiqueurs perfides.
Sufís d'aver una idea per que sia maishanta e pèga.
Qui parle d'hymne de la Gascogne d'une musique autrichienne popularisée dans le milieu rugbystique avec des paroles simplòtas par la Peña Baiona ?
Sûrement de grands humanistes.
La mode est aussi de ton pour les chansons et surtout sans prétention.
Oui mais : méprisez il en restera toujours quelques chose.
Commentaire d'un chanteur des Pagalhós: "c'est rigolo".
Bon estiu egau, lo vau testar a l'EOE.
Auteur : Eric Astié
05/08/07

Réponse de Gasconha.com :
Mercés plan per l'estiu ! (acaba de començar)
J'étais a l'EOE...
Nous avons été nombreux à chanter Atau vivem, et nombreux aussi à ne pas trouver les paroles débiles.
Osca a Eric et ses éleves !!
E vosautres venetz cantar ambe nosautres a l'EOE 2008 !
Auteur : Monica
19/08/07
Aquo's un pauc domage que cada cop que se fa quicom, n'i a totjorn per criticar.
M'agradariá de veser los txatti e autras a l'obra (dins una classa e ensajar d'interessar los escolans tota l'annada).
Aquo ditz nos sèm plan regalats quora avèm cantat.
Auteur : Christel
29/08/07
Txatti, petit pegòt, ensaja de har la medisha causa !!!!!!
Es dab las cansons que l'Occitania va vìver... !!!!!
Eli et lauren eslièves de Gasconha !!!!!!
Auteur : Lauren et Eli
06/09/07
Et toi Txatti tu viens d'où ???? du pays basque ???
Propose nous des solutions et surtout des chansons plus "juste" enfin... si tu peux !!!!!!!!!
Auteur : Laurent
06/09/07
Eh Txatti, t'as pas l'impression d'être en inferiorité ?
Tu trouves les paroles debiles, tu peux en trouver des mieux, toi avec ta maniere d'insulter le travail des autres ça m'étonnerait, quand quelque chose te plait pas explique ce qui te plait pas, l'insulte pas, tu dis les paroles debiles, je les dis joyeuses, là où les gens comme toi voient la stupidité, je vois la logique, sur ce je te dis au revoir, et fais l'effort de le lire jusqu'au bout...
Auteur : Luciole
06/09/07
Bravo a Eric et ses elèves !
Il faut la faire vivre cette langue !
Et avec des airs à la mode çà ne peut être que profitable.

Quand les basques ou les catalans le font, on trouve çà très bien, alors pourquoi chez nous ce serait débile ?
Auteur : Sanmarti
09/09/07
Je fais partie d'une chorale, à Ondres, qui ne chante qu'en gascon.
Nous sommes en train d'apprendre Vino Griego, traduit à notre façon (Vin grèc) ; nous avons essayé de suivre le texte espagnol.
Le résultat n'est pas trop mauvais. Si'n i a que son interessats...
Auteur : JP.Dartiguelongue
23/10/07

Réponse de Gasconha.com :
Que som hòrt interessats !
Que'nse las podetz enviar, aquestas paraulas !
Ça y est , on l'a  !
JP.Dartiguelongue nous a envoyé le texte, qui est en ligne ICI.

Merci à lui !
Nous avons donc à ce jour deux propositions pour les cantèr@s* de Gascogne :
celle-ci, proche du texte originel, et "Atau vivem" qui en a fait table rase.
*cantèros/es/as : séances informelles de chant à plusieurs voix, selon la tradition polyphonique des Pyrénées basques ou gasconnes, tradition qui renait maintenant, et que nous voulons promouvoir en Gascogne.
Auteur : Tederic
29/10/07
Osca per l'Eric ! !
Que nosautres seguissem de cantar aquesta cançon amb lo nostre còr dins lo lengua d'oc !
Merce per lo bonhur a l'estanquet de l'EOE !! subretot la nuech ;)
Auteur : Anouk et Maud
11/12/07
Eric Astié a été mon prof d'occitan au lycée de Langon en 1996 et 1997, puis un peu à la fac de Bordeaux.
C'est à lui, en grande partie, que je dois ma conscientisation.
Je lui dois d'avoir mis un nom sur la terre de ma naissance, celle où je vivais.
J'ai un respect et une estime infinis pour lui.
C'est un enseignant inventif, jamais à court d'idées pour mettre les concepts les plus élevés à un niveau accessible à tous.
Il fait passer beaucoup, beaucoup de choses comme ça. Bien plus que les profs dogmatiques de la fac.
Bien sûr, il prône une vision très festive de la Gascogne (et de la vie en général).
Ce n'est pas forcément une vision dans laquelle je me retrouve, mais force est de constater qu'il sait l'utiliser parfaitement comme outil pédagogique.
Auteur : David Escarpit
04/03/08
Òsca lo Eric, que's cau amusar e inventar.
Sonque de sovièrs, de nhanhas e de discussions tà diser arrèr mès qu'avèm partejat e aimat Occitània tota.
Qu'aimi aqueths moments de convivéncia, qu'ei tot.
Adishatz Monsur Astie a bethlèu.
Auteur : Joan Felip
25/04/08

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :