VIELH
NAVÈTH
Tonneins / Tonens
Bordeaux / Bordèu
Pays de BuchLang-Baz*
*Langonnais-Bazadais
pour les intimes
mot : La
Résultats par types de document :
746 mots
134 prenoms
1131 noms
4970 lòcs
411 banèras
622 ligams
Annuler la sélection
Cercatz ! Cherchez !
Tapez un mot (ou un tròç de mot) :
Recherche par Google

dans Gasconha.com
dans Internet
Cherchez par aire géographique ou par thème dans les ligams :
aire géo :
Toutes !
Angoumois
Gascogne bordelaise
Gascogne médiane
Gascogne toulousaine
Lana de Bordèu
Lande-Adour-Chalosse
Landes-Adour-Chalosse
Pays Basque
Pyrénées
thème :
Tous !
Langue
Cuisine
Jòcs, hest@s, heir@s
Musique
Architecture
Histoire
Vasconie
Ecologie
País
Technique de bâtiment
Prospective
Pour recevoir les navèras (nouvelles) de Gasconha.com : courrier
Cliquez ici pour vous inscrire à G(V)asconha-doman
Cliquez sur le logo pour vous inscrire
à G(V)asconha-doman
(forum par e-mail sur la Gascogne d'hier à demain)
Écrivez-nous !
Code HTML pour les webmestres :
Lo blòg deu Joan
Au centre de la gascosfèra.
LEXILOGOS
LEXILOGOS
mots & merveilles des langues d'ici et d'ailleurs

MotsPrenomsNomsLòcsBanèrasLigams

mot = La
Merci pour votre site
Merci pour votre site.
Où pourrais-je trouver une carte de la grande Gascogne, ainsi qu'un topo sur l'histoire, mon fils Guilhem est aussi très interessé, pourquoi les cases de son prénom sont-elles vides, nous sommes avides des infos sur notre pays, de plus existe-t'il un endroit sur Bx ou CUB ou apprendre le gascon 
Merci et bravo.
Auteur : Durou
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Avez-vous épuisé les ressources de Gasconha.com ?

Il y a quelques cartes sur www.gasconha.com--vista=mapas.
Il y a en "ligami" des sites qui parlent de l'histoire de la Gascogne.
Et il y a aussi le site des Editions Princi Néguer, qui ont publié des ouvrages, et peut-être des cartes, sur la Gascogne.
Enfin, en "Que sais-je", il y a "L'histoire de la Gascogne" de Renée Mussot-Goulard. Et encore d'autres...

Sur les cours de gascon à Bordeaux-Gironde, vous pouvez consulter la liste du Comitat Girondin, sur le site de l'Estaca.

Merci pour vos encouragements !
Afficher Merci pour votre site en particulier, et peut-être donner votre avis...
Voir : perso.wanadoo.fr/passama/histoir1.htm
Auteur : Bernat
29/12/05
Carta de la Gasconha en gascon, de Halip Lartiga
Dab las "hitas lingüisticas" (limites lingüistiques) precisas de la Gasconha.

Carta de la Gasconha en gascon, de Halip Lartiga.
Auteur : Gasconha.com
30/04/05
Afficher Carta de la Gasconha en gascon, de Halip Lartiga en particulier, et peut-être donner votre avis...
Un "must".
Auteur : Txatti
28/05/05
Mise à jour 2011 :
L'éditeur a cessé son activité.
Il reste à l'auteur 23 cartes à vendre au prix de 10€ port inclus.
Plus de détails
Auteur : Tederic M.
27/02/11
Juste pour préciser que cette carte "honore" ma chambre depuis des années : un des déclics de ma conscience gasconne.
Auteur : Vincent.P
28/02/11
Merci pour le compliment Vincent.
Ceci dit, cette carte souffre de nombreuses erreurs, mes connaissances de l'époque étaient moindres que celles que j'ai acquises depuis, et les recherches en matière de toponymie étaient moins complètes qu'aujourd'hui.
Donc la nouvelle, dont je parle dans Gascogne débats, sera plus fiable.
Les 23 exemplaires restants sont donc "vintage", en quelque sorte.
Je vous tiendrai informés de l'avancement. Le cartographe est à Bassussary, on peut voir son site sur le net, LE CARTOGRAPHE.

Amitiés.
Auteur : P.Lartigue
03/03/11
Béziat (Vesiat) : "choyé" ou "voisinage" ?
Après recherches personnelles avancées sur mon nom de famille, j'hésite toujours entre "voisinage" ou "choyé, favori", etc.
Une fois de plus, est-ce les hommes qui ont donné leur nom aux lieux, ou est-ce la dénomination du lieu qui a donné son nom à son occupant en Béarn et Gascogne ?
Auteur : BEZIAT
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Gasconha.com hésite aussi.
A noter :
L'explication "voisinage" ne peut marcher qu'en Gascogne, alors que le nom de famille se retrouve au moins autant en Languedoc qu'en Gascogne.
Voir gasconha.com/vielh/index.php?mot=beziat&tipdoc=noms
Afficher Béziat (Vesiat) : "choyé" ou "voisinage" ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Mon dictionnaire des noms de familles (Lagneau Arbuleau) donne Beziat : Délicat, douillet, chéri (oc)
Il ne fait pas état de la notion de voisinage mais ne précise pas le sens de douillet (confortable ou sensible ?)
Auteur : Jondreville
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Comme dit ailleurs, le sens de "voisinage" ne peut intervenir qu'en Gascogne, et ce n'est qu'une hypothèse.
Pour ce qui est de l'autre sens occitan, la notion de "délicat, douillet, chéri" va mieux avec "sensible" qu'avec "confortable".
Recherche de chanson
Je cherche une Chanson où se trouvent les paroles : "j'ai appris le beau métier de berger en vallée d'Aure", vu aussi dans la première édition du documentaire "les quatre saisons du berger".
Sur la nouvelle édition elle n'y figure pas.
Je recherche les paroles de cette chanson.
Auteur : Thomas
30/04/05
Afficher Recherche de chanson en particulier, et peut-être donner votre avis...
Moi aussi je les cherche. J'ai des copains qui les ont, si je peux les avoir je te les enverrai.
Auteur : inconnu
04/08/05

Réponse de Gasconha.com :
On attend avec impatience !
Voici les paroles :
Le berger d'Aure

Marcher du soir au matin
Compter les bêtes à Fabian
Se nourrir d'un peu de pain et de raisin
Faire courir les isards
Jeter le bâton au chien
A la tombée de la nuit dormir enfin

Refrain
Sur les sentiers du Moudang
Du Rioumajou de l'aurore
J'ai appris le beau métier de berger en vallée d'Aure
Et le lever du soleil sur les neiges de novembre
M'a montré comment t'aimer, Pyrénées

Parcourir la Néouvielle
Dormir un soir au pic Long
Redescendre la Soumeille jusqu'à Aulon
Faire du feu à la Géla
Et contempler la Mounia
Au pied du bastan écouter le tétra

Refrain

Faire la fête à Cadeilhan
Et la re-fête à Guchan
Le bal des bergers au printemps à Soulan
Faire la fête à Tramezaïgues
Et chanter entre copains
Puis courir chercher sa belle au clair matin

Refrain
Auteur : Dam
17/10/06

Réponse de Gasconha.com :
Merci Dam.
Merci encore à Dam pour les paroles, pourrait-on me dire l'auteur de la musique et du chant, et ou peut on trouver la partition ?
Auteur : Thomas
07/11/06
Auteur
C'est une chanson d'Arnaud Duplan (fils d'Edmond), le Berger d'Aure ;)
Auteur : Bast
15/03/14
Le Triangle d'Or de la Gasconnité.
Les communes gasconnes de Bayonne, Dax et Pau pourraient-elles être considérées comme le réservoir et le pôle de stabilité de la gasconnité ?

A vol d'oiseau celà constitue un "triangle d'or gascon" qui pourrait équilibrer toute la Gascogne de l'Ouest.
Ces villes connaissent de plus une certain dynamisme festif, les hestejadas de Bayoune et de Dax répondent au carnaval pantalonada de Pau, ville royale qui reste quelque peu emmitoufflée dans son réduit pyrénéen.

Il resterait à ce triangle gascon et ce bassin de l'Adour à devenir une métropole dynamique suceptible de contrebalancer Bordeaux et Toulouse.
La sinergia deu Baish Ador e deus Gaves.
Auteur : Théodore Lavilotte
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
L'idée est très intéressante.
Signalons aussi que ces trois villes sont reliées entre elles par un triangle ferroviaire, qui sera connecté à terme avec une ligne grande vitesse européenne (le fameux axe Dax-Vitoria, qui intéresse si peu les technocrates parisiens).

Et le développement de ce "Triangle d'Or" renforcerait "l'anneau gascon". (Bayonne-Toulouse-Bordeaux).

Une réserve : pour l'instant, Dax ne semble pas à la hauteur, ni démographiquement, ni en terme de dynamisme et d'image. Et c'est justement Dax qui aurait le plus à gagner au "Triangle d'Or".

Pour mémoire :
Pau et Bayonne s'acheminent vers une population de 200 000 habitants pour chaque agglomération.
Dax semble encore loin des 50 000.
Afficher Le Triangle d'Or de la Gasconnité. en particulier, et peut-être donner votre avis...
C'est vrai que Dax ville de curistes un peu vieillissante fait figure de maillon faible...

Suite de ce gran de sau dans Gascogne-débat
Auteur : Théodore
30/04/05
Pau, ville festive ?
Ceux qui vont au carnaval sont bien souvent de la campagne environnante ou des vallées.
Auteur : Fredòc
30/04/05
Il ne faut pas oublier que l'angle de ce "triangle" est formé par Tarbes à son sud-est, à une trentaine de kilomètres de Pau et à seulement une vingtaines de minutes par l'A64.
Le chemin de fer relie bien sûr toutes ces villes (Tarbes, Pau, Dax, Bayonne) et aussi Lourdes, ne l'oublions pas, première destination touristique de Gascogne !
Auteur : Txatti
22/01/07
Agglo de Dax  : 55 000 hab.
Mais n'oubliez pas que Dax dessert aussi une partie de la côte, en pleine évolution démographique (Capbreton, Hossegor, etc)
Auteur : Mickaël
05/03/09
Autocollants
Ou trouver des autocollants pour affirmer notre gasconnitude sur nos voitures!!!
Les basques sont bien plus en avance sur nous pour ça!
Adishatz
Auteur : julien47occitanie
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Il y a déjà eu débat à ce sujet sur la liste G(V).
Difficile de se mettre d'accord sur un dessin.
Mais celui qui proposera le bon aura du succès.
En attendant, on peut utiliser celui des Vestits Adishatz.
Voir aussi les propositions dans les baneras de Gasconha.com.

Enfin, au lieu de "gasconnitude", je propose le terme plus valorisant de gasconitat (prononcer "gascounitat").

Tederic
Afficher Autocollants en particulier, et peut-être donner votre avis...
Moi je pense qu'il y a trop de marque soit disant bien de chez nous et que cela n'est qu'un effet de mode ; cela vient sans aucun doute du succès de la marque 64, je trouve ça un peu stupide de porter des vetements dans ce genre de plus tout le monde en a, on frise l'overdose!!
Auteur : Camille Lanyou
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Jamais Gasconha.com ne se plaindra que la Gascogne devienne à la mode !
Mais nous n'en sommes pas encore là. On verra, le moment venu, comment transformer la mode en dynamique sociale.
Biarnés, donc gascon, donc occitan ?
J'ai lu qu'il y a des groupes/associations en Gascogne et en Bearn qui ont comme slogan: (Bearnais) donc Gascon donc Occitan - mais je ne pouvais pas trouver un exemple sur l'internet.
Pourriez-vous m'indiquer le nom de ces groupes si vous les savez ?
Auteur : Ainslie Ingles
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Il n'y a probablement pas de groupe, à l'heure actuelle, en Béarn, qui ait ce slogan, même si certains sont d'accord avec l'idée.

Une chanteuse engagée dans la défense du Béarn, Marilis Orionaa, a déclaré il y a quelques années :
"Je suis Béarnaise, donc Gasconne, donc Occitane, donc Française, donc Européenne, donc citoyenne du monde....".
C'est sur http://membres.lycos.fr/simorre/linha/marilis.htm .

La tendance actuelle, dans le mouvement occitaniste béarnais, serait de "squizzer" l'appartenance gasconne, en en faisant une particularité lingüistique qui mérite peu d'être mentionnée.

Il y a aussi des béarnais qui acceptent l'appartenance à l'ensemble gascon, mais refusent l'appartenance occitane : par exemple L'Enstitut Biarnés e gascoûn.

Je soutiens le slogan "béarnais, donc gascon, donc occitan", en considérant que l'appartenance lingüistique du Béarn à la Gascogne, et de la Gascogne à l'ensemble d'oc, est la preuve d'une communauté historique.
Mais c'est finalement aux béarnais d'en décider.

Tederic
Afficher Biarnés, donc gascon, donc occitan ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
Amic Tedèric, sias un savi bèl...
Auteur : inconnu
24/02/06
Béarnais donc gascon donc occitan.
Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?
Ou l'art de diluer l'identité à l'aide d'un sophisme absolument splendide.
La terre est ronde, la pomme est ronde, donc la terre est une pomme. C'est poétique mais attention au ver...
Auteur : Philippe Lartigue
11/01/07

Réponse de Gasconha.com :
Attention à la comparaison :
"La terre est ronde, la pomme est ronde, donc la terre est une pomme" est une erreur logique manifeste : le "donc" est incorrect, puisqu'avoir un caractère commun ne suffit pas à établir une identité.

"Béarnais donc gascon donc occitan" est cohérent logiquement, à condition d'accepter deux prérequis :
1) Le Béarn appartient à la Gascogne.
2) La Gascogne appartient à l'Occitanie.
Ma position est d'accepter ces deux prérequis.
N'accepter aucun des deux (le Béarn n'appartient pas à la Gascogne qui n'appartient pas à l'Occitanie) est cohérent, mais demande une argumentation historique.
Accepter seulement l'un des deux (le Béarn n'appartient pas à la Gascogne, ou la Gascogne n'appartient pas à l'Occitanie) parait plus "tordu", et demande une argumentation historique.
Tederic
"Nous on est pas d'ici, on est de la Chalosse"
Bonjour à tous !
Je recherche les paroles de la chansons "nous on est pas d'ici, on est de la chalosse ..."
Pourriez vous m'aider dans ma recherche ? Je vous laisse mon adresse mail au cas ou...
merci d'avance et à bientôt !
Auteur : Marion
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Gasconha.com transmettra si un internaute nous les trouve.
Afficher "Nous on est pas d'ici, on est de la Chalosse" en particulier, et peut-être donner votre avis...
Nous on n'est pas d'ici, on est de la Chalosse.
Rien qu'à nous voir pinter,
on peut le deviner.

Ne couneishi pas qu'aqueth coplet.
Ques canta dab l'aire de "Quan èri pichonet, la mia mair que'm branlava, adara que soi grandet, que'm branli tot solet.
Auteur : anonim
30/10/09
Bordeaux rayonne aussi vers Langon et Libourne.
Cette analyse néglige brillament toute la partie du Val de garonne déjà péri-urbanisé et métropolisé par Bordeaux...
Ainsi 2 axes se developpent aujourd'hui en plus de la route d'Arcachon (cf direction Libourne, et direction Langon).
Auteur : inconnu
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Remarque très pertinente !
Cet article (Bordèu-Arcaishon metropòli gascona) mettait le projecteur sur une évolution marquante : la croissance de l'axe Bordeaux-Arcachon.
Mais la péri-urbanisation frappe un peu dans tous les sens autour de Bordeaux, en dépit des rappels à l'ordre des urbanistes qui préconisent un recentrage de Bordeaux dans l'intra-rocade.

Un exemple : les nouvelles arènes "polyvalentes" de La Brède, en réalité sur le territoire d'Ayguemorte-les-Graves, pour lesquelles on prévoit un parking de 1000 places, tout cela en pleine forêt, et sans considérer d'autre moyen d'accès que l'automobile*...
Il est d'ailleurs question d'y rajouter un centre commercial, de bureaux et d'hôtels, pour "rentabiliser" le projet initial.
Nos fonctionnaires et élus vont-ils encore laisser faire, comme à la Plantation de Villenave d'Ornon ?

*Floirac, l'autre lieu envisagé pour les arènes, plus central, aurait été plus raisonnable.
Afficher Bordeaux rayonne aussi vers Langon et Libourne. en particulier, et peut-être donner votre avis...
Bordeaux métropole atlantique ?
Bordeaux a abandonné sa vocation locale au XVIIIe siècle, avec les échanges atlantiques.
Elle est désormais une métropole atlantique tournée vers la mer...
Auteur : Xuthar
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
D'accord pour la période du XVIIIe siècle jusqu'à la moitié du XXe.
Mais après ? Les activités portuaires se sont effondrées, et semblent stagner...
Afficher Bordeaux métropole atlantique ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
J'espère bien qu'avec un estuaire comme la Gironde, les Bordelais ont eu l'idée d'aller voir vers l'océan !

Ce qui n'empêche nullement que Bordeaux soit tout à fait intégrée dans son environnement local, que ce soit par l'intermédiaire de la viticulture avec le Médoc, du tourisme avec Arcachon, du commerce fluvial avec Langon et Agen, de la sylviculture avec les Landes, ...

Il n'y a rien de contradictoire à lorgner vers l'océan et à s'affirmer capitale régionale :
des corsaires bayonnais aux bâteaux de plaisance de Capbreton, en passant par les candidats à l'Amérique, on se rend compte que c'est même très gascon !
C'est cela qui a fondé l'identité gasconne, tiraillée entre la capitale terrienne qu'est Toulouse et l'océanique Bordeaux.
Et puis, dans un port, il faut bien que les marchandises viennent de quelque part : l'arrière-pays est là pour ça.
Donc pas de souci de voir Bordeaux s'éloigner de son "terroir" :
Bordeaux métropole atlantique ? Et alors ?!
Auteur : Vincent.P
30/04/05
Les activités portuaires ne sont pas la seule raison du détournement de Bordeaux de son arrière-pays.
Il y a une politique royale sous Louis XIV et Louis XV, de dé-gasconnisation de Bordeaux.
Cette démarche est passée par les travaux d'urbanisation de Tourny qui n'ont, en réalité, eu d'autre but que de raser tout le Bordeaux gascon antérieur, celui de Pey Berland et de l'Ormée, et de priver la ville se ses défenses, de son lacis de ruelles, de son port fortifié.
Cette politique délibérée était justifiée par le passé traditionnellement séparatiste de la jurade, et même parfois du parlement de Bordeaux.
Il faut se souvenir que le début du régne de Louis XIII a vu les troupes royales forcées de "prendre" Bordeaux par la force à maintes reprises.
La tradition s'est maintenue jusqu'au milieu du XVIIe.
Après 1653, plus rien n'a été pareil.
Auteur : David
19/02/09

Réponse de Gasconha.com :
La façade des quais est aussi un décor "français", avec ses toits en ardoise.
Dès qu'on regarde par l'arrière ou qu'on s'éloigne du "centre des quais", on voit réapparaître les toits à faible pente et les tuiles rondes.
Bordeaux comme Los Angeles ?
Je pense qu'il pourrait y avoir une grande métropole bordelaise de la Garonne au bassin d'Arcachon, un peu dans la configuration actuelle de Los Angeles.
Mais, il faudra alors qu'il n'y ait pas qu'un seul centre urbain au bord de la Garonne. Il en faudra plusieurs pour faire une agglomération multipolaire. Pour moi, il devront être à Arcachon et au milieu, à Marcheprime.
Auteur : inconnu
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Ce "gran de sau" se rapporte à l'article (Bordèu-Arcaishon metropòli gascona).

L'avis de Tederic :
L'idée d'agglomération multipolaire est intéressante.
Et en effet, cela peut suggérer la création d'un pôle intermédiaire entre Bordeaux et Arcachon.
Quelques remarques :
- Biganos pourrait aussi prétendre être ce pôle intermédiaire, avec l'avantage de bien communiquer avec chaque chaque côté du Bassin.
- La Teste doit être considérée comme un tout avec Arcachon (ce qui fut le cas d'autes còps...)
- N'oublions pas non plus Pessac qui fortifie son centre, autour d'une gare mixte TER/tram.
La ligne de train Bordeaux-Arcachon devrait constituer une colonne vertébrale de cet ensemble.
Elle a déjà une vingtaine d'allers et retours par jour, mais ce n'est sans doute pas encore assez.

Par ailleurs, la création de cette métropole multipolaire suppose une forte augmentation de la population globale.
Mais pour s'affirmer face à Paris, ce ne serait peut-être pas mauvais...
Afficher Bordeaux comme Los Angeles ? en particulier, et peut-être donner votre avis...
La signalisation en gascon à Bordeaux
Que ne pensatz ? Qu'en pensez-vous ?
Idiot, utile, "ginièc" (génial) ? Vous pouvez le dire dans le formulaire au bas de cette page. Adishatz !
Auteur : L'équipe de "Bordèu en gascon"
30/04/04
Afficher La signalisation en gascon à Bordeaux en particulier, et peut-être donner votre avis...
La signalisation a Gasgoigne doit etre en gascon, com a Catalunya es en catala, si no malament.
Auteur : Miquel Bertran i Camats
30/04/05

Réponse de Gasconha.com :
Òc, qu'avetz rason.
Mès çò qui pareish evident au Sud deus Pirenèus ne l'es pas totjorn au Nòrd...
Tout a fait d'accord, comme cela existe au pays basque !
Auteur : Valérie
19/09/05
Bordèu en Gascon&nbps;?
Qu'èm tots d'acòrdi e estrambordats...
Dempuish que lo Juppé e'ns a dit "Adishats" qu'i a ua convertida extraordinària deu mond de Bordeu (Quau mond?).
Mès qu'aprobam, Baiona a dijà balhat l'exemple.
Auteur : p.m.
10/01/06
Je suis tout a fait d'accord, mais pour avoir du poids, il faudrait que toutes les asso bordelaises et girondines s'unissent..
Auteur : L'òmi
31/03/07
Que calerè que lo monde bordalès posquesse aver un punt de referencia fixe : forum, pagina web, jornalòts, au quau arreferar's quand en esproba lo besonh, en cas de mau compréner de la graphia occitana normalizada.
Qu'empacharé problemis (sustot polemicas) e mau-entenuts a perpaus deu gascon utilizat a Bordèu.
Auteur : David
08/10/08

Proposez-nous un(e)
grain de sel !
Commentaire :

Votre adresse e-mail (ne sera pas publiée) :

Votre nom :