VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
743 mots
134 prenoms
1122 noms
4966 lòcs
410 banèras
620 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams

mot = La
Vascons à Bascons et barbares au Barp
Je me suis laissé dire que Gascon vient de "Bascon" (ou Vascon), l'ancien nom des Basques.
Ils occupaient paraît-il autrefois tout le Sud-Ouest de la France et ont été repoussés par des invasions du Nord-Est jusqu'aux Pyrénées où ils ont résisté.
Certains seraient tout de même restés sur place, comme à Bascons, commune au Sud de Mont de Marsan.
On peut rapprocher cette hypothèse de l'origine de la commune Du Barp (de Barbarian = barbare), où seraient restés des "infidèles" après leur repli après la célèbre bataille de Poitiers gagnée par Charles Martel en l'an 732.
Auteur : Xavier HESSEL
26/04/07

Réponse de Gasconha.com :
Que les mots "gascon" et "basque" viennent de "vascon", c'est certain.
Que gascons et basques soient cousins, c'est vraisemblable.
Voir gaskoi.gasconha.com.

Le nom "Bascons" semble être comme vous le dites une transcription du mot "vascons". Votre hypothèse tient donc la route, mais dans ce domaine, l'absence de documents écrits empêche d'être trop affirmatif.
Afficher Vascons à Bascons et barbares au Barp en particulier, et peut-être donner votre avis...
D'après JB Orpustan, repris par B.Boyrie-Fénié, il est impossible de considérer que l'étymon de Bascons soit Vascons car depuis le VIème siècle, ce v initial aurait abouti au gw initial bien gascon. On aurait Goascons en gros. Donc, le nom de village est plus tardif et doit sans-doute faire référence à une implantation postérieure au changement phonétique, donc non pas de Vascons, mais de Bascons (c'est-à-dire de Basques).

Quant au Barp, je n'en connais pas l'étymologie, mais je suppose que la racine est à chercher dans le celtique *barb qui a donné le gascon barbotan, et qui indique un lieu boueux.
Auteur : Vincent.P
22/08/06

Réponse de Gasconha.com :
Et si justement Bascons n'avait pas suivi l'évolution "gw" parce qu'il était particulièrement vascon ?-)
Ce cas est passionnant, mais nous risquons d'être frustrés parce que nous n'aurons probablement jamais la solution.
Auta causa (atencion, messatge esoteric entaus qui son pas briga lingüistas) :
Me balhi compte que "basco" ("basque" en gascon) es presque parièr foneticament a "vàscon" - notatz l'accent tonic suu "a".
E n'i auré pas avut la medisha evolucion que la de Guíshen o d'Estében entà Guishe e Estebe ?
Lavetz, "basco" be seré sonqu'ua petitòta evolucion fonetica de "vàscon". Demora a s'assegurar de l'accent tonic sus "vas"...
Auteur : Tederic
24/08/06
Qüan los arromans s'an conquistat lo noste pais (52 d'avant lo Crist) qu'an aperat (en latin) aqueth parçan de duas faiçons : "Wasconia", e (o) "Guasconia".
Mei tard los ibèrs qu'an hèit evoluir "Wasconia" en "Vasconia", los gascons en "G(u)asconia".
Voleri har ua petita arremarca sus l'estabilitat extraordinària deu gascon, qui a l'ora d'ara emplegan enqüèra, dus milas an mei tard :
"wardar" e "guardar",
"wèitar" e "güèitar",
"wastar" e "guastar",
"waire" e "guaire", etc....

Enqüèra ua petita arremarca sus "wa" e "gua" de dus mila ans :
Aquesta particularitat g(u)ascona qu'es suu punt de desaparéisher gràcia a la "NORMALIZACION OCCITANA" qui arrefusarà : wastar, waitar...
Auteur : Pèir
07/09/07
Vincent est sur la bonne voie pour Le Barp. C'est l'hypothèse retenue par B.Fénié dans le dictionnaire toponymique des communes de Gironde en préparation.
Pas de barbares mais de la boue...
Auteur : Philippe Lartigue
27/11/07
langueS occitaneS ?
Que pensez-vous de cette façon de considérer les "langues occitanes" en dénigrant l'occitanisme ?
On a eu un aperçu avec la "contre-manifestation" d'Arles le 17 mars.
Moi personellement, ça me donne envie d'organiser une manifestation dans mon petit village de 500 habitants pour que l'on prenne en compte les différences dialectales et culturelles qui nous opposent aux villages voisins...
Auteur : L'òmi
31/03/07

Réponse de Gasconha.com :
L'occitanisme doit s'habituer à l'idée qu'il n'est pas sacrilège de parler de langueS occitaneS (au pluriel).
D'un aute costat, les anti-occitanistes, qui refusent le mot "occitan", et parlent plutôt de "langueS d'oc" devraient considérer le mot "occitan" comme synonyme de "d'oc".

Pour le grand public, l'appellation "dialecte" n'est pas valorisante. Si on veut donner envie d'apprendre le gascon ou le provençal, il est préférable de parler de "langue gasconne" ou "langue provençale".
Et parler uniquement de "langue occitane" (sans autre précision) pour désigner chacune de ses variantes crée la confusion. La distance entre ces différentes variantes est trop grande.
Exemple : quelqu'un qui apprend le gascon sous l'étiquette vague de "occitan" risque d'acheter un dictionnaire, ou un manuel "d'occitan" qui ne lui servira guère, parce que ce sera, par exemple, du languedocien.
Afficher langueS occitaneS ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
A ce sujet, j'ai fait l'acquisition d'un logiciel auprès des éditions "Per noste" qui est intitulé "Gascon logiciel d'apprentissage de l'occitan de Gascogne", qui souligne donc la particularité de la langue gasconne au sein de l'occitanisme.
Auteur : Jean-Pierre
17/04/07
oc aquo bray
jpierre, où peut-on trouver ce logiciel en oc gascon SVP ?
Auteur : lo medoc
21/05/07
Adishatz lo Medòc,
j'ai eu ce logiciel aux éditions Per noste www.pernoste.com, il est très intéressant.
le mail est le suivant : pernoste @w anadoo.fr
adresse :
maison Crestian
7 av. Francis Jammes
64300 ORTHEZ
Auteur : jean-pierre
04/06/07
Je tempérerais. Un Niçois et un Bordelais se comprennent à 90%.
Je pense que la Gascogne s'intègre pleinement dans le domaine occitan, ce qui ne l'empêche pas de posséder des racines autres qui lui sont propres dans l'ensemble occitan.
Elle en fait partie, tout en étant différente. Dans une moindre mesure, c'est vrai aussi de la Provence.
Auteur : David Escarpit
03/03/08
Un Niçois et un Bordelais se comprennent à 90%... Quand ils parlent français.
Auteur : Ô Niçois qui mal y pense
15/06/10
Traduction en gascon d'un site de jeux
JE CHERCHE A TRADUIRE EN GASCON UN SITE DE JEUX pour la promotion des produits de Gascogne.
Je comprends le patois mais je ne le parle pas, juste quelques mots car ma grand-mère me parlait en patois.
Où dois-je m'adresser, c'est pour une association.
Merci.
J'habite St-Sever.
Auteur : Mariejo
25/03/07

Réponse de Gasconha.com :
Contactatz "Gascon lanas" (gasconlanas.com) !
Afficher Traduction en gascon d'un site de jeux en particulier, et peut-être donner votre avis...
A Sanguinet : la botiga chanca
Vous pouvez désormais découvrir, acheter et pratiquer les échasses à Sanguinet ; le site se nomme ECHASSES LANDES, IL EST OUVERT À TOUS ;
BIENVENU AU PAÏS.
contact: 06 78 62 62 40
Auteur : PATRICE
19/03/07
Afficher A Sanguinet : la botiga chanca en particulier, et peut-être donner votre avis...
Les Cazenave sont-ils des gascons ou des béarnais ?
That is my question !
Auteur : Cazenave Michel
16/03/07

Réponse de Gasconha.com :
Cazenave est un nom typiquement gascon, qui peut être béarnais, le Béarn étant une partie de la Gascogne lingüistique.
Afficher Les Cazenave sont-ils des gascons ou des béarnais ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Cazenave est surtout ouest-gascon.
www.geopatronyme.com (Cazenave)
La variante Casenave/Casanave semble béarnaise par contre, les foyers girondins étant concentrés dans les villes.
www.geopatronyme.com (Casenave)
Cazeneuve est la version est-gasconne.
Caseneuve est difficile à situer mais est plutôt non-gascon.
Cazanave est à la fois audois (donc non-gascon) et pyrénéen gascon (Béarn-Bigorre).
Auteur : Vincent.P
16/03/07

Réponse de Gasconha.com :
Merci Vincent, pour ces précisions.
En répondant "Cazenave est un nom typiquement gascon", Gasconha.com englobait toutes les variantes graphiques du même nom, qui s'écrirait "Casanava" en graphie occitane normalisée.

"Cazeneuve" est un peu plus qu'une variante graphique, puisque la partie "nava" du nom a été traduite en français.
Tederic, petit fils d'une Barrère-Cazeneuve et webmèste de ce site, déplore cette francisation...
Seuls des Béarnais peuvent poser une telle question...
Auteur : Txatti
18/03/07

Réponse de Gasconha.com :
Pas d'acrimonia, siuplet !
Qu'am besonh de Jurançon mei que de viagre*.

*Non, n'i a pas ací de faute de frappe !
Question à Gasconha.com : vous écrivez vinaigre "viagre", le dictionnaire élémentaire Per noste l'écrit "vinagre", et celui de Simin Palay Béarnais et Gascon modernes l'écrit "biàgre" où "binàgre". Alors j'y perds un peu mon Gascon débutant.
Auteur : Jean-Pierre
19/04/07

Réponse de Gasconha.com :
Planvengut dens la diversitat gascona !
Diversité dans la forme des mots, parce qu'aucune forme officielle unique n'a été choisie.
Diversité dans la graphie, parce que plusieurs normes existent. La norme la plus utilisée de nos jours est la graphie occitane d'Alibert.
Du temps de Palay, beaucoup (et Palay lui-même) utilisaient la "grafio de l'Escolo Gastou Febus".

Dans le cas de "vinaigre", deux formes existent en gascon : "viagre" et "vinagre" ; "viagre", avec disparition du "n" entre voyelles, est peut-être plus gasconne.
Palay écrit ces deux formes avec le code graphique qu'il utilise.
Se pot dide "biague" tabé en parla negue.
Auteur : inconnu
23/04/07
Nom Cramaix
Cramaix est un nom peu commun que l'on retrouve exclusivement en Gironde.
Pour ce qui est de son origine, j'avoue ne pas connaître assez bien la langue gasconne, et j'éspère de l'aide.
Auteur : Mons
02/03/07
Afficher Nom Cramaix en particulier, et peut-être donner votre avis...
Si l'on en croit geopatronyme.com, la souche des Cramaix est à chercher à Sainte-Colombe, dans le Castillonnais, pays gascon mais d'influence périgourdine.
On trouve une famille Cramay pas bien loin de là, dans le pays de Sainte-Foy-la-Grande précisément, une famille Cramay, attestée à Lèves-et-Thoueyragues dès 1676 d'après geneanet.
On trouve dans la même micro-région, un lieu-dit Cramail à Saint-Quentin-de-Caplong.

Face à ces constatations, que conclure ?
Il me semble qu'il faille exclure un patronyme limousin (les bien connus en -eix), parce que la racine crama- semble usitée dans ces confins gascons.
On ne peut pas, par contre, rejeter l'hypothèse d'un changement d'orthographe selon la mode limousine, car il faut bien expliquer cette finale en -aix, qui ne saurait dans ces régions girondines représenter ce que l'on note en gascon normalisé -aish (prononcez -ach).

Cramalh-crimalh-cremalh, c'est la crémaillère en gascon.
Quel sens lui donner ? Une maison caractérisée par une cheminée particulière ? Un synonyme de foyer comme dans l'expression cap-crimalh (chef de maison d'après Vespy) ?
On peut aussi envisager des dérivés du verbe cramar(~brûler).
Pour Cramaix en particulier, x me semble une fantaisie, et signifie ici le pluriel :
On peut envisager un gascon pluriel "Cramailhs".
Il faudrait faire des recherches généalogiques qui traquent les changements orthographiques, et le lien possible avec les Cramay du sud de la Dordogne.
Auteur : Vincent.P
03/03/07
Auto-satisfaction
En tout cas, nous les gascons nous n'avons rien à envier aux autres régions.
C'est peut être chauvin de ma part. Mais dans la région où je me trouve actuellement, ils n'ont pas de grandes spécialités comme on peut avoir chez nous.
Auteur : Maylis
02/03/07
Afficher Auto-satisfaction en particulier, et peut-être donner votre avis...
Je ne suis pas du tout d'accord, je suis actuellement dans l'Orne pour mes études... ils ont de super spécialités comme la pluie, la tristesse et la froidure ^^
Amistats
Auteur : Sam a hum de calhau
03/03/07
Je trouve, Maylis, votre réaction plus que chauvine.
En fait, c'est même un peu d'aveuglement, car toutes les régions ont leurs spécialités et leur charme.
Il faut simplement savoir regarder, et vous découvrirez sûrement des choses exceptionnelles dans la région où vous vous trouvez.
En fait je pense qu'il n'y a pas longtemps que vous avez quitté votre pays et que la nostalgie trop forte vous empêche d'observer et d'apprécier sereinement les avantages de la dite région (au fait laquelle ?).

Rien n'empêche d'aimer au plus fort sa Gascogne et de reconnaître les qualités des autres...
Auteur : Jean-Pierre
18/04/07
Tout à fait. Ce chauvinisme béat nous porte grandement tort.
L'image du Gascon content de lui, y compris parfois de sa médiocrité (eh oui !) doit beaucoup à une telle mentalité.
Il faut sortir, messieurs !

J'aurais aimé avoir l'avis de Tédéric, qui possède des origines septentrionales, ce qui ne l'empêche pas d'avoir donné le jour à ce site fabuleux et à un torrent d'idées passionnantes.
Auteur : David Escarpit
03/03/08
Duras
Bonjour tout le monde, je viens de Duras (47) et je voulais savoir si ma ville d'origine était aussi gasconne que mon coeur.
Longue vie au site !
Auteur : Sam a hum de calhau
28/02/07

Réponse de Gasconha.com :
Ua sola responsa : Òc !

Pour les limites de la Gascogne lingüistique, voir CECI.
Afficher Duras en particulier, et peut-être donner votre avis...
POUR SAM
Il peut réaliser un petit test pour savoir dans quel zone lingüistique il se trouve (Languedoc ou Gascogne) :
tu demandes à l'interlocuteur qu'il te traduise cette phrase dans son dialecte "la femme et le petite chèvre sont avec le foin".
En gascon péripherique (si je me trompe pas:) ):
"la hemna e lo crabòt son damb lo hen" et là on a 3 traits caractéristiques du gascon :
- le h en remplacement du f (hemna==> femna; fen==> hen)
- le deplacement du r (crabòt ==> cabra)
- damb pour remplacer amb
et -òt mais je ne sais pas si ce suffixe est typique gascon

A lèu
Auteur : Julian
06/03/07
La phrase "la hemna e lo crabòt son damb lo hen" ne permet pas de connaître la frontière linguistique entre gascon et languedocien :
- l'Entre-deux-Mers garde au NE le F au lieu du H
- damb, dambés (avec) est utilisé jusqu'à Villeneuve-sur-Lot
- craba (au lieu de cabra) est employé jusqu'en L&G, Lot, Tarn, Aude, donc bien plus loin que la frontière linguistique.
Une phrase comme : "Ua/una prauba/paubra hemna/femna avèva/avià dus-dos crabòts-crabits" donnerait une meilleure discrimination(/).
Lo liberòt "Aux racines de la langue gasconne" de l'editor Princi Neguer damb una carta junta, òsca comuna per comuna aquesta rendal.
Auteur : l'aurador d'agenés
27/02/10
Duras est de parler plutôt mêlé si l'on en croit les derniers locuteurs capables d'une telle analyse.
Philippe Lartigue dans son ouvrage sur les limites de la langue gasconne, place Duras en Gascogne linguistique.

La ville est aux confins du Bordelais - anciennement Bazadais - à la gasconnité fortement entamée par la Petite Gavacherie (Duras a d'ailleurs été un foyer de peuplement gavache), du Périgord méridional, de l'Agenais septentrional et de l'Agenais gascon via le Marmandais.
Situation complexe donc.

Reste la toponymie. Semblent plutôt gascons : Au Berna, Betet, Boucaud, Les Boutères, Dardy, Fonbouhet, Peyrecave, Pouchan, Au Pourraou, La Sautère, Le Tremoula.

www.ruesdemaville.com

Au final, je pense que l'on peut dire que Duras est plutôt gasconne, du moins dans son passé, ce qui semble logique dans la mesure où la ville est avant tout reliée aux parçans gascons de la région (La Réole, Marmande).

La toponymie de Lévignac juste au Sud est plus évidemment gasconne : Bernède, Brandau, Farbos, Feraou, Mauca, Mounède, Nadau, Poutéou, Rebeyron (?), Sabla, Sauviac, Soussau, ...
Auteur : Vincent.P
27/02/10
De Biganos à Anglet
Bonjour,
Mon grand-père était gascon (Biganos) mais je suis basque d'adoption (Anglet).
Merci pour votre site, il est sympa.
Bravo !
Auteur : inconnu
19/02/07

Réponse de Gasconha.com :
Merci pour votre appréciation.
Une précision importante : Anglet, comme Biarritz et Bayonne, sont basco-gasconnes, penchant plus ou moins d'un côté ou de l'autre selon les époques.
Puisque vous êtes sur place, vous aurez peut-être la chance de demander à de vieux angloys la langue du peuple au début du 20e siècle à Anglet. Ce pourrait bien être le gascon, principalement.
Afficher De Biganos à Anglet en particulier, et peut-être donner votre avis...
Tout-à-fait exact, Tederic !
Il suffit de regarder les noms de maisons ou de rues pour se rendre compte de l'importance du gascon à Anglet.
Auteur : Julian
20/02/07
Nom Mays
Hi Yer...
Parlez vous anglais ?
You mention the surname Mays - It could be from the English May ou Mays and left behind when the English/British were in the district - i.e. Hastings etc...?

I think a lot of work has gone into this site...!
Lou
Auteur : Lou Gascon
16/02/07

Réponse de Gasconha.com :
Si nous parlons anglais ?
Yes, we do... Wall Street English* !-)

*Référence à une publicité pour des cours d'anglais, qui apparait souvent dans le métro parisien
Afficher Nom Mays en particulier, et peut-être donner votre avis...
Maisons landaises
Il est trop bien votre site !!!
Mais vous pourriez expliquer plus de choses sur les maisons landaises et l'endroit où on peut en trouver, mais sinon c'est bien !!!
Auteur : Populus
06/02/07

Réponse de Gasconha.com :
Merci, Populus !

Où trouver les maisons landaises ? Le mieux est de se promener dans les Landes... Mais elles débordent le massif landais, et cela depuis longtemps : on trouve des maisons traditionnelles gasconnes dans les vallées de la Garonne et du Lot, par exemple, qui sont proches du modèle landais avec emban. Mais elles ne sont pas toujours 100% ossature bois.
Le style landais inspire aussi beaucoup de constructions nouvelles. Mais peut-être parfois en oubliant ses fondements...
Il faudrait faire l'inventaire de ce qui se fait maintenant, et présenter sur le web des expériences réussies.
Espérons que des architectes le feront ! Jusqu'à présent, il y a peu de contenu sur le web à ce sujet, et Gasconha.com a voulu combler un vide.

Pour l'internaute : la page web dont il est question ici La maison landaise.
Afficher Maisons landaises en particulier, et peut-être donner votre avis...
Autocollant "gascon avan"
L'autocollant "gascon avan" (voir les banèras) sera bientôt en vente, je vous tiens au courant et Bona annada.
Auteur : Christophe
11/01/07

Réponse de Gasconha.com :
Bona annada a tu, e Gascon avant !
Afficher Autocollant "gascon avan" en particulier, et peut-être donner votre avis...
C'est bien de nous le faire savoir, mais tu ne dis même pas où on peut l'acheter. Alors, à quoi çà sert ?????
Auteur : Patrick
22/07/07

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :